Green Hill Memories

Par Acksell Blog créé le 24/01/10 Mis à jour le 15/02/15 à 17h12

Vous trouverez ici des sommaires vous permettant de trouver un article que vous auriez manqué sur la page Facebook que j'anime avec mes comparses DGJX et Géo. Du jeu vidéo, presque que du jeu vidéo, et sous toutes les formes possible et imaginables :)

Ajouter aux favoris
Green Hill Memories

Catégorie : Unboxing

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle série de vidéo sous forme d'espèce de tutorial. Cette première vidéo vous explique comment déblister un jeu sous blister rigide. Certains crieront à l'infamie, d'autres mettront des contrats sur nos têtes mais nous nous sommes bien marrés à faire ça :D

Promis, la prochaine vidéo sera un "vrai" toturial et vous montrera comment ouvrir vos boîtes sans les défoncer ou comment parfois les remplacer très facilement.

Enjoy et rendez-vous dans les commentaires pour nous dire ce que vous en pensez :)

#Acksell & #DGJX

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel unboxing d'une édition collector qui passera sans doute inaperçue mais qui mérite pourtant clairement le détour ! Vous pourrez également découvrir un rapide historique des autres épisodes de la série.

Enjoy !

#Acksell

Erratum : Bon, bah je viens de me rendre compte que je dis 2 énormes âneries ^^ Ce n'est pas Chain of Memories qu'on retrouve sous forme de cinématiques dans la première compilation, mais 358/2 Days ! Et on a à priori le droit à la même chose dans la 2ème compilation avec Re:Coded. Ce qui fait donc 4 jeux et 2 "films".

 

Précédemment dans [Unboxing] : https://www.youtube.com/watch?v=C4O_N1RMaf8

Précédemment sur Green Hill Memories : http://www.gameblog.fr/blogs/acksell/p_108526_green-hill-memories-demandez-le-programme

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel unboxing d'un énorme collector ! Vous pourrez également découvrir un rapide historique des autres collectors de la série.

Envoy !

Précisions à lire une fois que vous aurez vu la vidéo :

* La partie scellée contient une carte de Paris.

* La boîte à musique joue le thème principal du jeu.

* Le boîtier métallique n’est pas un Steelbook, comme je le dis avec un peu d’aigreur, mais un Futurepak.

* Le petit morceau qui tombe au début de la vidéo fait bien partie de la figurine. C’est un renfort de la guillotine. Et j'ai eu le droit de l'avoir en double :p

* Le Season Pass n’est à priori pas inclus mais j’ai reçu un code via ma boîte mail et qui m’a donné accès à pas moins de 12 DLC dont 2 missions supplémentaires. Mais m’est avis qu’il y aura d’autre chose dans les mois à venir, reste à savoir si je pourrai les avoir gratuitement via ce code maintenant associé à mon profil ou si je devrai remettre la main à la poche…

* Je m’embrouille comme un naze à la fin de la vidéo, il y a bien 7 épisodes !

* Il y a une petite coupure (due à la limite de 20 minutes de mon camescope) où je montre normalement les tranches de tous les steelbook histoire de montrer que celui fourni dans ce collector est presque sans intérêt.

#Acksell

Précédemment dans [Unboxing] : https://www.youtube.com/watch?v=JVB8pAs2xQI&list=UUR4bHhVgKr9GjJe1WwliJtw

Précédemment sur Green Hill Memories : http://www.gameblog.fr/blogs/acksell/p_108526_green-hill-memories-demandez-le-programme

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Et paf, avec un peu d'avance et alors que je n'étais même pas sûr d'en avoir un exemplaire, on se retrouve aujourd'hui pour l'unboxing de la Première Edition de Bayonetta 2 sur Wii U !

Enjoy !

#Acksell

Voir aussi

Jeux : 
Bayonetta, Bayonetta 2
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Bonjour à tous !

Nouvel unboxing aujourd'hui avec une statuette F4F que j'attendais depuis à peu près des plombes !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Unboxing (Jeu vidéo)

Bonjour à tous !

Nouvel unboxing aujourd'hui avec une édition collector pas vraiment récente mais c'est aussi l'occasion de vous présenter quelques pièces de collection de l'univers Dragon Ball.

Enjoy !

#Acksell

Les autres unboxing : http://www.gameblog.fr/blogs/acksell/p_108532_unboxing-le-sommaire

 

Voir aussi

Jeux : 
Dragon Ball Z : Battle of Z
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Unboxing

Pour voir cet article sur Facebook, avec plein de photos, c'est par ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.274590025999968.67423.213980042060967&type=1&comment_id=1242718&notif_t=photo_album_comment


On n'est que le 6 janvier et c'est pourtant déjà ma 2ème nouvelle console de l'année après la Neo Geo X Gold (à voir ici : Présentation de la Neo Geo X Gold). Mais logiquement, celle-ci, vous ne devriez pas la voir partout ! Certains parmi vous ne vont même peut-être pas comprendre au premier coup d'oeil de quoi il s'agit. Et vu qu'elle est pour l'instant exclusive au Canada, on ne doit pas être bien nombreux à l'avoir en France !


Trêve de suspense, il s'agit de la Wii Mini, qui est à la Wii ce que la PS3 slim est à la PS3 pour prendre l'exemple le plus parlant. Il ne s'agit donc ni plus ni moins que d'une Wii, dont le design a été entièrement revu. Que le design ? Non, pas vraiment, mais j'y reviendrai. Aussi étonnant que ça puisse paraître, elle est donc pour l'instant exclusive au Canada. Et quand on la démarre la première fois, au moment où la console nous demande le pays de résidence, on ne trouve pas la France comme réponse possible ! Est-ce un indice indiquant qu'elle ne sortira jamais chez nous ? L'avenir nous le dira.

Maintenant, vous allez sans doute vous demander pourquoi je me suis procuré cette console. La question se pose en effet, surtout après l'acquisition récente d'une Wii U ayant déjà relégué ma Wii européenne dans sa boîte. Plusieurs raisons expliquent cet achat :

• J'ai un ami qui habite depuis 3ans et demi à Montréal (au Canada si toutefois il faut le préciser) et qui se trouve donc aux premières loges pour m'en faire parvenir une à moindre coût et en dehors du circuit de transport classique, faisant intervenir la poste et sa légendaire délicatesse (je vous laisse vous reporter à mes récents déboires suite à la réception de la 3DS pikachu, ici : Merci la poste !). En effet, ayant eu de la famille de France en visite chez lui, ils ont pu me rapporter le paquet sans frais supplémentaire ! Un vrai bon plan.
• La Wii Mini est vendue 100$ canadiens HT. Ce qui fait 115$ TTC au Québec, et donc 90€ au taux de conversion de ce jour. Quand on sait que rien que la Wiimote Plus en France est vendue 40€ minimum, ça fait 50€ la console. Pas donnée mais presque. Surtout que je n'avais que 3 Wiimote pour jouer sur Wii U, c'est donc doublement intéressant. J'en profite pour couper court à une idée reçue. On entend souvent dire que les européens se font enfler à chaque sortie de consoles car la conversion est faite bêtement avec 1$ = 1€. C'est faux, archi faux, et complètement faux nom de Zeus ! Les prix nord-américains sont annoncés Hors Taxes ! Les prix européens sont annoncés Toutes Taxes Comprises ! Vous me suivez ? Alors quand en plus vous savez que les taxes varient d'un état à l'autre et qu'à Montréal, on est loin d'avoir les plus élevés, les prix pratiqués en Europe ne sont plus si loin que ça des prix pratiqués en Amérique du Nord. Voilà, ça, c'est fait.
• Cette Wii Mini est zonée. On pourrait donc penser que je suis bien couillon de l'avoir achetée. Oui... Mais non en fait ! Car certains jeux, comme le Super Mario Sluggers que je me suis fait acheté en même temps que la console, sont des exclusivités nord-américaines ! Je ne vais pas vous en donner la liste complète aujourd'hui car je suis justement en train de prospecter pour récupérer chacun de ces jeux, pour ceux dignes d'intérêt bien entendu. Mais comptez sur moi pour vous les présenter dès que je les recevrai. Il existe bien la solution du Free Loader... Mais les mises à jour successives les rendent rapidement inoffensifs... Et il est peu probable qu'ils fonctionnent sur Wii U de toute façon.
• Chose que j'ai découvert en la recevant : le packaging, la documentation et le firmware propose du français. Pratique ! D'ailleurs, le Super Mario Sluggers est lui aussi traduit, ce qui rend sa non distribution en Europe encore plus rageante...

