LE PHYLACTERE
Signaler
DEBATS

Depuis quelques temps il se passe un truc. Porté certainement par l'avènement du web 2.0, ce fameux truc se généralise sur cette génération de machines, et ce n'est pas anodin. Ce truc, c'est la proscription systématique du Joueur par la Presse lorsque celui-ci dénonce et lève la voix sur les déviances générées par cette industrie en pleine mutation. Une mise au ban qui se retrouve également, mais à moindre mesure il nous faut en convenir, chez les éditeurs et développeurs. Les Joueurs sont ils donc de parfaits abrutis ? La presse vidéoludique est elle devenue La Garde Prétorienne des Editeurs? En résumé : Pourquoi le Joueur semble aujourd'hui si seul?

Evidemment dans ce billet je reviendrai sur le cas actuel de Diablo 3, mais pas que. Car ce problème ne date finalement pas d'hier, mais la puissance d'une sortie Blizzard n'ayant d'égal que le retentissement de sa critique, l'opprobre jetée sur les joueurs par la Presse m'a poussé à réagir, simple joueur anonyme que je suis. Je parlerai donc également de la politique de DLC de Capcom, des online pass, et une petite couche gratuite sur Origin ou les DRM d'Ubisoft... Et quand je parlerai de la presse je m'appuierai sur Gameblog car c'est un site que j'aime, une rédaction que j'aime, ce qui rend le sentiment d'injustice qui est le mien peut être un peu plus vibrant.

 

Quelqu'un a dit un jour, acheter un jeu est un acte militant. En effet; et le record historique de réservations de Diablo 3 sur Amazon, tout comme la foule impressionante faisant la queue sur les Champs Elysées pour s'offrir le précieux tant attendu depuis douze années... Tout ceci montre bien que les joueurs attendaient fébrilement ce titre. Les gens se sont déplacés sur les champs en masse pour "être là". Pour vivre ça. Des centaines de personnes sont venues, déguisées pour certains, tous ensemble alors qu'ils auraient pu commander tranquillement le jeu sur battle.net, pour une simple raison : Le Jeu Vidéo, c'est Beau. Parce que les Joueurs ont confiance dans le talent de Blizzard de faire d'excellents jeux, ils ont répondu présent.

Mais malheureusement, malgré son expérience inégalable sur World of Warcraft, Blizzard n'a pas prévu que les joueurs soient si nombreux à se connecter. Vraiment? Malgré les chiffres de réservation? Oui on pourrait se demander comment Blizzard a fait pour ne pas prévoir la vague qui allait déferler sur leurs serveurs, mais le problème n'est même pas là : En obligeant le joueur à être connecté pour profiter de l'Intégralité du jeu qu'il a acheté, ce problème de connexion devient alors bien plus important. J'imagine facilement une famille lambda s'offrant le Blu Ray d'Avatar à sa sortie, puis alors qu'ils le lancent dans le lecteur, un message s'afficherait sur leur télévision pour les informer qu'ils ne peuvent pas regarder le film. J'imagine mal ce père de famille responsable, posé un dimanche soir sur son canapé, face à un écran noir, se disant très calmement "ah dommage, peu importe, au dodo et demain on reprend une fastidieuse semaine de travail". Tout comme le joueur qui a attendu des heures sur les champs pour avoir son jeu, qui l'a acheté avec ses deniers, se voir refuser l'accès de l'intégralité du produit qu'il a acheté à cause de la "négligence" du fabricant du dit-produit, est une raison légitime pour le consommateur de se plaindre. 

 

Les Joueurs ont donc râlé. Soit. Mais aujourd'hui râler n'a plus aucune valeur, puisque le web 2.0 est une grande réunion de râleurs. Le vaste web est rempli de forums qui sont autant de séances de doléances face à un trône vide. L'idée serait donc de croire que, puisque les joueurs râlent pour un rien, ils n'auront jamais l'intelligence de protester pour une raison légitime. Les Joueurs Honnêtes et Militants sont donc rangés dans le même sac que les haters et autre troll. La grogne de Diablo 3 proviendrait elle du même sein qui a nourrit la revendication puérile de la "vraie fin de Mass Effect 3" ? Loin de là. 

