Le Blog de AssocFUREUR
  
Signaler
Starwars The Old Republic

L'auteur australien à succès, Sean Williams, à qui nous devons dernièrement la sortie du livre Stars Wars : The Old Republic - Fatal Alliance a été interviewé à l'occasion du Comic-Con par l'équipe du site Anglais Darth Hater.
Celui-ci est d'ailleurs un habitué de l'univers Stars Wars puisqu'il à notamment écrit le roman basé sur le jeu Stars Wars : The Force Unleashed.
Nous vous proposons ici, la traduction de cette interview, effectuée par l'équipe chanceuse de DH, qui a pu poser pas mal de questions portant sur le dernier roman en date, ainsi que les envies futures de l'auteur en ce qui concerne l'univers de l'Ancienne République.
Vous pourrez retrouver la version originale de l'interview sur cette page : Interview Darth Hater.


INTERVIEW SEAN WILLIAMS



  • DH : Que pensez vous de votre premier Comic-Con?
  • SW : C'est vraiment mon tout premier et c'est fantastique. C'est énorme, excitant et vraiment génial. J'ai encore le décalage horaire dans la tête et je n'ai pas assez dormi.



  • DH : Pensez vous que Star Wars™: The Old Republic™: Fatal Alliance va être numéro un des ventes dans la liste du New York Times ?
  • SW : Je ne sais pas... je n'ai pas la pression ! J'espère qu'il le sera. En plus du jeu et des bande-annonces magnifiques, l'intérêt des gens pour le jeu et, en étant optimiste, l'intérêt pour le livre que j'ai écrit. J'espère qu'il va faire une grosse sortie. Nous verrons bien la semaine prochaine.



  • DH : Votre nouveau livre, Star Wars™: The Old Republic™: Fatal Alliance est sorti la semaine dernière. Ce titre semble être le premier d'une longue lignée de nouvelles et d'histoires se déroulant lors d'une période relativement peu abordée de Star Wars™. Quels sont les différents challenges et valorisations quand tu écris pendant l'époque de l'ancienne République par rapport à The Force Unleashed, où il y a une préséance forte de règles contextuelles à respecter ?
  • SW : Le truc génial en écrivant ces deux livres est qu'ils exploraient en quelque sorte des zones qui n'avaient pas vraiment été explorées auparavant. Cela m'a donné l'opportunité de piocher dans les Temps Obscurs avec The Force Unleashed ce qui fut fantastique. Mais The Force Unleashed a été écrit à partir d'un script; ce fut une histoire très fermée et il y avait certaines choses que nous ne pouvions aborder à cause des problèmes possibles car relatifs aux règles contextuelles de l'univers décrit.

    Ce fut une expérience très différente d'écrire Fatal Alliance, dans un contexte de MMORPG où chaque joueur a son propre personnage et sa propre histoire. Les classes de personnages ont leur propre sphères narratives. Il y a toute une galaxie pleine de mondes où l'action se déroule. Il n'y a pas eu d'histoire simple à écrire. Cela a rendu la tache ardue et nous avons du trouver la bonne histoire qui rendait l'essence de l'Ancienne République pour les joueurs. Mais ce fut très excitant car nous pouvions faire ce que nous voulions. Tant que l'on saisit cette essence, c'est génial. Si le jeu marche bien, et qu'il y a assez d'intérêt dans les deux premiers livres de l'Ancienne République, je pense qu'ils pourront publier des dizaines de livres, voire des centaines de livres car c'est une époque riche et vraiment intéressante.



  • DH : BioWare et LucasArts montrent une cohérence remarquable dans le maintien de la vision et des thèmes associés à l'Ancienne République, avec les vaisseaux, les personnages et les objets qui apparaissent à plusieurs reprises à travers leur marketing. Comment cet accent sur un ensemble si homogène a-t'il impacté sur votre écriture?
  • SW : Parfois nous savions que quelque chose serait dans le jeu mais il n'y avait pas d'illustration, ce qui rendait la chose intéressante et difficile à la fois. Mais un truc génial quand on écrit pour Star Wars™ -- n'importe quel roman Star Wars™ -- c'est que vous avez une équipe derrière vous toujours prête à corriger vos erreurs ou à vous fournir des pistes pour vous inspirer si jamais vous êtes coincés. J'ai toujours su que si je ne savais pas quelque chose sur une planète en particulier, je pouvais simplement envoyer un mail à Leland Chee ou Rob Chestney ou à mes éditeurs ... tous des gars fantastiques. C'est comme se tenir en haut d'une pyramide : tous les gens en dessous essaient de vous soutenir. Mon nom est sur la couverture mais c'est vraiment un effort collectif en équipe.



