LE PHYLACTERE
Signaler
CRITIQUES

 

Sur le papier, Falling Skies a tout de la série qui me plait. A mi-chemin entre le film La Guerre des Mondes et la série Jericho, cette nouvelle production télé de Steven Spielberg m'a tout de suite attiré. J'aime les univers post-apo, voir des gens "comme moi" faire face à une situation extrême... Bref j'aime ce genre de délire. Mais pour qu'une telle série soit réussie, elle doit éviter plusieurs pièges et offrir à mon appétit plus que des rues dévastées et de la terre sur le visage. Falling Skies y est-elle arrivé? 

Dans Jericho et la Guerre des Mondes, on assistait au changement brutal d'une vie paisible, que ce soit par l'explosion d'une bombe nucléaire ou l'invasion éclair d'aliens. Mais dans Falling Skies, l'invasion a déjà commencé depuis un moment, et on nous propose de suivre le périple de gens dont le quotidien a déjà été chamboulé. Peut être est-ce une erreur que d'avoir débuté la série dans une chronologie si avancée, car au final comment peut on s'identifier à des gens qui ont déjà vécu une crise déterminante dans ce qu'ils sont aujourd'hui? Le héros, Tom Mason (Noah Wyle) était prof d'histoire avant l'invasion, il était marié et père de trois enfants. Lorsque la série commence, il dirige la population civile d'une division de la Résistance, sa femme est morte et un de ces enfants a été enlevé par les aliens. Bam! Une telle métamorphose dont on nous a empêché d'assister en lançant la série après les premières hostilités. Evidemment les personnages racontent leur vie d'avant sur une musique dramatique, et on essaye tant bien que mal d'imaginer ces gens-là dans leur ancienne vie. 

C'est finalement un problème assez intéressant, qui est à mon sens au centre de tout ce que dégage la série. Ce qui a fait la force de Jericho est venu du changement progressif dans les habitudes de chacun, de la fin d'une innocence et d'une routine à laquelle on a assisté. Les petites bétises de la vie de tous les jours, les disputes futiles, les comportements excessifs... Si nous n'avions pas vu les personnages agir ainsi avant le drame, nous aurions eu moins d'affect sur ce qui leur arrive après ce drame. A mon sens c'est ce qui fait qu'on ne peut pas s'attacher autant aux personnages de Falling Skies. Ils ont déjà changé, et ce qu'ils étaient auparavant n'est plus qu'un souvenir partagé au coin du feu. Je ne peux pas être triste pour Tom Mason de la perte de sa femme, car je ne l'ai pas connue, et je ne peux réaliser entièrement sa métamorphose car je ne l'ai pas vu prendre ses premières décisions d'urgence face à l'impensable. Mais bon, comme on dit on ne devrait pas manquer de ce qu'on n'a jamais eu, donc faisons avec ce que nous propose Dreamworks Tv. 

Nous suivons donc un groupe de survivants, membres de la Résistance humaine face aux "Faucheurs", des aliens quadripèdes appuyés par de grands mechas (bipèdes, eux). Ces aliens enlèvent les enfants et tuent tout ce qui se met en travers de leur chemin. Pourquoi les gosses? Et bien ils s'en servent comme mains d'oeuvre pour rassembler du métal. Pourquoi du métal? Et bien regarde la série jvais pas tout te dévoiler non plus. 

Parmi ce groupe de survivants, la série va surtout s'intéresser à la famille Mason. Tom et ses trois enfants. Le père, ancien prof' d'histoire, est en charge des civiles de cette division de la Résistance; son fils aîné est un éclaireur, il devance le groupe avec sa moto pour s'assurer que la route est sûre. Le plus petit n'a aucun intérêt si ce n'est d'être un enfant comme les autres qui a peur et qui surmonte ce drame comme il peut, et le benjamin a été enlevé par les Faucheurs. Je ne sais pas si j'arrive à croire à cette famille meutrie par la mort de la mère. Que doit on attendre d'un père en deuil qui doit veiller sur deux de ses gosses après l'enlèvement de son troisième? Que doit on attendre d'un enfant qui vient de perdre sa mère et son grand frère? Sur le papier on aurait énormément de choses à attendre, des réactions bien précises et qui nous sembleraient naturelles. Ce qu'on attend en fait c'est que les personnages réagissent comme on réagirait. Je suis père, ma femme est morte, un de mes fils a été enlevé et je ne sais pas s'il est encore en vie, qu'est ce que je fais? Est-ce que je joue les héros à partir en éclaireur fusil à la main? Est ce que j'autorise mon aîné à se prendre pour Easy Rider et risquer sa vie alors que mon plus jeune fils a besoin de nous? Je ne sais pas si il y a une bonne réponse à ça, la seule chose que je sais c'est que je ne partage pas les réactions de Tom Mason. 

