Où graphisme = French Cuisine
Signaler
Graphisme

Alors... Comment présenter ça sérieusement...

Quand on fait ce métier, même si pour ma part cela ne fais pas tout à fait un an que je suis graphiste freelance, on se doit d'ingurgiter moulte sauces artistiques pour pouvoir sortir du lot, avoir un style, et se faire remarquer. Je ne dis pas que c'est mon objectif, mais le graphiste a, en général, un égo surdéveloppé qui l'aide ou le dessert (du verbe desservir) en milieu hostile.

Exemple pro-égo : un vernissage chiant à souhait où tout d'un coup vous voyez un tableau avec une forte inspiration du collectif de propagande "Obey", que vous kiffez grave votre race. Vous avez maintenant 1 chance sur 10 de savoir que l'artiste ne s'est pas rendu compte que son travail en était inspiré. Et là, vous pouvez vous donner en spectacle. Dire que son travail est le reflet d'un esprit contestataire fortement marqué par l'abondance du rouge et du noir dans son oeuvre (alors que c'est juste Mickey peint sur du bois, hein), qu'il aurait dû aller encore plus loin pour dénoncer la mécanisation des oeuvres Walt Disney, que... Que son travail, c'est de la merde mais que c'est cool. Et là votre conscience humaine vient vous rappeler que "c'est juste Mickey peint sur du bois, mec". Mais vous vous en foutez, vous êtes fier.

Exemple con-égo : chez un pote, dans une soirée, vous voyez un bouquin sur les logos, vu que votre pote est graphiste aussi. Seulement, la majeure partie des gens présents dans la soirée ne sont pas graphistes ou créas, et votre cerveau vous crie soudainement "VAS-Y, BALANCE QUE LE LOGO DE POLE EMPLOI EST UN COPIÉ-COLLÉ ! QUE CELUI DU PARTI SOCIALISTE AVAIT UNE TYPO PROTÉGÉE ! BALAAAANCE !". Vous vous exécutez, et vous vous rendez compte que vous êtes seul. Vous vous affichez, vous étalez votre culture, et tout le monde s'en fout. Mais s'en fout royalement, comme la première cuillère d'un bébé, quoi. Vous finissez alors cuit dans l'alcool pour oublier que vous vous sentez supérieur parce qu'on vous a dit que "l'art, c'est intelligent".

Vous avez vu le film 99 francs ? Et bien c'est un peu le monde dans lequel nous, graphistes, vivons. Faire semblant de savoir des choses, d'aimer des choses et de penser ce que vont penser les autres avant même d'avoir pensé à penser (oui, c'est vrai).

Je ne fais pas ce métier pour en foutre plein la gueule aux gens (même si des fois, j'aime bien), j'ai juste choisi ce métier pour voir au delà de ce que voient les autres. Comme Néo dans la Matrice, en quelque sorte. J'aime savoir pourquoi le fait qu'un logo soit rond rassure le client; pourquoi le fait qu'un triangle soit mis à l'envers doit forcément évoquer le sexe féminin; pourquoi la couleur du logo de Mc Donald est passée de rouge à verte... Bref (putain de série), je suis graphiste parce que j'aime me torturer l'esprit, aller plus loin que le simple regard.

Je me perd en explication alors que là n'était pas mon but. Si jamais vous devez vous lancer dans ce métier, faites-le. Je commence à réussir ce que j'ai toujours voulu faire : réussir sans Bac +12 et être reconnu pour mon travail.

Voilà !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

L'Americkain
Signaler
L'Americkain
Pour tes exemples de soirée, moi ça m'aurait intéressé. On aurait quand même pu finir cuit dans l'alcool après :P Après, chacun ses passions, et si certains sont réceptifs aux passions des autres, d'autres sont radicalement hermétiques à la transmission de quelques expériences culturelles. Mais pour revenir aux passions, je me suis personnellement pas mal passionné pour le cinéma US des années 20 aux années 70, et de la même façon, en parler en soirée équivaut à un discours en sens unique. Qui peut ennuyer l'autre. Mais qui ne sert aussi qu'à ressasser ce que l'on a apprit ou découvert, sans forcément penser au bien-être de la personne en face. N'est ce finalement pas que de l'auto-satisfaction? Bref (putain de serie), au lieu de déballer dès la prise de parole l'intégralité de ses expériences, autant prendre le temps d'une ou deux interrogations ou révélations pour tâter le terrain, et voir la réception des gens à un sujet plus culturel. Et toi même, il y a bien des moments en soirée où tu a moins envie de parler graphisme, et plus envie de choper ta voisine.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Joli brin de plume.
J'attends d'en lire plus pour savoir si je dois t'adorer ou te détester ! ;)

Où graphisme = French Cuisine

Par a2hn Blog créé le 22/03/12 Mis à jour le 20/03/14 à 21h28

Adepte de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance (parce que mon enfance était tendre, oui), j'ai décidé de créer un blog non pas sur mon site, mais sur Gameblog. Parce que y a "game" et "blog" dedans. Donc ça va bien ensemble.

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris