Andro Game's

Par Unix487 Blog créé le 21/05/13 Mis à jour le 01/12/13 à 12h18

Je compte pallier ici à un sérieux manque de tests et de contenus sur les jeux Android.
Mon but est de conseiller mes lecteurs sur les jeux intéressants. Mais surtout, effectuer un vrai travail en amont sur les jeux F2P afin de savoir s'ils valent le coup de s'investir sans débourser d'argent.

Ajouter aux favoris
Signaler

Le Free To Play et ses clients

Comme vous le savez sans doute, depuis quelque temps les Free To Play ont le vent en poupe. Ils fleurissent dans l'univers des MMO et des jeux mobiles. Mais, malheureusement, on ne peut pas dire que ça soit très avantageux pour le consommateur.
Bien souvent, il faut finir par payer afin de jouer dans de bonnes conditions. Et le joueur élevé aux jeux payants que je suis ne voit pas d'un bon oeil cette nouvelle mode, même si je dois bien avouer que c'est très agréable.
Cependant, quid des gros éditeurs qui commencent à s'y mettre ? Car, tant que l'on a le choix, je ne vois aucun problème. Mais si dans un temps plus ou moins proche, il ne nous reste plus que cette solution pour jouer, je vous le dis, on est dans la *****.
Bien souvent, ces jeux demandant de payer pour certaines fonctionnalités en profitent, car on ne sait jamais exactement ce que l'on paye.

Du gratuit ? C'est pour les pigeons ça !

Alors, c'est bien beau de ne pas vouloir payer, mais le tout gratuit est une utopie. Il faut bien que les créateurs mangent, mais la pub n'est pas suffisante pour rémunérer correctement. Donc, au vu d'un marché comme celui des jeux mobiles, où les gens payent des tablettes ou téléphones hors de prix et ne veulent pas dépenser plus de cinq euros pour un jeu ou une application, parfois je trouve ça honteux.
Donc, d'un côté, on a le créateur qui tente de faire le meilleur jeu possible et qui sera payé à coups de lance-pierre s'il n'use pas d'artifices comme le Free To Play. Et de l'autre, le consommateur ne voulant pas payer, car il juge que le produit ne vaut pas plus qu'une certaine somme, mais qui est prêt à acheter avec du vrai argent des améliorations à l'intérieur du jeu.
Le paradoxe du F2P dans toute sa splendeur...

La solution ?

Je ne pense pas détenir la solution universelle, mais à trop vouloir l'argent du beurre, le beurre et la crémière en prime, on finit par ne plus rien avoir du tout.En définitive, je pense qu'il faut être prêt à mettre le prix juste pour ce qu'on utilise et arrêter de se voiler la face de cette manière. Un jeu reste un jeu, et il faut du temps et des capacités pour le développer. Quoi de plus normal que d'être rémunéré à sa juste valeur ?
Je vois déjà les gens s'insurger dans les commentaires, disant que certains studios vendent leurs jeux trop chers et blablabla... Oui bien sûr, mais on touche ici à un autre problème, savoir si le jeu vaut le coup, et pour ça il faut plus de travail journalistique de la part des sites spécialisés afin de ne pas se faire avoir lors d'un achat.
Cependant, est-il trop cher parce qu'il dépasse dix euros ? Ou parce qu'il ne vaut pas l'argent dépensé ?

Je vous laisse sur cette question, qui résume bien ma pensée sur la chose.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test Flash

Vous avez toujours rêvé d'exterminer la population mondiale ? Ce jeu est fait pour vous !

 

Un des rares jeux de stratégie sur tablette qui, en se payant le luxe d'innover, n'est pas un MMO stratégique. C'est dire à quel point j'étais enthousiasmé.

Arrêtons là le suspense insoutenable, ce jeu est une franche réussite ! Et pour débloquer la version complète, il faut débourser 83 malheureux centimes, autant dire, rien. Ensuite, comme dans tout jeu sur tablette, il est possible d'acheter des améliorations, mais sans temps d'attente et ne bloquant en rien pour la suite si l'on veut juste payer le jeu.
Sans oublier que le déblocage du jeu permet deux, trois petites choses, comme l'amélioration de gènes avant de commencer la partie, ou encore, une fois en jeu, d'accélérer le temps.

Le jeu est développé par MiniClip fondé en 2001 qui propose un large panel de jeux gratuits sur le Play Store. Leur site ici et le lien du jeu vers Google Play.

Infectez des pays entiers

Dès le début du jeu, le ton est donné, vous devez choisir le pays à infecter (le premier conseil est de choisir un pays pauvre afin de ne pas être directement traité par des institutions organisées et avec de gros moyens).

 

Ensuite, il vous faut améliorer votre maladie en choisissant des symptômes nouveaux ou des capacités dans les trois arbres d'évolution possibles et visibles sur cette capture d'écran ci-dessous, grâce aux points de gènes que vous récoltez tout le long de la partie.

 

Il y a donc une bonne rejouabilité de par la richesse des évolutions proposées, et le déblocage, au fur et à mesure de nos succès, de nouveaux types de maladies. Pour l'instant j'ai débloqué la possibilité d'effectuer une partie avec une maladie basique, un virus ou encore une maladie fongique, ce qui change le cours des parties. Par exemple, un virus mute régulièrement et devient de plus en plus mortel de par ses nouveaux symptômes alors qu'une maladie fongique aura du mal à infecter de nouveaux pays sur les longues distances.

 

De plus, de petites actus apparaissent de temps à autre, rendant ainsi le jeu marrant, si vous aimez l'humour noir bien entendu. Sans compter qu'elles sont parfois intéressantes, car elles vous informent de certaines catastrophes que vous pouvez utiliser pour augmenter la vitesse d'infection dans le ou les pays concernés.

 

Pour finir, il y a deux manières de perdre, et elles se ressemblent assez faut dire, mais la manière d'y arriver est différente.

Tout d'abord, si les États trouvent un remède contre vous, alors les gens seront soignés à une vitesse folle, vous laissant à peine deux minutes (si vous avez infecté 90% de la population) pour réagir. Mais lorsque ça m'est arrivé, je n'ai rien pu faire, donc j'ignore si c'est toujours le cas, à voir donc.

Et la seconde option : que toute la population d'infectés meurt alors qu'il reste encore des gens non malades. Je vois que vous avez un peu mal avec cette dernière explication, place donc aux explications.

Si votre maladie devient trop mortelle (arbre de recherche avec amélioration des symptômes ou mutation non désirée qui améliore aussi les symptômes), la population d'infectés va finir par tomber à zéro, et s'ils meurent tous alors qu'il reste encore des gens sains, vous n'avez plus de vecteur d'infection, signant ainsi la fin de votre partie. 

Conclusion

Une bonne surprise qui ne paye pas de mine, mais qui gagne à être connue. La version d'essai gratuite permet déjà de bien s'amuser, mais il est aussi possible d'acheter des DLC, permettant par exemple d'avoir un virus "Zombie". Je risque fort de mettre la main au porte-monnaie tellement ce jeu me plait et me donne envie de continuer à y jouer.

 

Points forts :

  • Humour noir
  • Gameplay simple, mais riche
  • Prix

Points faibles :

  • Petits bugs sur la version d'essai
  • Traduction moyenne
  • Schéma facilement détectable

  

Unix487 

Voir aussi

Plateformes : 
Android
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Test

 Heroes Of Destiny, un jeu de héros

 

Comme pour le dernier Test en Kit, Glu Mobile, le studio de développement qui est derrière Heroes Of Destiny, fait principalement dans le Free To Play, mis à part quelques jeux dans sa liste sur Google Play (dont Call of Duty Black Ops Zomb) qui sont payants.

Si vous désirez de plus amples informations, voici leur site internet et le lien du jeu sur Google Play.

Un tactical RPG pas aussi simple qu'il n'en a l'air

HoD de son petit nom est un RGP tactique simpliste où l'on s'occupera de donner les ordres durant les combats afin qu'ils se déroulent au mieux et d'attendre que nos héros se déplacent tout seul jusqu'à la salle suivante du donjon représenté par des missions. Car oui, le tout est organisé d'une manière assez particulière. Le jeu est divisé en missions visibles sur une map et on bougera notre pion afin de les remplir une par une.

Une fois le pion sur un donjon, la mission s'engage, mais nous n'avons la main sur nos héros que durant les combats. Et entre deux batailles, nos héros courrent dans la salle suivante, puis nous aurons de nouveau la main dessus et ainsi de suite jusqu'au boss final ou les derniers monstres.

 

Malgré une maniabilité léchée et adaptée au tactile, il reste des petits défauts à ce gameplay. Mais ça n'enlève en rien l'effort fait afin qu'il soit le plus agréable possible.

Parfois lorsqu'on appuie sur notre héros puis qu'on glisse son doigt jusqu'au protagoniste à soigner, ou l'ennemi à attaquer, l'aide au tactile (qui s'occupe de sélectionner notre allié ou ennemi lorsqu'on l'effleure et qu'on veut le cibler) a des ratés. Par exemple, faire bouger la prêtresse vers le tank (le personnage qui prend les dégâts) au lieu de le soigner, ce qui peut être problématique lors d'un combat un peu difficile où chaque sort de soin compte.
Cependant, cela n'arrive que rarement, et c'est souvent de ma faute, car voulant effectuer trop rapidement une action et dans l'urgence, la précision du tactile le permet difficilement.

En ce qui concerne la tactique et la difficulté du jeu, il faut bien avouer que j'ai été surpris. Rapidement, au fur et à mesure des missions augmentant de difficulté, il devient de plus en plus compliqué de gérer tout ce petit monde.
Il m'est parfois arrivé de commencer une mission et de perdre mon tank en deux coups de hache adverse... Sans amélioration d'équipements, il est presque impossible de terminer les missions en mode de difficulté très difficile.

Pour résumer, le tout offre un challenge assez élevé, et plutôt bien calibré.

Une invasion de forces du mal ? Oh non, c'est la seconde cette semaine...

Comme il est de coutume pour une majorité de jeux, le scénario est ici presque inexistant et arrive tout de même à être archi classique. Il est tellement bateau qu'il m'est impossible de m'en souvenir en détail, pourtant, je l'ai commencé il y à peine deux semaines...

Les personnages ne sont pas beaucoup mieux lotis, même si on constate avec les cut scenes (apparaissant parfois lorsqu'on visite un nouveau bout de map) que les développeurs ont tenté d'apporter un peu de personnalité à nos héros. Sans succès, c'est cliché de chez cliché. Je ne sais même pas s'il est possible de dire qu'ils ont fait des efforts. Pourtant, ces petite scènettes feront parfois sourire dans le meilleur des cas.

Des héros qui coûtent cher

 

 

Eh oui, vous allez devoir acheter vos héros dans ce jeu, expliqué par le fait que ce sont des mercenaires. Car bien vite, on est obligé de passer à la caisse (virtuelle). Malgré le fait que de base, nous ayons deux héros afin de commencer l'aventure, un troisième larron fait son apparition très rapidement, et le tutoriel nous demande de l'engager (même s'il ne coûte pas bien cher). Mais le ton est donné, si vous avez envie d'un autre protagoniste, il faudra payer. On touche ici à la base du game design, car si vous voulez quelque chose, il va falloir dépenser votre or durement gagné ou même de l'argent réel pour avoir encore mieux. Il faut bien avouer que le tout est assez bien calibré pour permettre une évolution par palier et ne pas gêner ceux qui ne souhaitent pas se mettre à dos leur banquier.

Point important à ne pas négliger, certaines missions ne seront disponibles que lorsque vous aurez un certain héros dans vos rangs. Très vite, vous arrivez à la première de ce type, et vous devrez investir (virtuellement). Bien entendu, ne pas l'avoir dans son équipe n'handicape en rien, car c'est une mission secondaire, mais il vaut mieux suivre la courbe proposée par les développeurs et donc engager ces héros (même si ce n'est pas possible à chaque fois).
La première mission dans ce cas demande d'engager un personnage avec les mêmes caractéristiques qu'un voleur dans un MMO classique.Aucun problème de ce côté-là, car son prix reste très abordable, ainsi que le niveau de groupe demandé (explication par la suite). La seconde quant à elle demande d'engager le mage qui coûte 12 500 pièces d'or, que je n'ai réussi à atteindre qu'après une dizaine d'heures de jeux (tout en achetant régulièrement des améliorations afin de ne pas me faire massacrer pendant les missions un peu plus dures), et un niveau de groupe de 75.

Alors pour vous donner une idée, après 10, 15 heures de jeux, je n'en suis qu'à un niveau de groupe de 39 (qui correspond à la somme des niveaux de tous vos héros). Je suis donc très loin du compte demandé pour engager ce cher mage.

Tout vient à point à qui sait attendre

Passons donc au second point négatif du jeu, les temps d'attentes. Comme dans tout F2P qui se respecte, vous allez devoir patienter dès que vous effectuerez une action un tant soit peu importante.

Cela se traduit ici par un temps d'entrainement lorsqu'un de vos héros gagne assez d'expérience pour atteindre le niveau suivant (par exemple du niveau 10 au niveau 11, il faut attendre une vingtaine de minutes, ou payer avec des euros pour accélérer le processus). Sans être réellement problématique, c'est assez fatiguant à la longue. Car vos héros ne vont jamais passer leurs niveaux en même temps, et lorsque l'un d'entre eux s'entraine, il devient indisponible pour les missions. Et tant qu'il ne se sera pas entrainé, il ne gagnera pas d'expérience, rendant ainsi les parties extrêmement courtes, à moins d'avoir un cinquième héros en stock (m'enfin, si c'est le tank qui est en train de s'entrainer, je ne donne pas cher de votre peau dans les niveaux de difficulté difficiles ou supérieurs).

Mais aussi par des temps d'attentes après la réussite d'une mission, qui peuvent aller jusqu'à 22 heures pour les plus importantes. Mais ce point-là est déjà plus compréhensible en termes de game design. Car une fois le mode facile réalisé sur une mission, vous pouvez y revenir afin de la tenter dans un mode de difficulté plus élevé (après un temps d'attente variable), vous donnant plus de récompenses, et ainsi de suite. La course au loot est partie intégrante du jeu, et même moi qui ne suis pas fanatique de ce genre de procédé, je suis devenu accro et je refais plusieurs fois certaines missions afin de débloquer de meilleurs équipements.

Conclusion

Un jeu avec des défauts, mais qui est sacrément addictif et agréable à jouer. Tout a été fait afin de rendre la maniabilité la plus agréable possible et même si l'histoire reste anecdotique, le challenge est lui bien là.
De plus, il est possible de jouer sans payer, malgré une lenteur assez importante dans le mécanisme de jeu qui finie par rendre le tout un peu fatiguant, mais qui va très bien lorsqu'on veut jouer quelques minutes entre deux autres activitées.

Temps de jeu ==> 2 semaines à environ 1 heure en moyenne par jour (voir beaucoup plus parfois)

 

Points forts :

  • Gameplay léché
  • Addictif
  • Challenge élevé

 

Points faibles

  • Temps d'attente très long
  • Payer (virtuellement) pour presque tout
  • Challenge élevé

 

 Unix487

Voir aussi

Plateformes : 
Android
Sociétés : 
Glu Games Inc.
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Test en Kit

Un royaume et des dragons

Alors ce soir, je vais vous parler d'un F2P (Free To Play ==> gratuit à jouer) assez sympathique il faut dire : Kingdom & Dragons.

C'est un action RPG proposée par GAMEVIL Inc., un dévelopeur plutôt prolifique il me semble (plusieurs pages de jeux sur Google Play). D'après le nombre de jeux qui sont gratuits dans cette liste, ils doivent être spécialisés dans le F2P.
Je précise que ce sont des développeurs coréens, leur site est disponible ici. Pour le passer en anglais, c'est tout en bas de la page à droite, mais ensuite, le site est beaucoup moins fourni donc moins intéressant...

Petit mot sur la langue du jeu qui est elle aussi en anglais. Ce n'est pas vraiment problématique, car le tout est assez facilement compréhensible (c'est un action RPG de toute façon).
Je précise aussi qu'il est nécessaire d'avoir son Wifi d'activé pour jouer, qu'il soit connecté ou non n'est pas problématique, mais je crois que certaines actions ne sont pas disponibles. Donc il vaut mieux jouer connecté...

Passons maintenant au jeu en lui-même, disponible sur cette page Google Play. Il est plutôt bien noté même si certains l'accusent de bugger. Mais il faut se méfier de ce genre de critiques, car là, par exemple, la personne ne dit pas sur quel périphérique elle a tenté de lancer le jeu...

De la gestion pour 3 ans et plus

En ce qui concerne le type de jeux, c'est un hybride entre un action RPG et un jeu de gestion ou l'on "gère" (bien grand mot dans ce cas-là) une cité médiévale.
Au début du jeu, on commence donc dans une ville où le tutoriel nous fait constuire des fermes (farms) afin de gagner de l'or, une auberge (inn), qui sert elle, à créer des coeurs, mais j'y reviendrai plus tard, ainsi qu'une mine.
Sans oublier la forge, qui est très importante, car elle permet de fabriquer des armes plus puissantes, mais à un prix assez élevé... Elle devient rapidement nécessaire lorsqu'on passe le cap des six ou sept combats. Les temps de fabrication des équipements varient; d'à peine une heure au début, ça passe à 3 heures pour les équipements de level 11.

Il faut bien comprendre que l'or est ici le nerf de la guerre. Car sans or, il est impossible d'améliorer ses armes, ou encore de recruter des soldats pour nous aider dans nos combats. Et même pour améliorer les capacités spéciales de notre personnage, on en aura besoin...

Bien sûr, il est possible de passer outre avec les gemmes (le petit truc bleu en plein milieu de la capture d'écran, en haut).

Après, il ne faut pas oublier que c'est un F2P, il faut bien qu'ils gagnent de l'argent quelque part.
Mais dans notre cas, il n'est pas nécessaire d'acheter des gemmes.
Effectivement, pour l'instant, je n'en ai pas dépensé une seule intentionnellement. Eh oui ! Je l'ai malheureusement fait, comme un boulet, en passant mon doigt trop près d'un bouton... Faites attention, vous, car il n'y a pas de demande afin de valider ou non.
Enfin, là n'est pas la question, ce qu'il faut retenir, c'est que pour l'instant, j'en suis au niveau 12 et je n'ai pas payé une seule fois pour améliorer mon confort de jeu.

Engagez-vous, qu'ils disaient

Une fois ces bâtiments fabriqués, on vous oriente vers l'icône Battle qui affiche cet écran-là :

C'est ici que se passe la partie action. Comme vous pouvez le constater, vous pouvez sélectionner un champ de bataille en appuyant sur Kingdom (votre ancien royaume à reconquérir si je me souviens bien).
Vous arriverez alors sur un menu vous permettant de choisir quel combat vous aller mener. Le choix n'est possible qu'après quelques combats gagnés, car ce menu permet juste, très linéairement, d'effectuer de nouveau des combats que vous avez déjà gagnés, et sinon de continuer avec le dernier combat débloqué.

Sinon, les coeurs en haut à gauche de la capture sont très importants, car c'est eux qui décident combien vous pouvez effectuer de combats d'affilés, en l'occurrence quatre pour moi.
Une fois qu'ils seront utilisés, il vous faudra attendre que votre auberge, vous savez, la fabrique de coeurs dans la première capture d'écran (je vous avais dit que je vous en reparlerais), en fabrique de nouveaux.
Sinon, les royaumes en gris sur la carte avec l'icône de la serrure juste en dessous sont bien entendu bloqués. Je viendrai ajouter un petit encart lorsque j'aurai terminé le premier royaume afin de vous faire savoir s'il faut payer pour les débloquer, mais j'en doute.

Ensuite, parlons plus en détail de ces combats. Ils sont en temps réel et pas bien difficiles au début. J'ai fini par être bloqué au bout du sixième ou septième, je ne sais plus, mais je n'avais pas encore utilisé la forge de mon village qui permet de se fabriquer de meilleures armes.

.

En ce qui concerne la maniabilité, pas grand-chose à dire ici, elle est correcte, mais il n'est pas possible de jouer avec une manette, ce qui est dommage.
L'aspect stratégique des batailles n'est pas très recherché, je me contente de spammer le bouton de frappe tout en bougeant régulièrement afin d'éviter au maximum les attaques d'ennemis.
Pas le meilleur point du jeu, même si on ne lui en demande pas beaucoup plus.

En terme de graphismes, comme les captures le montrent, c'est assez mignon et bien fait pour un jeu qui fait moins de 50 Mo. J'ai été assez surpris du résultat.
Malgré tout, il faut souligner qu'il y a énormément de réutilisations de sprites; par exemple, les ennemis sont toujours les mêmes, ainsi que les environnements de combat.

 

Un petit tour maintenant sur l'amélioration du héros qui ne permet pas une grande spécification. De plus, on est obligé d'utiliser la seule classe disponible, les autres étant payantes.

Mais le gros point noir est qu'il faille payer pour augmenter une des capacités. Pour la numéro 1, actuellement, je dois payer 2500 pièces d'or pour débloquer le level 3, ce qui est assez conséquent.

Surtout lorsqu'on sait qu'une ferme met presque une heure (temps réel) avant de récolter 320 pièces (même si on en possède trois à mon niveau de jeu).

 

 

 

Et si on jouait avec des gens ?

Alors, en ce qui concerne le multijoueur, je ne l'ai pas trop testé. Mais je n'en suis pas fan à la base, car se faire insulter par des kikoos, ce n'est pas vraiment mon truc. Et en plus avec un F2P, ça se transforme souvent en Pay To Win (payer pour gagner).

Bon, ça c'était mon avis, même s'il m'arrive tout de même de jouer sur Internet, mais rarement.
Donc pour accéder au mode multi, il vous faut appuyer sur votre château en plein milieu de votre village, et ainsi le menu suivant s'affichera :

 

L'icone Base invasion permet d'attaquer des villages ennemis. C'est assez fun de se dire qu'on essaye de mettre une raclée à un joueur coréen (car son nom est dans un alphabet asiatique). Même si je me demande si l'ordinateur joue le joueur d'en face à sa place ou si c'est réellement un humain qui contrôle son personnage (au vu de son temps de réaction...). A vérifier donc.
En ce qui concerne la défense, l'option Settings permet de recruter des soldats qui vous aideront à défendre votre village en cas d'attaque d'autres joueurs.
Mais là encore, il faut payer, avec de l'or, beaucoup d'or...

J'espère que le mode multijoueur n'est pas un simple PTW.

Conclusion

Un petit jeu tout à fait sympathique qui mérite qu'on s'y intéresse, mais il faut avoir beaucoup de temps devant soi et ne pas être pressé d'atteindre les niveaux supérieurs. Et même si ça reste à voir, je pense que le paiement in-game n'est pas nécessaire pour s'amuser et terminer le jeu.
Je précise que même si je lui trouve des défauts plus importants que ses qualités, ça reste un jeu agréable lorsqu'on y joue, mais peut-être pas pour une utilisation intensive.

Temps de jeu ==> 1 semaine à environ 1 heure en moyenne par jour

Points forts :

  • Mignon                   
  • Simple à comprendre
  • Adapté à la tablette (rapidité d'un combat)
  • Mode multijoueur

Points faibles :

  • Lent (temps d'attente élevé)
  • Répétitif
  • Améliorations (sorts/équipements) assez chères
  • Histoire inexistante

  

 

Unix487

Voir aussi

Plateformes : 
Android
Sociétés : 
Gamevil
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Manque de couverture des jeux Android

Dernièrement, j'ai acquis une tablette Samsung Galaxy Tab 2 sept pouces. Pas la panacée pour jouer à tous les jeux dans de bonnes conditions, mais suffisante pour faire tourner environ 90% d'entre eux sans problèmes majeurs.

Une fois ma tablette réglée pour qu'elle soit agréable à utiliser (installation d'applis indispensables, configuration pour optimiser la batterie, etc.), je me suis mis à la recherche de tests sur les meilleurs jeux Android du moment. Quelle ne fut pas ma déception de constater que c'est un sujet très peu traité, voir pas du tout chez Gameblog ou les autres (même s'il existe des sites spécialisés comme Android Game par exemple ou d'autres).
Pourtant, Android atteint les 75% de parts de marché smartphone  le 1er novembre 2012 et, selon des chiffres datant d'octobre  dernier, au niveau des tablettes, il serait à 40%. Sans compter que le nombre de joueurs sur ce périphérique ne cesse d'augmenter avec l'essor des ventes de tablettes.
Je suis un joueur invétéré depuis que j'ai 6 ans. Morrowind, la série des Totals War, les Civilizations, les deux premiers Call of DutyBaldur's Gate 2, puis en un peu plus récent, Dragon Age Origins, FEARMetro 2033The Witcher et pour finir, The Darkness 2Spec Op's The Line ou encore Skyrim sont tous les jeux qui m'ont marqué depuis le début de ma passion (sans oublier des jeux sur Super Nintendo), mais cela ne m'empêche pas de jouer sur tablette et de trouver ça génial.
Car c'est simple, je manque cruellement de temps pour me plonger plus d'une heure d'affilée dans des jeux comme je faisais avant. Et les jeux Android, que l'on peut comparer à du Snack Gaming comme je l'ai entendu dans un podcast de Gameblog, me conviennent parfaitement et ne sont je trouve pas assez couverts par les sites de jeux spécialisés.
De plus, les tablettes sont pour moi l'arrivée d'une nouvelle sorte de consoles portables, celles qui peuvent servir à regarder ses mails, surfer, lire, mais aussi jouer (surtout qu'on peut brancher une manette dessus pour les réfractaires au tactile).

C'est pourquoi j'ouvre ce blog, afin de traiter autant que faire se peut l'actualité des jeux Android, particulièrement avec des tests, mais aussi des actualités si j'en ai le temps.

Contenu du blog

Je compte mettre en place trois catégories, qui sont :

  • Test en Kit : Cette catégorie est la catégorie phare, car c'est surtout afin de tester ce genre de jeux que ce blog est né. Pourquoi en kit ? Car il est tout simplement impossible de tester le genre du F2P dans une période courte, ces jeux mettant en place des temps d'attente assez élevés dès qu'il s'agit d'effectuer une action. Il me faut plusieurs semaines de jeu non intensif pour en voir assez et me permettre de mettre un point final sur un test.
    Certain trouveront ça problématique, mais ce n'est pas mon cas, car il est toujours possible de jouer à un autre jeu du même genre (ou pas) en attendant, ou même de faire autre chose, les tablettes étant multi taches.
    Un second point important pour cette catégorie, ce seront des articles mis à jour régulièrement, au fur et à mesure de mon avancée dans ces jeux (qui sera lente de par leur game design), afin de donner le plus d'informations possible aux joueurs désirant s'y investir, mais ne sachant pas si cela vaut le coup.

  • Test : Ici seront testés les jeux que j'aurai achetés, car n'ayant pas de limitations, il me sera plus facile de les terminer en un temps plus court, afin de pouvoir écrire des tests complets et en toute connaissance de cause.

  • Actualité : Comme son nom l'indique, j'essayerai de poster de temps en temps des actualités que je juge digne d'intérêt. Mais n'étant pas le but de ce blog, cette catégorie ne sera pas aussi fournie que les deux précédentes.

D'autres rubriques pourront faire leur apparition suivant mes envies, mais surtout si leur arrivée est nécessaire à la vie de ce blog.

Voilà, c'est terminé pour mon premier édito, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne visite sur ces pages, et surtout n'hésitez pas à commenter pour donner votre avis.

 

Unix487

Voir aussi

Plateformes : 
Android
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Édito

Je profite de ce petit encart pour me présenter rapidement, je m'appelle Tom Khéfif et je suis dans le domaine de l'informatique tout en étant auteur sur mon temps libre.
Pour voir ce que je fais du côté des mots, c'est par ici ==> site

Sinon, mes genres préférés sont le RPG (The Elder Scroll) et la stratégie semi temps réel comme Civilization ou la série des Total War. Mais je joue un peu à tout, du moment que les critiques que je lis ou entends ici et là sont élogieuses. Cela me permet de découvrir des jeux qui ne m'auraient peut-être pas attiré autrement.

Je suis nouveau dans le monde du jeu Android et je compte bien remédier à mon ignorance en réalisant ce blog, afin par la même occasion d'aider les gens indécis à faire leur choix parmis la pléthore de jeux disponibles.

Voilà, c'est fini pour la petite présentation.
Bonne visite !

Archives