LE PHYLACTERE
Signaler
CRITIQUES

 

Jericho est une série chère à mon coeur, et ce pour pas mal de raisons. Je l'ai découverte parfaitement par hasard en lisant un magasine laissé là sur ma tablette de TGV. Une image, un nom, et ma curiosité était piquée à vif : Un petit garçon debout sur le toit d'une maison, regardant au lointain une explosion nucléaire. Oh my god ! Il fallait absolument que je découvre cette série, alors que j'étais en plein LOST à cette époque. 

Jericho est le nom d'une petite ville du Kansas, près de la frontière du Colorado. Une ville simple pour des gens simples, l'Amérique d'en bas si je puis dire. La série commençait par le retour au pays de Jake Green, le fils du Maire Johnston Green. Jake était l'enfant terrible de la ville durant son adolescence, et les conditions de son départ de Jericho ont toujours été floues. Et c'est ce jour là, en plein après-midi, qu'une bombe atomique explose à l'horizon, vers Denver. Plus d'éléctricité, plus d'eau courante, et un nuage de pluies acides qui se dirige vers la petite ville du Kansas.. Ainsi commence Jericho.

Jericho est constitué de deux saisons, pour un total de 29 épisodes, et un comics comme saison 3. 29 épisodes, voilà qui est peu. Et pourtant, il s'en est passé des choses dans cette petite bourgade! En traitant à la fois des besoins primaires, comme la nécessité de se chauffer, de manger, d'avoir de l'eau potable, d'avoir accès aux soins.. etc.. Jericho offre aussi une toile de fond emplie de mystères, de théories du complot, et d'iconographies patriotiques. En nous mettant dans une petite ville isolée, les habitants tout comme les spectateurs, n'ont aucune idée de ce qui se passe. La télévision et la radio n'émettent plus, les lignes téléphoniques sont coupées.. Nous sommes donc aveugles de toute information. Qui est à l'origine de cette bombe? Était ce la seule? Sommes nous en guerre? contre qui? Toute une série d'interrogations qui trouveront au fil du temps leurs réponses, et tisseront une mythologie vraiment intéressante, beaucoup plus ancrée dans la réalité que je ne le soupçonnais au départ. 

Mais le sel de cette série reste pour moi la vision du quotidien, voir ces gens qui se connaissent depuis des années, s'entraider, affronter les obstacles ensemble, et nous montrer ce que nous pouvons avoir de meilleur en nous, mais également de pire. A chaque épisode, une problématique, et différents points de vues quant à la résolution du problème. Rétablir l'éléctricité, trouver de l'essence, de la nourriture, rétablir l'ordre publique et la sécurité pour tous, trouver des médicaments... Tout un panel de situations qui nous parle, sur lesquelles nous avons tous un avis, un point de vue. L'urgence de l'instant que nous ne voudrions jamais connaitre, nous est présenté dans cette série avec une étonnante sincérité, alors qu'on aurait pu penser que de telles banalités auraient été très succinctes dans une telle série. Et pourtant, malgré la présence de chars d'assaut dans les environs, d'avions militaires chinois larguant des tracts, ou d'une carte des USA diffusée brièvement à la télé, et montrant pas moins de 20 attaques nucléaires sur le sol américain.. Malgré toute cette méta-histoire, et bien on aime prendre son temps à voir le troc, les bidouilles et autres systèmes D pour rétablir un semblant de vie dans cette petite ville de Jericho. 

Malheureusement on pourra lui reprocher certains excès, comme l'épisode Thanksgiving où les habitants gaspillent de l'électricité pour manger tous ensemble sur la rue principale, ou encore certaines futilités bien américaines qui paraissent un brin hors sujet par rapport à l'histoire. Personnellement je regrette le manque de méchanceté dans cette série, la xénophobie trop peu présente... en résumé un manque de noirceur dans les habitants, qui aurait pu permettre des intrigues très intéressantes, sur des sujets très durs. Comme dans chaque série on peut regretter les quelques rôles parfaitement inutiles, surtout quand la série est annulée au bout de 29 épisodes. Mais peut être que sans ces "boulets", la vie de Jericho aurait été moins authentique, possible.

Il m'est impossible de parler de Jericho sans évoquer la mobilisation incroyable des fans face à l'annonce à la fin de la saison 01, de l'annulation de la série. Alors que la saison 01 se termine  sur un cliffhanger nerveux, moins sur une révélation que sur une coupure brutale en pleine scène d'action, tous les fans de la série voulait une suite! Afin de montrer leur colère face à cette annulation, et demander une suite (ça me fait penser à Shenmue n'empêche), les fans ont envoyé des paquets de cacahuètes à la chaîne CBS. Pourquoi des cacahuètes? Car Jake Green (le héros), prononçait "NUTS!" comme insulte à son ennemi à la fin de la saison. Après avoir reçu 25 tonnes de cacahuètes, CBS annonça la commande de 7 épisodes d'une deuxième saison de Jericho. Les fans ont gagné cette bataille, mais les faibles audiences de ces 7 épisodes mirent fin une bonne fois pour toute à la vie télévisuelle de Jericho (même si en France, 6 millions de téléspectateurs c'est génial). Afin de continuer les aventures de Jake, un comics est sorti sous forme de saison 03; malheureusement je ne peux pas vous en dire plus, à mon grand regret. 

 

Le concept de Jericho est parfaitement adaptable pour la France, surtout depuis que l'Europe lance son joli bouclier anti-missile. Montrer le quotidien de gens ordinaires face à un évènement aussi tragique et traumatisant, c'est universel. Jericho n'a pas duré longtemps, mais elle garde une place de choix dans ma collection; une belle plongée au coeur de l'Amérique discrète, un portait de gens attachants, que je conseille à tous de découvrir ! 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

nanojuloy56
Signaler
nanojuloy56
Oui très bonne série ^^

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris