Scratch Art Blog !
Signaler
Musique (Musique)

Maximum the Hormone est un groupe de punk/metal/hardcore composé de quatre membres. Comme beaucoup d'autres j'ai découvert ce groupe grâce à l'animé de Death Note et son opening qui s'ouvrait sur le titre "What's Up People". En fouillant un peu, il s'est avéré que ce groupe devienne l'un de mes préférés.

Maximum The Hormone - Bu-ikikaesu (2007)

Quelque chose que j'aime particulièrement dans la musique, c'est le renouvellement, lorsqu'un groupe essaye de surprendre. Malheureusement certains artistes ont parfois la fâcheuse tendance à sortir des albums qui se ressemblent tous les uns les autres. Alors, logiquement si on a bien aimé le premier album, on aimera le second mais quand le troisième album arrivera il sera accompagné de la lassitude. Néanmoins certains artistes tentent de se renouveler et d'explorer d'autres genres, bien sûr cela ne plaira pas à tous les coups. Mais je ne reprocherai jamais à un artiste d'essayer de proposer un panel d'albums approfondissant les différentes facettes de leur talent. Pourtant à côté de cela, il y a des artistes qui tentent de faire encore plus et qui, au sein même de leur album, arriveront à varier les styles et donner à chacunes de leurs chansons des sonorités différentes tout en gardant une cohérence à l'intégralité de l'album. Ces albums sont pour moi les plus brillants car ils peuvent être écoutés et réécoutés sans jamais que l'on s'en lasse.

Un japonais  avec des Dreadlocks ! Badass attitude over 9000 !

Et pourtant l'album Bu-ikikaesu fait encore plus fort. Ici,  Maximum The Hormone multiplie les genres et les styles au sein même d'une seule de leur chanson. Ils n'hésiteront pas à ouvrir un titre sur une mélodie pop avant d'enchainer sur un riff de guitare dévastateur pour finalement aller chercher des sonorités punk en saupoudrant tout cela d'une bonne dose de métal. On pourrait alors s'attendre à des titres décousus et qui manquent de cohérence mais il n'en est rien. Au contraire, le savoureux mélange de délire et de démence qui en ressort n'en est que plus ravageur. Et toute la puissance de la guitare de Ryo est mise en exergue face à la voix pop de la batteuse toujours nuancée par des lignes de basse slapé d'Uehara. Tout cela entrecoupé de break de folie sur la voix de Daisuke qui peut tout aussi bien raper avec son flow brutal que vous exploser les tympans avec sa voix hardcore. Les montés en puissance n'en finissent jamais et lorsque l'on pense que l'album a atteint les limites de l'invraisemblable, le groupe surenchérit le triple pour accéder au sommet de l'épique.

La santé mental du groupe est plus qu'incertaine

Finalement Maximum The Hormone c'est un groupe avec lequel on ne sait jamais ce qui nous attend, un groupe où l'on ne peut pas prédire ce qui suivra après chacun de leur riff. Un groupe à l'univers totalement déjanté qui nous sert un cocktail en fusion de folie dans un concentré de musique explosive. Maximum The Hormone c'est le groupe qui pousse le taux d'adrénaline à son paroxysme. Et l'album Bu-Ikikaesu en est le meilleur représentant.

 

J'aimerai m'améliorer dans l'écriture de mes critiques, je suis donc ouvert à toute remarque constructive pour m'aider, et autrement vous pouvez retrouver ma critique sur Senscritique

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Scratch Art Blog !

Par Antoinesk8 Blog créé le 12/11/11 Mis à jour le 18/11/16 à 21h13

Des artistes en tout genre, des plus banals au plus originaux, en passant par les farfelus et les insolites. J'espère qu'ils ne vous laisseront pas indifférent.

Ajouter aux favoris

Édito

http://www.kazaam.net/wp-content/uploads/2010/06/senscritique.pnghttp://i17.servimg.com/u/f17/11/02/59/35/20010.jpg

Archives

Favoris