Le Blog de AssocFUREUR
Signaler
News FUREUR
Comme vous le savez sans doute, l'automne est l'occasion pour les studios de sortir de nouvelles créations. Autrement dit de nouveaux animés, des saisons 2, en bref plein de nouveaux épisodes qui vont bouffer votre temps plus vite que vous ne le pensez ! Je vous présente donc une petite sélection de quatre animés que je vais suivre (y en aura peut être d'autres, faut que je regarde ça plus en détail). Des trailers, un premier avis, c'est parti !



Ore no Imōto ga Konna ni Kawaii Wake ga Nai




Commençons donc par un seinen dont le titre pourrait être traduit par "ma petite soeur ne peut pas être si mignonne". J'avoue qu'au premier abord on est tenté de penser à du forbidden love entre frère et soeur, mais en fait non, la solution de facilité a été évitée (fin en tout cas ce n'est pas direct, même si il se pourrait que ça y vienne plus tard).

L'animé est produit par le studio AIC, à qui l'on doit notamment les Tenchi Universe, Blue Gender ou autres Gun X Sword. Le réalisateur n'est autre que Keiichiro Kawaguchi, connu pour Hayate no Gotoku ou son travail sur GTO. 13 épisodes sont prévus, ce qui me parait le format adapté à cette comédie pour éviter un essoufflement des gags.

L'animé suit Kyōsuke, lycéen de 17 ans, dont les relations avec sa soeur sont plutôt froides, se résumant à des regards dédaigneux et des échanges verbaux assez secs. Kirino (la soeur), âgée de 14 ans, est l'enfant béni de la famille, excellente élève, douée en sport et travaillant comme mannequin à côté de ses cours.
Un jour Kyōsuke trouve dans l'entrée une boîte de DVD d'un animé sur des Magical Girls, dans laquelle est caché un eroge intitulé "Let's fall in love with little sister". Son père étant anti-otaku, il cherche alors à qui appartient le DVD, évoquant le sujet pendant le repas.
Cette nuit-là, Kirino entre dans la chambre de Kyōsuke, lui disant qu'ils doivent parler, et lui parle de sa passion pour les animés moe et les eroge qu'elle a tenu cachée jusque là.

A partir de là, on tourne autour du thème des otakus, du regard de la société sur eux, mais aussi du coup de leurs difficultés à rencontrer d'autres passionnés comme eux. Les trois épisodes que j'ai regardés sont très drôles et tombent justes, d'ailleurs après avoir lu les Lucky Star dernièrement les similarités sur le thème otaku m'ont beaucoup fait rire. Bref un animé comique, mais qui n'en reste pas moins sérieux sur son traitement du regard sur les otakus, avec un frère qui va découvrir petit à petit ce monde et apprendre à le respecter (même si ils sont tous tarés).





Star Driver : Kagayaki no Takuto




Deuxième sur ma liste, Star Driver, le dernier-né des studios Bones. Réalisé par Takuya Igarashi (eh oui encore lui, Soul Eater toussa rappelez-vous !), on tient là un animé orienté action et mechas, le tout à la sauce Bones bien entendu.

L'histoire se déroule sur une île appelée île de la Croix du Sud. Un garçon nommé Takuto s'échoue sur une de ses plages et est recueilli par deux personnes. Il sympathise avec ceux-ci, avant de se rendre compte qu'ils vont tous les trois se retrouver au lycée de l'île, dans lequel Takuto a été transféré. Une organisation sévit sur l'île afin de tenter d'amener les Cybodies, des mechas ne pouvant agir qu'en temps zéro dans un espace parallèle, dans notre monde, et pour se faire capturent les vierges sacrées qui protègent l'île, dont celle qui a sauvé Takuto. Celui-ci apparait alors pour la sauver, possédant lui même un de ces Cybody.

L'animé prend un départ assez rapide, choisissant de nous mettre directement dans le bain avec du combat dès le premier épisode. Ces premiers combats sont plutôt rapides et ont vocation à nous expliquer le fonctionnement des ces Cybodies, mais aussi de présenter les capacités du Tauburn, le Cybody de Takuto. Les chara et mecha design sont assez particuliers, les personnages étant plutôt "étirés" dans le sens de la hauteur, un peu à la manière de Clamp mais plus accentué. Le look toreador/mousquetaire du Tauburn est d'ailleurs assez original, il faudra voir le design des mechas ennemis, notamment ceux des "chefs". Je dois avouer que pour le moment l'animé ne m'a pas fait autant accrocher qu'un DTB ou un Soul Eater, j'attends de voir le scénario se développer et les ennemis devenir plus puissants pour me faire une vraie opinion (bien que connaissant Bones, on devrait avoir un animé de qualité).




MM!