Cet amalgame pourrait être simplement maladroit et finalement anecdotique. Mais aujourd'hui, j'ai de plus en plus le sentiment que "la voix des joueurs" est trop souvent dissimulée dans le panier des haters. A croire qu'entre les fanboys que nous connaissons bien sur Gameblog.fr, et les haters qui ne nous sont pas moins inconnus, il n'y aurait pas de juste milieu. Le Joueur ne devrait il donc militer qu'avec son porte feuille? Tu payes et tu fermes ta gueule, ou tu ne payes pas et tu fermes également ta gueule? Drôle de principe.

De même qu'il est incorrect de croiser la Bronca des Joueurs avec une sorte de hype élitiste qui viserait à dénigrer ce qui marche. On évoque cette hype également sur les récents Call of Duty, et elle existe je ne la nie pas. Mais elle concerne la majorité du temps des joueurs qui n'ont pas le jeu. Les gens n'achètent pas un titre au prix fort le jour de sa sortie pour le simple plaisir de lui chier dessus. Là nous parlons de gens qui attendaient Diablo 3, qui sont probablement des fans de cette franchise et de Blizzard en général; des gens qui ont acheté le jeu et qui tremblaient d'envie d'y jouer. Certains ont probablement posé un RTT pour s'offrir deux jours de plaisir intense, une pause salvatrice dans leur quotidien morose... Et la suite nous la connaissons. 

Parce qu'on réduit trop facilement "Les Joueurs" à des ados immatures qui n'ont que pour seul plaisir de râler sur tout et n'importe quoi; qu'on occulte le fait que sur cette génération, les joueurs ont utilisé les armes qui étaient à leur portée pour faire entendre leurs protestations sur des dérives qui se généralisent de plus en plus, et face auxquelles ils se sentent de plus en plus seuls. Pour tout cela l'ambiance délétère entre la presse et son lectorat me semble bien triste aujourd'hui.

Cette fausse sanction de la note utilisateurs de Metacritic est anecdotique. Même sur jv.com, les notes utilisateurs ne sont la plupart du temps qu'un combat vain entre fanboys et haters afin d'équilibrer la note d'un jeu. Demandez son avis à un joueur, et il vous le donnera même s'il n'a pas le jeu, ça n'a aucune valeur statistique. Les joueurs n'ont pas mal noté Diablo 3 parce que le jeu n'est pas bon, mais pour protester face à une pratique déviante qui, lorsqu'elle rencontre un problème, vous empêche tout simplement d'utiliser le logiciel pour lequel vous avez dépensé de l'argent. 

Et c'est visiblement une des principales critiques posées par la Presse contre les Joueurs. Nous ne jugeons pas des qualités intrinsèques d'un titre, mais nous le jugeons dans son entierté... C'est sensé être une critique? Je me félicite de voir les joueurs se braquer face à l'extinction programmée des livrets, aux DRMS défaillants et invasifs. Je me sens proches des joueurs qui se lèvent d'une seule voix pour dire non quand Electronic Arts veut scanner notre disque dur avec Origin, ou quand Capcom veut nous faire payer un contenu déjà présent dans le disque que nous avons acheté. Nous avons connu par le passé un jeu solo avec la mention "connexion internet requise", et c'était Half Life ². Et oui, il nous imposait de nous connecter pour enregistrer le titre. Mais une fois enregistré, cette aventure solo nous était ouverte, et nous ne souffrions d'aucune déconnexion ou d'un quelconque lag dans notre partie solo. Aujourd'hui nous franchissons une marche supplémentaire qui dégrade l'expérience de jeu. Car il faut bien se rendre compte qu'une société aussi puissante que Blizzard, avec son expérience du jeu en ligne, n'était pas de taille à gérer cette restriction. Ce Colosse monumental a vraissemblablement eu les yeux plus gros que le ventre. J'espère que la grogne des joueurs sur ce point portera ses fruits, en dissuadant les autres éditeurs de reproduire le même schéma, pour s'éviter ce genre de soucis.

 

Les joueurs utilisent les moyens qui sont les leurs pour faire entendre leur voix, tout comme certains sites rendent leur blacklistage public afin de faire pression sur un éditeur pour qu'il fasse machine arrière sur sa décision. Et si pour la première fois depuis la création d'UFC que choisir, des joueurs sont venus en masse soumettre leurs critiques, c'est parce qu'aujourd'hui ce message n'est d'une part plus relayé par la presse, mais qu'ils sont surtout devenus les pestiférés d'un média qu'ils aiment tant. Et ce fossé entre la Presse et les Joueurs se creuse de plus en plus.

