Le Blog de AssocFUREUR

Catégorie : News FUREUR

  
Signaler
News FUREUR

Dès le premier jour de l'E3 2011, les évènements s'enchainent à un rythme effréné. Après la conférence Microsoft, voici le récapitulatif d'une des conférences les plus attendues : celle d'Electronic Arts.
Elle nous intéresse tout particulièrement, car nous attendons fébrilement de nouvelles informations sur le prochain MMO BioWare, Star Wars : The Old Republic




La conférence Electronic Arts commence fort avec la présentation d'un jeu extrêmement attendu par la communauté.


Présentation de Mass Effect 3



Bien que l'action soit entrecoupée d'une cinématique, on distingue clairement le nouveau gameplay dynamique de cet opus. On voit par exemple Shepard faire appel au Normandy pour un bombardement aérien. Les graphismes ont encore été améliorés depuis le précédent épisode, notamment les expressions du visage. La démo de gameplay montre l'attaque d'une base des Moissonneurs par le groupe du Commandant Shepard, on peut voir des phases de combat très rythmées et des cinématiques de toute beauté.


Shepard aux commandes d'une tourelle mobile visant un bon gros moissonneur


Trailer Mass Effect 3 - Fall of earth

Sortie prévue le 6 mars 2012 aux US et le 9 mars en Europe



Présentation de Need for Speed : The Run



Need for Speed: The Run nous est annoncé comme un jeu novateur avec la possibilité de sortir de voiture pour continuer les courses poursuites à pied. La démo de gameplay montre une course sauvage dans les rues d'une grande ville, qui se transforme ensuite en course poursuite avec la police. Les dégâts sur la voiture sont très bien rendus et à un moment, le personnage doit sortir de sa voiture complètement détruite.



Le passage à pied est très scripté et n'est en fait qu'une succession de QTE pour passer un certain nombre d'obstacles. Le personnage a ensuite la possibilité de voler une voiture de police pour s'échapper. Les scènes sont belles, mais on peut tout de même regretter le manque de liberté.


Need for Speed The Run - E3 gameplay démo




C'est au tour du Dr Greg Zeschuk de prendre la parole pour venir nous parler d'une des attractions principales du stand Electronic Arts.


Dr Greg Zeschuk, un des fondateurs de Bioware



Il nous rappelle la venue de Star Wars: The Old Republic, malheureusement sans date pour le moment.


EA confirme une magnifique collaboration avec LucasArt



BioWare devrait dévoiler quelques nouveautés pendant cet E3 2011, notamment les raids et la planète Tatooine. La vidéo présentée est une bande-annonce reprenant des scènes déjà vues et quelques plans inédits extraits de la nouvelle cinématique. On espérait tous voir une date apparaitre sur la dernière image de la video, mais malheureusement ce ne fut pas le cas.


Le trailer était un condensé de ce qui a déjà été présenté
avec quelques passages inédits, tirés du nouveau trailer "Le Retour"




On enchaine avec la présentation des nouveaux jeux de la gamme EA Sports.


Un grand retour vidéoludique, SSX dévoile ses pentes. Sortie prévue en janvier 2012



Le jeu se déroule dans un "monde ouvert", il est donc possible d'aller à peu près n'importe où sur la carte et de se faire une petite descente. Il offrira 3 nouveaux style de gameplay totalement différents. La sortie est prévue pour Janvier 2012.


EA garde la vieille formule des personnages originaux et charismatiques



La nouvelle mouture de FIFA mise sur une meilleure gestion du corps des footballeurs



FIFA 12 a travaillé sur 3 points pour tenter de se rapprocher encore plus de la réalité : la défense tactique pour renforcer l'aspect stratégique et technique d'une défense (timing et positionnement des joueurs), le contrôle de balle et la précision des dribbles, et un nouveau moteur de gestion de l'impact des joueurs très réaliste (collisions entre joueurs, blessures,...).
Electronic Arts prépare également un réseau social multi-supports (PC, consoles, smartphones,...) permettant de relier les "millions" de joueurs de FIFA.



Présence de trois stars NFL venant faire la promo du jeu Madden



EA Sports présente également le nouvel épisode de la licence Madden, dédiée au football américain. Le jeu se rapproche toujours plus de la réalité, avec une gestion améliorée de la stratégie en match, composante primordiale dans ce sport.



Les Sims envahissent les réseaux sociaux!



EA prépare une nouvelle déclinaison de sa licence phare, Les Sims. Cette fois-ci, le jeu devrait utiliser le réseau social Facebook pour proposer une approche plus "sociale", avec notamment la possibilité de créer un Sim à son image et de le faire interagir avec ses contacts.


L'approche des joueurs devrait se faire tout naturellement via Facebook




La conférence continue avec la présentation des jeux développés par les partenaires d'Electronic Arts.


Nouveau jeu d'action présenté, dans un univers profondément médiéval fantastique



Malgré des combats clairement orientés action, Kingdoms of Amalur : Reckoning revendique le titre de RPG. Le jeu se déroule dans un univers médiéval fantastique très classique, mais la réalisation semble de très bonne qualité et les quelques décors aperçus pendant la présentation suggèrent de longues heures de dépaysement.


L'atmosphère épique enchante



Un jeu à surveiller de près parmi la foule de gros RPG sortis ou à sortir dans les mois qui viennent.


Trailer de Reckoning



EA détaille brièvement un jeu co-op futuriste



Overstrike est un jeu d'action mettant en scène un groupe de 4 mercenaires, ayant chacun un style de combat différent (le gros bourrin, le voleur qui attaque en fourbe, le sniper et le chercheur déjanté). Il mettra l'accent sur le jeu en coopération et l'utilisation de divers gadgets et armes "exotiques". La vidéo de présentation montre une cinématique bourrée d'humour (avis aux anglophones). Les combats semblent également très rythmés et le fun devrait être au rendez-vous.


L'humour sera de la partie !


Trailer d'OverStrike




La conférence Electronic Arts va se terminer très très fort, avec la longue présentation d'un autre jeu très attendu :


La conférence se termine avec un important jeu multijoueur: Battlefield 3!



Electronic Arts a vraiment mis le paquet sur cette présentation, avec pas moins de 3 vidéos du jeu. Le trailer d'introduction nous met déjà bien l'eau à la bouche avec des graphismes carrément hallucinants, les explosions et les projections sont très bien rendues. Le moteur Frostbite 2 fait vraiment des merveilles.


