LE PHYLACTERE
Signaler
CRITIQUES

Encore une adaptation ! Après Dexter, après Walking Dead, voilà qu'on nous propose encore en série une adaptation ! Mais où est passée la créativité au sein des studios??! Bon... Après tout Dexter est une de mes séries préférées, et est bien meilleure que les bouquins dont elle est issue, et Walking Dead est quand même vachement cool... Bon voyons voir.. Oh Sean Bean, excellent, mon perso préféré de la communauté de l'anneau! Oh ya plein d'acteurs connus la vache... Ah ouais ya du pognon dis donc... Oh et pis ça, et ça ! Waw! Eh mais...Game of Thrones serait y pas une putain de série??? Ah bah visiblement.. 

La première fois que j'ai entendu parler de la série Game of Thrones, j'ai éprouvé un desinterêt assez énorme. Une sorte de Tudors dans un univers médiéval fantastique, très peu pour moi. Et puis bon, j'ai découvert un extrait, et là j'ai fait connaissance avec un univers assez excitant, très réaliste, très terre à terre... Sombre. Je me suis donc intéressé aux romans de G.R.R Martin, et j'ai compris qu'en fait j'avais encore raté une franchise à succès. Revoyant mon intérêt à la hausse, et face à la platitude du Camelot de Starz, je me suis donc lancé dans l'aventure des Septs Couronnes. Qu'en ai-je rapporté? Mille trésors mon Seigneur.

L'histoire de Game of Thrones prend place sur le continent imaginaire de Westeros, et débute par la mort de Jon Arryn, la Main du Roi Robert Baratheon, Seigneur Suprême du Royaume des Sept Courones. La Main du Roi est le titre donné au 1er Conseiller du Roi, siégeant à la capitaile Port Royal, une cité millénaire au bord de la Mer. La Main n'étant plus, le Roi Robert part dans le nord glacial, à Winterfell, dernier bastion séparant les terres du Royaume aux régions sauvages derrière le Mur. Le Voyage du Roi a un but précis, nommer Eddard Stark, le Seigneur de Winterfell, au titre de Main du Roi. Une décision difficile pour Ned Stark, car même si Robert est un de ses plus vieux amis, Port Royal n'en est pas moins un lieu de vice, de trahison, de manipulation, de complots; et un poste aussi important que la Main est convoité, jalousé. 

L'univers de Game of Thrones est riche, c'est incontestable. C'est l'avantage d'être une adaptation, on a pas à s'emmerder à créer un background. Le seul soucis c'est que c'est peut être trop dense pour une série comme ça, puisque toute la mise en place des systèmes politiques, les alliances, les blasons... c'est beaucoup d'infos à faire parvenir au spectateur en un temps extremement court. J'imagine donc aisément qu'il est bien plus agréable et clair pour un lecteur des romans d'apprécier cette série. Malgré cette petite lacune, les équipes d'HBO ont formidablement réussi à nous peindre un Royaume crédible, très intéressant, et beaucoup plus sérieux que je ne l'imaginais. Le Royaume des Sept Couronness est un lieu formidable de querelles intestines, de rivalité de couleurs, un terreau de conflits idéal pour une série. 

Dans cet univers il me parait important de parler du Mur, et des mystères qui se trament dans l'ombre de celui-ci. Le Mur est un énorme glacier visiblement taillé par les Hommes, qui sépare le Royaume des Terres Sauvages, là où résident les Sauvageons, et où plane la menace ancestrale des Marcheurs Blancs, de curieuses créatures sanguinaires. Le Mur est gardé par la Garde de Nuit, ou plus communément "Le Noir" (pour la couleur des uniformes). Durant la série on suivra cette partie grâce au fils batard de Stark, surnommé Snow. Une partie de l'Histoire beaucoup plus dark que le reste, avec un esprit de camaraderie vraiment très sympa, et la menace de l'Hiver vraiment excitante. Car, pour terminer là dessus, dans l'univers de Game of Thrones, les saisons ne marchent visiblement pas comme chez nous, puisque le temps est une succession d'Eté et d'Hiver de durées différentes. Et quand on parle d'Hiver, on parle pas d'une couche de 30cm qui bloque le periph', non non. On parle d'un hiver si rude que les parents tuent leurs nouveaux nés car ils ne pourront pas leur trouver à manger; un Hiver si tenace que les larmes gèlent sur les joues... Et visiblement, l'Hiver approche.  