Troisième animé de la liste MM! est produit par le studio Xebec (To Love-Ru, D.N.Angel, Love Hina...) et réalisé par Tsuyoshi Nagasawa (qui a travaillé entre autre sur Shaman King et To Love-Ru). MM! est un seinen plutôt orienté slapstick et comédie romantique (vous allez comprendre comment on peut mélanger les deux).

On suit ici Taro Sado, lycéen presque ordinaire si il n'avait pas un léger problème : il est masochiste. Il souhaite se débarrasser de cette tare avant d'avouer son amour à la fille qu'il aime, et suite au conseil de son ami, il rejoint le club de volontariat. Il y rencontre la présidente du club Mio, une fille mignonne, charmante et polie... pendant environ 2 minutes. Déesse auto-proclamée, Mio se révèle être une tsundere doublée d'une sadique, sans pour autant en perdre son objectif d'aider les gens. Son meilleur ami fait lui aussi partie de ce club, ainsi que Yuno, la fille qui l'a rendu masochiste. Chacun possède également un problème que Mio essaie de résoudre, et ce par des méthodes assez...particulières.

L'animé joue énormément sur le côté slapstick, qui couplé au masochisme de Taro crée des situations assez burlesques. De nouveaux personnages font également leur apparition plus tard, mais la série se concentre particulièrement (enfin pour les 4 1ers épisodes) sur Mio, Taro et Yuno. On a quelques scènes plutôt dramatiques (notamment dans les passés de certains personnages), mais quelques coups sur Taro remettent toujours la comédie dans le droit chemin ! Niveau ambiance c'est plutôt du n'importe quoi, ça me fait un peu penser à Kyouran Kazoku Nikki, avec une Mio qui ressemble par contre à l'héroïne de Toradora! Bref du très bon pour ce début de saison.

Je ne vous propose pas de trailer car je n'en ai pas trouvé, donc voilà une petite vidéo assez caractéristique de l'animé, ainsi que l'opening.









Bakuman




Quatrième et dernier animé de cet article, Bakuman ! Produit par le studio J.C. Staff (Slayers, Nodame Cantabile, Shingetsutan Tsukuhime...) et réalisé par Ken'ichi Kasai (Honey and Clover, Nodame Cantabile), Bakuman est tiré du célèbre manga éponyme et est un animé sur... le manga. Eh oui si Yakitate!! Japan nous contait l'histoire d'un garçon souhaitant créer un pain purement japonais, et si Hikaru no Go nous parlait de l'ascension dans le monde du Go d'Hikaru, Bakuman nous livre l'histoire de Takagi et Mashiro, deux collégiens voulant devenir mangaka.

C'est l'occasion de livrer les ficelles de la création d'un manga, et ce à tous les niveaux : matériel, premiers crayonnés, storyboard, tout y passe. Bien sûr s'il n'y avait que cela on aurait un documentaire, mais l'animé traite également de la vie de nos jeunes héros, et de l'impact que va avoir leur décision sur leur vie quotidienne.

On a du coup une sorte de slice of life plutôt comique, avec une touche de romance (Mashiro se fixe le but de voir son manga adapté en animé avant de se marier à la fille qu'il aime). Les personnages ont chacun un caractère bien différent, et leurs interactions sont vraiment sympathiques. Les épisodes se regardent tout seul, si vous avez aimé Yakitake!! Japan et Hukaru no Go vous aimerez Bakuman !

Là encore pas de trailer trouvé (NHK a viré tous les trailers youtube), donc voilà le trailer du manga et l'opening de l'animé.







Voilà c'est fini pour cette semaine, si je trouve d'autres perles de cet automne je vous en reparlerai une prochaine fois. Je vais tenter de faire un article pour la semaine prochaine, mais n'étant certainement pas là ce week end, je ne vous promet rien ! A la prochaine !

Petit lexique :

Eroge : contraction de erotic game, ce sont des jeux vidéos érotiques au graphisme dans le style manga.
Magical Girl : animé ou manga comportant une ou plusieurs jeune(s) fille(s) dotée(s) de pouvoirs magiques. Dans les animés récents, on pourrait ainsi citer Sailor Moon.
Mecha : le mecha dans les mangas est une armure robotisée ou un robot dont se servent des humains afin de combattre en général.
Moe : assez difficile à transcrire, on pourrait dire qu'il définit quelque chose de "mignon" (et encore on est loin de la définition).
Otaku : personne qui se consacre en exclusivité à une activité se pratiquant en intérieur : mangas, animés, jeux vidéos...
Slapstick : genre d'humour impliquant de la violence physique volontairement exagérée.
Tsundere : décrit une personne à la personnalité froide et hautaine, mais qui devient tendre et affectueuse par la suite.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de AssocFUREUR

Par AssocFUREUR Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 17/06/11 à 18h02

Découvrez toute l 'actualité de L 'Association FUREUR et de ses jeux en ligne: Aion, Warhammer Online, League Of Legends, Starcraft2 et Starwars The Old Republic!

Ajouter aux favoris

Archives