Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Ça ne vous a pas échappé, le State of Play d'hier soir était l'occasion d'en découvrir davantage sur le très attendu Ghost of Tsushima. Après une démonstration de 18 minutes assez complète, un sentiment de déception semble régner chez une majorité de joueurs. Ce n'est pas mon avis et je vais donc tenter de m'expliquer ci-dessous, en espérant ouvrir le débat. 

 

Une vraie production AAA

Autant vous donner directement mon avis sur le prétendu downgrade tant décrié : je ne sais pas ce que vous avez vu, mais moi j’ai vu un jeu absolument magnifique et ce, malgré la qualité très moyenne du stream PlayStation (artefact de compression trop visible). Je pense que la PS4 Pro crache ses tripes avec Ghost of Tsushima. Et j’aimerais dire à ceux qui affirment que le jeu est à mille lieues de Red Dead Redemption 2, qu’ils devraient attendre de voir le jeu réellement tourner devant leurs yeux plutôt que de juger sur un stream compressé. Sans être expert en compression, on peut d’ailleurs deviner assez facilement les tares qui incombent à la vidéo et les tares qui incombent vraiment au jeu. Pour ma part, hormi quelques textures un peu légères, je trouve que le titre de Sucker Punch en met plein la vue. Les éclairages sont sublimes, les effets de particules et de vents impressionnants et globalement les modélisations sont de haut vol. Et la distance d’affichage est franchement convaincante (on distingue encore pas mal de détails à plusieurs centaines de mètres).

Je trouve encore plus surprenant les gamers clamant que Sony est, de toute façon, le champion du downgrade. Peut-être se sont-ils arrêtés au reveal de la PS3 et ses fameuses vidéos de MotorStorm et Killzone 2 totalement irréelles. Mais depuis, Sony n’a eu de cesse de montrer du concret. Avez-vous oublié la claque infligée par The Order 1886 à sa sortie ? La beauté d’un Uncharted 4 ? L’open-world qui flatte la rétine d’Horizon Zero Dawn ? Ah et sans parler de God of War. Bref, je pense que les studios First Party nous ont prouvé leur savoir-faire.

 

Un dépaysement total

La grande force de Ghost of Tsushima est sa capacité à nous immerger totalement dans son univers poétique. Le contraste entre la brutalité des combats et la beauté de la nature est frappant. Les artistes de Sucker Punch ont peaufiné la direction artistique. Comme une toile de maître que l’on pourrait contempler pendant de longues minutes dans un musée, il y a fort à parier que l’on passera beaucoup de temps dans GoT à tourner la caméra à 360° autour de son cheval avec admiration. La végétation dense n’a de cesse de bouger au gré du vent, les oiseaux vous guident en chantant, le soleil perce à travers les arbres, les costumes d’époques sont riches en détails… Bref, difficile de faire la fine bouche devant le travail accompli. Les développeurs ont même pensé aux fans de vieux films de samurai en noir et blanc avec un mode simulant justement... une pellicule en noir et blanc ! Le résultat est du plus bel effet et l’intégralité du titre sera jouable avec ce rendu si vous l’activer.

Si la vue représente environ 70% des informations recueillies par le cerveau, l’audition reste prépondérante pour l’immersion. La musique transmet un tas d’émotions et les bruitages renforcent le réalisme et la cohérence de l’expérience. Bien qu’il soit trop tôt pour se prononcer, Ghost of Tsushima semble en tous cas mettre la barre haute pour nos oreilles. Les musiques nous transportent littéralement en Asie. Et comme les voix japonaises seront sélectionnables, le dépaysement devrait être total.

 

Assassin of Tsushima

Si il est un point sur lequel tout le monde s’accorde, c’est bien le gameplay de Ghost of Tsushima. Oui tout cela ressemble furieusement aux derniers Assassin’s Creed. A vrai dire, si l’on retirait au titre son côté “poétique”, rien ne le différencierait d’un Assassin’s Creed au Japon féodal. Cette période ayant jusque là été boudée par Ubisoft, Sucker Punch semble idéalement combler un manque. Ceci dit un peu d’innovation n’aurait pas été de trop. Les mécanismes de combats à l’arc, au corps à corps et les phases d’infiltrations sentent le déjà-vu. Alors, certes, le tout à l’air efficace, mais on ne peut s’empêcher de penser que les développeurs ont trop pris au pied de la lettre l’adage “c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes”. 

A titre personnel, je n’ai pas fait beaucoup de jeux impliquant des combats au sabre. Mais les lointains souvenirs d’Onimusha ou du génial Last Blade II (dans un genre différent donc) sont bien présents. Je trouve assez jouissif d’avoir à l’écran des combats chorégraphiés avec un gameplay basé sur la contre-attaque. De ce point de vue GoT pourrait bien remplir sa mission. J’apprécie aussi le fait que Sucker Punch ne se soit pas censuré. Même si la violence est un éternel débat, inclure du sang et des membres coupés dans un jeu de ce genre est un réel plus contribuant au réalisme et donc à l’immersion. 

La démonstration nous montrait une mission assez basique dans laquelle le héros, Jin, s’attaque à un camp et détruit un bateau. Nous ne sommes donc pas beaucoup plus avancé sur l’un des points essentiels de tout bon RPG : sa narration. Depuis la monumentale claque mise par The Witcher III, difficile de trouver des jeux de rôle capablent de nous fasciner non seulement via leurs quêtes principales mais aussi via leurs quêtes annexes. Si Ghost of Tsushima y parvient, alors il pourrait être bien plus qu’un Assassin’s Creed féodal.

 

Sucker Punch dans une nouvelle dimension ?

Ce n’est qu’un avis personnel mais, pour moi, Sucker Punch n’est pas encore tout à fait un studio mythique. Sony a la chance d’en avoir plusieurs : Naughty Dog (Crash Bandicoot, Uncharted, The Last of Us) évidemment, mais aussi Sony Santa Monica (God of War), la Team Ico (Ico, Shadow of the Colossus, The Last Guardian) ou encore Guerilla (surtout avec Horizon Zero Dawn). Justement je trouve que Sucker Punch cherche encore son Horizon Zero Dawn. Guerilla avait fait du très bon boulot sur les Killzone (surtout le 2) mais c’est avec Horizon qu’ils ont vraiment mis tout le monde d’accord. Le constat s’applique à Sucker Punch. Les Sly et InFamous sont de très bons jeux mais il manque encore ce titre culte qui ferait basculer le studio dans une autre dimension. 

 

Et vous qu’avez-vous pensé de cette vidéo de Ghost of Tsushima ?

Voir aussi

Jeux : 
Ghost of Tsushima
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

cousinYud971
Signaler
cousinYud971
Clairement le replay en 4k s'impose pour vraiment profité de cette preview.
Un honte d'avoir autant compressé le flux live
spink94
Signaler
spink94
Vivement juillet pour découvrir ce petit bijoux .
neto57
Signaler
neto57
le jeu est magnifique en espérant que les combats soient pas trop faciles et répétitifs si les missions sont variées ça peut être terrible j ai toujours aimé les jeux sucker punch.
Nirtug
Signaler
Nirtug
Je suis totalement d'accord avec ta conclusion. Alors bien évidemment il est beaucoup trop tôt pour statuer, mais en effet c'est peut-être le jeu qui va les faire changer de dimension. Ils ne manquent en tout cas pas de talent et clairement c'est le but recherché par Sucker Punch avec ce Ghost of Tsushima.
Espérons pour eux et pour les joueurs qu'ils aient réussi leur coup. Mais Sony communiquant plus sur ce Ghost of Tsushima qu'ils ne l'ont fait avec Days gone par exemple (qui n'est pas un mauvais jeu hein), on peut le penser. Ces gens là connaissent leur métier et savent ce qu'ils tiennent.
Vivement juillet pour juger de tout ça et en attendant merci à toi pour ton papier :)

Aventures Geek

Par NicolasT Blog créé le 09/05/20 Mis à jour le 21/05/20 à 20h27

Aventures Geek, c'est l'occasion de découvrir les humeurs et les chroniques d'un gamer trentenaire qui apprécie avant tout les belles aventures solo, bien narrées, immersives. Jeux vidéo, séries TV et objets tech composent l'itinéraire de ce blog.

Ajouter aux favoris

Édito

 

Je profite de ce premier édito pour me présenter plus en détails. Je suis membre du site depuis son lancement, ex-abonné Joypad, Joystick et Gaming. J’ai déjà beaucoup écrit par le passé des articles jeux vidéo mais aussi geek/tech et ce blog devrait donc être un nouveau départ (je parlerais probablement de séries TV également). A part ça j’ai 32 ans et j’ai joué sur de très nombreuses machines depuis la Super Nintendo. Je joue quasi-exclusivement sur consoles de salon et apprécie avant tout les belles aventures solo, bien narrées, immersives (ne vous attendez pas à des articles sur Fortnite ou CoD Warzone donc). 

 

J'espère que vous prendrez du plaisir à me lire :)

Archives