Le moteur Frostbite 2 en détail



La seconde vidéo nous présente une partie en multijoueurs, "Opération Metro" qui se déroule dans le centre de Paris ! Là encore, c'est la claque visuelle, la vidéo est très courte mais on voit vraiment que BF3 va envoyer du très lourd.



EA en profite pour annoncer que l'open bêta devrait commencer en Septembre.

La troisième et dernière vidéo termine cette conférence en apothéose, avec une démo de gameplay de 8 minutes. Dès les premières images, on se prend une autre baffe devant la beauté du jeu. L'action se déroule dans un désert et le joueur est aux commandes de la tourelle d'un char d'assaut. Cela nous confirme que l'on retrouvera bien les ingrédients classiques d'un Battlefield : des cartes immenses, une grande variété de véhicules, des décors destructibles, une réalisation de grande qualité, des parties de folie en multijoueurs.





EA en profite pour lancer les pré-commandes avec une date prévue pour fin octobre




La seconde conférence de l'E3 2011 s'achève sur ce gros morceau qu'est Battlefield 3. La conférence a été plutôt sympathique, même si on aurait aimé avoir plus d'infos sur Star Wars : The Old Republic. On retiendra surtout les présentations de Mass Effect 3 et de Battlefield 3 qui nous ont vraiment vendu du rêve.



Par Aleyx, Alisea et NoCheese

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
News FUREUR

L'E3 2011, plus gros évènement au monde consacré aux jeux vidéo, vient tout juste de commencer à Los Angeles et nous vous proposons déjà un récapitulatif de la toute première conférence : celle de Microsoft.
Pour ceux qui ont raté la retransmission live de l'évènement, retrouvez les meilleurs moments ci-dessous.

C'est parti pour une conférence placée sous le signe de la XBox 360 et de son système "révolutionnaire" : Kinect






Présentation du prochain Call of Duty : Modern Warfare 3



Un nouvel épisode qui repousse les limites de la qualité graphique des CoD. Le gameplay reprend les bases qui ont fait le succès de tous les précédents épisodes. La démo de gameplay nous plonge dans une course-poursuite en bateau sous un déluge d'attaques aériennes.



Présentation du prochain Tomb Raider



Là encore, de la grosse qualité graphique. Un gameplay proche de ce qu'on trouve dans les précédents jeux de Lara Croft, avec une nouveauté : des QTE (courtes séquences pendant lesquelles il faut appuyer sur les boutons de la manette dans un certain ordre et dans un temps limité) qui rajoutent de la dynamique au jeu. La démo de gameplay montre Lara tentant de sortir d'une grotte où elle a été enfermée.



Présentation de la gamme EA Sports



On va retrouver toutes les licences classiques d'EA Sports : Tiger Woods, Madden et FIFA.



Présentation de Mass Effect 3 sur XBox 360



Le jeu sera compatible Kinect, qui gèrera notamment la voix pour l'interaction lors des dialogues. La présentation du gameplay était un peu courte, mais nous a permis de profiter de la beauté du jeu. Affaire à suivre.



Présentation du nouveau Ghost Recon : Future Soldier.



Le jeu sera lui aussi compatible Kinect, qui permettra notamment la sélection ou la customisation de l'arme. La cinématique de présentation est énorme. Tous les futurs jeux Tom Clancy seront compatibles Kinect.



Gestion du XBox Live à la voix grâce à Kinect



Le Xbox Live intègrera bientôt YouTube, le moteur de recherche Bing avec la possibilité de lancer des recherches à la voix. La télévision devrait également bientôt faire son apparition.



Présentation d'une nouvelle fonctionnalité du XBox Live dédiée à l'UFC



Ce nouveau service XBox Live permet de regarder des matchs d'UFC, le sport de combat très en vogue depuis quelques temps.



Présentation de Gears of War 3



Encore du lourd au niveau graphique. La démo de gameplay montre un combat en mode co-op, avec l'accès à des véhicules. Le boss est très impressionnant et le combat semble toujours aussi dynamique. Un gros morceau à venir !


L'acteur/rappeur Ice-T nous montre son skill en co-op.



Présentation d'un jeu Kinect : Ryse



Le jeu se déroule à l'époque de la Rome Antique, on y incarne un guerrier. La démo de gameplay montre une scène de bataille, où le personnage reproduit les mouvements du joueur. La variété de mouvements possibles est assez impressionnante. Le jeu est développé avec le moteur de Crytek.



Présentation de la version remastérisée du premier Halo : Anniversary



Pour les 10 ans du premier épisode de la série Halo, une version remise au goût du jour sortira. Au menu, graphismes améliorés et en haute définition, une campagne revisitée, un mode co-op amélioré et de nouvelles cartes multijoueurs. Le jeu sortirait pour la fin de l'année. Ils ont également annoncé que tous les autres épisodes de Halo subiraient le même traitement.



Présentation du jeu Forza Motorsport 4



La première image est à couper le souffle, on croirait voir une photo, mais le commentateur assure qu'il s'agit d'un aperçu du jeu. La vidéo présente une suite de plans de l'intérieur et de l'extérieur de voitures, il est très difficile de faire la différence entre le réel et l'image de synthèse. Le jeu sera également compatible Kinect. Le jeu inclura plusieurs features communautaires et online. Sortie prévue le 11 Octobre.



Présentation du prochain jeu basé sur la licence Fable : The Journey



Une nouvelle fois, le jeu sera compatible Kinect. La démo de gameplay présente les fonctionnalités Kinect : on peut diriger son cheval, lancer différents sorts. Le déplacement semble par contre dirigé (classique de Kinect). Sortie prévue en 2012.


On retrouve bien l'univers de Fable, à la fois sombre et teinté d'humour



Le joueur prépare un sort puissant pour dégommer tous les méchants



Minecraft fera son apparition sur XBox 360 et sera compatible Kinect



Microsoft annonce un partenariat avec Disney



Ce partenariat sera à l'origine d'un jeu compatible Kinect là aussi et qui permettra aux joueurs de visiter virtuellement le parc Disneyland. On pourra aller dans les attractions et interagir avec le parcours.


Le jeu est clairement destiné au jeune public



Présentation du jeu Star Wars compatible Kinect



Le jeu reproduit les mouvements du joueur, il est possible d'attaquer au sabre, de sauter et d'utiliser des pouvoirs de la Force. Le déplacement n'est pas libre, comme dans les autres jeux de ce style.