Quand vous entendez dans un test de Final Fantasy XIII-2, que FF13 a reçu un accueil mitigé de la part des joueurs, parce qu'il a été avant toute chose mal compris... A croire que si nous n'aimons pas un jeu, ce n'est pas parce qu'il est décevant ou mauvais, mais parce que nous, cons de joueurs, ne l'avons pas compris; c'est déjà bien évocateur.

Lorsque vous entendez un journaliste de la presse vidéoludique, raconter son périple dans un endroit qu'il n'avait pas visité depuis longtemps, à savoir un magasin de jeux vidéo, et expliquer d'un air candide à quel point les prix pratiqués l'avaient choqué.. C'est à se croire dans le film Aladdin quand Jasmine découvre le Monde derrière les murs de son Palais. 

Lorsqu'on parle de "pinaillage des joueurs" en parlant de la politique de DLC de Capcom, et de l'absence d'un contenu sur la version 360 pourtant indiqué dans le livret du jeu...

Oui, visiblement les Joueurs vivent dans un monde bien différent. Et parce que nos achats sont des actes militants, lorsque nous militons en faveur du bon jeu en donnant notre argent à un développeur plutôt qu'un autre; lorsque nous lui apportons notre soutien et notre confiance, c'est notre droit et presque de notre devoir de consommacteurs que de protester face à des pratiques qui visent à briser ce lien de confiance. Blizzard fait partie des sociétés parmi les plus proches de leurs fans, et à aucun moment les joueurs ne remettent en question le talent de Blizzard pour faire de grands jeux et proposer un service réactif. Mais le fait est que le choix d'imposer aux joueurs de Diablo 3 d'être connectés en tout temps à internet, comme s'il s'agissait d'un mmo, est la source d'un problème créé par le développeur qui nuit à l'expérience et à cette relation de confiance. Et si Ubisoft a fait marche arrière sur sa politique de DRM, si Electronic Arts a fait marche arrière sur les capacités invasives d'Origin, si même Capcom aujourd'hui change son fusil d'épaule face à une politique des DLC honteuse; j'espère de tout mon coeur que La Voix des Joueurs sera à nouveau écoutée et qu'il n'en sortira que du bon pour tout le monde. 

 

A titre personnel je n'ai pas acheté Diablo 3, car l'impossibilité de se connecter, puis les lags en jeu solo, je les ai expérimenté durant la bêta, et mon acte militant fut de ne pas souscrire à ce système, malgré l'envie de me plonger dans ce titre. Je ne jette malgré tout pas la pierre à ceux qui ont néamoins craqué pour le titre, car il était une fois de plus légitime de penser que la bêta et les stress test auraient pu et du éviter cet eccueil. Aujourd'hui alors que les éditeurs envoient de plus en plus leurs jeux à des blogueurs, des testeurs dit amateurs qui font pourtant des millions de vues sur chacune de leurs vidéos; la presse spécialisée ne sera bientôt plus l'unique pont entre les joueurs et les développeurs qui peuvent nous atteindre directement via Twitter, Facebook, ou les blogueurs que nous suivons. Qu'adviendra-t-il de la presse lorsque le joueur n'aura plus besoin d'elle pour s'informer, et lorsque les éditeurs n'auront plus besoin d'eux pour faire la promotion de leurs titres à venir ? Nous sommes tous conscients d'être dans une époque charnière de ce média, mais ce n'est pas qu'une question de matériel. Dans une époque de changements aussi cruciale que celle que l'industrie vie en ce moment, il est normal de voir des dérives et des erreurs, et c'est par la voix de la protestation tout comme celle de l'acceptation que les normes à venir du média vont se forger. Aujourd'hui les Joueurs se sentent bien seuls lorsqu'il s'agit de protester face à ces dérives, mais ce n'est pas une raison pour se taire et rentrer dans le rang. Votre ticket de caisse est votre bulletin de vote, mais le militantisme ne s'arrête pas à la porte des urnes.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Commentaires

B!gBossFF
Signaler
B!gBossFF
Je suis assez d'accord avec le propos de ce billet.

Malheureusement, la presse JV se fait bien plus souvent le porte parole des éditeurs, que le relais de l'ensemble des acteurs du milieu videoludique. C'est d'ailleurs du a de nombreux facteurs :

- la faiblesse économique chronique de la presse JV (papier ou net) l'empêche de jouer tout rôle critique, si ce n'est à la marge

- les journalistes JV ne sont plus vraiment au contact des joueurs, tout comme les journalistes généralistes ne sont plus vraiment au contact du peuple.

