LE PHYLACTERE
Signaler
EXCLUES

Les indiscrétions pré-E3 ne cessent de se répandre sur la toile ces derniers temps, et la dernière en date nous provient justement d'Electronic Arts qui lève le voile sur un nouvel épisode de Battlefield qui ne sera pas BF4, mais BF:Online, un MMo prenant place durant une 2nd Guerre Mondiale Uchronique dans une bataille persistante! 

Battlefield est une grosse franchise qui compte aujourd'hui un grand nombre de titres, de 1942 à 2142 en passant par le dernier Battlefield 3 et sa guerre moderne. EA et Dice nous ont également proposé les expériences gratuites avec Battlefield PlayforFree et Battlefield Heroes qui avaient leurs univers bien à eux, surtout Heroes. C'est donc aujourd'hui qu'EA annonce un nouveau venu dans la grande famille des BF, Battlefield Online. Un titre très spécial qui s'amène avec des changements majeurs pour la série tout en revenant finalement aux sources ! 

Le Concept 

BF:Online sera donc un jeu massivement multijoueur durant la Seconde Guerre Mondiale. Exit donc la guerre moderne qu'on nous sert depuis CoD4 et place à un retour aux origines de la licence dans des années 40 totalement boudées sur cette génération (comme quoi les éditeurs n'ont pas le sens de la mesure). Un jeu en ligne assez spécial dans son approche, puisqu'il ne vous permettra pas véritablement d'assister à des affrontements de plusieurs centaines de joueurs, mais qui va offrir à sa communauté une guerre persistante dans laquelle chaque camp pourra influer pour faire bouger les lignes adverses.

 

- Background :

La première chose importante à signaler est le caractère uchronique du background proposé par Dice. Point d'Axe ni d'Alliés, mais une réécriture de l'Histoire afin d'apporter au titre une fraicheur toute autre qu'une simple retranscription ou autre devoir de mémoire. Ainsi, lorsque le joueur crée son avatar, on lui demande de choisir un pays avec un background et une idéologie politique fictifs. Une fois le pays défini, on vous assigne automatiquement votre camp afin que vous défendiez fièrement votre drapeau. Vous l'aurez compris, le choix du camp dans BFO sera bien plus complexe que de choisir entre la Horde ou l'Alliance dans WoW.

 

- Moteur & Création :

Le jeu utilisant une version bridée du fameux Frosbite 2 (une sorte de 1.5 prévu pour les grandes maps et un grand nombre de joueurs), la customisation de son avatar s'avère malgré tout très intéressante. C'est bien plus agréable de voir des visages et des morphologies différentes sur un champ de bataille, que d'avoir un skin par classe.

 

 

- Système de Classes & Compétences :

En parlant de classe, vous ne pourrez pas en choisir au préalable. A l'instar d'un ElderScroll, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, vous ne serez donc pas bridés à une seule classe pour votre personnage même si le choix de votre pays d'origine vous apportera divers bonus et malus implicites. Battlefield Online s'oriente donc vers un système de points de compétences plus proche d'un mmorpg classique que des points d'xp popularisés par ModernWarfare premier du nom. Ainsi vous pourrez vous spécialiser dans diverses branches : Transport, Combat, Infiltration, Commandement; ces branches étant subdivisées en plusieurs ramifications. Par exemple la branche Transport intègre les compétences liées à chaque véhicule du jeu, vous permettant à la fois de vous spécialiser dans un mode de transport (terrestre, aérien, marin et sous-marin) mais également de débloquer divers ajouts pour votre véhicule ou votre personnage.

Et oui vous avez bien lu, la gestion des ordres revient ! Après le poste de Général de BF2, voilà que la gestion d'équipe et les talents de leaders vont être à nouveau récompensés. Au départ vous pourrez être chef d'escouade (comme dans BF3 par exemple) et remporterez des points de commandement lorsque votre équipe obéit aux ordres et que vous-même suivez les objectifs de votre propre supérieur, qu'il s'agisse d'un joueur ou non. Plus votre compétence de commandement augmente, plus vous allez pouvoir influer sur les décisions prises en bataille, jusqu'au plus haut niveau où votre stratégie influencera le sort de tout votre camp et modifiera les lignes de combat. Monter votre niveau de Commandement vous permettra également de débloquer certains atouts gérés par l'IA, comme des Attaques Aériennes, des tirs de mortiers.. Choses que les joueurs peuvent accomplir eux-mêmes en général, mais qui là sont disponibles à tout moment (mais limités dans le temps) par les leaders.

Ce nouveau système de compétences ne vous permettra pas seulement de débloquer des atouts et de nouvelles armes, mais également de rejoindre l'élite de ces différentes branches. Ainsi, pour la branche d'infiltration, alors qu'au départ vous serez récompensés si vous ne vous faites pas repérer par l'adversaire dans une mission de reconnaissance, ou si vous éliminez vos ennemis sans être repérés; vous pourrez rejoindre les commandos de votre pays. A l'instar d'un Gran Turismo, il vous faudra passer par une sorte de Permis avant d'accéder à cette élite. Cette variante de tutoriel vous permettra de vous familiariser avec ces "missions spéciales" qui vous seront proposées une fois que vous aurez intégré le saint des saints. Ce choix d'approfondir la spécialisation des classes, outre le fait d'apporter plus de densité à l'expérience, permettra également aux joueurs souhaitant véritablement s'impliquer dans le jeu, d'avoir l'expérience pleine et entière qu'ils recherchent. Au contraire, pour les joueurs désireux simplement de participer à de grandes batailles, ils seront tout à fait libres de ne pas utiliser ces spécialistions et de simplement profiter d'un grand jeu multi.  