Présentation de Star Wars Kinect



Présentation d'un autre jeu pour enfants Sesame Street: Once Upon a Monster



On ne voit qu'une courte démo de gameplay où le but est d'imiter les gestes du monstre du milieu. Un jeu pour les enfants exclusif Kinect.



Présentation du Kinect Fun Labs



Ce jeu propose de nouvelles fonctionnalités pour tirer parti du Kinect, avec notamment la possibilité de créer un avatar à son image, de modéliser des objets (comme des peluches ou des voitures) ou de faire du dessin en 3 dimensions à l'aide du système de suivi des doigts.


Présentation de Kinect Sports : Saison 2



Ce classique du système Kinect revient avec plus de sports, notamment le Golf, le Football Américain ou les Fléchettes. Le jeu gèrera aussi les commandes à la voix.


Deux stars de la NFL nous font une démo du Football Américain dans Kinect Sports : Saison 2



Présentation de Dance Central 2



Ce nouvel opus de Dance Central apporte son lot de nouveautés : plus de 100 chansons, la possibilité de jouer à plusieurs en même temps et un mode Campagne.


Pour finir, Microsoft nous sort LA grosse annonce de cette conférence :


Présentation d'un premier trailer pour Halo 4



Il s'agit donc du 4ème épisode basé sur la licence Halo, qui marque le début d'une nouvelle trilogie sur XBox 360.





Par Aleyx, Alisea et NoCheese

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News FUREUR

Suivez en direct sur Fureur les conférences des éditeurs.
Au programme, beaucoup de révélations. Actuellement, la conférence Microsoft est en cours jusqu'à 19h30. Ensuite ne partez pas, car la conférence EA commence a 21h30, suivi de UBISOFT a 22h30, pour terminer avec la conférence Sony à 23h30
. Pensez a revenir régulièrement sur notre page officielle puisqu'à partir de demain, le live sera connecté 24/24 sur le salon.
Bon visionnage


Regardez en direct les lives de cette édition 2011.



lien de secours: Gametrailers.com E3 2011 Live Stream

Bien sûr, vous pourrez suivre les autres conférences lors de leur diffusion sur la page Fureur E3





RDV LUNDI 06 JUIN 21H30




RDV LUNDI 06 JUIN 23H30


RDV MARDI 07 JUIN 02H00




RDV MARDI 07 JUIN 18H00
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News FUREUR
FUREUR E3 2011



Cette année, toute l'équipe FUREUR se mobilise pour vous fournir le meilleur du salon E3 2011 qui a lieu à Los Angeles (USA) du 07 au 09 Juin 2011. Grosse particularité, nous y serons présent pour vous faire vivre ce salon en direct live!
Au programme: Découvrez en direct les lives des conférences des plus grands éditeurs (Sony, Microsoft, etc...), les émissions spéciales E3 comme la retransmission du live de GameTrailer 24/24, le meilleur du salon avec les articles sur les plus grosses actus.
Pour suivre tout cela en direct pendant cette semaine de folie, rendez-vous régulièrement sur la page spéciale E3 pour voir les mises à jour en temps réel.
Et pour les plus curieux, rendez vous aussi sur La page spéciale SWTOR pour connaitre en direct live toutes les infos sur le prochain jeu de Bioware. Vous pourrez commenter et échanger sur le forum pour discuter de vos actus préférées.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News FUREUR
Dans quelques jours, c'est l'E3 2011. Alors parlons hardware.

Qu'on apprécie la marque nippone ou pas, je pense que nous pouvons tous nous mettre d'accord sur le fait que le principal élément de discours de Nintendo au cours de la dernière décennie est l'innovation.



Au fondement de ce discours est le concept d'océan bleu, "blue ocean" en anglais, tiré du livre 'Stratégie Océan Bleu' de W. Chan Kim et Renée Mauborgne. La thèse des auteurs est simple : au lieu de se disputer la même portion du marché (créant un océan "rouge", gorgé de sang), des sociétés devraient au contraire chercher à puiser dans l'océan "bleu", là où il n'y a pas de concurrent, créant ainsi de nouveaux marchés dont elles seront les seules maîtresses.

Il est difficile de nier ici que la Wii ainsi que la DS s'inscrivent complètement dans cette stratégie, pour le résultat que l'on connaît : un impressionnant succès commercial. D'ailleurs, le Playstation Move et le Kinect de la X360 ne sont-ils pas des tentatives pour mettre un peu de rouge dans l'océan jusque là d'un bleu immaculé de Nintendo en matière de gaming à motion control ?

Le spectacle de Nintendo, l'un des fondateurs de notre hobby, dois-je le rappeler, revenant sur le devant de la scène pour mettre la barre très haut fut remarquable - il fut d'ailleurs rassurant de se dire que la firme de Mario a refusé de se laisser aller pour faire l'un des plus grands come-backs de l'histoire des consoles.

Parallèlement, les jeux vidéos et les plateformes où ils sont développés continuent de progresser dans le royaume magique de la connectivité et là, hélas, Nintendo est loin derrière.



Tandis que Microsoft a ouvert la voie avec le Xbox Live, tandis que Sony a tenté de rattraper le coup avec le Playstation Home et Steam, la présence en ligne d'une communauté de gamers sur des plateformes Nintendo est pour ainsi dire quasi-inexistante. Je pense que vous serez d'accord avec moi : les rares fois où il en est fait mention dans la presse, c'est pour en rire. Et quant aux éventuels amis qui y joueraient, je n'en ai aucun.

Autant le dire de façon simple, c'est le désert.

La 3DS a entamé quelques pas dans la bonne direction avec le Streetpass et le Spotpass, le premiant reliant les consoles portables les unes aux autres et le second servant à télécharger des données depuis des hotspots wifi. Hélas, cela reste un système clos, et qui plus est très peu actif (j'avoue, le dernier ajout de contenu du spotpass date un peu).

Ce n'est pas encore une preuve d'échec mais un symptôme qui suggère d'hors et déjà une limitation du système de Nintendo : en réalité, à moins d'avoir des 3DS autour de vous ou les bons hotspots, vous n'êtes pas vraiment en ligne - ou en tout cas, pas d'une façon réellement signifiante.

Et c'est là tout le problème de Nintendo, ou en tout cas celui qu'ils doivent impérativement résoudre pour rester dans la course de l'innovation. Avec mon téléphone, j'ai accès à Gmail, Facebook, Twitter. Je peux textoter mes amis, regarder des vidéos sur Youtube, je reste connecté.

La 3DS quant à elle me permet de... discuter avec d'autres 3DS. Super. Et éventuellement, j'aurai un jour (peut-être) un navigateur pour surfer sur Internet. La 3DS aura peut-être elle aussi des applis pour Facebook et Youtube dans le futur - je n'en nie pas la possibilité. Mais le fait qu'elles n'aient pas été conçues dès le départ me fait penser que Nintendo n'a pas réellement compris ce que signifie le mot 'connectivité'.



Et la situation est encore pire côté console de salon. Le périphérique WiiSpeak qui permet de discuter avec ses amis à distance a été arrêté du fait de ventes des plus médiocres. Que dire de plus ?

A présent que les détails émergent à propos de la prochaine nouvelle console de Nintendo, surnommée 'Projet Café', et dont la présentation est prévue pour l'E3 de la semaine prochaine, je l'avoue clairement : je me fiche de de savoir qu'une tablette tactile pourra faire office de manette, qu'il y aura des caméras intégrées ou que les pads auront enfin deux sticks analogiques. Comme on a pu l'observer avec la 3DS, le fétichisme technologique ne dure qu'un temps.

Non, ce qui m'intéresse vraiment, ce sont les projets de Nintendo en matière de jeux en ligne et d'outils pour réseaux sociaux. Je préfère ma PS3 avec moins de jeux mais avec son PSN (dont la coupure pendant plusieurs semaines à l'occasion de la dernière bourde de Sony n'a fait qu'attiser le manque), grâce à qui je peux jouer en ligne avec mes amis en ligne. La Wii, forçant quasiment la présence physique pour faire du multijoueur, est devenue un no-man's land social, accumulant la poussière lorsque je n'ai pas d'invités à la maison.



De fait, je pense qu'il est trop tard pour le 3DS - je ne la pense plus capable de rivaliser avec les autres machines portables en terme de connectivité. Par contre, la nouvelle console de salon de Nintendo est l'occasion ou jamais. Il est temps pour la firme de réellement s'ouvrir au monde moderne et de proposer une réelle connectivité, et il faut l'avouer : ce n'est pas parce qu'on passe l'essentiel de son temps à chercher des zones vierges qu'il faut ignorer ce qui se passe dans le reste de l'océan.

Allez Nintendo ! Un café serré et on se réveille !
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News FUREUR
Minecraft VQS Infinite, explorez votre monde à l'infini!

Il y a trois mois, Verygames lançait son offre MINECRAFT VQS. Un succès sans précédent qui a fait de Verygames le leader français de l'hébergement des serveurs Minecraft.
L'offre Minecraft VQS est devenue une référence, grace à une qualité de jeu irréprochable et à un panel d'administration agréable et très puissant. Fort de ce succès, Verygames lance aujourdhui une nouvelle offre, Minecraft VQS Infinite: nouvelles capacités, nouvelles options, nouvelles fonctionalités!


Voir aussi

Jeux : 
Minecraft
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
News FUREUR

Ubisoft dévoile de nouveaux détails sur Assassin's Creed® Revelations, quatrième épisode de la série encensée par la critique. Ce nouveau volet plonge les joueurs dans la guerre séculaire que se livrent les Assassins et les Templiers, et mêle faits historiques et conspirations internationales.

Assassin's Creed Revelations est prévu pour novembre prochain sur Xbox® 360, PlayStation®3 et sur PC.




Assassin's Creed Revelations suit le voyage du maître Assassin Ezio Auditore sur les traces de son légendaire ancêtre Altair. Ezio est à la recherche de cinq sceaux qui sont la clé du futur de la confrérie des Assassins. C'est un voyage périlleux qui le mènera jusqu'à Constantinople, centre de l'Empire ottoman, où une armée grandissante de Templiers menace de déstabiliser la région.



· L'art de l'assassinat. Ezio Auditore jouit d'une plus grande expérience, il est plus avisé et profite ainsi de capacités d'assassinat encore plus poussées. Grâce aux nouvelles armes et aptitutes d'Ezio (lame-crochet, fabrication de bombes, version améliorée de la Vision d'aigle...), les joueurs pourront assassiner leurs cibles avec encore plus d'efficacité.



· Le retour d'une légende. Assassin's Creed Revelations signe le retour d'Altair, héros légendaire du premier Assassin's Creed, en tant que personnage jouable.



· Voyage vers Constantinople. De Masyaf, la forteresse des Assassins dans les montagnes durant la troisième croisade au monde vibrant et exotique de Constantinople, le joyau de l'Empire Ottoman au XVIe siècle, les joueurs seront saisis par la beauté des paysages. En parcourant les rues bondées, ils découvriront des panoramas variés et plongeront dans un mélange de cultures en regardant Constantinople prendre vie.



· De nouveaux personnages. Les joueurs rencontreront des personnages mémorables, comme le maître Assassin Yusuf Tazim, le prince Suleiman, destiné à devenir l'un des plus grands monarques de l'Histoire, ou encore Sofia Sorto, une femme qui se bat pour gagner l'amour d'Ezio.



· Les joueurs pourront utiliser leurs capacités d'assassinat contre leurs amis. L'expérience multijoueur en ligne encensée par la critique fait son grand retour, enrichie avec de nouveaux modes, des cartes fascinantes et des personnages toujours plus travaillés.



Les trois premiers jeux Assassin's Creed® ont été vendus à plus de 28 millions d'unités dans le monde, et la franchise, lancée en 2007, est désormais l'une des plus réputées sur les plateformes nouvelle génération. Reconnu pour offrir l'une des histoires les plus abouties et captivantes de l'industrie, Assassin's Creed a transcendé l'univers du jeu vidéo et apparaît désormais sous d'autres formats de divertissements, comme la bande dessinée, les jeux Facebook, les courts métrages et plus encore.




Pour plus d'informations sur Assassin's Creed, rendez-vous sur les sites www.assassinscreed.com et www.facebook.com/assassinscreed.

Voir aussi

Jeux : 
Assassin's Creed : Revelations
Sociétés : 
Ubisoft
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
News FUREUR

Ah, nous voilà enfin au 69ème ALT+TAB, nombre des plus évocateurs s'il en est. Oui, j'avoue, j'ai réfléchi depuis un moment au sujet de cet article, histoire de rester dans le thème de l'érotisme sans céder toutefois à la facilité de la pornographie pure et dure (on verra peut-être plus tard). Du coup, j'ai décidé de vous parler un peu de sexe et beaucoup de sentiments - concernant la psyché masculine en particulier (j'entends les filles applaudir) .

Vous êtes prêts ?