Pas si idiot que ça comme achat finalement ? Et puis bon, une nouvelle console, ça ne se refuse pas. Je vous disais plus haut que le design n'était pas le seul point qui avait été revu. En effet, certains vont sans doute grincer des dents mais voici ce à quoi vous pouvez dire adieux :

• Plus de connexion internet, et donc forcément plus de jeux en ligne. Mais soyons sérieux, vous y jouiez en ligne sur Wii ?
• Plus de compatibilité Gamecube, et donc plus de port pour manettes Gamecube. Là encore, les gens qui utilisent leur Wii pour passer des jeux Gamecube, ils ne doivent pas être bien nombreux. Cette fonctionnalité étant de toute façon aussi absente sur Wii U.
• Plus de port SD. Donc pas possible d'augmenter la mémoire pour les sauvegardes par exemple. Mouais, il est peu probable que quelqu'un arrive à saturer la mémoire avec ses sauvegardes et le problème ne se pose de toute façon pas pour moi vu le nombre de jeu auxquels je vais jouer sur cette console, une dizaine au maximum je pense.

Après, niveau design, la console n'a plus rien à voir avec le modèle d'origine ! Voici ce que je peux en dire :

• Plus de mange disque, mais un clapet. C'est classique quand on veut réduire les couts. La PsTwo était passé du tiroir au clapat. La PS3 Ultra Slim est passée du mange disque au clapet. Ça plaît, ça ne plaît pas, c'est une histoire de goût
• Le bouton de synchro des manettes est sur le côté, juste à côté d'une trappe vissée, sans doute un port d'extension, mais qui ne servira à priori jamais. A ce propos, vous êtes nombreux (et moi avec) à avoir pesté contre le bouton de synchro des manettes qui se trouve sous les caches-piles... Et bien pour palier à ceci, le cache-piles a été modifié et propose un bouton de synchro qui appuie lui-même sur le bouton de synchro de la manette ! Et la protection de la manette a elle aussi été revue pour donner accès à ce bouton ! Il était temps. 
• Le côté carré de la console fait un peu penser à une Dreamcast mais vous n'êtes pas obligé de me balancer des tomates pour ces propos !
• Chose étonnante : la Wiimote est « laquée » alors que la console est mate. Le plastique ne fait pas trop cheap mais la finition fait clairement jouet et destine ce modèle à un public très jeune.

Voilà, c'est à peu près tout ce que j'avais à vous dire sur cette « nouvelle » console, mais c'est déjà pas mal ! Alors, elle vous plaît ? Vous allez craquer ? Vous attendrez la sortie française ? Ou vous passerez votre chemin quoi qu'il arrive ? Ça m'intéresse ! Et n'hésitez pas à partager cette publication car nombreux sont sans doute ceux qui ne connaissent pas l'existence de cette console !

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Unboxing

Et aller, encore de l'unboxing ! Oui, et pas des moindres puisque ce ne sont pas moins de 3 versions différentes du même jeu, à savoir Saint Seiya - La bataille du sanctuaire, que je vous propose de découvrir !

