Catégorie : Mes expériences de jeu

Signaler
Mes expériences de jeu

En recherche d'emploi sur Montréal, j'ai passé un test / entretien la semaine dernière et une question était de rédiger un paragraphe en anglais sur un sujet au choix parmi 5 et j'ai choisi tout naturellement "Why I like gaming as a hobby". Voici de mémoire ce que j'avais noté et ma déclaration d'amour pour le jeu vidéo :

 

It has been 20 years since I firts played Tetris on my mom's Game Boy. I never quitted since then. I love gaming, it enables to escape in different worlds. Sometimes realistic ones like in Medal of Honor, and sometimes not like in Bastion. I feel more like acting compared to a movie. I feel my choices are really taken into consideration as I actually do them as I am the character. For example last week: I saved the world from a dangerous terrorist in Modern Warfare 3, I heard the thoughts and monologues of Julian in Dinner Date, I won the Euro Touring Car Championship in Race Driver GRID, I talked to some demons in Persona 2 and finally I explored people's minds in Psychonauts. Only gaming allows me to do so many things that quick and it feels fantastic.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Mes expériences de jeu

Ok, elle impressionne mais au-delà de ça c'est juste un pétard mouillé de plus.
Pour moi le plus gros scandale c'est l'ergonomie et la fausse bonne idée du mapping des contrôles notamment le pavé tactile arrière. Car l'année dernière lors de son annonce la NGP à l'époque m'avait mis sur le cul avec toutes ses promesses. Puis j'y ai "joué" 8h/jour pendant 2 mois et là j'ai su. Elle est juste mal foutue niveau ergonomie. Car quand un jeu comme Super Stardust Delta qui utilise toutes les features de la console, ça oblige à tenir la console de telle façon à pas gâcher malencontreusement ses munitions en touchant l'écran / le pavé tactile arrière / un bouton par mégarde. Pareil pour FIFA où tu tires si tu touches l'arrière. Donc à quoi bon mettre un truc sans l'avoir correctement testé d'abord qui oblige l'utilisateur final à chercher comment désactiver cette option (qui n'en n'est pas une) ?

Ensuite avis personnel mais foutage de gueule quand même. Les boîtes là, c'est quoi ça...? Quasiment aussi grosse qu'une boîte de PSP pour une carte SD et SANS manuel. J'espère qu'ils ne diront jamais que c'est pour des raisons écologiques. Même la N-GAGE proposait des boîte de jeux plus petites et avec des manuels.

Et le pris là on frise le ridicule car pas de pack de base avec une carte mémoire ce que la PSP faisait de base avec ses Value Pack. Et comme les licences sont parties chez Nintendo pour la plus vendeuse au Japon en tout cas (Monster Hunter), Sony prend de biens gros risques étant donné sa santé financière. 

J'espère qu'ils réagiront correctement, ça me ferait mal de voir ce géant disparaître à cause d'erreurs aussi basiques.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Mes expériences de jeu

Et on y va pour cette année !

1) Catherine (sorti en Amérique du Nord) PS3 
Parce que je l'ai attendu depuis qu'il a été annoncé et que le gameplay n'est là que pour nous torturer. Et une histoire que j'ai suivi avec plaisir car elle est vole quand même plus haut que le reste. Bref une expérience vraiment intéressante. Et toujours des compositions de Meguro que j'adore vraiment et qui posent une ambiance unique.



2) Portal 2 PS3
Les puzzles, l'humour et les musiques. C'est juste une tuerie. Et en plus on a Portal 2 gratos sur PC.


3) L.A. NOIRE PS3
Enfin une bonne histoire couplée à un bon gameplay. Les deux sont intimement liés et c'est un pur bonheur de bout en bout.


4) The Legend of Zelda Skyward Sword Wii
Très, très bon mais aussi très, très, très frustrant aveec la reconnaissance de mouvement. En gros quand ça marche c'est over gratifiant mais alors quand ça marche pas et qu'on se tape un game over à cause de ça, ça frustre bien comme il faut. Mais sinon de bonnes références aux autres Zelda et des musiques orchestrées simplement splendides !



5) Kirby's Epic Yarn Wii
Manque de challenge ? Et alors ? Une perle rafraichissante qui fait super plaisir à jouer. L'idée de changer la donne était très bonne. Les musiques douces sont vraiment agréable à écouter, de même que les sons que Kirby peut émettre. Ca fait jamais de mal de retomber en enfance comme ça.



6) Bit.Trip Flux Wiiware
Parce qu'il clôture agréablement la série des Bit.Trip et que c'est bien dur comme d'hab. Et toujours des chiptunes qui font du bien à mes oreilles.