Si vous suivez l'actualité des jeux vidéo, vous avez sans doute entendu parler de ce titre d'Atlus sorti il y a quelques mois au Japon sur X360 et PS3 : Catherine. Ce jeu a été développé par les mêmes gens qui ont réalisé Persona 3, une sorte d'hybride entre rpg à donjons et simulation de drague :



Dans la première bande-annonce que je vous ai linkée, nous voyons un homme du nom de Vincent qui semble être hanté par des rêves de nature à la fois sexuelle et horrifique : il est tour à tour pourchassé par des béliers cravatés et aguiché par une jolie blonde à forte poitrine, la Catherine qui donne son nom au jeu. Cette dernière le drague, l'embrasse et va jusqu'à ce qu'il semble être une relation sexuelle.

Nous voyons Vincent clairement inquiet tout du long de la bande-annonce, mais du peu qui nous est montré, il est difficile de distinguer ce qui est réel de ce qui est onirique - tout ce qu'on peut supposer est un traumatisme majeur dans la psyché du personnage principal, ce qui nous donne bien envie d'en apprendre plus.

Le jeu, auquel je n'ai pas joué, attention (et si vous y avez joué, n'hésitez pas à en parler ici, cela m'intéresse), est décrit sur les forums comme un jeu d'aventure d'horreur pour adulte, où il a fait forte impression.

Le développeur a annoncé que le jeu serait "très érotique" et le character designer Shigenori Soejima, qui travaille depuis un moment sur la série des Persona, a indiqué qu'il y aurait un certain nombre de séquences "réservée aux adultes". Alors que la plupart des gamers ont accueilli avec intérêt l'utilisation d'un tel sujet comme noeud de l'intrigue d'un jeu d'aventure, ils semblent évidemment plus intéressés par y jouer que par la signification des thèmes sexuels employés.

Cependant, ici et là, quelques opinions ont été exprimées sur le web indiquant que le jeu ne s'appuyait non pas seulement sur le thème classique du sexe mais aussi et surtout sur celui de la psychose sexuelle masculine.

Là tout de suite, je sens que cela va être intéressant. Poursuivons l'enquête.





La différence

La sexualité se fait connaître de façon habituellement peu subtile dans les jeux vidéos. Après tout, les scènes de sexe de Mass Effect ont déclenché une frénésie outrée dans les médias américains, "choqués" par ce contenu adulte. Le gaming a beau progressé, nous continuons de voir une frontière claire entre les jeux "normaux" et les simulations ouvertement sexuelles, qui sont devenues un genre en soi (et qui existe depuis des décennies...). Pour ainsi dire, je pense qu'il n'y a pas encore eu de jeu qui fasse vraiment le pont entre les deux - du moins, qui montre le sexe et la sexualité comme une expérience riche et à plusieurs niveaux comme elle peut l'être dans la réalité.

Et voilà qu'arrive Catherine. Vincent, notre héros de 32 ans, s'identifie comme un "herbivore", une expression japonaise populaire désignant les hommes montrant peu d'intérêt pour le sexe.

Il se dispute donc au début de la bande-annonce avec une femme qu'il appelle "Catherine" et qui semble de nature agressive, puisqu'elle mentionne des rêves où elle tue des gens. Alors que l'histoire progresse, nous voyons un homme qui montre tous les signes de la terreur une fois confronté à une femme à l'attitude ouvertement sexualisée et aguicheuse. En fait, nous n'avons pour ainsi dire aucune preuve que Catherine soit même une personne réelle, ou bien une sorte de symbole que Vincent voit dans ses rêves et qui incarne une partie de sa psyché.

Les occurrences de relations sexuelles sont rares dans les jeux, et il est difficile de nier que ce jeu aborde le thème de la vraie sexualité, se concentrant non seulement sur l'orientation sexuelle de Vincent mais aussi l'univers existant dans ses rêves. Que Catherine soit un symbole ou une vraie femme de chair et de sang, le scénario nous propose apparemment un voyage dans la psychose de Vincent pour avoir le fin mot de l'histoire. Et pour le coup, c'est un concept réellement innovateur.

Atlus nous a habitué dans ses jeux à aborder le thème de la sexualité dans ses jeux. Le héros de Persona 2 expérimente une relation homosexuelle avec un des autres personnages. Persona 4 est connu pour plonger les joueurs dans des donjons censés représenter leurs sentiments les plus profonds, et nous entraîne dans un donjon au thème ouvertement homo-érotique, suggérant la confusion du personnage principal masculin concernant son identité sexuelle.



Culture japonaise

Cependant, Catherine semble pousser plus loin et propose un nouveau mode de présentation de la sexualité dans les jeux vidéos, en nous plongeant dans le rôle de l'identité sexuelle dans la construction d'une psychose masculine. Ce n'est plus un simple jeu à Marie-Couche-toi-là, la sexualité présentée ici se répand sur plusieurs niveaux d'interprétation. Dans la culture japonaise, l'homme herbivore a renoncé à sa sexualité et a donc renoncé en quelque sorte à une partie de sa puissance. Et pourtant, dans ses rêves, nous voyons Vincent être entouré de béliers, symbole classique de virilité et de force.

En fait, à un moment, on le voit même arborer des cornes de béliers (rappelant les "cornes" des hommes cocufiés qui acceptent en silence les tromperies de leurs femmes) mais il semble terrifié de les découvrir sur son crâne. Dans une autre scène, on voit un bélier portant une cravate, image qui renvoit au salaryman japonais (et peut-être aussi à celle d'un mouton dans un troupeau qui obéit à ce qu'on lui dit). L'identification de Vincent en tant qu'"herbivore" ("soshokukei") renvoie sans doute à la peur de la femme - problème qui commence apparemment à s'étendre dernièrement au Japon, où de plus en plus d'hommes de vingt à quarante ans s'identifient au concept. Cette idée s'appuie sur l'image d'hommes qui ne cherchent pas de relations sentimentales, sont maladroits en amour, sont moins attachés à l'argent que la moyenne et ont moins de mal à montrer leur vulnérabilité.

Une version américaine du jeu est prévue pour juillet prochain et du coup, je me demande si ce genre de détail culturel sera correctement rendu auprès du public occidental. D'un autre côté, les thèmes de Persona 4 étaient déjà en résonance avec la culture japonaise et les thèmes matures du jeu ont été très bien reçus par le public occidental donc a priori, il ne devrait pas y avoir trop de problème.



