Mais je suis sur un champ de mines

Mais je suis sur un champ de mines

Par adfmia Blog créé le 26/10/10 Mis à jour le 26/12/11 à 09h20

Critique de films vus et de jeux vidéos, jeune marié à une non-gameuse, séries télé américaines, anglaises et japonaises, mangas, BD franco-belge, comics, accessoirement biologiste de formation.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux Vidéos

Dans Metal Gear Solid (jsur Playstation), on peut noter le scénario propose à plusieurs reprises des explications biologiques et plus précisément génétiques aux différents évènementsde la saga Metal Gear.

# La thérapie génique expliquant la naissance des soldats génomes, où de nouveaux gènes issus de Big Boss auraient permis de réhausser leurs capacités de combat.

# Le déclenchement du cancer (Solid Snake fume), invoquant la protéine P53, surnommée le gardien du génome, dont la baisse d'activité conduit à une multiplication cellulaire.

# Le peptide-gel qui permet d'abaisser le point de fusion du corps de Solid Snake.

# L'apoptose et non l'apotosie (dans la traduction française, qui serait une traduction maladroite d'apoptosis en anglais, le concept était plutot jeune à l'époque de la sortie du jeu), ou plus simplement mort cellulaire qui expliquerait les morts de Decoy Octopus, Kenneth Baker en détruisant des cellules musculaires cardiaques.

# La théorie du gène égoiste qui, comme l'explique Liquid Snake, permet aux gènes d'être transmis et affinerait la théorie de l'évolution.

Le producteur Hideo Kojima serait-il féru de génétique?

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Un fourre-tout des passions qui m'animent dans la vie, lectures essentielles et expériences sensorielles.

Archives