.:: Blog consacré aux news sur les jeux euro et import ::.

.:: Blog consacré aux news sur les jeux euro et import ::.

Par balmung59 Blog créé le 01/06/11 Mis à jour le 12/05/16 à 00h46

Ce blog traitera principalement de l'actualité des jeux vidéo. Qu'il s'agisse de sorties (Européennes, Américaines ou Japonaises). De nouveaux screenshots, vidéos ainsi que des tests personnel.

Je suis seul à le gérer et les news ne seront pas nombreuses ni tous les jours. Bonne visite !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo

 

 

Salut à tous, j'écris très rapidement cette review pour vous faire partager mes impressions sur Catherine. Y'a possibilité de spoils, mais j'essaierais de les indiquer au cas où vous ne souhaiteriez pas les lire. Je sais que le jeu peut être mal vu, de part ce qu'il en dégage (suffit de voir la jaquette, ça en dit long), mais si on essaye de fouiller un peu plus, voici ce que ça donne ...

 

Histoire : (spoils possible, libre à vous de tout lire ou de passer à la catégorie du dessous) :

 

Vous incarnez Vincent, un homme de 32 ans qui est actuellement en couple avec Katherine (avec un K, rappelez-vous en). Vincent n'est pas vraiment le genre d'homme qui se soucie des choses qui se passent dans sa vie de couple, ou du moins, pour être plus précis, il a l'air carrément paumé sur certains points, dont : le mariage, les enfants etc.

 

 

Après le boulot, Vincent a pour habitude de trainer avec ses amis au Stray Sheep (un bar) où il boit quelques verres, discute avec la serveuse (Erika) et d'autres personnes susceptible d'être présentes.

 

Par la suite, au fur et à mesure que les conversations se déroulent, on apprend des choses importantes, qui auront un impact sur notre gameplay et notre façon de vouloir terminer le jeu (j'en parlerai plus loin). Que ce soit avec ses amis, Katherine ou Catherine.

 

Alors pour ceux qui ne le savent pas, il y a effectivement 2 Catherine. Katherine avec un K est la petite amie de Vincent, quant à Catherine avec un C, c'est la fille que vous avez pu voir un peu partout (la blonde).

 

 

Un soir, Vincent rencontre Catherine au bar, ils passent la soirée (et la nuit ensemble, pas besoin de détails hein!). Le lendemain matin, il se réveille, plutôt surpris et ne se rappelle même pas l'avoir rencontré quand il s'aperçoit qu'elle est dans son lit. Il se rend donc compte qu'il a été infidèle et commencera à avoir des cauchemars durant les prochaines nuits jusqu'à... Et c'est là que tout démarre. Inutile que j'aille plus loin dans l'histoire, ça risquerait de trop spoil et plus aucun plaisir pour vous de faire le jeu par la suite, je passe donc au gameplay.

 

Gameplay :

 

N'ayant pas voulu en écrire davantage sur l'histoire, je vais quand même expliquer comment fonctionne le gameplay en quelques lignes. Je vais découper ça en 2 parties :

 

Première partie, les puzzles

 

Vous avez donc rencontré Catherine, suite à cette rencontre, Vincent finit donc par avoir des cauchemars et c'est durant ceux-ci que les phases de puzzles ont lieu. Rien de bien compliqué jusque là.

 

 

Le principe est simple, vous entrez dans le cauchemar et vous suivez un groupe de mouton (oui je sais, c'est pas commun). De là, vous arrivez dans une salle pleine de cubes que vous devez pousser, tirer, détruire, escalader pour parvenir jusqu'au sommet, dans un temps plus ou moins limité, bien entendu. Sur la route jusqu'au sommet, vous pouvez ramasser des oreillers qui vous donnent un retry supplémentaire. Une fois à 0 retry, c'est le "love is over" définitif.

 

 

Quand la phase est terminée, vous atterissez dans une église où vous pouvez parler à vos camarades (ou pas), les moutons ! Certains vous enseignent de nouvelles techniques (waza en Japonais), qui vous aident à grimper plus vite ou à effectuer de nouvelles combinaisons auxquelles vous n'auriez sûrement même pas pensé. Un mouton en particulier a été mis en place afin de vous vendre des objets qui peuvent vous sauver durant la prochaine phase. Par exemple, l'un des objets est une bouteille qui vous donnera temporairement la capacité de grimper de 2 cases en hauteur au lieu d'une. Ça parait bête, mais quand on est coincé, ça aide vachement ! Une fois que vous êtes prêt, votre achat effectué, vous entrez dans le confessionnal où vous sera posé une question, d'ordre social ou qui concernera toujours la vision que vous avez du couple. Pour y répondre, vous devez tirer une corde, celle de droite ou de gauche. Selon votre réponse, votre mètre (qui sert à mesurer votre penchant vers Katherine ou Catherine) pointera dans le bleu ou rouge (respectivement K [bleu] et C [rouge]).