  • DH : Quelle histoire ou point de vue de personnage de Fatal Alliance avez-vous le plus aimé écrire ?
  • SW : C'est une bonne question. Je me la pose et je dois dire que c'est difficile car un des trucs géniaux avec ce livre, c'est que tous les nouveaux personnages que j'ai crée spécialement pour ce livre et bien ... je les aime tous ! Même sur le principe, je ne peux pas dire que j'aime les personnages Jedi plus que les personnages Sith parce que j'aime réellement les Siths aussi. Une des choses que j'avais vraiment envie de faire avec ce livre, était de capturer le voyage du joueur dès ses premiers pas et au delà. Ainsi ces personnages sont au début de leur voyage tout comme le joueur; ils sont l'objet d'un conflit, ils apprennent, ils changent.



  • DH : A peine sortis de leur boite, ils sont déjà iconiques.
  • SW : Ouais et c'est aussi une des choses compliquées quand on écrit pour Star Wars™. Vous écrivez avec de la substance iconique qui est fraîche et nouvelle en même temps. Et je veux que mes lecteurs puissent vraiment tomber amoureux de ces personnages originaux parce que dans un sens c'est une première pour moi dans Star Wars™. J'ai eu à écrire des points de vue de personnages secondaires, mais c'est mon premier roman Star Wars™ où je crée ainsi mes propres personnages en partant de zéro et je voulais vraiment bien faire. Et je veux également que tout le monde les aime afin que je puisse revenir et écrire encore plus d'histoires à propos d'eux.



  • DH : Un des plus gros revirement dans Fatal Alliance consiste à faire travailler les Impériaux avec la République contre une menace commune. Pouvez vous décrire le processus scénaristique derrière tout çà ?
  • SW : N'est-ce pas terrible de dire que je ne m'en souviens plus ? Je ne sais plus d'où vient l'idée ni même à quel moment on a eu l'idée. Je sais que l'on a passé au crible plusieurs idées d'histoires avant de choisir celle ci et ce n'est pas une idée étonnamment si nouvelle que çà, mais je voulais que cela se passe. Je voulais l'écrire et je voulais également mettre tous les personnages dans une situation de conflit où ils devaient réellement prendre sur eux-mêmes et faire travailler ensemble l'Empire et la République, Jedis et Siths de concert. Mettre ces personnages dans une situation qu'ils allaient vraiment détester m'attirait vraiment car cela fait ressortir le meilleur comme le pire dans chacun d'eux parfois. Je ne pense pas que ceci brise l'idée que la République et les Siths sont des ennemis mortels mais il me semble que cela le démontre plus que tout. Ce fut beaucoup d'amusement et j'ai vraiment apprécié car il est plaisant de malmener vos personnages (rires)...



  • DH : Quelle classe pensez vous jouer dans Star Wars™: The Old Republic™ ?
  • SW :Que je joue ou pas dépendra entièrement de combien de temps je disposerai ingame car je sais que le jeu est super. J'ai vu des démos et je pouvais tricher car je connais les histoires ! Je sais que SWTOR va être absolument génial mais je sais aussi que je pourrais pas m'arrêter de jouer. Si je commence, cela signerait la fin de ma carrière. Je dois vraiment prendre çà en compte.

    J'aime aussi toutes les classes ! Je vais dire çà: la classe qui ne m'attirait pas trop au début était le Soldat. Mais une fois que j'ai lu l'histoire du soldat, j'ai pensé "Wow... C'est vraiment une histoire magnifique."



  • DH : Ils sont les chevilles ouvrières de l'histoire de la République.
  • SW :Ils le sont. Ce sont ces gars qui maintiennent tout ça ensemble. Et j'ai investi tellement dans mon personnage soldat que je sens que je vais véritablement jouer un soldat. Sauf s'ils l'ont changé à cause de moi, mais je suis sûr qu'ils ne l'ont pas fait car nous avons travaillé très étroitement avec eux afin d'être sûr que les histoires du roman ne révèlent pas trop des histoires du jeu mais rendent le même genre d'énergie et d'essence que le jeu lui-même. Donc je suis plutôt certain que rien n'aura changé de ce que j'avais lu et c'est une histoire géniale. Elles sont toutes géniales et ce sont toutes des histoires vraiment extraordinaires.



  • DH : Nous attendons vos prochains livres avec impatience.
  • SW :Bien, vous n'aurez pas attendre longtemps puisque le prochain sortira en Octobre avec "the Force Unleashed II".



  • DH : Juste à temps pour la sortie du jeu.(ndlr: Force Unleashed pas SWTOR ... pour ceux qui n'auraient pas suivi ;)).
  • SW :Les gens vont carrément adorer. Je pense que le jeu sera exceptionnel.



  • DH : Merci beaucoup Sean.
  • SW :De rien. Ce fut un plaisir de discuter avec vous.





Article Original : Darth Hater
Traduction Fureur : Achkeron - Deathless - Kadima

Voir aussi

Jeux : 
Star Wars : The Old Republic
Sociétés : 
BioWare Corp
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le Blog de AssocFUREUR

Par AssocFUREUR Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 17/06/11 à 18h02

Découvrez toute l 'actualité de L 'Association FUREUR et de ses jeux en ligne: Aion, Warhammer Online, League Of Legends, Starcraft2 et Starwars The Old Republic!

Ajouter aux favoris

Archives