7) FIFA 12 PS3
Pour prendre des "risques" en incluant un nouveau système de défense qui oblige à plus ou moins bien jouer, à faire attention on va dire si on veut pas que notre défense soit du gruyère.



8) Disgaea 4 A Promise Unforgotten
Très long, très prenant et surtout très drôle. Dans un tout autre style que Portal et beaucoup moins fin, ça n'en reste pas moins très agréable à suivre. Et les Prinny sont toujours aussi stupides.



9) Driver San Francisco PS3
J'ai pas aimé l'histoire mais le gameplay de conduite et excellent et le shift bien pensé qui donne de belles situations et de bons dialogues (même en français !). Et la DeLorean quoi !



10) MegaMan Legends 3 Prototype Version 3DS
Coup de coeur un peu particulier pour un jeu annulé mais quelle tuerie ça aurait pu être ! Agréable avec une 3D pas forcément utile mais bien faite quand on s'en sert. Une grosse, grosse déception en plus le doublage français était de très bonne qualité et pareille pour les musiques...


Bon ok il en manque (Bastion, Skyrim, Batman Arkham City, Super Mario 3D Land et j'en passe), mais j'ai pas un portefeuille extensible comme tout le monde et mes journées font également 24h. Mais j'ai encore le temps de jouer à quelques merveilles d'ici là :)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Mes expériences de jeu

CiNG était un développeur indépendant historique japonais fondé le 2 avril 1999. Auteurs de jeux comme Another Code : Two Memories (un des tous premiers jeux de la DS à son lancement qui utilisait presque toutes les fonctions de la console), Hotel Dusk : Room 215 toujours sur DS, Little King's Story sur Wii ou encore le jeu dont je vais parler AGAIN encore une fois sur la portable à double écran de Nintendo.

                                                  

Affublé un temps du sous-titre Eye of Providence, puis sorti au Japon avec le sous-titre FBI Special Psychological Investigation Unit (et une jaquette très stylée), AGAIN est un jeu extraordinaire de cohérence et d'honnêteté. En effet c'est un jeu d'enquête se voulant réaliste (acteurs live sans voice over par contre) en nous plaçant dans la peau d'un agent du FBI. Mais que font les agents du FBI lorsqu'ils mènent une enquête ? Ils posent des questions et parlent à différentes personnes. Vous l'aurez compris c'est un jeu avec ÉNORMÉMENT de texte et de dialogues. Donc si vous êtes allergique il vaut mieux éviter. Mais le scénario est assez astucieux pour donner envie de savoir ce qu'il se passe et d'atteindre les phases de gameplay. Jugez plutôt : Il y a 19 ans un meurtrier se faisant appeler « Providence » tua 6 personnes. Sur chaque scène de crime il dépose son « signe », l'arme du crime est introuvable et rien ne semble faire de sens. 19 ans plus tard, le FBI reçoit une lettre de Providence lui-même soit disant  leur disant qu'il va recommencer ENCORE (AGAIN d'où le titre).

 

Mais il n'y a pas que du texte heureusement. Les phases dans lesquelles on a le contrôle se passent en vue à la première personne et utilisent les deux écrans de la console. Le protagoniste principal a un pouvoir mystérieux qui lui permet de revoir la salle dans laquelle il se trouve dans sa version passée façon Cold Case. Il faut donc faire correspondre les deux « visions » (passé et présent) afin de reconstituer la scène de crime en FMV. Bien que basique (le jeu des 7 erreurs), c'est une mécanique très intéressante, agréable et très bien exploitée qui permet des énigmes tordues mais loin d'être impossibles tout en exploitant le tactile de la DS. Plus une mécanique d'inventaire basique avec des objets à montrer lors d'interrogatoires ou à utiliser directement sur les scènes.  

 

Pour conclure, AGAIN est très rafraichissant et comme un certain Shenmue II il se termine sur un cliffhanger vraiment énorme (même si je vous rassure on sait qui est le tueur et c'est Émile le tueur) qui n'aboutira jamais CiNG ayant fermé ses portes le 1er mars 2010. Et un dernier mot sur les musiques que j'ai vraiment adorées et qui je trouve collent parfaitement à l'ambiance et un jeu comme ça.

Note : bien que le jeu ne soit jamais sorti en Europe, la version US est trouvable maintenant pour une dizaine de $ et il les vaut largement.

Voir aussi

Jeux : 
AGAIN
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Mes expériences de jeu

Ce qu'il y a de bien avec les jeux vidéo c'est qu'il y en a pour tous les goûts. Et quand j'ai découvert le WiiWare, les productions de Gaijin Games ont tout de suite retenu mon attention. Et je dois dire que j'ai été rapidement conquis. Des pixels qui ne bavent pas sur une TV HD ça fait bien plaisir ! Plus le fait que leurs jeux sont très accessibles au niveau des contrôles. 
Pour les avoir presque tous testés, c'est de loin Runner mon préféré car plus fun et abouti. Beat est bien mais trop dur et Core encore pire sur la difficulté au secours !

Bit.Trip Runner reprend la base du jeu flash Canabalt à savoir un personnage qui court inlassablement et qui doit éviter des obstacles. Mais les concepteurs ont pensé à rajouter d'autres mouvements pour diversifier un peu. Notre amas de pixel peut donc sauter, glisser sous des objets, donner un coup de pied et se protéger avec un bouclier (ce qui fait référence à un de leur jeu c'est ingénieux). Mais surtout la touche Gaijin Games c'est le côté musical. En effet chaque bonus ramassé provoque un son qui se marie parfaitement avec la musique en cours et les power up quant à eux changent la musique en l'enrichissant. C'est juste magique ce spectacle son et lumière tout droit sorti des années 80.
Et pour une fois c'est même agréable à regarder ! Même ma mère s'est divertie en me regardant jouer. Si je pensais que ça arriverait un jour !

Mais le mieux pour se rendre compte est de voir tourner ça ou encore mieux d'y jouer. Parce que c'est impressionnant de voir ce qu'on peut faire avec si peu de boutons et comment on peut et on doit les enchainer aussi rapidement.

Vivement Bit.Trip Fate qui ressemble à un shmup mais j'ai quelques réserves vu qu'il va utiliser le nunchuk en plus de la wiimote donc on risque de perdre un peu l'accessibilité. Mais j'espère me tromper. Et super boulot en tout cas étant donné les contraintes imposés pour un développement sur WiiWare.

Voir aussi

Jeux : 
Bit.Trip Runner
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Mes expériences de jeu

Un jeu de voiture parmi les références du RPG ? Une hérésie ??? Pas du tout ! Je ne suis pas un grand joueur de jeu de voitures : Gran Turismo j'y arrive pas, Forza 3 même pas réussi un seul tour, Burnout ça m'amuse 5 minutes et pourtant. GRID a été une révélation sur plusieurs points.

Tout d'abord le gameplay. Ce qui m'a le plus plu c'est la division par catégories (Euro Touring Car, Formule 1000, Pro Tuned, etc...) qui fait que pour un tournoi les concurrents ont le choix entre 4 voitures maximum et des fois pas du tout (Défi BMW par exemple). Ce qui fait que chacun dispose des mêmes "armes" pour gagner. Ça change de celui qui a la plus grosse puisque tout le monde a la même ! Et pour la conduite c'est entre l'arcade et la simulation, car chaque voiture a ses caractéristiques propres et aucune ne se conduit de la même façon (cauchemar de Club GT !!!) mais ça m'a l'air plus simplifié que dans les vraies simulations car j'arrive à gagner !

Le solo m'a particulièrement plu et j'ai trouvé le suivi par saison très intéressant et très immersif. On a le choix entre les tournois qui augmentent notre réputation et notre compte en banque (avec les objectifs bonus des sponsors : "Finir 1er", "Finir la course", "Finir sans dégâts" etc...) ou des Offres pilote où l'on court pour une autre écurie que la notre. Et pour terminer, la cerise sur le chapeau, les 24h du Mans en 24 minutes c'est tout de même endurant ! Avec la musique pour les 5 dernières minutes ! Très très bon !
Le multi est mortel ! Et fait exceptionnel pour moi je joue essentiellement dans ce mode là, contre des vrais gens et tout ! Ma discipline favorite (et quasi exclusive j'avoue^^) : Séries Euro Touring Car. Au volant de ma Chevrolet Lacetti rien ne m'arrête (à part les crashers qui se freinent jamais quand il faut grrrrr). Et mon circuit préféré : Spa Francorchamps. Avec ses belles courbes et son virage final très serré, une tuerie.

Mais ce n'est pas tout car ce post ne serait pas complet sans le petit plus qui rend GRID unique : avoir un jeu qui prononce ton nom ça déboite ! "Bonjour Antoine. Votre voiture vous attend !" Bon ça peut faire flipper (Milo tout ça) mais c'est tellement immersif. Et le mieux ce sont les feedbacks pendant les courses en solo uniquement : "Bien joué Antoine, c'est votre meilleur temps !" On a vraiment l'impression d'être important pour la course et on sent que ces "gens" comptent sur nous et ça m'implique encore plus ! C'était pas grand chose mais il fallait y penser.

C'est donc un gros coup de coeur pour moi depuis un bon moment déjà (et oui 280 courses en Euro Touring Car en multi ça se fait pas en 2 jours !). Et même si le jeu date dans le temps ça ne se ressent ni dans les graphismes et encore moins dans le plaisir de conduire ! 