 

Une fois que vous avez répondu à la question, vous démarrez la seconde phase de puzzle (parfois il y aura un boss, parfois non), selon le nombre de parties à faire dans le dit stage (le dernier stage est toujours un boss, sachez-le). Concernant les boss, les choses se compliquent un peu. Le principe reste le même, vous essayez de vous frayer un chemin jusqu'au sommet, mais en temps normal, seul les cubes tombent au fur et à mesure, là, c'est différent. Les boss vous embêteront de plusieurs manières selon celui que vous affrontez. Soit il/elle lance de la glace (Vincent tombera, parfois jusqu'au point de départ et selon la combinaison de vos cubes, vous êtes bon pour retry), soit certains balancent carrément des cubes et vous one-shot (tue en un seul coup).

 

 

J'en dis pas plus pour les boss, mais pour donner un dernier exemple, il arrive que ça se corse plus loin dans le jeu (cubes de glaces) donc si vous partez dans un sens, vous glissez le long de la ligne pour mourir au bout n'ayant aucun moyen de vous rattraper. Certains cubes ont des piques, si vous restez dessus, c'est love is over de suite etc. 

 

Deuxième partie, le Stray Sheep Bar (spoils possible) :

 

J'avoue avoie eu un peu de mal à savoir comment j'allais répartir les catégories pour que ce soit bien clair pour tous, mais j'espère que vous m'avez suivi. La deuxième partie, réservée au bar est moins longue à expliquer que celle des puzzles. Comme dit, vous êtes donc au Stray Sheep Bar en compagine de vos amis. Vous discutez un peu de tout, les récents meurtres inexpliqués pendant les news à la TV, votre petite amie et si vous comptez vous marier, comment évolue votre relation, etc.

 

 

Certains de vos amis vous posent des questions et selon vos réponses, tout comme au confessionnal, celles-ci ont un impact sur le déroulement de l'histoire et tout ce qui s'en suit (orientation du mètre bleu et rouge cité plus haut).

 

Ensuite, il y a l'alcool. Vous avez la possibilité de gérer votre manière de boire. Whisky, Sake, Cocktail et Bière sont au menu. Vers le milieu gauche de l'écran, vous avez 3 bouteilles, quand elles sont pleines, Vincent devient ivre et cela joue également sur le gameplay. Je suis pas à 100% certains de ce que j'avance, n'ayant pas effectué 100 000 tests, mais il me semble que boire beaucoup augmenterait votre vitesse de déplacement pendant les puzzles, certains affirment que ça les rendraient plus compliqués, mais grossomodo, c'est ça.

 

Il y a pour finir la partie cellphone (téléphone portable) qui a plusieurs fonctions. Il sert dans un premier temps à sauvegarder vos parties et ensuite à échanger des emails. Que ce soit avec Catherine ou Katherine. Là aussi, cela joue sur l'histoire et le mètre d'affinité. Si vous décidez de répondre à Catherine, vous passerez dans le rouge (vilain d'être infidèle!) et inversement si vous répondez à votre copine, vous passerez plus dans le bleu (sauf si la réponse ne va pas dans son sens, cela va de soi). Bien évidemment, vous pouvez également décider de ne pas répondre, ce qui vous laissera plus ou moins neutre selon où il en est.

 

Le téléphone permet également de recommencer les stages que vous avez déjà terminé. D'ailleurs, il a plusieurs type de trophée : bronze, silver, gold. Quand un stage est terminé en gold et ceci s'adresse principalement aux personnes souhaitant voir toutes les fins. Vous aurez la possibilité de les passer sans avoir à les refaire.

 

Passons au graphismes.

 

 

Graphismes :

 

Le jeu n'est pas une claque graphique en soit, c'est joli, et c'est déjà très bien, on s'en tient à ça. Les scènes (anime) sont jolies à regarder et on a effectivement l'impression, parfois, de regarder un anime, faut dire que c'était le but, surtout quand on connait Atlus.

 

Jouabilité :

 

La prise en main est relativement simple. Personnellement, j'utilise le joystick pour les déplacements dans le bar et les flèches directionnelles pour les phases de puzzle. Celles-ci restent tout de même simpliste. Les flèches directionnelles vous permettront de vous déplacer durant les phases de puzzle et la touche rond (du moins sur ma console Japonaise), donc sûrement croix pour vous, vous permettra de tirer, pousser les blocs.