Cet homme est en charge des civiles, il a des enfants à protéger... Moi je ne le vois pas courir l'Ak47 au bras pour faire le boulot d'un autre. Il a autre chose à faire que d'aller au charbon, selon moi. De plus, l'implication "armée" de Tom réduit l'importance de son fils Hal (l'aîné) puisque lui n'est qu'un soldat, alors que son père est à la fois un leader et un soldat. Après c'est un choix, comme celui de ne pas nous montrer l'invasion des faucheurs. Si on peut trouver un motif de satisfaction, moi je le prendrai sur le plus jeune fils, qui n'est pas horripilant, et c'est assez rare pour être souligné. Je trouve toujours les petits chiards pleurnicheurs ultra énervants. J'ai toujours envie de les baffer; et là je ne ressents pas cette irritation nauséeuse d'une mièvrerie mal placée. 

Comme souvent dans ce genre d'histoires, on réalise bien souvent que même si tous ont un ennemi commun, les querelles et les tensions peuvent croitre jusqu'à opposer humains contre humains. C'est le cas également dans Falling Skies, où les civiles et les militaires s'acceptent comme ils le peuvent; où la Résistance doit faire avec les pillards et les brigands, et les parents perdent toute morale lorsqu'il s'agit de protéger leurs enfants. C'est effectivement très intéressant de développer ce genre d'intrigues et de tensions, ça permet au héros de dire "Si on se bat les uns contre les autres, alors les aliens ont déjà gagné!" sur une musique bien patriotique tu vois. C'est ce genre de clichés qui forgent un leader. Et je n'y suis pas du tout opposé, je serais même déçu s'il n'y en avait pas. Parce que bon, il ne faut pas se voiler la face non plus, quand on mate une série grand public comme ça, on ne s'attend pas à retrouver l'écriture d'un Breaking Bad ou d'un Six Feet Under. Ici on doit trouver le bon équilibre entre réalisme et fiction. Le protagoniste doit réagir d'une manière assez similaire à ce que tu ferais dans une situation pareille, mais en même temps il doit être assez courageux pour faire ce qui est juste. 

Peut être que, écrite par un autre et produite par un autre, Falling Skies nous aurait montré un père qui se suicide après avoir perdu son enfant, où une sexualité plus présente... Allez savoir. Mais bon je le répète encore, on doit faire avec ce qu'on a.

Et qu'est ce qu'on a au final? Et bah pas grand chose malheureusement. Alors que l'affiche promo annonçait, il faut le dire, un côté très District 9, là on a plus à faire à un Jericho+Galactica, dans le sens où la 3D des aliens est très loin de me convainre. Les maquillages sont un peu kitchs, les effets spéciaux sont parfois totalement ratés (même des effets de tir et d'impact, hallucinant!), techniquement j'ai l'impression de voir une série de la fin des années 90. Limite, je me souviens de la série de Spieberg "Taken", qui date de 2002, et je me dis que Falling Skies n'a vraiment pas eu de moyens pour faire leurs effets, car en 9 ans c'est presque inférieur. Et c'est à mon sens un gros point noir, car si Dreamworks Tv n'était pas en mesure de fournir les effets nécessaires pour un tel show, alors c'est qu'il fallait procéder autrement. 

