aegirsson thorgal  "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

aegirsson thorgal "le fils des dieux et l'enfant des etoiles"

Par aegirsson Blog créé le 24/03/11 Mis à jour le 08/09/14 à 06h08

étant d'abord et avant tout fan de manga et d'anim nippon, avant d'être amateur de jeux vidéo

ce blog va surtout et avant surtout essayer de "parler" (moins bien qu'ailleurs) de cette passion et d'autre aussi peu-être ...

Ajouter aux favoris
Signaler
copier/coller
Jeux Vidéo -

Depuis quelques jours, Sega s'efforce d'obtenir le retrait des vidéos ayant trait à Shining Force III et Shining The Holy Ark, deux jeux sortis dans les années 90 sur Saturn. La raison ? L'éditeur pense que le public pourrait confondre ces deux titres avant le nouvel opus de la saga, dont la sortie est prévue pour février prochain. Mais en faisant cela, Sega s'en prend à sa propre communauté et s'attaque à des vidéos dont l'illégalité est incertaine.

"Sega, c'est plus fort que toi !". Jamais le slogan de l'entreprise japonaise n'aura été aussi juste. Il est cependant regrettable que la toute puissance de Sega s'exerce contre les passionnés de Shining, une série de jeux vidéo née avec la Megadrive et qui perdure encore aujourd'hui via des titres sortis sur mobile, Nintendo DS ou PlayStation Portable.

L'affaire est racontée par Destructoid, relayant un témoignage publié sur NeoGaf. Afin de préparer le lancement commercial d'un nouveau jeu Shining, dont la sortie au Japon est programmée le 28 février 2013, Sega a tout simplement décidé de supprimer de YouTube toutes les vidéos se rapportant aux titres Shining Force III et Shining The Holy Ark, sortis à la fin des années 90 sur Saturn.

Pour parvenir à ses fins, l'ancien fabricant de consoles envoie des notifications à YouTube en se basant sur la propriété intellectuelle. Et ça marche ! les vidéos évoquant Shining Force III et Holy Ark sont supprimées. Et selon les témoignages des internautes, Sega ne fait pas dans la dentelle : sont ciblées les vidéos de test, les didacticiels ("walkthroughs") et les clips ("AMV").

Même les vidéos ne faisant qu'évoquer Shining Force III et Holy Ark, c'est-à-dire sans présenter d'images du jeu, sont touchées par cette vague de notifications. Pourtant, plus de dix ans séparent ces deux jeux du nouveau Shining Ark prévu l'an prochain. Mais Sega croit manifestement que les futurs clients pourraient confondre les deux titres (notamment Ark et Holy Ark) et penser que les graphismes du nouveau Shining sont vieillots.

L'attitude de Sega est incompréhensible et surtout très néfaste. En s'en prenant à sa communauté de fans, l'entreprise envoie une terrible image d'elle-même. Ces vidéos ne sont pourtant nuisibles ni à Sega ni à la saga Shining. Mieux, elles mettent en avant un jeu plutôt apprécié puisque des joueurs ont choisi de prendre du temps pour en parler, pour filmer leur progression ou pour en faire un test.

L'enthousiasme des fans est d'ailleurs souvent un puissant vecteur de promotion. Le succès de Gangnam Style du chanteur sud-coréen PSY a profité d'un certain laxisme, comme le rapporte la Gazette de Séoul. "La plupart des labels coréens ont très vite adopté une politique très laxiste du respect de leurs droits d'auteur sur YouTube pour adhérer au principe de partage gratuit qui y prévaut"

"Ils ont ainsi laissé se propager, voire même encouragé les copies, les reprises parodiques, les remix, afin de privilégier la valeur de la star plutôt que celle de ses chansons: politique sans laquelle le buzz incroyable de Gangnam Style n'aurait peut-être pas vu le jour", poursuit l'auteur. Ce qui importe, c'est de capter la valeur là où elle se trouve, quitte à faire preuve de souplesse.

"À l'ère du numérique, la valeur ne résidait plus dans les millions de copies, qu'elles soient sous la forme d'un CD ou d'un fichier électronique, d'un même album, mais dans la création de stars capables de capter puis entretenir une relation privilégiée avec une communauté de fans". Cela ne veut pas dire que les labels sud-coréens acceptent le piratage ; mais une distinction est opérée.

Sous le régime actuel du droit d'auteur, l'exploitation d'une oeuvre est interdite sans l'autorisation de ses ayants droit. Certes, des exceptions existent afin de modérer la portée des restrictions du droit d'auteur et protéger l'accès du public à la culture et à l'information. Ce mécanisme est proche du concept d'utilisation équitable (fair use), qui est une exception au copyright anglo-saxon.

Ces exceptions permettent ainsi au public de jouir d'une oeuvre, sous certaines conditions, sans demander au préalable l'autorisation à ses ayants droit. Ainsi, il est permis aux usagers de la reproduire dans le cadre d'un usage privé, d'en citer des extraits à des fins illustratives ou explicatives, ou encore de la détourner selon les règles du pastiche, de la parodie ou de la caricature.

Si elles sont là pour assouplir le droit d'auteur, ces exceptions se trouvent pourtant dans une zone floue. Un ayant droit confronté à la reproduction ou la représentation d'une partie de son oeuvre peut l'inciter à en demander le retrait. Et cela, même si la diffusion publique de ladite oeuvre répond manifestement aux exigences de l'exception au droit d'auteur.

À l'origine destiné à protéger les artistes des puissants, le droit d'auteur est appelé à se transformer pour protéger cette fois le public des dérives des ayants droit. Il ne s'agit nullement de le supprimer, mais d'éviter d'en faire un moyen de coercition qui va trop à l'encontre des droits du public. Car cette affaire ne peut que cliver davantage et alimenter un ressentiment déjà fort développé.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Masahiko666
Signaler
Masahiko666
A croire que Sega prend ses fans pour des jambons fumés.
kuja45
Signaler
kuja45
PXL, t'inquiète ma chaîne est pas bannie, c'est juste que j'ai préféré virer toutes les vidéos pour préserver la chaîne.

De plus, je ne sais même pas qui a fait réclamation, c'est juste marqué:
"Shining Force (MD): 20 - Jingle: Tenshoku - Atarashii Ippo / 21 - Seisen [Battle 1 (Standard)] - (kujasama45)

ID de la vidéo: 2Hek51KX4QY

Supprimée suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur de sega, le 28 nov. 2012".

D'ailleurs, Youtube était censé m'avoir envoyé un mail que je n'est jamais reçu et ça va faire 2 semaines.

Je préfère attendre que l'orage se passe.
PXL
Signaler
PXL
Il n'y a pas que Shining Force III et shining the holy Ark qui sont touchés.

Un pote avait mis des ziques de Shining Force I megadrive sur son compte Youtube. et sa chaine est définitivement bannie à cause du mal qui ai fait aux droits d'auteur. Plainte déposée par SEGA himself.... ><

Moi qui suis un fan SEGA et un fan Shining Force, je leur chie à la gueule et boycotterait leurs jeux dorénavant. Tant qu'il n'y aura pas d'excuses de leur part.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
@Nemesis :

Mais c'est le meilleur, of course. Puisque le premier. Il n'a pas pris une ride...
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
Sur la compile Megadrive/Genesis ouais, c'est moins cher et y'a les 3 volets, accompagné aussi de Shining Force en original.
Nemesis-8-Sin
Signaler
Nemesis-8-Sin
Je n'ai touché de Shining Force que l'opus GBA (Resurrection of Dark Dragon, si mes souvenirs sont bons) et bien que je ne sache absolument pas où il se situe dans le coeur des fans, je sais que je l'ai pour ma part à l'époque vraiment apprécié. Dans tous les cas (et en attendant que je puisse un jour me faire les autres), j'ai plus que jamais pour Sega cet espèce de regard amour/haine qui fait que d'un côté je continue de placer pratiquement chacune de leurs sagas, anciennes ou récentes, sur un piedestal, mais de l'autre côté quand je vois le soin avec lequel ils se sabordent par des décisions marketing de merde, je me demande si cela vaut vraiment le coup. (Golden Axe, sur PS3, quelqu'un y aurait-il touché? :D )
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Clair. Les Shining Force, y'a pas mieux.
aegirsson
Signaler
aegirsson
la logique d' entreprise, de commerciaux et consort qui ne comprennent rien à ce qu'ils sont censés promouvoir et vendre , ni à leurs clientele ...
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
Le pire dans tout ca?
C'est que les fans aigris réclament un vrai retour de Shining Force comme c'était dans le passé, plutot qu'une continuité des dérivés de Shining de Tony Taka qui fait qu'on vend du Shining pour les otakus...
Certes je vais pas nier que j'ai fait 3 jeux de Shining de T2, a savoir Tears, Wind et Blade, mais bordel ca vaut sérieusement pas les bons vieux Shining Force...

Édito

édito à éditer

édition à venir

Archives

Favoris