- ou même, les journalistes JV ont tendance à croire que les propos des joueurs des forums sont forcément représentatifs de la pensée de l'ensemble des joueurs, alors même que les forums ne sont qu'un énorme prisme déformant. Sur les forums, ils y a certes des "pinailleurs" mais IRL, et de façon globale, il y a des consommateurs, qui ne sont pas nécessairement passionnées, et qui considèrent le JV que comme un simple loisir. Ils ne se plaignent pas pour montrer leur quequette sur le net, ils le font légitimement, pour protéger leurs droits en tant que consommateur, tout comme il le feraient si on leur vendaient une bagnole avec des vices cachés. Ces gens là, la presse JV ne les relayent jamais...

- ... ils ne les relayent jamais, car il faudrait faire du journalisme de terrain, alors que les journalistes JV ne sortent de leur bureau que pour aller aux cocktails organisés par les éditeurs. Même si à sa décharge, la presse JV n'a pas vraiment le poids économique nécessaire pour faire du journalisme de terrain... (ni la compétence, mais c'est une autre histoire)

Au fond, je ne blâme pas trop la presse JV. Elle est certes déconnectée des réalités, mais ça n'est pas vraiment par choix.
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Mais où j'ai cherché à évité le débat ?
Déjà oui, je prend carrément pas grand chose au sérieux, surtout quand il est question de donner son avis sur des truc aussi futiles qu'une note metacritic ou les inspirations d'un jeu vidéo, mais ça ne m’empêche pas de donner mon avis quand même.

D'ailleurs dans le "J'ai bien ri" j'avais dit tout ce que j'avais à dire, mais je l'ai quand même expliqué, parce que bon, c'était pas clair et que j'avais pas envie que tu réagisses comme tu as réagis là. Mais ça n'a rien changé, pourtant il y a 10 ligne en dessous, mais t'as préféré t'arrêter aux 3 premiers mots. Au fond je disais la même chose que Kaminos...

Donc ma conclusion est que second degré ou pas, s'il n'y a pas un minimum de lancer de fleur ou des tournures de phrases qui font plaisir, notre avis ne compte pas. Et bah moi je trouve que s'attarder sur la forme plutôt que sur le fond, c'est pas intéressant.

PS : il n'y avait pas de second degré là dedans. Et kill t'es méchant :'( (la par contre si)
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
:lol:
killErAD
Signaler
killErAD
Nan mais Anfa tu n'y es pas du tout. Fache il fait des études de biologies. Les plantes, photosynthèse tout ça. Alors bon, les relations avec les gens c'est pas trop son truc tu comprends :ph34r:
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
C'est marrant cette notion de se ranger derrière le second degré quand ça coince. C'est pratique on peut dire tout et n'importe quoi et prendre les gens de haut quand ça passe pas. Ce qui est d'autant plus pratique quand justement t'étais arrivé sur ton grand cheval blanc défendre Fez quand on évoquait avec Zig toutes les possibles inspirations du titre. Là visiblement aussi c'était pas sérieux de venir nous dire qu'on savait pas de quoi on parlait :)

C'est vraiment pratique le second degré, d'ailleurs tout mon billet est au second degré, comme ça si les gens ne sont pas d'accord avec ce que j'ai écris, plutôt que d'en débattre je n'aurais besoin que d'un "tu ne saisis pas le second degré t'es nul". Effectivement c'est tellement intéressant :) Puis mes Exclues montrent bien que je n'ai strictement aucun second degrés. Grâce à toi je vais pouvoir mieux affronter les dures réalités de la vie.

Se ranger constamment derrière l'ironie est aussi intéressant que de parler du temps devant la machine à café, et ce qui est surtout révélateur que lorsque tu sors de ce que tu nommes ton second degré, tu deviens nettement moins ouvert aux avis des autres :) Si tu veux en parler nous pouvons en deviser autour d'un bon bouillon.


Attention, ce post contient plusieurs passages au second degré. :lol:
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
Ah désolé Kaminos, pour le truc de Max Payne, j'pensais que c'était clair, mais c'est évidemment pas un vrai spoil, c'était juste un type qui trollait a fond, p'tet qu'au final il a raison, peut être pas, mais ça même lui n'en savait rien, c'est sur et certain.
J'aurai pas balancé un spoil comme ça *_*

@anfa : fallait p'tet lire après les 3 premiers mots aussi... Mais ça fait toujours plaisir de subir ton manque de second degré.