Equilibre des forces

Je pense que vous en conviendrez avec moi, la vaste majorité des jeux proposent un personnage masculin comme principal protagoniste, tout en le plaçant dans une position de supériorité hiérarchique et sexuelle, permettant au joueur d'embrasser ces caractéristiques et se sentir "dominateur". Même les jeux aux concepts les plus simples respectent cette structure, y compris Mario et Link qui doivent secourir leur princesse encore et encore. Le thème récurrent perdure : l'homme est actif, la femme passive.

C'est là que Catherine apparaît soudain comme une bouffée d'air frais. Ce jeu détourne complètement ce carcan en proposant au joueur d'incarner un personnage masculin craintif et timoré. On ne se sent plus aussi dominateur, du coup, pas vrai ? Au lieu de proposer au joueur un rôle qui le mènera au triomphe, nous sommes amenés à découvrir les peurs de Vincent en tant que victime de la femme-objet qu'il convoitait depuis si longtemps...

Alors que les mâles de la plupart des espèces animales ont un instinct de conquête, ils attendent de la femelle qu'elle adopte une attitude passive - comme un droit acquis. Catherine n'est clairement pas ce type de femme - ni la femme en colère qu'on voit à la fin de la bande-annonce d'ailleurs, hurlant à Vincent qu'elle ne le pardonnerait jamais.

Nous voilà donc avec un thème intéressant, avec plusieurs niveaux de lecture à explorer. Mais en quoi cela se transpose-t-il en un gameplay d'intérêt ? Pour le peu que j'en ai compris en me renseignant sur le Net, le jeu se décompose en deux phases qui alternent, le jour et la nuit - le gameplay principal ayant lieu au cours des cauchemars nocturnes de Vincent. Pendant ces phases oniriques, Vincent doit monter tout en haut d'une série d'escaliers en résolvant une série d'énigmes de type jeu de plateforme, sous peine de mourir dans son rêve et ne plus revenir à la réalité.

Les options de gameplay possibles paraissent nombreuses : on peut imaginer des niveaux renvoyant à divers aspects de la psyché de Vincent, plus ou moins torturés, glauques et sordides. Terminer un niveau pourrait alors "déverrouiller" un peu plus sa psychose et la soigner, ce qui aura peut-être un impact sur sa vie diurne, ou inversement.

Pour le coup, j'ai hâte de pouvoir vraiment essayer ce jeu, histoire de me faire une idée plus précise (mais connaissant le résultat du boulot des développeurs avec Persona 4, je ne me fais guère de souci).



Inhabituel

Concevoir un jeu tel que celui-ci est certainement plus intéressant pour un développeur qu'un énième jeu d'aventure où il faut délivrer la princesse - même si ces derniers ont posé une empreinte indélébile sur notre pop-culture.

Cependant, plus les mécanismes de gameplay sont intuitifs, plus les joueurs seront plongés dans l'univers du jeu et plus ils pourront reconnaître les émotions du personnages principal, ses peurs et angoisses, pour aboutir à un final cathartique autant pour eux que pour le personnage. Dans le cas présent, le commentaire d'Atlus sur la société japonaise et la façon dont sa structure rigide pousse ses habitants à créer de nouvelles identités (sexuelles ici) est intéressant, voire innovant.

Après tout, nous avons pour la première fois dans l'histoire du jeu vidéo l'opportunité de nous plonger à un niveau inédit de la psyché masculine, pour en saisir un bref aperçu des peurs et désirs qui l'habitent - dans une situation où, pour une fois, c'est nous qui incarnons la victime traquée, et comprendre ce que cela signifie d'être dans cette position d'infériorité.

C'est ce qu'on peut appeler une utilisation intelligente de la sexualité dans le concept de jeu, n'est-ce pas ?

Alors que les jeux cherchent à aller plus loin dans le réalisme des images, il paraît naturel que cette frontière de la sexualité soit franchie - et je ne parle pas simplement de la dimension du coït (c'est bon, Kratos est déjà passé par là, merci). Si on peut comprendre autrui au travers de ses émotions, de ses raisons et de ses souvenirs, pourquoi pas au travers de sa sexualité aussi ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
News FUREUR
Nous ne pouvions pas terminer cette semaine TERA sans vous dévoiler les dernières images et vidéos qui trainent dans notre placard.
Installez vous confortablement, ca va commencer.






Commençons par les vidéos de la bêta européenne d'avril dernier
Si vous ne les avez pas encore vues, voici trois vidéos réalisé par Aleyx nous montrant diverses partie du jeu.

Les premiers pas dans le jeu


L'affrontement du Boss du nid de Karacha


Le système de transport et la capitale Velika


Et vous pouvez aussi découvrir la vidéo de Aleyx pour le vidéo contest TERA



Et pour terminer voici une nouvelle fournée de screens TERA:






















Nous tenons à remercier Pierre Poinsenet, Lucile Le Merle et Sebastien Pacetti et toute l'équipe Frogter pour leur accueil.





Voir aussi

Jeux : 
TERA
Sociétés : 
Gameforge Berlin
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
News FUREUR

Troisième jour de notre semaine TERA.
FUREUR a eu l'occasion de participer au premières phases de tests européennes de TERA et à une cssion de 1h de jeu à Berlin.
Nous avons rapidement demander à nos membres participants de poster un avis sur le jeu avec leur ressenti, leur critique et leur appréciation générale.




Avis de Volken




Graphismes:

Surement le MMO le plus beau que j'ai croisé jusqu'ici, TERA est au niveau de pas mal de jeux solo et cela sans être trop gourmand niveau ressources. Je fais tourner le jeu à fond sans soucis, et ce même avec beaucoup de joueurs à l'écran. Chaque zone possède son identité, j'ai ainsi pu croiser une zone plutôt forestière, une zone volcanique, un désert, une jungle... J'ai aussi pu voir de la pluie tropicale, magnifique. Le premier voyage en cheval ailé impressionne, la distance de vision étant plutôt élevée, ce qui permet d'avoir un aperçu de vastes zones, magnifiques avec leurs bâtiments et paysages. Bref on en prend plein les yeux, et certains monstres ne sont pas en reste de ce côté là, même si ils gardent un look résolument asiatique Côté personnages, outre la personnalisation de départ, les armures ont un look en fonction de leur niveau et seul leurs couleurs changent (pendant toute la phase 1-10 les armures auront le même look mais avec une couleur différente). La personnalisation du personnage n'est donc pas très grande (après il y aura peut-être mieux à haut niveau).
Les animations sont également bien réussies, en effet il est important de voir ce que fait votre adversaire pour pouvoir éviter les attaques. J'ai pu rencontrer un monstre élite 20, une sorte de grosse araignée, ses animations étaient parfaites, permettant de voir ce qu'il allait faire et ainsi de réagir (un groupe était tout de même nécessaire pour le tuer).

