Premium
HeGAMEony

HeGAMEony

Par Alois Blog créé le 25/12/13 Mis à jour le 26/12/13 à 00h56

Etudiant en Game Design, je raconte ma façon de voir le jeu.

Ajouter aux favoris
Signaler
Game Design (Jeu vidéo)

Je ne suis pas là pour vous retracer l'histoire du rpg, le livre RPG, le jeu de rôle : du papier au pixel le fait à merveille.

Mon sujet, aujourd'hui, c'est plutôt l'avenir.

ALERT : Ne pas tout prendre au pied de la lettre.

 

 

Avec l'explosion d'internet, on a vu la recrudescence du jeu en ligne, que ce soit le MMORPG ou les FPS orientés uniquement vers le multijoueur. S'il est naturel de voir le premier reprendre les mécaniques de son (illustre) ancêtre, l'incorporation de la mécanique des niveaux à la plupart des autres genres peut paraître incongrue.

Il n'en faut pas beaucoup plus pour rendre un jeu addictif : on veut toujours aller plus loin, le gameplay a supplanté l'histoire. Et derrière, les campagnes solo des FPS s'appauvrissent au profit du jeu en multijoueur.

De l'action et des explosions en barre. Quel rapport avec le RPG, me direz-vous?

Et bien les américains ne se sont pas contentés autres genres. Le RPG a pris en testostérone, sous l'influence d'Hollywood et ses blockbusters.

 

 

C'est pas toujours les meilleurs qui partent en premier

Alors oui, le RPG est mort, parce qu'en soi il n'existe plus sous sa forme classique. Il s'est instillé partout, et c'est difficile de ne pas le trouver quelque part, sous une forme ou une autre. On n'évoquera pas le fait que dans tous les jeux vidéos, on joue un role, hein.

Mais l'heure est à l'hybridation. On ne trouve que peu de jeu d'essence pure.

Alors quelle solution, pour les fans de RPG? Les fans d'histoires?

On peut distinguer plusieurs approches, bien évidemment. Les plus flagrantes étant celles de Blizzard (refaire Diablo en moins bien ou le fameux WoW?) et de Bioware (qu'on ne cite plus, finalement.) Car oui, aujourd'hui, ce sont les américains qui dominent le marché. Et pas que celui du RPG.

Preuve en est que les nippons tâchent de s'occidentaliser, mais en gardant une touche bien à eux (je reviens à mes moutons) :

  • avec des poitrines surnaturelles : Dragon's Crown de Vanillaware
  • avec des mangas : Persona (et les Shin Megami Tensei en général) de ATLUS, quoique là je parlerais plutôt d'universalisation
  • avec de la frustration : série des [Insérez un truc gothique] Souls de From Software

 

 

Et qu'ils appeleraient Cahuzac

Et là, je pense qu'un retour aux sources est nécessaire.

Le jeu vidéo de rôle (RPG), a pour ancêtre le fameux jeu de rôle (JDR) dans lequel le joueur est invité à construire un personnage et à incarner celui-ci dans une histoire en faisant un peu sa tambouille, selon ce que son meneur lui autorise.

Finalement, la plupart des jeux vidéos sont un peu des JDR, mais tous ne sont pas des RPG. Vous me suivez? Par-fait!

Le RPG a commencé par des aventures textuelles pour arriver à sa mort pendant la 7G de consoles. Entre temps il y a eu scission : les américains ont continué à évoluer (en passant par les MUD, tout ça...) alors que les japonais ont préféré revisiter continuellement ce modèle qu'ils aiment tant. C'est ainsi qu'on s'est retrouvés, en gros, avec les ARPG en occident (WARPG mouahaha) et les DungeonRPG aux Japon (JDRPG c'est moins drôle.)

On peut donc imaginer que ce qui a distingué le RPG de ses petits camarades, c'est les histoires, les univers riches. Et ce ne sont pas les fans des Elder Scrolls qui vont me contredire.

Et c'est peut-être là qu'il faut chercher le successeur plus que dans le gameplay pur (dont je ne nie pas l'importance, remember.)

 

Le même acronyme que "Toi, Ta Gueule" c'est magique!

 

Sept fois à terre, huit debout

La solution se trouve à mon avis dans un genre dont on a également annoncé le décès, il y a quelque années. Un genre qui revient, sous une forme plus moderne, "enrichie" de QTE. (Je fais traîner la chose en longueur, oui...) Un genre qui à l'époque se contentait souvent d'énigmes mais a construit des univers d'une richesse inouïe. Je pense notamment à Myst et ses suites.

La bombe est lâchée, je parlais évidemment de point'n'click.

Il est assez paradoxal denoter que c'est une des seules formes de jeu vidéo, aujourd'hui, qui n'exploite pas l'héritage des RPG et que j'érige en successeur. Pourtant, les faits sont là : les jeux Quantic Dream (quoi qu'on en dise,) les jeux Telltales... C'est dans ce moule là que se forgent les histoires, aujourd'hui.

Peut-être arrivera-t-on à un compromis entre les deux... Peut-être pas. Le PnC 2.0 en est à ses balbutiements, mais la recherche va bon train. Et je pense que le Game of Thrones de Telltales aura su profiter de ses aînés pour nous offrir une excellente recette.

Ajouter à mes favoris Commenter (53)

Commentaires

thoron
Signaler
thoron
je suis assez d'accord avec toi quand tu dis que le RPG a presque disparu sous sa forme classique, mais qu'il persiste dispersé dans plusieurs genre de jeux et ce depuis malheureusement que les éditeurs se sont rendus compte que les composantes autrefois propre au RPG , comme faire évoluer son personnage avec des points de compétences, équiper son personnage etc... se prêtaient très bien au micro-paiement (que ce soit avec les mmorpg free to play au début que d'autres types de jeu ). Monnayer les capacités du personnage incarné et créer un mode en ligne pour montrer sa supériorité acquise par quelque deniers...
Alois
Signaler
Alois
Merci de ton intérêt. :)

J'ai commencé l'article d'un point de vue beaucoup trop historique et inintéressant, d'où le fait que je n'aborde que rapidement des vieux jeux. Et je tâche de me concentrer sur des recettes qui... font recettes, si tu vois ce que je veux dire. J'ai un ami qui m'a fait "Tu parles pas des date-sim ni des visual novels!" si ce genre de choses ne marche pas ailleurs qu'au Japon dans des cercles relativement fermés (comparés au marché du jeu) c'est pas exactement un hasard.

Je note cependant ta remarque et jetterai un oeil sur Bloodnet quand j'en aurai le temps. :)

Etrangement, le cyberpunk se prête très bien aux mélanges, peu importe desquels il s'agit. ^^ Il faut cependant avouer qu'aujourd'hui, il y a peu de jeux non-hybrides qui sont lâchés sur le marché. C'est probablement la force de la 8G qui arrive, chacun va pouvoir aller chercher ce qu'il veut dans la dose qu'il veut et le tout dans un seul jeu. :)

Prochainement, il ya Dex, qui arrive, que j'ai fundé et que je suis de près, je le recommande aisément, même s'il ne sort qu'en juin.
Strife
Signaler
Strife
En fait l'hybridation P&C/RPG a déjà eu lieu dans les 90's avec un succès mitigé et un dosage entre les éléments P&C et RPG pas encore au point (l'exemple Bloodnet).
Récemment on a eu Shadowrun Returns, T-RPG qui compte quelques éléments de P&C aussi.

Amusant de noter que c'est généralement plus dans le genre cyberpunk que méd-fan que s'opère ce genre d'hybridations.

Archives

Catégories

Favoris