Que l'histoire principale n'avance pas ce n'est pas une surprise, mais ça serait plus intéressant si les intrigues proposées étaient de qualité. Là on a rien, mais vraiment rien. On s'emmerde ferme dans cette série. Le rythme est exécrable, et il n'y a aucun cliffhanger pour nous donner envie de mater le prochain épisode... Non franchement, j'ai envie d'y croire, comme je le dis c'est un trip que j'adore et j'aimerais retrouver l'excitation d'un Jericho dans une histoire d'invasion excitante... Mais non, Falling Skies ne m'offre pas ça, pas encore en tout cas. Les acteurs ne sont pas aidés par le texte, et je ne les sens investis que très rarement. Parfois je suis ému par une réaction pour une fois juste, mais merde c'est trop léger pour rattraper le marasme ambiant qui plombe toute la série. Ils n'ont pas d'argent, ils n'ont pas de scénar', ils n'ont pas de réal'... On a pourtant droit de temps en temps à des plans séquences sympas, mais qui ne sont jamais rien d'autre qu'un solution pour gagner du temps sur le tournage. A l'époque de Jericho, j'étais désapointé de voir que ces pauvres gens fêtaient halloween alors que c'était la fin du monde... Mais là je ne peux pas être déçu qu'ils fassent trop la fête ou qu'ils soient trop déprimés... Ils ne font rien du tout ! 

Je n'ai rien contre les séries superficielles, je mate Glee c'est vous dire, mais là ce n'est pas ce qu'on est en mesure d'attendre d'une série pareille. Dreamworks Tv a des changements à faire, et très vite, car soit la série va rester plate et verra son budget encore plus réduit, soit elle va disparaitre. Steven Spielberg va nous proposer Tera Nova dans pas trop longtemps, et quand je vois les trailers, ça ressemble déjà à ce qu'est Falling Skies... Attention Monsieur Steven, votre nom circule un peu trop facilement pour vendre tout et n'importe quoi (comme Paranormal Activity..). Car entre The Pacific et Falling Skies, on voit clairement que "Spielberg" n'a pas tout le temps la même signification.

Jamais surprenante, plombée par un très mauvais rythme, Falling Skies n'est pas du tout à la hauteur des espoirs que je pouvais y placer auparavant. Comme quoi une bonne idée de départ ne donne pas forcément un bon show, Spielberg ou pas. Je ne peux vous conseiller cette série, car je ne vois rien qui puisse justifier que vous y passiez du temps. Rien ne se détâche du lot, que ce soit la réal', le jeu d'acteur, le scénar' ou les effets spéciaux, tout reste à un niveau très moyen. Attention toutefois, la tendance pourrait s'inverser si la série s'offre un rythme plus soutenu ou des intrigues bien plus burnées, messieurs de Dreamworks Tv, c'est à vous de jouer ! 


Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Atticus
Signaler
Atticus
J'ai fini il y a deux jours la saison 1 et je suis très déçu. Sur le papier, ça partait vraiment bien. Mais c'est plat, l'histoire est bancale, le rythme est inégal, on ne s'attache pas du tout aux personnages et, enfin, tout y est caricatural. Bref, c'est dommage, il y avait vraiment quelque chose de bien à en faire.
noOono
Signaler
noOono
Tout comme toi, je n'ai rien trouvé de bon dans cette série, hormis le pitch... Sans compter quelques inepties assez flagrantes dont tu ne parle pas dans ton billet mais qui flinguent définitivement Falling Skies. Je continue à regarder pour passer le temps et dans l'espoir que ça s'améliore, mais après 8 épisodes, je crois cette série ne remontera jamais le niveau pour devenir enfin de qualité. Il faudrait tout changer pour bien faire, ce qui me parait impossible, autant créer une autre série mieux maitrisée dès le départ. Je mate les 2 derniers épisodes de la saison 1, mais si saison 2 il y a (quel est l’audience ? La série est renouvelée ?), je crains que ce sera sans moi.
Kelun
Signaler
Kelun
Effectivement les 3 derniers épisodes remontent le niveau, surtout la toute fin du dernier en fait, ça promet des petites choses sympa.

Et c'est Noah Wyle pas Wilde. :P
Yohann26
Signaler
Yohann26
Les 3 derniers épisodes remontent un peu le niveau ceci dit !

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris