aegirsson thorgal  "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

aegirsson thorgal "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

Par aegirsson Blog créé le 24/03/11 Mis à jour le 08/09/14 à 06h08

étant d'abord et avant tout fan de manga et d'anim nippon, avant d'être amateur de jeux vidéo

ce blog va surtout et avant surtout essayer de "parler" (moins bien qu'ailleurs) de cette passion et d'autre aussi peu-être ...

Ajouter aux favoris
Signaler
copier/coller
Société 2.0 -

Pour le directeur de la programmation de HBO, qui produit Game Of Thrones, le piratage massif de la série est "un compliment" qu'il faut savoir accepter, et qui n'a pas d'impact négatif sur les ventes de DVD.

La série télévisée Game Of Thrones, dont la saison 3 a débuté dimanche aux Etats-Unis, permet d'entendre un discours différent concernant le rapport des producteurs au piratage. En février dernier, le réalisateur David Petrarca s'était déjà félicité du piratage massif de la série, dont il a réalisé deux épisodes, en expliquant que les copies pirates ne faisaient qu'aider la fiction à gagner de la notoriété et donc à accroître aussi ses ventes légales auprès des chaînes de télévision et des acheteurs de DVD.

Quelques jours plus tard, la chaîne HBO qui produit Game Of Thrones avait complété le propos, en expliquant que la meilleure manière de lutter contre le piratage n'était pas de combattre les internautes qui téléchargent les vidéos, mais d'améliorer l'offre légale en proposant la série plus tôt, notamment en Europe (ce qui est le cas en France avec Orange qui proposera la saison 3 de Game Of Thrones dès le lendemain de sa diffusion aux USA, en VOSTFR).

De toutes les séries TV produites dans le monde, Game Of Thrones est la plus téléchargée sur BitTorrent. Mais à l'occasion d'une interview à Entertainment Weekly, le président de la programmation de HBO Michael Lombardo s'est lui aussi félicité de ce record. "Je ne devrais probablement pas dire ça, mais c'est en quelques sortes un compliment", a-t-il confié. "La demande est là. Et ça n'a certainement pas impacté négativement les ventes de DVD" qui battent elles aussi des records, ajoute même Lombardo. Pour lui, le piratage "est quelque chose qui accompagne le fait d'avoir une série extrêmement populaire sur une chaîne par abonnement".

Michael Lombardo explique qu'il n'est pas pro-piratage, et que HBO a bien sûr une politique de lutte contre le piratage, mais qui n'est mise en oeuvre systématiquement qu'à l'encontre de ceux qui cherchent à tirer un profit financier du piratage. Les internautes de base n'ont rien à craindre.

C'est même sur un plan artistique que HBO s'inquiète du piratage, en craignant la qualité médiocre de certaines copies. "Les valeurs de production de cette série sont vraiment incroyables", explique Lombardo, qui dit "espérer" que les copies pirates respectent l'exigence de qualité des producteurs.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

édito à éditer

édition à venir

Archives

Favoris