aegirsson thorgal  "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

aegirsson thorgal "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

Par aegirsson Blog créé le 24/03/11 Mis à jour le 08/09/14 à 06h08

étant d'abord et avant tout fan de manga et d'anim nippon, avant d'être amateur de jeux vidéo

ce blog va surtout et avant surtout essayer de "parler" (moins bien qu'ailleurs) de cette passion et d'autre aussi peu-être ...

Ajouter aux favoris
Signaler
copier/coller
Jeux Vidéo -

Si World of Warcraft nécessite un abonnement pour pouvoir arpenter les terres d'Azeroth, le prochain MMORPG de Blizzard, connu sous le nom de code de "projet Titan", devrait s'en passer. C'est en tout cas l'indication fournie jeudi par Activision Blizzard, au cours de la conférence sur les résultats trimestriels du groupe.

Contrairement à World of Warcraft, le prochain jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) concocté par Blizzard ne devrait pas reprendre le principe de l'abonnement mensuel. Au cours de la traditionnelle conférence de presse annonçant les derniers résultats d'Activision Blizzard, il a été annoncé que le "projet Titan" devrait s'appuyer sur un autre modèle économique.

Les informations concernant le "projet Titan" sont encore très éparses. Aucune précision n'a été fournie quant au type d'univers (StarCraft ? Warcraft ? Diablo ? Autre chose ?) dans lequel ce MMORPG pourrait évoluer. Aux dernières nouvelles, le projet Titan ne sera pas commercialisé avant 2016, laissant le champ libre aux autres jeux (extensions des trois univers précédents, HearthStone, Blizzard All-Stars).

Quoiqu'il en soit, le choix de se passer de l'abonnement mensuel tranche avec la politique suivie par Blizzard depuis 2004 à propos de WoW. Ce dernier s'appuie sur un modèle économique très classique : une fois le jeu acheté et les diverses extensions payées, il faut s'acquitter d'un abonnement. Dans le cas de WoW, il est aussi possible d'acquérir des items en jeu (mascottes, montures, équipements) contre quelques euros.

Ce modèle n'est évidemment pas suivi par l'ensemble des MMORPG du marché. Parfois, seuls quelques points sont repris. Guild Wars 2, par exemple, ne s'appuie que sur la vente du jeu et des (futures) extensions). Idem pour Aion. Ragnarök Online 2 : Legend of the Second en revanche est un "Free To Play" : le jeu est gratuit, mais se finance par des micro-paiements. De nombreux jeux misent sur ce modèle.

Le modèle économique autour du projet Titan devrait se rapprocher de celui d'un jeu comme Guild Wars 2. Il paraît en effet invraisemblable que Blizzard laisse le jeu en libre accès, sans même avoir à payer un exemplaire (contrairement à Ragnarök Online 2 par exemple). Dès lors, toute la question est de savoir si ce modèle sera complété par des micro-paiements en jeu.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

édito à éditer

édition à venir

Archives

Favoris