Jouabilité

Le gameplay se rapproche plus d'un TPS que d'un MMO, et le départ est assez déconcertant puisque c'est le viseur qui définit où vous regardez, là où dans un MMO habituel l'orientation de votre personnage et de la caméra sont indépendantes. On s'y fait assez rapidement, au point d'avoir ensuite du mal dans les autres jeux.
Petit bémol, le mode QWERTY au démarrage, réglé assez rapidement en reconfigurant les touches dans les options.

Le jeu intègre le «body block», c'est-à-dire que chaque personnage ou monstre a une présence physique et ne peut être traversé. Si pour l'instant à ces faibles niveaux on n'en voit pas trop les conséquences (sauf si on se fait bloquer par un pack de mobs), lorsqu'on s'attaque à des monstres élite ou à des donjons, il devient un élément indispensable pour protéger les attaquants et soigneurs (certains monstres élite tuent les classes autres que tank en 2 coups).

L'équipement est plutôt minimaliste, en effet ne sont présents des slots que pour arme, armure, bottes, gants, anneaux et boucles d'oreilles. Les quêtes renouvellent votre stuff régulièrement, et si cela ne vous suffit pas le craft permet de fabriquer des armes et armures utilisables tous les 5 niveaux (armes de niveaux 15, 20, 25 etc.).

Ces quêtes par ailleurs sont plutôt classiques : tuer des monstres, ramasser des objets sur les monstres, ramasser des objets par terre ou escorter des PNJ.
Certaines quêtes ou dialogues sont ponctués de cinématiques réalisées avec le moteur du jeu, celles-ci permettent d'ajouter à la vie du monde de TERA.

Coté RPG

Contrairement aux traditionnels MMO occidentaux, dans lesquels on a généralement un ou plusieurs arbres de talents permettant de mieux définir son rôle, ici notre classe définit vraiment nos capacités. Nos caractéristiques augmentent avec le niveau, et on débloque en général un nouveau skill tout les deux niveaux, mais deux personnages d'une même classe n'auront de différent que leur équipement. Votre rôle sera donc défini dès la création de votre personnage, la race influant peu sur votre efficacité et jouant seulement un rôle esthétique.

Ma deuxième session s'est déroulée à Berlin avec un archer niveau 35, j'ai pu explorer un donjon ouvert ainsi que participer à des quêtes de groupe contre des élites plutôt forts.
Le système de combat est très dynamique, même si au départ j'ai un peu lutté avec tous mes sorts (ce qui ne devrait pas arriver en montant soi même son personnage), et le système de "QTE" (lors du lancement de certaines aptitudes, une autre aptitude nous est proposée qu'on peut lancer avec espace - par exemple après avoir posé un piège, le lancement d'une flèche pour le déclencher) permet d'enchaîner certains combos de skills rapidement et efficacement.
Les animations permettent de prévoir les attaques des monstres, afin d'essayer d'éviter leurs attaques qui sont très puissantes pour les élites. On passe son temps à se replacer, à faire du kitting, à stun un adversaire pour libérer un allié, ou encore à récupérer les orbes que laissent certaines classes pour pouvoir se soigner.

Il en ressort pour ma part une vraie sensation de combat dynamique, il est impossible de rester statique et de faire son dps tranquillement dans son coin, ce qui laisse présager un PvP hautement tactique, que je n'ai pas pu tester pour le moment.




Avis de Morfine




J'ai choisi un Popori Prêtre avec une tête de furet!

Graphismes

TERA est magnifique et ne demande pas beaucoup de ressources.
Les environnements sont très bien animés et il y a pas mal de mobs, des décors et objets integrés dans le paysage. Ce n'est pas un monde vide !

Les animations des sorts sont très détaillées. Imaginez un sorcier lançant une boule de feu avec étincelle et cendre dans le tracé. Cela ne rame jamais même dans la capitale.

En ce qui concerne l'interface, on retrouve un radar indiquant les ressources à récolter, les mobs et les PNJ. Une mini carte transparente est disponible pour mieux se repérer sur les objectifs de quêtes. On retrouve la barre de mana et de vie, et 2 barres de compétences

Jouabilité


C'est un gameplay en mode visée comme pour un TPS. Que ce soit pour lancer un sort ou soigner, il faut viser une cible. Bien sûr si un objet ou un autre mob passe devant vous, votre sort ira sur le premier rencontré, et si votre cible bouge, c'est perdu. En attaque c'est souvent embêtant mais en heal...il faut toujours se replacer et regarder à droite ou gauche avant de cibler. C'est clair que c'est un gameplay de positionnement avant tout. Sinon les sorts s'enchainent très bien, c'est très dynamique. Pour les sorts, la distance est prise en compte, donc si vous êtes trop loin de votre cible, se sera aussi raté. De plus, les mobs bougent en roulades ou bien reculent, on ne s'ennuie pas.

Lors de mon leveling, mes barres de vie et ma mana n'ont jamais été mises en péril. On enchaine les quêtes sans attendre, pareil pour le farming, J'ai mis 6h pour faire 12 levels sans farmer. Il y a beaucoup de quêtes réparties en 3 types: Quêtes d'histoire personnelle, quêtes classiques, et quêtes de guilde.
Seul problème c'est quand les mobs vous collent, c'est très dur de les viser ou bien de s'en débarrasser.
Les déplacements se font par téléportation dans les régions, par cheval ailé en inter-régions, et des montures terrestres sont disponibles en haut level.

Le prêtre a pas mal de sorts d'attaque de zone, des ralentissements, et de regen mana. Ces sorts d'attaque ne sont pas ridicules, j'allais aussi vite qu'un berseker avec un même groupe de mob.
L'arme du prêtre est un bâton à 2 mains.

Un truc sympa c'est lors des quêtes en instances, la difficulté de l'instance s'adapte au nombre de joueurs dans le groupe. De plus, si il faut 2 personnages au minimum et que vous êtes seul, on vous fournira un PNJ combattant avec vous.

En résumé

TERA est un très bon MMO que ce soit visuellement ou bien dans son gameplay (tps et positionnement). Le nombre de classes est très riche et des spécialisations très variées. J'ai eu beaucoup de plaisir à y jouer.
Les seuls bémol sont les quêtes très classiques (bashing), les nombreux déplacements, l'artisanat classique, et pas d'événement dynamique rencontré.