 

-  Environnements :

Et grand le jeu le sera ! Prenant place partout sur le Globe, cette guerre fictive persistante vous proposera des dizaines de zones de jeu tenant plus d'un ARMA que d'un BF3! Entre les groupes de villages et la campagne environnante, les grandes villes en ruine, les forêts gelées ou les archipels de jungle... Vous allez voir du pays, et ressentir une immersion comme jamais dans un jeu de guerre auparavant. Selon les dires des développeurs, Battlefield Online est à Battlefield 3 ce qu'un week end de paintball en pleine nature est à une partie en salle : une expérience humaine décuplée. Car BFO ne se veut pas qu'un simple shooter en ligne à grande échelle. Dice a voulu faire de son nouveau titre une expérience centrée sur les relations entre les joueurs, la solidarité dans la difficulté. Il ne s'agit pas de foncer tête baissée sans faire attention ni à l'objectif ni à vos coéquipiers, pour réapparaitre comme une fleur trente secondes plus tard. Non. Tout comme dans BF3, le combat est une chose, mais remplir les objectifs et jouer en équipe peut vous rapporter plus de points sans tirer une seule cartouche. Cette philosophie est encore plus présente dans Battlefield Online puisque les environnements sont vraiment très vastes. Grâce à cette version du moteur maison, le jeu reste très impressionnant graphiquement avec beaucoup de détails à proximité, tout en offrant de grands environnements toujours soumis à la destruction des décors. Il faut admettre que c'est n'est pas aussi poussé que sur BF3, mais Dice a réussi à rendre le système plus impliquant pour le joueur. En effet les ingénieurs pourront "reconstruire" un mur de sacs de sable détruit par un tank, la façade d'un bâtiment, ou créer de nouvelles couvertures à la manière d'un Starhawk. Tout ceci étant bien sûr régit par un système de points comme dans un STR lambda, afin de ne pas surcharger les maps. 

 

- Jouer en Groupe :

Afin d'apporter plus d'immersion à l'expérience persistante de ce BFO, les "morts" dans une partie sont bien plus punitives afin d'inciter les joueurs à jouer en équipe et qu'ils comprennent qu'il ne s'agit pas d'un concours de frags. Ainsi, fini les packs de soin qui redonnent des points de vie aux joueurs à proximité, maintenant les médecins devront soigner leurs coéquipiers les uns après les autres. Sachant qu'à partir de 20% de vie votre jauge diminuera automatiquement jusqu'à la mort de votre personnage, il sera crucial d'avoir un médic' toujours avec soit, et de rester groupés. Dans le même ordre d'idées, vous ne pourrez plus réapparaître sur vos coéquipiers, mais dans les postes de commandement avancés placés sur le front par les chefs de compagnie. Ils sont un peu comme les drapeaux d'une partie de Battlefield, mais mis en place par les joueurs responsables de leur équipe. Dans ce cas là votre escouade devra maintenir et défendre sa position en attendant votre retour, ou continuer sans vous, ce qui vous frustrera à n'en pas douter, mais dans le bon sens : Battlefield Online vous donne véritablement envie de jouer pour vos camarades, vos "frères d'armes". Le rythme beaucoup plus lent du titre, l'amélioration des ordres permettant aux escouades et équipes de créer de véritables stratégies; se couvrir les uns les autres... BFO a une véritable ambiance, et la période "années 40" n'y est pas étrangère. Point de drône, de lunette thermique... le conflit met bien plus en avant les hommes que la technologie, et donc les joueurs ont besoin des uns et des autres pour remplir leurs objectifs. 

 

Pour celles et ceux qui ont déjà eu la chance de s'essayer à un week end paintball en forêt, voilà le genre d'expérience que va vous proposer Battlefield Online, en décuplé. BFO est aux jeux en ligne ce que Band of Brothers ou The Pacific sont aux séries télévisées : Des références tournées vers les personnages, la camaraderie; et une plongée vibrante en pleine guerre mondiale. EA a annoncé que les batailles navales arriveraient dans un second temps, ce qui sera à nouveau une première pour la série. Mais avec la vingtaine de zones présentes dès la sortie du jeu, m'est avis que nous aurons déjà beaucoup à faire !  

Il reste évidemment beaucoup de choses à apprendre et à voir de ce Battlefield Online, comme le nombre de joueurs en simultané dans une zone (on parle de 200vs200 par zone, ce qui ferait des "serveurs" pouvant accueillir 8000 joueurs) ou le système météo (on nous promet un cycle jour/nuit et une météo qui influerait sur le gameplay). Dans la course au grand spectacle des jeux de tirs actuels, et loin de la rigueur d'une véritable simulation, BFO s'annonce unique en son genre, ce qui devrait attirer les joueurs à la fois nostalgiques de cette ambiance dans un fps, et friands de nouvelles idées de gameplay multijoueurs. On en saura à coup sûr plus à l'E3, mais surtout à la Gamescom, où une bêta devrait être proposée par EA! 

Et comme d'habitude avec mes exclues....

 

... Rien n'est vrai.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Chandon
Signaler
Chandon
Comme chocolat, en plus j'y ai bien cru !!!
Au milieu de la lecture, suis même retourné voir la date du post pour vérifier...
Quelle déception !!! :-)
chocolat
Signaler
chocolat
Ou comment résumer mon FPS rêvé!! :thumbup:
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Dommage qu'il s'agisse d'un jeu de guerre, sinon je l'aurais préco.

Celim.

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris