Alfoux, dessinateur, scénariste et développeur amateur de jeux vidéo (Raoul Games)

Par alfouxdessine Blog créé le 17/01/13 Mis à jour le 13/04/16 à 19h38

Alfoux, dessinateur, scénariste et développeur amateur de jeux vidéo (Raoul Games)

Ajouter aux favoris
Signaler

Une des idées centrales du projet Kafka est d’incorporer une « barre de déprime ». Le joueur ressentira, via le personnage de Kafka, enfant, une série d’injustices. Il devra y faire face mais chaque injustice, depuis le berceau jusqu’à l’âge adulte, influera sur le personnage/joueur. De quelles manières ? Tout simplement en proposant un changement de couleurs au fur et à mesure. La barre se remplit et progressivement, le monde vu par le joueur passe d’un sépia coloré à des teintes pâles voire, à la fin, à un nuancier de gris.

La dépression entraîne des troubles de la vision, pourquoi ne pas aller dans ce sens et proposer une corrélation entre l’univers qui nous entoure et l’état mental du personnage ?

Ainsi, la phase du « berceau » proposera une version colorée et au fur et à mesure tout deviendra gris. La barre de déprime montre d’ailleurs cette évolution avec un personnage « coloré » au début, vierge, jeune nouveau-né, à déprimé.

Berceau4Ci-dessous, les différentes expressions des personnages durant la phase du « berceau ».

Herman et Julie KafkaDe même, quelques changements au niveau de l’écran-titre. Au lieu d’un « banal » fond en noir, avec un dégradé, je pensais ajouter un fond rouille, histoire d’immerger le joueur dans l’ambiance dès le premier écran -> les cafards, la rouille, entre le bizarre et le dégoûtant.

EcranTitre1(rouille) EcranTitre2(rouille) EcranTitre3(rouille)

Article d'origine : https://alfouxdessine.wordpress.com/2015/03/18/projet-kafka-de-la-couleur-et-de-la-rouille/

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Le blog Les Mondes d’Alfoux est un journal artistique. Scénariste mais également dessinateur, je vous propose de suivre les différents projets que je mène. Albums jeunesse (Y m’énervent ou Urgan le magnifique), romans pour adolescents (Le Postier de l’espace et La Vie d’Oscar) ainsi que des notes (Le Professeur des Internets) essayant à chaque fois d’aborder un aspect littéraire ou de la langue française de façon ludique.

Archives