Premium

Le blog qui sert à rien...

Par arnette1980 Blog créé le 28/04/10 Mis à jour le 21/07/12 à 22h09

Ajouter aux favoris
Signaler
Livres

Avec un peu de retard, voici l'article consacré à Dragon Ball que j'avais promis à la fin du TOP 5 de mes écrans-titres SNES préférés. Je vais faire un petit classement de mes sagas favorites de ce mastodonte du manga.

Contrairement à l'anime qui est séparé en deux (DB et DBZ), le manga est composé d'une seule partie. Et pourtant, il est assez facile de le diviser en plusieurs saga. Il y a quelques discordes parmi les fans au sujet du découpage. Perso, j'en comptabilise dix : saga Pilaf, saga 21ème Tenkaichi Budokai, saga Armée du Ruban Rouge, saga 22ème Tenkaichi Budokai, saga Piccolo Daimaô, saga 23ème Tenkaichi Budokai, saga Saiyajins, saga Namek, saga Cyborgs, saga Boo.

Voici donc la première partie de mon classement. N'hésitez pas à balancer le vôtre dans les commentaires, voire à m'insulter si vous trouvez que je raconte trop de conneries.

 

 

Numéro 10 : saga Boo

Pour moi, la saga de trop. Celle qui fait que je ne peux pas dire que Dragon Ball est le manga parfait. Je la trouve vraiment ennuyeuse à lire. Ca se sent que Toriyama est à bout de souffle et qu'on l'a obligé à prolonger l'histoire (brouzoufs, brouzoufs).

Il y a trop d'aspects qui me dérangent : les mécaniques du scénario archi-recyclées (les trois transformations de Boo, comme Freezer et Cell avant lui), le design de Boo (une boule rose qui change de corpulence), le Super Saiyajin 3 qui ne ressemble à rien (avec ses cheveux longs et son épilation des sourcils), les fusions (marrantes au début mais grotesque à force, cf. les techniques de Gotenks dans la Salle de l'Esprit et du Temps).

Et pourtant, je trouve que ça partait carrément bien, avec le personnage de Great Saiyaman, le 25ème Tenkaichi Budokai et le passage dans le vaisseau de Babidi. Mais dès qu'apparaît Boo, l'histoire ne devient plus crédible. Dommage.

 

 

Numéro 9 : saga 21ème Tenkaichi Budokai

Le premier Tournoi Mondial des Arts Martiaux auquel participe Son Goku (défaite en finale contre Jackie Chun). Et pour moi, le moins intéressant. Attention, cette saga est loin d'être aussi mauvaise que celle de Boo. Elle se lit tout de même avec plaisir.

Je trouve juste l'ensemble un peu mou du genou, avec un coup de crayon qui ne rend pas honneur aux combats. Toriyama lui-même a avoué que ce fut un calvaire pour lui que de dessiner toutes ces scènes dynamiques. Et pourtant, je ne trouve pas qu'il y en ait beaucoup, car les combats sont plus un enchaînement de blagues potaches que de techniques d'arts martiaux.

Le passage que je préfère, c'est l'entrainement de Son Goku et de Krilin avant le tournoi.

 

 

 

Numéro 8 : saga 22ème Tenkaichi Budokai

Et un autre Tournoi Mondial des Arts Martiaux en queue de peloton. J'avoue que ces sagas, ce n'est pas trop ma came. Je trouve que c'est trop réglementé. Je préfère les combats libres où tous les coups (de pute) sont permis.

J'admets volontiers que Toriyama a fait de nets progrès dans son coup de crayon et dans sa mise en page. C'est beaucoup plus agréable à lire que le premier Tournoi. C'est aussi beaucoup plus sérieux, avec de vrais méchants qui vont vite devenir gentils.

Le problème, c'est que je n'ai jamais été fan de Tenshinhan. Je n'aime ni son design (ses trois yeux sont ignobles, sa tenue vestimentaire moche), ni sa personnalité (trop effacée). Et comme c'est le rival principal de Son Goku dans ce Tournoi, forcément, c'est gênant pour moi.

 

 

 

Numéro 7 : saga Pilaf

Là, on commence à taper dans le très bon. Cette saga est sans aucun doute la plus variée et la plus fun de tout le manga. Ca part un peu dans tous les sens, avec une flopée de personnages rencontrés et des changements de décors à tire larigot. Même Toriyama à l'air dépassé par tant de créativité (comme l'indique le message quand Goku se transforme en singe géant dans le palais de Pilaf).

D'ailleurs, je me demande s'il avait déjà prévu le scénario pour la suite (Goku qui est en fait un Saiyajin, d'où sa queue et sa transformation) ou bien s'il l'a inventé au fur et à mesure. En tout cas, c'est très fort.

Dans cette saga, j'aime tout particulièrement la naïveté totale de Goku. C'est très amusant de le voir découvrir le monde.  Et ça entraîne quelques scènes mythiques (quand Bulma montre sa culotte à Kame Sennin, le pan-pan de Goku pour connaître le sexe des gens).

 

 

Numéro 6 : saga 23ème Tenkaichi Budokai

Mon Tournoi Mondial des Arts Martiaux préférés : la revanche entre Goku et Piccolo. Là, au moins, il y a un vrai enjeu : la survie de la race humaine.  Du coup, les combats sont bien plus violents. Et cette fois, Toriyama se débrouille pas mal du tout. Ce n'est pas encore le niveau "DBZ", mais on s'y approche.

Il y a trois combats qui me plaisent bien. D'abord, celui entre Goku et Tenshinhan, car il permet de voir les progrès faramineux qu'a effectués Goku suite à son entrainement au Paradis. Ensuite, le combat entre Démon Jr. et Shen, ou plutôt entre Piccolo et Dieu. Le coup du Mafuba inversé est génial. Et enfin, la finale entre Goku et Piccolo. C'est vraiment le premier combat de Dragon Ball qui donne l'impression que les protagonistes pourraient détruire la planète d'un seul coup s'ils le désiraient. Et quel déferlement de techniques (Goku qui vole tout à la fin et qui envoie valdinguer Piccolo hors du ring : tip top).

Et j'adore aussi le passage juste avant le Tournoi, pendant les inscriptions, où on découvre la nouvelle apparence de Goku, avec sa taille presque adulte. Un des moments forts du manga.

 

 

Voilà, on s'arrête là pour aujourd'hui. Faire les dix sagas d'un coup aurait été trop indigeste. Seconde et dernière partie de mon classement dans un prochain article. Normalement, il ne devrait pas trop tarder à arriver.

 

PS : un petit mot sur les cardass qui servent à illustrer les sagas et que je trouve somptueuses. Je ne les connaissais pas. Certaines m'ont troué le cul par leur beauté. Si j'ai mis autant de temps à écrire cet article, c'est parce que j'ai bien dû passer trois jours sur ce site à regarder puis à sélectionner les 1000 cardass que comporte la collection. Si j'étais pété de thunes, je crois que je craquerais et m'en achèterais quelques-unes.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Si vous voulez lire tout plein de trucs intéressants, si vous voulez apprendre des choses, si vous voulez vous cultiver... alors fuyez ! Comme indiqué dans le titre, ce blog ne sert strictement à rien. Mais à rien du tout.

Ici, Vous aurez donc droit à des petits articles complètement futiles concernant mes passions : les jeux vidéo, la musique, la japanimation, le sport, mes collections de jouets, le cinéma, la télévison, la bouffe, et plein d'autres thèmes palpitants.

Si vous vous y aventurez quand même, c'est à vos risques et périls. Je vous aurai prévenus.

Archives