Commençons avec la version japonaise puisque c'est chronologiquement la première à être sortie. Vendu à un prix particulièrement prohibitif, nous sommes malgré tout nombreux à avoir sucombé à son charme. En cause la présence d'une Myth Cloth inédite : Pégase V1, version dorée. On notera toutefois qu'on a plutôt bien fait vu que la cote de cette version n'a pas vraiment baissé, au contraire... Et puis bon, n'oublions pas : quand on aime, on ne compte pas.

Niveau contenu, les non fans de Saint Seiya peuvent doucement rire car à part le jeu et la Myth Cloth, bah y'a rien ! Si, quand même, il y a une jolie boîte, une très jolie boîte même. Et un DLC pur récupérer Seiya en armure du Sagittaire. C'est toujours ça de pris, surtout quand on sait que les armures proposées en DLC le sont à 5€ pièce, une sacré bonne blague, vous en conviendrez. De là à ce qu'on nous propose dans quelques mois une version GOTY incluant tous les DLC, il n'y a qu'un pas que je me permets de franchir sans sourciller.

Passons maintenant aux versions françaises. Oui, au pluriel car Namco Bandai a eu la bonne idée (Ubisoft est très fort de ce côté là aussi...) de nous sortir non pas une, mais deux éditions collector, afin de bien faire raquer les fans... Ils ont d'ailleurs sans doute été un peu trop ambitieux mais j'y reviendrai. Commençons donc par le collector "simple", la Myth Cloth Box Edition. Contrairement à la version japonaise et contrairement à ce que pourrait laisser entendre le nom, pas de Myth Cloth ici. Juste une boîte à l'effigie de celle censée contenir l'armure du Sagittaire. Du beau plastique qui contente le fan mais on ne va pas crier au génie pour autant. A l'intérieur de la boîte, le jeu, le même DLC que pour la version japonaise et un t-shirt donc vous trouverez le motif quelque part sur cet article. Pas folichon mais pour 20€ à peine de plus que la version de base, une fois de plus, c'est toujours ça de pris.

   

Mais pour les fans les plus enclin à mettre la main à la poche, voici venir la HeadGear Edition. Mais attention, il a fallu l'attendre ! Car à peine quelques jours avant la sortie du jeu, prévu le 16 mars (le jour de mon anniversaire, c'est pas beau ça ?), on apprend que la version HeadGear est décalée (certains y vont franco et parlent carrément d'annulation) car Namco Bandai veut mettre le paquet sur la qualité. De là à ce dire qu'on était à deux doigts d'avoir un bon gros collector de merde, il n'y a pas loin ! Mais du coup, le prix de ce collector "collector" est rabaissé de 25€ et passe à 125€, quand même ! Marrant ça, ils augmentent la qualité, mais baisse le prix. Mouais... Me voilà quand même deçu car je n'aurai pas mon joujou pour mon anniversaire ! Il va en effet falloir attendre deux semaines, puis finalement près d'un mois avant que mon magasin ne m'appel enfin pour me dire que le seul exemplaire qui leur ait été réservé est enfin arrivé.

Je ne sais pas trop à quoi m'attendre et m'empresse d'aller chercher l'engin. Quelle ne fut pas ma surprise quand le vendeur sorti la boîte, dont la taille est comparable à celle de la Nano Edition de Crisis 2, c'est dire. On nous avait promis une replique du casque de l'armure du sagittaire (décidément, y'en a que pour lui !) et même si le résultat est très correct, ça reste du plastique et surtout, on ne peut même pas enlever le casque de son socle pour le porter ! Moi déçu... Bon, en revanche, faut bien reconnaître que la boîte est vraiment magnifique. Mais elle prend de la place... Mais elle est magnifique ! Mais elle prend de la place... Enfin vous m'avez compris. Là aussi, niveau contenu, on a encore un t-shirt, au motif certes différent, et encore le même DLC à trois francs. On remarquera tout de même la présence d'un "certificat d'autenticité, arguant que ce collector n'a été produit qu'à 5000 exemplaires. En même temps, s'ils en avaient fait plus, les auraient-ils vendu ?

 

A noté, le sympathique Steelbook offert à ceux ayant réservé le jeu, pratique de plus en plus commune pour inciter les gens à acheter leur jeu en boutique plutôt que sur internet. D'un cadeau, on se rend compte rapidement qu'il s'agit surtout d'un bonus payant. M'enfin bref, c'est joli !

Maintenant, dois-je vraiment vous parler du jeu ? Tout ceux l'ayant essayé s'accorde à dire qu'il est plutôt moyen, mais que c'est déjà bien mieux que ce qu'on avait pu avoir sur Playstation 2. je suis assez d'accord et j'irai plus loin : si vous n'aimez ou ne connaissez pas Saint Seiya, fuyez, ce jeu n'aura que peu d'intérêt pour vous et ne vous fera certainement pas aimer cette série qui mérite beaucoup mieux.

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Unboxing

J'en vois déjà se dire "Rooo, encore de l'unboxing, c'est relou". Et il y aura aussi ceux qui seront carrément passés à côté de l'article justement en raison de son titre. Pas grave, ils reviendront plus tard !

Parce qu'il ne s'agit pas ici d'unboxing vidéo. D'une part parce que j'ai la flemme de faire des vidéos, et d'autre part parce que de belles photos, c'est vachement plus parlant ! J'en étais pas mal friand sur mon précédent blog, et forcément, après 6 mois de silence, j'ai quelques jolies choses à vous présenter. Le but étant aussi de vous présenter des choses qu'on ne voit pas partout ailleurs. Donc je ne vais par exemple par vous sortir (ou en tout cas pas tout de suite) un unboxing du collector de Diablo III ;)

            

On va donc commencer aujourd'hui avec un jeu auquel je n'ai pas encore joué. Et vu mon emploi du temps, il va rester sur (ou sous, c'est selon) la pile pendant encore un bon moment. Forcément, en ce moment, quand je joue, ma fille Maeryl (6 mois) n'est jamais très loin et j'essaye de rester dans des registres légers. Donc ne vous étonnez pas si en consultant mon gamertag Xbox 360 vous découvrez d'improbables jeux comme Le Chat Potté ou encore Happy Feet 2 ^^

Revenons au jeu faisant l'objet de cet article. Peu de suspense puisque vous en avez lu le titre, il s'agit de The Witcher 2. Attention, pas n'importe quel édition de The Witcher 2 puisqu'il s'agit de la Dark Edition. Une édition qui s'est retrouvée très rapidement en rupture un peu partout avant même sa sortie et que j'ai donc eu bien raison de précommander sur Amazon. Résultat : un bien belle édition payée à peine 75€ quand on la trouve déjà pour plus ou moins le double sur un site bien connu.

Comme vous pourrez le constater grace aux photos parsemant cet article, le contenu est plutôt bien fourni. Rien que la boîte vaut le détour puisque la tête de loup (c'est bien un loup ?) donne l'impression d'être en 3D à la manière de la litographie présente dans l'édition Crystal de Final Fantasy XIII-2 (que je vous présenterai peut-être dans un futur unboxing). Une impression qui s'estompe vite puisque la tête en question est en fait en vrai relief vu qu'elle prend la moitié de l'épaisseur de la boîte ^^

                  

Une fois le fourreau retiré, on peut alors tirer sur un languette rouge (système déjà vu pour Two Worlds II par exemple) qui laisse apparaître un tiroir aux trésors. On y trouve le jeu, dans sa classique version Enhanced Edition, une planche de stickers, un map recto verso et un guide de quête (contenu de l'Enhanced Edition), un pendantif que personne n'osera jamais porter, un boîtier DVD contenant un making of... Et surtout, surtout un magnifique artbook format A4 (ça change des mini artbook du pauvre qu'ils nous collent un peu partout depuis un moment) !

            

Voilà, je m'arrête là pour aujourd'hui ! Mais n'oubliez pas : 

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Édito

Archives

Favoris