 

Musique / Son :

 

La bande son est particulière, ça plaira pas à tout le monde. Personnellement, j'ai apprécié, mais je vous conseille d'écouter les différents morceaux disponibles sur youtube pour vous donner une idée. Ceux qui ont aimé Persona seront ravis, un jukebox dans le bar est à votre disposition pour écouter certaines pistes, dont :

 

 

 

Durée de vie :

 

Tout dépendra du niveau de difficulté auquel vous allez essayer le jeu. Il faut compter entre 7 à 12h selon votre façon de jouer (temps passé au bar etc). Quant au replay value (amateur de trophée ou ne serait-ce que pour le challenge), vous pourrez débloquer les stages les plus difficiles en obtenant un trophée or en mode story. Je ne saurais dire le nombre d'heures exactes pour taper le platine ou ne serait-ce que tout finir, mais y'a du boulot.

 

Concernant le mode online. Seul le mode Babel (stages les plus difficiles cités plus ci-dessus) sont jouable. Il y en a 4 au total et chacun nécessite de débloquer un certain nombre de trophée or en mode story pour pouvoir y jouer. Le dernier stage (Axis Mundi) et par la même occasion, le plus difficile, nécessite 9 trophée or. Ce qui correspond à finir tout le jeu en gold (bon courage). Petite précision, ces stages ne peuvent être débloqués qu'en mode normal minimum, le mode easy ne sera donc pas faisable.

 

Vous pouvez entre autre y jouer à 2, une personne contrôle Vincent tandis que votre partenaire contrôle Katherine et vice-versa. Et le leaderboard n'a bien évidemment pas été exclut. C'est donc avec grand plaisir que tous les fans du genre pourront se donner à coeur joie à essayer de battre les meilleurs temps réalisés.

 

 

Avant la conclusion, voici les plus et les moins :

 

Les + :

 

+ La nouveauté ; Style de jeu peu commun qui a su sortir du lot.

+ La bande son

+ La difficulté des puzzles

+ Le côté social qui donne envie de finir les puzzles pour en savoir plus

 

Les - :

 

- Malgré les plus cités au dessus, le déroulement du jeu reste assez répétitif, bien que le gameplay innove à chaque stage.

- Le manque d'endroit est clairement un moins. On aurait pu se balader dans l'appart de Vincent, fouiller un peu plus. Mais l'unique schéma : Bar > Cauchemars > Bar > Cauchemars impose une certaine sensation désagréable après plusieures heures.

- S'adresse uniquement aux personnes qui peuvent comprendre le Japonais (au cas où il n'y aurait pas une sortie US/EU)

- Une camera qui parfois merdouille un peu durant certains puzzles ; impossibilité de tourner la caméra à 360°

 

Conclusion :

 

Comme vous avez pu le constater avec les plus et moins, Le jeu n'est pas parfait (il n'y en a pas), mais Catherine n'est pas uniquement un jeu qui se met en avant de par les scènes un peu (peu conventionnelles) mais surtout par son histoire et son gameplay qui ont un fond qu'il serait dommage de ne pas explorer. Le jeu ne s'adressera clairement pas à tout le monde, mais c'est un peu pareil pour n'importe quel opus. Quoi qu'il en soit, entre les phases sociales et puzzles game, je trouve le tout bien organisé. L'expérience est clairement nouvelle et c'est pas le genre de jeux qu'on verra sortir chaque année et une telle bouffée d'air fraiche était la bienvenue.

 

Je recommande donc Catherine aux amateurs du genre, ceux qui aiment pouvoir gérer la fin d'un jeu selon leur envie. Fini les happy ou bad endings obligatoire, la fin est votre et c'est aussi un point que j'ai apprécié. Je remercie Atlus pour cette expérience unique qui j'espère sera renouvellée un jour, mais avec une plus grande liberté et plus d'options pour le côté social.

 

En espérant que ce n'était pas trop éreintant à lire et que j'aurais réussi à vous donner une autre image de ce jeu qui sort réellement du lot.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

David, 27 ans, gamer depuis la NES, je m'intéresse aux jeux vidéo et ai une préférence pour les RPG. Mon préféré restant Final Fantasy IX sur PSX. Bien que Chrono Cross ainsi que Xenogears sont des jeux qui m'ont également apportés beaucoup de choses.

Ma saga favorite reste Shenmue, bien que l'histoire ne soit pas encore terminée, malheureusement ! Quant à mon parcours, j'ai déjà rédigé des news pour un ancien site (FFShores) qui comme son nom l'indique, était consacré à Final Fantasy.

J'aimerais un jour me frayer un chemin vers le monde du jeux vidéo afin d'en faire mon gagne pain (community manager, rédacteur, game master), mais les places sont chères et de plus en plus difficiles à obtenir, malheureusement.

Archives

Catégories

Favoris