aegirsson thorgal  "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

aegirsson thorgal "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

Par aegirsson Blog créé le 24/03/11 Mis à jour le 08/09/14 à 06h08

étant d'abord et avant tout fan de manga et d'anim nippon, avant d'être amateur de jeux vidéo

ce blog va surtout et avant surtout essayer de "parler" (moins bien qu'ailleurs) de cette passion et d'autre aussi peu-être ...

Ajouter aux favoris
Signaler
copier/coller
Jeux Vidéo -

Une étude américaine montre que la pratique de jeux vidéo qui demandent de réaliser plusieurs tâches en même temps est bénéfique pour le "rajeunissement" du cerveau chez les personnes âgées. Une piste pour le traitement d'Alzheimer ?

Ce n'est pas vraiment une surprise, mais plutôt une confirmation. Les jeux vidéo pourraient être un excellent moyen pour les personnes âgées de préserver une activité cérébrale leur permettant de lutter contre la sénilité. Aux Etats-Unis, des chercheurs de l'Université de Californie ont passé quatre années à étudier un groupe de personnes âgées, à qui il était demandé de jouer à un jeu de voitures spécialement conçu pour les besoins de l'étude, appelé NeuroRacer (voir vidéo ci-dessous).

Tout en roulant, les joueurs devaient identifier des panneaux de circulation et en ignorer d'autres, pour obliger les cobayes à avoir une activité cérébrale "multitâches", qui est de plus en plus difficile avec l'âge. En effet chez les sujets d'une vingtaine d'années, les performances baissaient de 26 % en moyenne lorsqu'on leur demandait de conduire et d'identifier les panneaux en même temps, et de 64 % chez les personnes âgées de 60 à 80 ans.

Mais après entraînement, ces derniers sont devenus meilleurs que les jeunes sans entraînement, raconte le New York Times, qui précise que les bénéfices perdurent pendant 6 mois. Les personnes âgées ainsi entraînées développent, en dehors du jeu vidéo, une meilleure mémoire et de plus grandes facultés d'attention.

En étudiant l'encéphalogramme des sujets pendant les phases de jeu, les chercheurs ont découvert une augmentation très sensible des ondes thêta du rythme cérébral, alors qu'il s'agit d'ondes présentes surtout chez les enfants et jeunes adultes, associées à la concentration et la mémorisation.

Bien sûr, peut-être les mêmes résultats auraient-ils été découverts avec une partie de Scrabble. Mais les conclusions rejoignent d'autres études qui ont démontré, par le passé, l'effet bénéfique des jeux vidéo sur le cerveau, à tous âges.

(illustration : TheChive)

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Et bien depuis qu'il est adapté sur mobile et console portable comme la DS, et surtout, depuis qu'il est possible de faire une partie en quelques minutes seulement, et que cela sert beaucoup à attendre son tour dans le cabinet du médecin...et puis, à l'époque de la Game Boy (et dans les années 80 et début 90), le mot casual n'existait pas du tout, et donc les jeux du même type non plus. Et même si des jeux pouvaient entrer dans la mouvance "pour passer le temps" (comme Charlotte aux Fraises sur Atari 2600, ou une autre console du genre, je ne sais plus), il s'agissait de vrais jeux développés pour un public choisi, mais aucunement du casual.
ipiip
Signaler
ipiip
tetris, c'est un peu hardcore quand ca veut : :lol:
aegirsson
Signaler
aegirsson
à l'époque de la Gameboy, tetris n'était pas un jeu casual, il l 'est devenu quand :P
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Je suis totalement d'accord, les jeux vidéos ne sont plus un loisir réservés aux enfants ou aux adultes peu évolués intellectuellement (au contraire même). J'en veux pour preuve ma propre grand-mère qui, à 88 ans, joue volontiers quelques heures par jour à la Dsi XL...bon d'accord, ce sont surtout des jeux casual comme Tétris, mais ce sont des jeux quand-même...

Édito

édito à éditer

édition à venir

Archives

Favoris