Avis d'Alisea




Graphismes

Ce jeu est vraiment impressionnant graphiquement parlant, très immersif, on est bien dedans, c'est détaillé.
Le moteur graphique Unreal Engine 3 à déjà fait ses preuves et il nous prouve encore maintenant qu'il fait des merveilles. Peu gourmand en ressources, il a un rendu plus optimisé qu'Aion avec des graphismes poussé au maximum et bien plus d'images par secondes que sur Rift, en résumé un jeu bien fini, performant et très agréable à regarder.
L'ambiance sonore est aussi au rendez-vous, bien réalisé et immersive. J'ai rarement joué avec une bande son aussi longtemps dans un jeu, même pour simplement le découvrir.

Jouabilité

J'ai essayé trois classes pour voir les différents gameplay possible, le Lancier pour les classes au CAC, le Mystique pour l'assist heal et le Sorcier pour les sorts à distance.

Dans un premier temps, c'est assez perturbant, le ciblage s'effectue via par simple click ou des touches de raccourcis dans d'autres MMO et la non, c'est au coup d'oeil, à la visée mais aussi la distance que l'on doit préparer ses attaques.
Il faut prévoir les mouvements du monstre ou de l'adversaire pour toucher au but sans forcement se mettre à découvert donc évaluer les risques. Ce jeu est vraiment fait pour les stratèges et les pro de la gâchette..
En maitrisant bien les commandes, c'est donc très dynamique et on gagne en réactivité avec le temps. C'est facile à prendre en main pour les habitués de jeux d'actions.

Pour les classes, on sent vraiment une différence de réaction et de maniabilité suivant les classes, le Lancier qui est un gros tank est assez lent à réagir, parfois fois trop même on dirait des lenteurs du jeu ou une monté de ping mais en fait pas du tout, vu qu'il est en plaque et manie une grosse lance donc il est plutôt logique qu'il mette plus de temps a se déplacer à et bouger. Le sorcier en tissu est plus vif, bouge plus facilement donc la classe à aussi son propre style de déplacement, sa propre réactivité et son propre temps d'action et réactions.

En résumé

Un très bon jeu avec pas mal de contenu, un gameplay frais et agréable, un petit temps est nécessaire pour la prise en main et avec le temps, on s'améliore rapidement jusqu'à maitriser ses déplacements. Je ne suis pas un joueur PvE mais avec ce gameplay, je suis curieux de voir ce que cela donnera à haut niveau et ce que le PvP nous autorisera à faire. Surtout de voir combien de cheveux je vais perdre pour tomber un joueur adverse, car il va falloir s'accrocher et les batailles seront épiques. Graphiquement superbe ce jeu promet vraiment ! Déjà qu'il donnait envie rien qu'en regardant les vidéos et les screens alors en plein écran, contrôles en main, imaginez...




Avis de Mantis


 


  • Tout d'abord, la création du personnage et le choix de la race. Il n'est indiqué nul part les bonus apportés par la race sélectionnée.
  • Dans la création du personnage, l'unique partie vraiment personnalisable est le visage.
  • Une fois arrivé en jeu, j'ai vraiment eu peur concernant la prise en main car les touches sont configurées pour un clavier QWERTY et l'interface ne permet aucunes actions à la souris! Assez surprenant pour un MMO. Une fois le système compris et pris en main (10-15 minutes), on se retrouve avec un personnage très mobile et au final très peu de touches d'action. (ZQSD pour les déplacements, F pour interagir, C pour une action spécifique qui est esquive chez moi et les deux boutons de la souris)
  • On remarque que le personnage a dès le début une apparence plutôt attirante et non dépaysant comme dans la majorité des MMO, les attaques sont belles et fluides et les combats agréables et dynamiques.
  • Ce n'est peut-être que le début, mais on remarque tout de suite le même schéma concernant les monstres tout au long des premiers niveaux: un monstre seul frappant fort où il faut se placer dans son dos ou un groupe de monstres frappant faiblement et où il suffit d'AoE. Heureusement le bestiaire est varié et nous fait oublier ce petit détail.
  • Une quête nous permet d'interagir avec le décor: il faut grimper des lianes pour monter au sommet d'une colline. J'espère voir d'avantage l'utilisation du décor à l'avenir car tout le reste est fermé ou non accessible.
  • Les quêtes proposent en général de tuer des monstres ou de parler à tel Pnj. Rien de bien exceptionnel à ce niveau mais on s'y attendait.
  • De toute la soirée, je n'ai eu qu'un lag de 3-4 secondes lorsque j'étais en ville et c'est tout.






Conclusion par Aleyx




Le choix et la création de personnage influe beaucoup sur le jugement que l'on peux porter dans un MMORPG.
Il n'est pas rare que l'on est du mal a trouver sa classe pre-destiné et malgré toutes les informations de TERA, chaque furieux s'est lancé dans la phase de test un peu à l'aveuglette.

Les avis sont majoritairement positifs, puisque la qualité est au rendez vous. C'est un jeu qui donne une réelle soif de découverte, appuyé par un gameplay ultra maniable. L'univers du jeu en lui même est déjà suffisamment rafraichissant, avec des races très distinctes les unes des autres et le fait qu'il n'y ai pas de restrictions de classes est un gros point fort.

A noter qu'on a donc pas eu la chance de découvrir encore la race Elin, espèce aux traits de petite fille aux oreilles animales ( qui a déjà été à l'origine d'une controverse puisque présentée au départ comme la version féminine des Popori )

Peu de problèmes pour apprécier le jeu si ce n'est la reconfiguration des touches de déplacements pour nos claviers AZERTY. Le jeu nous avait été présenté en anglais, avec des voix coréennes. Cela ne dérange pas plus que ça puisque cela restait tout de même très agréable à lire et à entendre.
Les quêtes nous ont semblé très classiques, avec peu d'interactions originales mais avec de très belles cinématiques.

Rendez vous à la prochaine bêta européenne. A suivre donc !



A demain pour le dernier chapitre de la semaine TERA

Voir aussi

Jeux : 
TERA
Sociétés : 
Gameforge Berlin
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le Blog de AssocFUREUR

Par AssocFUREUR Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 17/06/11 à 18h02

Découvrez toute l 'actualité de L 'Association FUREUR et de ses jeux en ligne: Aion, Warhammer Online, League Of Legends, Starcraft2 et Starwars The Old Republic!

Ajouter aux favoris

Archives