 

Mais parlons de la série en elle-même. Dotée d'un casting assez impressionnant, Game of Thrones sent le pognon. Les Costumes, les décors, les effets spéciaux, les acteurs, les figurants... WAW ! HBO nous en met plein la vue, et aussi plein les oreilles avec un thème principal à tomber par terre ! Côté réalisation c'est vraiment très bon, même s'il n'y a pas de mise en scène de ouf, le côté sobre de la réa est appuyé par la simplicité de l'action, et en devient parfaitement justifié. On pourra tiquer sur les mate painting un peu trop criant, mais avec l'architecture impressionnante des edifices de Westeros, on pouvait difficilement faire dans le crédible. 

HBO oblige, la série offre à la fois des scènes de violence explicite (décapitation, écrasage de tête avec le bout d'un bouclier..) et des scènes de sexe également explicites. Mais ce qui surprend le plus, c'est que l'Histoire de G.R.R Martin amène des scènes d'inceste, des scènes homosexuelles... Des trucs vraiment surprenants, inhabituels dans une série télé de ce type. Heureusement qu'on parle d'HBO, parce qu'il y a peu de chaîne qui aurait accepté de passer ça.  Lorsqu'on élude les passages de Snow, qui sont pour le coup vraiment digne de la dark fantasy, Game of Thrones est finalement assez grand public dans son propos, puisqu'il n'a rien à envier aux Tudors, et autres récits historiques de ce type. Le seul truc c'est qu'on parle d'une Histoire fantasmée. C'est sans doute ça le plus agréable dans GoT, c'est qu'on est pris dans ce recit politique, comme on pourrait l'être de la quête de l'anneau unique, mais ici point d'aventure fantastique, que du concret, du simple. C'est différent, ça pourrait être chiant, mais finalement c'est super bien fait. 

Game of Thrones est effectivement une version Fantasy des Tudors, c'est une fresque historique, la retranscription d'évènements majeurs d'un monde imaginaire. Grâce à la richesse de l'univers de Martin, tout ceci s'associe pour former une série étonnante, envoutante, terriblement excitante ! GoT est une grande mini-serie, au même titre que Band of Brothers. HBO nous montre une fois de plus que, lorsqu'on y met les moyens, on peut parler de tout à la télévision. Winter is Coming..

 

 


 

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

FaiRplizZ
Signaler
FaiRplizZ
J'adore cette série, le king robert il me fait ptdr quand il rigole :D
Kelun
Signaler
Kelun
J'ai pas du tout accroché à cette série, y'a juste le générique que je trouve superbe.
noOono
Signaler
noOono
Très bonne série. J
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Très bonne adaptation avec des scènes inédites fort bienvenues, un très bon casting et une grande fidélité au matériau d'origine, mais je ne suis pas tout à fait d'accord pour le budget conséquent : la horde dothrakie paraît bien peu impressionnante et le tournoi de la Main du Roi censé grever les finances déjà fragiles du royaume se résume à une lice dans une clairière avec une vingtaine de spectateurs à tout casser.
canard-sucrey
Signaler
canard-sucrey
C'est la fameuse série dont tu me parlais ;)
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
J'ai prévu de voter pour Tyrion en 2012...
Keijy
Signaler
Keijy
J'ai regardé les 5 episodes d'affilé tellement je pouvais plus m'arreter ! Et j'ai ensuite couru acheter le bouquin. Enorme serie avec des personnage tres travaillés !
benbass
Signaler
benbass
HBO , what else ?
Papayou
Signaler
Papayou
saute dedans les yeux fermés :)
Parodius
Signaler
Parodius
Arya est terrible ! Je suis en train de peindre une figurine la représentant en ce moment ^^ ...
Papayou
Signaler
Papayou
et au passage pour moi c'est a cent lieux de Tudors
Papayou
Signaler
Papayou
Et la réalisation est digne et surpasse meme la plupart des films du genre de ses dernieres année !!
Et l'histoire :love: (pour ceux qui découvre avec la série je conseille les bouquins)

la B.O du générique :love: aussi :)
le générique tout court en fait :love: ^^

et Arya :love: :)

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris