Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Par Vicporc Blog créé le 29/04/12 Mis à jour le 31/12/14 à 16h33

Ajouter aux favoris

Catégorie : Le jukebox à OST

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

The Swapper est un jeu sorti le 30 mai 2013, et dévellopé par le petit studio finlandais Facepalm Games. Assez classique dans sa conception, car c'est un jeu de plateforme puzzle, The Swapper est surtout a faire pour sa réalisation, et son ambiance, absolument remarquables. Vous controlez un astronaute, qui va explorer une planète lointaine, assez fantaisiste, et a l'ambiance inquiétante. Votre principal pouvoir sera de créer des doubles, et tous les mécanismes joueront dessus. Je n'y ai pas joué, mais dès que je peux, je n'y manquerai pas, tant les effets de lumière me laissent sans voix. coté bande son, on a le droit a une musique très zen, très ambiante, le plus souvent au piano. Et c'est beau. Très beau. Composée par Carlo Castellano.

Mention spéciale pour celle ci dessous

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

Papo & Yo est un jeu sorti en 2012 sur la PSN, puis en avril 2013 sur PC. Le jeu, crée par le studio Minority, dont la tête pensante est Vander Caballero, a fait beaucoup parler de lui de part sa portée métaphorique, et les réflexions qu'il propose a travers son histoire, en se servant du gameplay pour émouvoir le joueur. Je vous conseille d'ailleurs de regarder ce magnifique trailer pour vous plonger dans l'ambiance. Vous y contrôlez un jeune garçon brésilien, Quico, transporté dans un monde onirique et inquiétant, aux alures de favelas destructurées. ce garçon va se lier avec un monstre, qui se nourrit de grenouilles, et qui, quand il en mange trop, devient violent et incontrôlable. Le jeu est une métaphore de l'enfance de son créateur, soumis a un père alcoolique et violent. Si il souffre de problèmes de gameplay et d'une technique pas très flatteuse, son charme artistique, sa portée émotionnelle et surtout sa bande son exceptionnelle en font un des meilleurs jeux indépendants de l'histoire.

Les jeux qui explorent la culture musicale sud américaine sont rares, trop rares. Papo & Yo répare cette erreur en valorisant tous les instruments typiques de la région, en particulier la flute de pan et la guitare, pour des ambiances et des balades absolument sublimes. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur sur un jeu...

La musique a été composée par Brian d'Oliveira.

Enjoy!

 

Voir aussi

Jeux : 
Papo & Yo
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

The Night of The Rabbit est un jeu de Daedelic Entertainment, un studio allemand surnomé "le Lucas Arts des indés" et qui a déjà accouché de point n'click de très bonne facture, comme Deponia et sa suite. Ce studio indépendant a donc publié, le 28 mai 2013, son nouveau jeu, qui nous transporte dans le corps de Jerry, un jeune apprenti magicien qui va être rétréci suite a une bêtise et être transporté dans un monde peuplé d'animaux antropomorphes et d'insectes. Et c'est là qu'il rencontre Hoto, le fameux lapin (qui respire une classe folle, d'ailleurs), qui va lui apprendre, petit a petit, a maitriser son attirail de magicien.  La première chose qui nous frappe, dans Night of the Rabbit, c'est l'incroyable beauté du jeu.On retrouve le style de Deponia, très inspiration bande dessinée, galvanisé par l'univers naturel proposé par l'histoire. Les tableaux sont sublimes et, a la manière des point n'click d'Amanita, on s'emerveille a chaque nouveau décor devant la maitrise artistique impressionante des artistes de Daedelic. Au niveau des musiques, composées par Tilo Alpermann, c'est tout aussi enchanteur, et magnifique. Incontestablement l'une des meilleures OST de 2013 de mon point de vue. Je vous laisse apprécier.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

Ah, Rayman Legends, ce jeu d'Ubisoft Montpellier, Made in Michel Ancel, immense créateur, qui a subi un dévellopement et surtout une communication si tumultueuse. Exclusivité WiiU, puis non, puis si, mais en fait repoussé, puis sur Vita, puis re-repoussé, puis sorti mais repoussé sur Vita. Ce fut laborieux. Mais l'attente en valait largement la peine, à ce qu'on dit. Je n'y ai pas encore joué, ce sera probablement fait d'ici à la fin de l'année d'ailleurs, mais cela ne m'empèche pas d'apprécier la musique. Pour rappel, Rayman Legends est la suite de l'excellentissime Rayman Origins, et aborde un style graphique absolument splendide, qui en fait peux être l'un des plus beaux jeux de l'histoire des plateformers, voire du jeu vidéo tout court. Et si du coté du gameplay, tout est reglé au poil, on peux en dire autant de l'OST, composée par Christophe Héral. Tous les styles y passent, du médiéval a la ballade en passant par le rock, dans une ambiance délicieusement déjantée qui respire l'amour du bruitage a la bouche et de la drogue dans les bureaux de conception. Bref, on se tait, on écoute. 

Ah, et on va acheter le jeu. Car ce studio le mérite amplement. En écoutant le dernier Silence on joue sur le sujet.

Et comme je ne pouvais pas oublier le désormais célèbre Castle Rock ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

  
Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

J'espère que vous connaissez tous ici The Binding of Isaac, le jeu d'Edmund Mc Millen (créateur avec Tommy Refenes du non moins génial Super Meat Boy) et Florian Himsl. Les deux hommes avaient déjà collaboré sur de nombreux jeux flashs, que l'on retrouve dans l'excellente collection The Basemment Collection, disponible sur Steam pour un prix absolument ridicule. Je vous conseille cette compilation, les jeux sont très bons et les bonus foisonnent, mais je m'égare. Et aussi Indie Game The Movie, pour en apprendre un peu plus sur Mc Millen et son comparse de la Team Meat.

Car contrairement aux idées reçues, Binding of Isaac n'est pas un jeu de la Team Meat (qui est composé UNIQUEMENT de McMillen et Refenes). Le jeu est un rogue like, très inspiré par Zelda, dans lequel vous contrôler le bien nommé Isaac, qui tente de s'échapper de chez lui après que sa mère ai tenté de l'assassiner. En effet, cette dernière regarde des programmes télévangélistes, et, un jour, entend des voix du seigneur, lui ordonnant de tuer son fils pour purifier son âme. Le scénario assez original, et politiquement incorrect, est donc prétexte a une descente dans les sous sols de la maison d'Isaac, composé de plusieurs étages, jusqu'a tuer Mom. Ce sera hardcore, glauque, scatophile, absolument immonde, mais aussi terriblement jouissif. Pour plus d'infos sur le jeu, et un véritable avis, je vous conseille de vous tourner vers ce test. Ouais, ok, peux être pas celui la. Mais bref.

La BO a été composée par Danny Baranowsky, déjà auteur de la splendide OST de Super Meat Boy, qui récidive ici. Mais Poulpy vous en parlera mieux que moi. Moi, je vais vous parler de la piano collection de Binding of Isaac, un album assez surprenant compte tenu du genre de la musique original. Mais peu importe, car c'est bien. Très bien. Magnifique même. Je vous laisse faire plaisir a vos oreilles.

L'OST est disponible a l'achat ici. Alors foncez.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

Sword and Sworcery est un jeu fantastique, tant dans son graphisme, qui s'approprie à merveille le pixel art, que dans sa bande son, réalisée par le génial Jim Guthrie. Ce mois ci, un Humble Weekly Sale fut disponible, et entièrement consacré à cet artiste. Ce bundle nous permettait d'acquérir, pour environ 2$50, l'intégralité des albums de Guthrie. Parmi ceux ci se trouve un album de 7 morceaux, au nom assez barbare, "The Scythian Steppes: Seven #Sworcery Songs Localized for Japan". Guthrie a donc collaboré avec sept compositeurs japonais qui ont composé des reprises des meilleurs morceaux de l'OST de Sword and Sworcery, en tentant d'apporter, à chaque fois, leur propres styles musicaux aux pistes de Guthrie. Pour le plus grand bonheur de nos oreilles. La preuve. Quand des compositeurs ultra talentueux travaillent sur une OST magnifique, ça donne des morceaux superbes.

Un de mes morceaux favoris, que je me passe en boucle, la reprise de Little Furnace par Mitsuto Suzuki ( l'arrangeur de l'OST de The World ends with you et FF XIII).

Quand Michiru Yamane (Castelvania Symphony of the night) s'attaque au morceau Unknowable Geometry, ça donne la musique ci dessus. En version symphonique, s'il vous plait. Un magnifique exemple de réinterprétation.

Et on termine ce court article par le morceau qui va faire chavirer les coeurs de beaucoup ici, la reprise de Bones McCoy par le fantastique Akira Yamaoka, le compositeur emblématique de la série Silent Hill. C'est rock, c'est énergique, rageur, juste beau.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

Parmi les grandes BO oubliées, ou les jeux aux grandes BO oubliés, Koudelka est un exemple. Je n'ai pas joué au jeu, n'ayant pas de PS1, mais je peux par contre vous assurer que la BO est une merveille absolue. Sorti en 2000, développé par Sacnoth et édité par Infogrammes, Koudelka est un mélange entre survival horror et Rpg, et de ce que j'en ai vu, je n'ai pas trop compris l'intérêt du jeu. Mais passons, et intéressons nous à la musique. Elle à été composé par un certain Hiroki Kikuta, connu pour des BO aussi nazes que Secret of Mana, par exemple. Pour ma sélection, je vous ai choisi trois morceaux en version live.

Waterfall, thème bien rock, avec un solo de guitare absolument superbe.

Incantation, sa pèche d'enfer, ses percussions ultra dynamiques, et surtout ces magnifiques choeurs qui crée une sensation d'épique, tout en restant dans un registre assez rock.

Et enfin, Patience, morceau beaucoup plus calme, tout en douceur, à la guitare. Mélodie mélancolique, triste. Belle, tout simplement. Une des grandes BO de Kikuta, trop souvent oubliée.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)


Vous excuserez mes faiblesses d'analyse musicale, je galère à décrire les musique °3°

Superbrothers: Sword and Sorcery est un jeu indépendant sorti en 2011 sur Ipad, Iphone, Android et PC. Je n'y ai pas joué, mais le jeu m'a énormement attiré de part son aspect graphique très particulier. Nombreux sont les indépendants à user du pixel art comme style graphique, et il nous apparait parfois que ce choix est un choix facile, car il demande forcément moins de ressources technique. Ici, plus ixelisé, on meurt, mais le jeu distille un véritable style. Les environnements sont souvent sombre, mais le travail de couleur et de lumièrent crée une espèce d'atmosphère appaisante et poétique. 

La musique à été composé par Jim Guthrie, un chanteur canadien qui à été membre de groupes comme Island, Human Highway et Royal City. On le connais également pour la BO du film Indie Game. Jim Guthrie à crée une BO très varié, et incroyablement attachante. Tour à tour rythmée, charmante ou mélancolique, parfois a la limite ru rock et du planant, tout en gardant un certain aspect rétro pour coller au graphisme. C'est parti pour l'écoute.

Dark Flute.

Ce morceau, aux allures de thèmes principal, est un de mes morceaux préférés au style électro dans les OST de jeu vidéo. Robotique, un peu épique et solennel, un thème assez court mais excellent pour les oreilles. Avec en plus la montée en puissance à coup de batterie à la fin. Juste classe.

The Prettiest Weed.

Cette fois ci, on est plus dans l'electro rock que pour le morceau précédent, avec les rythmes de batterie très dynamique et la mélodie au synthé répétitive. Des accents électroniques rappelent les grands sons de guitare rock, pour une ambiance assez dynamique et inquiétante, par la même.

Mushrooms

Vu le nom, on s'attend a une musique assez barrée. Et en effet, ce thème est spécial, avec ses notes répétitives, inspirant le joie de vivre. Enfin, une joie de vivre électronique, donc forcément un peu particulière. 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Le jukebox à OST (Musique)

Oui oui, moi aussi, je lance ma petite rubrique OST. Mes deux compères du podcast le fond, il n'y a pas de raison que je ne fasse pas la mienne, même si je n'arriverai pas au niveau de critique musicale d'Onink et de Poulpy.

 

Pour ce premier épisode, je vais vous parler de l'OST d'Asura's Wrath. J'étais passé à coté de ce jeu (ou plutôt de ce manga interractif), pas passionnant pour son gameplay mais qui défonce absolument tout au niveau de la mise en scène et de la direction artistique. L'univers est complètement abusif dans tous les sens du terme, avec des personnages ultra puissants et surdimenssionnés, qui jouent dans un joyeux foutoir ultra défoulant. Les personnages ultra charismatiques se succèdent, et même si le fond de l'inspiration artistique (la mythologie asiatique), n'est pas très original, la forme est absolument superbe. Les illustrations de fin de sutra sont abslument magnifiques, par exemple.

Au niveau de l'ost, on a le droit à du classique tout compte fait. Les thèmes reprennent les notes asiatiques si particulières, mais à défaut d'originalité, c'est efficace. Et on trouve de très beaux thèmes. Voici ma petite sélection personnelle.

Le thème principal, assez classique dans sa construction, très générique d'intro dans la forme. Mais le charme est là, et c'est bien le principal.

 

Mais vu qu'Asura's Wrath est aussi un qui envoie des beignes par paquet de douzes, voici un thème plus propice à l'action, tendance rock.

 

Et enfin le thème d'Asura, et ses choeurs qui apportent le sens de l'épique et du solennel. La classe.

Cette très belle BO est l'oeuvre de Chikayo Fukuda (que l'on connait également pour les BO des Naruto Ultimate Ninja Storm, et pour l'excellent Solatorobo, sur DS) et Kaoru Wada (connu pour les musiques de 3x3 eyes et Battle Angles, il a également participé aux arrangements de Kingdom Hearts 1 et 2).

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir. Tu rentres dans le domaine d'un cochon aviateur au nom hybride, dont le pseudo a été crée par l'esprit de la diabolique Metyst. On y parle de jeux flashs, de jeux indépendants, de jeux plus connus, ou pas. On y parle d'art, japonais, chinois, ou international. On y parle parfois de musique, et aussi de grosses conneries. A tes risques et périls, lecteur.

Avatar par Zachula

____

 

____

ORIGINAL SOUND BLOGGERS, podcast sur les musiques de jeu vidéo animé par Poulpyblast, Onink et moi-même. (Et parfois, on a des invités qui transmettent une classe colossale par la voix. Si si.)

Egalement disponible sur Itunes dans la catégorie Podcast > Jeux et Hobbies > Jeu video

_____

Anfawards 2013

 

Krystaward 2013 du "Meilleur Hipster" et "Meilleur faux départ" :3

Archives

Favoris