Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Par Vicporc Blog créé le 29/04/12 Mis à jour le 31/12/14 à 16h33

Ajouter aux favoris
Signaler
Critiques et Découvertes (Jeu vidéo)

Gone Home. Un jeu d'exploration narration que j'avais découvert une ou deux semaines avant sa sortie. Et on me l'a présenté comme un espèce de Dear Esther, un jeu que j'avais trouvé intéressant, mais j'avais plus eu l'impression de jouer a une alpha qu'a un jeu fini. J'étais donc assez sceptique pour ce Gone Home, d'autant que le prix me rebutais un peu. Mais petit a petit, au vu des excellentes notes et retours des joueurs, je me suis laissé tenté. Et j'ai bien fait. Très bien fait.

Gone Home est un jeu d'exploration narration, comme je le disais. Un terme repris de l'ami Fachewachewa, et qui désigne les jeux a la Dear Esther, ou Stanley Parable, c'est a dire des jeux aux interactions assez limitées, mais qui vont utiliser le level design pour conter leur histoire, et avoir, le plus souvent, un narrateur qui va distiller son récit a fur et a mesur de l'aventure. Dans Dear Esther, c'était automatique, et vous n'aviez quasi aucune réelle interaction avec le décor. Ici, les phases narratives seront des enregistrements vocaux, mais qui seront mis plus en situations, déclenchés par la découverte de tel ou tel objet, par exemple. Alors, quel est le pitch de ce Gone Home? Vous controler Kaitlin Greenbriar, qui rentre chez elle après un voyage d'un an en Europe. Enfin, chez elle, pas vraiment, puisque ses parents, et sa soeur, on déménagés entre temps, et votre personnage ne connait donc pas la maison dans laquelle il entre. Comme introduction, un mot de votre soeur Sam, qui dit en substance "N'essaye pas de me trouver, quoi que tu trouves, ne dit rien aux parents, et ne t'inquiètes pas, on se reverra bien un jour". Premier réflexe, donc, explorer au maximum la maison, extrêmement sombre et qui semble terriblement vide.

Graphiquement, Gone home est un jeu assez beau. Techniquement, ce n'est pas non plus extraordinaire, mais la magie du titre réside dans la volonté de réalisme qu'il propose. Nous sommes en 1995, et tout, absolument tout est fait pour qu'on le croit. Les habits sont d'imitation de l'époque, les posters sont des posters de groupes de rocks de ces années la, les billets de concerts sont aux bonnes dates, totalement cohérents, les couvertures de magazines, les produits ménagers, les polices d'écritures, tout est diaboliquement cohérent, au point  que The Fullbright Company transporte parfaitement le joueur dans l'univers, et qu'ainsi, il se consacre de mieux en mieux a l'histoire. L'atmosphère des pièces est très travaillée, et on sent qu'il y a eu de la vie dans celles ci. C'est assez difficile a décrire, mais cette impression de "réalisme" est assez brillante. Gone Home est aussi un jeu qui manipule très bien les codes du survival horror. Il pleut, l'orage gronde a l'extérieur. La maison et ses recoins, sont lugubres, désespérément vides. Le premier réflexe est d'allumer les lumières. Ce fut mon cas, du moins. A chaque entrée dans une nouvelle salle, on se demande sur quoi on va tomber. Une ambiance malsaine s'installe, ou tout du moins un peu angoissante. Ensuite, il y a l'histoire. Important dans un jeu d'exploration narration, bien sur. Une histoire assez brillante, et magnifiquement racontée. Là ou Dear Esther était très floue, et assez dirigiste, Gone Home est beaucoup plus clair, est surtout plus intéressant. L'intrigue traite de thèmes rarement utilisés dans le jeu vidéo, avec une maitrise et une absence de niaiserie qui fait plaisir. The Fullbright Company a réussi a créer des personnages par le vide, uniquement par le fait de montrer leur espace de vie, leurs écrits, leurs habitudes, et ce qu'il en reste. Au point qu'on prend gout a cette découverte, et que l'on lit chaque bout de papier ou lettre qui traine pour enrichir le background. Et puis, il y a cette identification a ces personnages, du moins a certains de leur sentiments. Et un excellent doublage, qui porte une histoire de grande qualité. Une histoire qui sait enfin traiter des choses que nous pourrions vivre, et qui n'en est alors que plus touchante.

Gone Home est un jeu maitrisé a tous les niveaux. Que ce soit pour son ambiance, son level design parfaitement dosée, ou son histoire assez originale, osant traiter de thèmes forts. Gone Home, c'est trois heures de jeux qui marquent. Et une excellente démonstration du fait que les jeux d'exploration narrations peuvent être géniaux. Alors, jouez a Gone Home.

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (27)

Commentaires

psykomatik
Signaler
psykomatik
Je tenais à te remercier. Tout d'abord, parce que c'est en lisant ton article que j'ai appris l'existence même du jeu, et que j'ai décidé de tenter l'expérience dans la foulée.

Et quelle claque ! Je n'en reviens toujours pas en fait, ce jeu m'a totalement bouleversé, je l'ai trouvé tout simplement extraordinaire. Merci encore pour m'avoir fait découvrir cette véritable perle, homme incroyable aux années 90. J'y suis particulièrement sensible car j'y ai grandi. Je pense qu'a cet égard, c'est d'ailleurs un jeu qui parle plus à ceux ayant vécue cette période, cela donne une savoir encore un peu plus particulière.

Une vraie merveille !
BQuentin
Signaler
BQuentin
Il m'attirait déjà beaucoup mais après lecture de ta critique, je vais devoir craquer. Merci ;)
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Joli billet, faudrait que je l'essaie un jour.
Kikidark
Signaler
Kikidark
Je sais que ça n'a rien a voir. Et en plus je n'ai pas joué a Gone Home ( qui a l'air super soit dit en passant).
Mais tout ça me rappele beaucoup un jeu de l'appstore sur une araignée qui découvre une maison et où on doit attraper des insectes. Les décors nous racontent peu à peu l'histoire des habitants au fur et a mesure que l'on avance dans le jeu, dans cette maison elle aussi bien vide.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@JulienC: merci qui? B) :lol:
Olff
Signaler
Olff
Un gars parle souvent de narration dans le jeu vidéo, il parle de flingue dans les jeux... Gone Home c'est tout ce qu'il souhaiterait faire mais n'y arrive pas tellement, du moins via une voie discutable.
Là les gars ont fait de l'histoire l'élément central du gamedesign. D'où sa durée de vie aussi. La progression, l'interaction, est tjs liée à cette envie d'en savoir davantage.
J'ai adoré.
SouriSotte
Signaler
SouriSotte
Absolument somptueux. L'une de ces perles indés de derrière les fagots que personne ou presque n'a vu venir.
3 petites heures, certes, mais intenses !
Cyborgwolf
Signaler
Cyborgwolf
J'y ai joué, et la fin m'a réellement fait pleurer.
Ce jeu est une perle. La narration est parfaite, l'ambiance est réussie de bout en bout, la musique (d'ambiance et du jeu pur) est géniale. Le texte est écrit avec brio.
J'étais dedans, parce que la maison me rappelait mon enfance quand j'étais gosse (dans les 90'), parce qu'on avait tout pour nous mettre dans cette vie.
J'ai été comblé et ça m'a vraiment marqué. Tout le monde devrait tester parce que c'est un vrai chef d'oeuvre.
Julien Chièze
Signaler
Julien Chièze
Je viens de l'acheter ! C'est parti :)
AdaMenthe
Signaler
AdaMenthe
c'est nul, y'a pas de gameplay.
MAD
Signaler
MAD

Ce que j'ai trouvé admirable dans Gone Home (c'est absolument tout :worship: ) c'est la capacité de nous attirer dans l'histoire et les personnages par des ressorts "narratifs" comme le manoir, la peur, la tension, ou l'absence et pourtant d'explorer la trame et ouvrir le propos sur quelque chose de totalement différent et beau et pur et simple.

Haaaa, finalement t'as eu peur toi aussi. Je pensais être le seul. C'est vrai que l'ambiance sonor est parfaite.

Vivement une sortie sur MAC :)

Il est sur Mac déjà
koao
Signaler
koao
il est compatible mac sur steam
Julien Chièze
Signaler
Julien Chièze
Vivement une sortie sur MAC :)
koao
Signaler
koao
J'ai pris mon temps, je pense ne pas être passer à coter de quoi que se soit. J'ai même chercher des éléments dans les date ect. J'ai mis 3 petites heures.
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
1h30 c'est très court je trouve, il y a quand même de petits trucs secondaires.
Vicporc
Signaler
Vicporc
J'ai pris mon temps. Après, j'ai pas montre en main non plus.
Voron
Signaler
Voron
3h heures? Je l'ai fini en 1h30, j'ai raté des trucs ou je suis un rapide?
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Ce que j'ai trouvé admirable dans Gone Home (c'est absolument tout :worship: ) c'est la capacité de nous attirer dans l'histoire et les personnages par des ressorts "narratifs" comme le manoir, la peur, la tension, ou l'absence et pourtant d'explorer la trame et ouvrir le propos sur quelque chose de totalement différent et beau et pur et simple.
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Non MAD malheureusement c'est vraiment 3-4heures de jeu maximum. Espace confiné et progression uniquement par l'exploration oblige.
Vicporc
Signaler
Vicporc
^^
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Olalala c'est un billet a clics!
Vicporc
Signaler
Vicporc
En fait elle était en chantier depuis la sortie mais je me suis motivé a la publier vu que tout le monde en parlais :lol:
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Cool d'en parler! J'en fais une critique aussi pour le Multivers demain. :)
MAD
Signaler
MAD
3h, c'est à dire 6h, vu comme j'aime bien trainer dans ce genre de jeu.
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
J'espère qu'il y a mon faire part de naissance, si on est en 95, parce que sinon le jeu sera juste mauvais.

Édito

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir. Tu rentres dans le domaine d'un cochon aviateur au nom hybride, dont le pseudo a été crée par l'esprit de la diabolique Metyst. On y parle de jeux flashs, de jeux indépendants, de jeux plus connus, ou pas. On y parle d'art, japonais, chinois, ou international. On y parle parfois de musique, et aussi de grosses conneries. A tes risques et périls, lecteur.

Avatar par Zachula

____

 

____

ORIGINAL SOUND BLOGGERS, podcast sur les musiques de jeu vidéo animé par Poulpyblast, Onink et moi-même. (Et parfois, on a des invités qui transmettent une classe colossale par la voix. Si si.)

Egalement disponible sur Itunes dans la catégorie Podcast > Jeux et Hobbies > Jeu video

_____

Anfawards 2013

 

Krystaward 2013 du "Meilleur Hipster" et "Meilleur faux départ" :3

Archives

Favoris