@oz : Merci A_A. Mais anfa parlait d'un statut de je sais plus qui ou effectivement ça a dérapé. Mais je vois pas trop pourquoi anfa parle de ça, ça partait d'un truc pas forcément sérieux de mon coté, et au final avec le monsieur on s'était expliqué et tout s'est bien fini :(
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
@Kaminos : Oui c'est pour ça que je m'attarde pas sur la note metacritic, pck pour moi ça reste du bashing, et les notes utilisateurs en général n'ont à mon égard aucune valeur. Ce qui me frappait c'est d'assimiler les gens qui gueulent pour dénoncer, avec ceux qui gueulent pour s'amuser.
Kaminos
Signaler
Kaminos
Merci Fache pour le spoil en pleine gueule. Pas sûr que tu vailles mieux que ton kéké sur Metacritic pour le coup :/




Sinon pour revenir à l'article, je le trouve très intéressant et suis majoritairement d'accord, même si je pense que tu oublies une chose très importante : ne pense pas que tous les joueurs ont ton niveau de réflexion, ou à fortiori le genre de débat qu'on peut avoir sur GB quand tout se passe bien.
La critique constructive comme tu en montres ici l'exemple, c'est la classe. Mais pour beaucoup, oui, c'est du pur bashing. Il n'y a qu'à voir le niveau des "critiques" sur Metacritic pour s'en rendre compte.


Et puis toute façon, c'est pas les millions de ventes de Diablo 3 qui vont amener Blizzard à changer de méthode. Parce que que tu le veuilles ou non, bah oui, pour les éditeurs, racker ses 60 euro est la preuve irréfutable que tu acceptes le jeu dans son intégralité, avec ses aléas.
Quetzal
Signaler
Quetzal
Si Blizzard tombe un jour (ne sait-on jamais ! :P), le sgens ne pourront plus jouer à Diablo 3. Voilà le vrai drame !
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
@Slaanesh : oui oui là on est pas dans un drm à la Ubi, yavait une volonté d'approfondir l'expérience de jeu à la base c'est sûr. Mais est-ce réussi? Au-delà du problème du surcharge des serveurs j'entends bien.
ProfesseurOz
Signaler
ProfesseurOz
J'ai jamais connu Fache agressif :( C'est l'un des mecs les plus ironiques et intègres dans ses goûts que je connaisse dans la Communauté.
Slaanesh
Signaler
Slaanesh
Je vais me faire l'avocat du diablo (oh oh oh), mais si on ne peut pas jouer en solo dans Diablo 3 sans se connecter c'est tout simplement du au fait qu'on puisse jouer indifféremment avec son personnage en solo et en multi. Ce n'était pas possible dans les 2 premiers Diablo, et certains joueurs réclamaient cette feature. Problème : le hacking. Déjà bien présent dans les opus précédents (très présent dans le solo, un peu moins dans le multi), Blizzard était obligé de passer par un système de serveur pour s'assurer que les joueurs ne feraient pas n'importe quoi et ne débarquent avec du stuff craqué en multi. Voilà la raison.

Après je suis d'accord avec le fait qu'ils aient fait de la merde avec les serveurs en ne prévoyant pas plus large pour répondre à la demande. C'est une faute inexcusable, surtout après le cas WoW.
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
Content de te faire rire Fache, c'est toujours mieux que de subir ton agressivité mal placée quand on a l'outrecuidance de ne pas s'agenouiller devant Fez. :)
Filss
Signaler
Filss
Anfalmyr j'ai l'impression que tu ne fais pas partie de ces gamers râleurs et relous dont tu parles. Hier tu postais un statut ou tu te félicitais de l'engouement autour de D3 même s'il ne t'intéressais pas. Quelqu'un d'objectif qui s'enthousiasme de voir de l'engouement pour un jeu même s'il n'en a rien a foutre, perso ça me redonne la foi.

Pm moi si tu veux un pass invité pour D3 pour le tester plus en profondeur :thumbup:
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa

Les joueurs n'ont pas mal noté Diablo 3 parce que le jeu n'est pas bon, mais pour protester face à une pratique déviante qui, lorsqu'elle rencontre un problème, vous empêche tout simplement d'utiliser le logiciel pour lequel vous avez dépensé de l'argent.


J'ai bien ri.


