Le Blog de AssocFUREUR
Signaler
News FUREUR
Dans quelques jours, c'est l'E3 2011. Alors parlons hardware.

Qu'on apprécie la marque nippone ou pas, je pense que nous pouvons tous nous mettre d'accord sur le fait que le principal élément de discours de Nintendo au cours de la dernière décennie est l'innovation.



Au fondement de ce discours est le concept d'océan bleu, "blue ocean" en anglais, tiré du livre 'Stratégie Océan Bleu' de W. Chan Kim et Renée Mauborgne. La thèse des auteurs est simple : au lieu de se disputer la même portion du marché (créant un océan "rouge", gorgé de sang), des sociétés devraient au contraire chercher à puiser dans l'océan "bleu", là où il n'y a pas de concurrent, créant ainsi de nouveaux marchés dont elles seront les seules maîtresses.

Il est difficile de nier ici que la Wii ainsi que la DS s'inscrivent complètement dans cette stratégie, pour le résultat que l'on connaît : un impressionnant succès commercial. D'ailleurs, le Playstation Move et le Kinect de la X360 ne sont-ils pas des tentatives pour mettre un peu de rouge dans l'océan jusque là d'un bleu immaculé de Nintendo en matière de gaming à motion control ?

Le spectacle de Nintendo, l'un des fondateurs de notre hobby, dois-je le rappeler, revenant sur le devant de la scène pour mettre la barre très haut fut remarquable - il fut d'ailleurs rassurant de se dire que la firme de Mario a refusé de se laisser aller pour faire l'un des plus grands come-backs de l'histoire des consoles.

Parallèlement, les jeux vidéos et les plateformes où ils sont développés continuent de progresser dans le royaume magique de la connectivité et là, hélas, Nintendo est loin derrière.



Tandis que Microsoft a ouvert la voie avec le Xbox Live, tandis que Sony a tenté de rattraper le coup avec le Playstation Home et Steam, la présence en ligne d'une communauté de gamers sur des plateformes Nintendo est pour ainsi dire quasi-inexistante. Je pense que vous serez d'accord avec moi : les rares fois où il en est fait mention dans la presse, c'est pour en rire. Et quant aux éventuels amis qui y joueraient, je n'en ai aucun.

Autant le dire de façon simple, c'est le désert.

La 3DS a entamé quelques pas dans la bonne direction avec le Streetpass et le Spotpass, le premiant reliant les consoles portables les unes aux autres et le second servant à télécharger des données depuis des hotspots wifi. Hélas, cela reste un système clos, et qui plus est très peu actif (j'avoue, le dernier ajout de contenu du spotpass date un peu).

Ce n'est pas encore une preuve d'échec mais un symptôme qui suggère d'hors et déjà une limitation du système de Nintendo : en réalité, à moins d'avoir des 3DS autour de vous ou les bons hotspots, vous n'êtes pas vraiment en ligne - ou en tout cas, pas d'une façon réellement signifiante.

Et c'est là tout le problème de Nintendo, ou en tout cas celui qu'ils doivent impérativement résoudre pour rester dans la course de l'innovation. Avec mon téléphone, j'ai accès à Gmail, Facebook, Twitter. Je peux textoter mes amis, regarder des vidéos sur Youtube, je reste connecté.

La 3DS quant à elle me permet de... discuter avec d'autres 3DS. Super. Et éventuellement, j'aurai un jour (peut-être) un navigateur pour surfer sur Internet. La 3DS aura peut-être elle aussi des applis pour Facebook et Youtube dans le futur - je n'en nie pas la possibilité. Mais le fait qu'elles n'aient pas été conçues dès le départ me fait penser que Nintendo n'a pas réellement compris ce que signifie le mot 'connectivité'.



Et la situation est encore pire côté console de salon. Le périphérique WiiSpeak qui permet de discuter avec ses amis à distance a été arrêté du fait de ventes des plus médiocres. Que dire de plus ?

A présent que les détails émergent à propos de la prochaine nouvelle console de Nintendo, surnommée 'Projet Café', et dont la présentation est prévue pour l'E3 de la semaine prochaine, je l'avoue clairement : je me fiche de de savoir qu'une tablette tactile pourra faire office de manette, qu'il y aura des caméras intégrées ou que les pads auront enfin deux sticks analogiques. Comme on a pu l'observer avec la 3DS, le fétichisme technologique ne dure qu'un temps.

Non, ce qui m'intéresse vraiment, ce sont les projets de Nintendo en matière de jeux en ligne et d'outils pour réseaux sociaux. Je préfère ma PS3 avec moins de jeux mais avec son PSN (dont la coupure pendant plusieurs semaines à l'occasion de la dernière bourde de Sony n'a fait qu'attiser le manque), grâce à qui je peux jouer en ligne avec mes amis en ligne. La Wii, forçant quasiment la présence physique pour faire du multijoueur, est devenue un no-man's land social, accumulant la poussière lorsque je n'ai pas d'invités à la maison.



De fait, je pense qu'il est trop tard pour le 3DS - je ne la pense plus capable de rivaliser avec les autres machines portables en terme de connectivité. Par contre, la nouvelle console de salon de Nintendo est l'occasion ou jamais. Il est temps pour la firme de réellement s'ouvrir au monde moderne et de proposer une réelle connectivité, et il faut l'avouer : ce n'est pas parce qu'on passe l'essentiel de son temps à chercher des zones vierges qu'il faut ignorer ce qui se passe dans le reste de l'océan.

Allez Nintendo ! Un café serré et on se réveille !
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de AssocFUREUR

Par AssocFUREUR Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 17/06/11 à 18h02

Découvrez toute l 'actualité de L 'Association FUREUR et de ses jeux en ligne: Aion, Warhammer Online, League Of Legends, Starcraft2 et Starwars The Old Republic!

Ajouter aux favoris

Archives