Voir aussi

Jeux : 
Race Driver : GRID
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Mes expériences de jeu

En attendant l'arrivée du remake sur PSP avec une impatience non dissimulée, j'aimerai revenir sur mon expérience sur ce jeu exceptionnel qui marque le renouveau de la série et qui est doté de qualités indéniables et qui amène un nouveau souffle dans le RPG japonais.

D'abord une petite prévention, il ne s'agit pas d'un test (et encore moins objectif) et il y aura pas mal de spoil, surtout un gros bien gras, donc si vous n'avez pas fait le jeu je vous déconseille d'aller plus loin mais surtout de le faire !!!

Ce jeu m'a donc complètement retourné et bien que très récent j'en garde un souvenir impérissable. Une telle force dans la narration et un gameplay aux petits oignons. Je n'avais pas ressenti ça dans un jeu depuis Final Fantasy VIII au moins (je reviendrai sur cette fabuleuse saga d'ailleurs en tant que fétichiste je me dois bien de faire ça). Mais revenons à ce merveilleux jeu. Pour rappel le principe est simple : la journée on vit notre vie de lycéen et on forge et entretient des liens sociaux avec différents personnages et la nuit durant la Dark Hour on grimpe étage par étage la tour du Tartarus pour bastonner du monstre. Les combats bien qu'étant au tour par tour restent très dynamiques. D'ailleurs cette tour peut-êtret très rebutante au départ car un seul et unique donjon pour tout le jeu. Cependant durant les phases de pleine lune on change de donjon pour affronter les boss ce qui ne fait pas de mal. En terme de game design cette double vie est juste une idée de génie, et permet de ne pas toujours faire la même chose donc on évite l'ennui et le côté répétitif car chaque journée est différente !

Mais alors qu'est-ce qui m'a vraiment fait accrocher dans ce jeu pour que je le vénère comme ça. Déjà la forme et j'entends par là la réalisation. Car il ne faut pas se leurrer c'est ce qu'on remarque dès le départ et on accroche ou pas. Donc le character design de Soejima est juste fantastique ! Et je trouve le protagoniste principal bien plus charismatique que celui de l'opus suivant. Les personnages qui nous accompagnent sont bien travaillés également et toutes les phases de dialogues sont un vrai bonheur ! Je me suis surpris à rire des blagues et des situations amenées par les différents persos. Et ça fait du bien !

Ce qui m'a le plus impressionné ce sont les sentiments véhiculés par ce jeu et surtout à un moment en particulier. Le spoil commence. Cet instant débute au dernier tiers du jeu, lorsque l'on apprend que la fin du monde arrive et qu'elle est inévitable ! Un personnage mystérieux nous rejoint pendant un moment puis nous apprend que cette fin du monde, c'est lui qui l'amènera et que l'on aura beau essayer de prévenir tout le monde c'est peine perdue. Et cette discussion se fait sans qu'il nous nargue ou quoi que ce soit. Une discussion de gentlemen en sorte. La suite du jeu en est complètement affectée. En effet la musique change. Dans le dortoir. Dans la ville. A l'école. Notre équipe est consciente de ce qui approche, alors que le reste de la population ne l'est pas. Ils vivent leur vie de tous les jours et on ne peut rien faire pour eux. Et ce sentiment d'impuissance est juste fabuleusement retranscrit. La première fois que je vois ça dans un jeu et que je me sentais aussi impliqué que l'équipe que je dirigeais. Du grand art !

Ah oui dernière chose, pour invoquer sa persona, chaque héros doit se tirer une balle dans la tête et ça c'est trop la classe. Et pour les gens de chez Atlus fallait oser vendre un projet comme ça.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Game Design, collection en un mot : Passion

Par ACR Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 24/05/12 à 01h31

Une tranche de vie d'un game designer passionné en devenir.

Ajouter aux favoris

Édito

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur mon blog !

Le but de ce blog est de faire partager ma passion pour les jeux vidéo, le Game Design et vous présenter mes quelques  pièces de collection et mes différentes acquisitions.

Pour me présenter en quelques mots : je m'appelle Antoine, 25 ans au compteur, Game Designer (fini les études !), passionné de jeux vidéo bien sûr et surtout fan des podcasts Gameblog.fr.
Ma passion pour les jeux vidéo remonte à près de 20 ans en 1991. Mon genre de prédilection est le RPG plutôt japonais (quand j'avais le temps de jouer !) mais vous comprendrez en me lisant.

Merci de votre visite et n'hésitez pas à donner votre avis via les commentaires.

++

ACR

Archives

Favoris