Plus sérieusement, tout ça, c'est une belle utopie, mais c'est absolument pas la vérité.

J'ai vu un 0% sur metacritic dont le test se contantait de copier coller "max payne dies at the end" une bonne 50aine de fois, je me demande ou elle est la protestation contre blizzard là dedans.

Alors ok, y'a peut être quelques personnes qui ont protester justement contre la façon dont blizzard a fait son jeu, même si je pense pas que ça ait sa place comme critique de la qualité d'un jeu, mais soit. Mais combien ont ralé juste parce qu'il leur a fallu 1h30 pour pouvoir se connecter ? Quand on fait la queue pendant 12 heures on est plus à ça près non ?

Et encore là, c'est une minorité. Le reste se contente de "protester" sur un jeu trop populaire qui ne els intéresse pas...


Et puis franchement, j'veux bien qu'on rale sur le fait que c'est pas cool de devoir être connecté pour jouer. Mais faudrait ptet arreter de dire que steam c'est trop bien dans ce cas, au moins moins blizzard a pas de launcher qui bouffe 50 a 100 Mo de RAM.
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
Oui Yaden désolé, l'eau probe c'était un jeu de mot, j'ai remis le mot :)
killErAD
Signaler
killErAD
Des joueurs sincère t'en as 5 qui réclament un changement pour cent qui vont dire que le jeu est naze, tout simplement parce que c'est comme ça que ça fonctionne sur net.
Yaden
Signaler
Yaden
Je pense quand même que tu noircis un peu le tableau: l'UFC-que-Choisir commence à considérer le JV comme un produit de consommation comme un autre et pour avoir indirectement fait appel à eux lors d'un litige, je peux t'assurer qu'ils ont un poids réel dans les négociations. La connexion Internet permanente est une absurdité, quand on sait que de toutes façons il finira piraté comme tous les autres. Priver ceux qui n'ont pas Internet chez eux de jouer, c'est une forme de discrimination aussi !

Les DLC de Capcom, même eux se rendent compte que ça ne marchera pas longtemps et ils vont masquer un peu mieux leurs arnaques (même si au lieu d'être sur le CD directement il faudra le télécharger, ça restera du contenu retiré de l'original, ne rêvons pas...) Quant à la partie sur FF13, j'approuve. Personne ne s'est dit que c'était S-E qui n'avait pas compris ses clients. Oui j'ai bien dit clients. C'est une industrie, et la règle d'or c'est qu'elle doit s'adapter aux clients, et non l'inverse ! Mais comme c'est souvent dit sur ce site, acheter est un acte militant. Le jour où ils comprendront qu'écouter les joueurs est un gage de fidélité par la suite... L'image de marque est de nos jours une vraie plus-value.

P.S. "L'eau probe" ? Dans le doute j'ai googlé et rien de bien concluant. A moins que ce soit un lapsus Starcraftien... J'imagine que tu voulais dire "l'opprobre" ?
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
je ne dis pas de flicage ou de filtre. je parle de proscription. Les Joueurs râlent alors c'est forcément pour rien, donc on va pointer du doigt leurs "pinaillages" plutôt que de véritablement se poser sur l'origine du problème. C'est de ça dont je parle.
killErAD
Signaler
killErAD
Au final je suis bien d'accord avec toi. Mais je vois pas pourquoi tu accuses la presse d'être des fliques qui filtrent le contenu de leur site.
eclypse
Signaler
eclypse
Je suis totalement d'accord avec toi.
Un jeu vidéo a la particularité d'etre un melange entre un produit technique,et un produit culturel/artistique. Critiquer le coté artistique, c'est nul (CF la fin de Mass Effect 3). Mais critiquer un probleme technique c'est totalement légitime. Tromperie sur la marchandise, vice de forme etc....c'est des accusations normal, pourquoi quand c'est les joueurs qui s'en plaignent ce serait illogique et infondée ?
killErAD
Signaler
killErAD
J'ai juste lu ton intro et déjà quelque chose me titille. L’avènement du web 2.0, c'est surtout un moyen d'expression sans limites. Un outil extrêmement complexe composé de réseaux sociaux, de sites, de forums et de t'en d'autre chose qui permettent de s'exprimer comme jamais mais aussi sans retenu. La presse contrôle-elle vraiment le contenu des critiques, quelles qu'elles soient ? Ces deux idées sont à première vue en contradiction selon moi.
Je regarde ce que tu en penses toi ;)

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris