Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Blog d'un cochon aviateur au nom hybride

Par Vicporc Blog créé le 29/04/12 Mis à jour le 31/12/14 à 16h33

Ajouter aux favoris
Signaler
L'art Chinois (Art)

Désolé pour la qualité médiocre des images, c'est pas évident de trouver des photos de bonne qualité sur les travaux de Wenda.

Parfois, des artistes sont associés à un matériau, en sont indissociables. Calder et le métal, Yamamoto et le sel, Flanvin et les néons par exemple. Gu Wenda, lui, travaille avec des cheveux. Oui, c'est particulier, et personnellement, je n'adhère pas à tout. Mais bon, peut être que vous, ça vous plaira.

Gu Wenda est chinois autant qu'il est américain. Il a émigré en 1987 avec un visa d'étudiant, à 32 ans. Il habite aujourd'hui à Brooklyn Height, avec sa femme Kathryn Scott. Wenda à trois ateliers, un à Williamsburg, les deux autres en Chine, à Xi'an et Shangai. Comme pour tous les artistes chinois il est nécessaire de s'attarder sur leur passé. Son grand père, acteur de théâtre, l'a formé très tôt à l'importance de la littérature et du langage. Mais la révolution culturelle arrive, et ce dernier est déporté. Il meurt loin des siens, tout comme les grands parents maternels de Wenda. L'artiste va devenir garde rouge. Et va, étrangement, retenir des choses positives de la Révolution Culturelle. Comme la volonté de changer l'attitude du peuple par rapport au langage et à l'art, de simplifier la calligraphie en gros caractère et la volonté de créer une société nouvelle.

 

 

 

 

Mis dans un école de sculpture sur bois, il s'ennuie, et passe son temps à peindre. Au début des années 80, je me souviens des soirées, ou l'ambiance était chaude et les mecs... Oh wait, c'est IAM qui me revient en tête.

Au début des années 80, donc, Wenda invente des idéogrammes. Ils sont peints comme des idéogrammes chinois, ont l'aspect des idéogrammes chinois, mais ce n'en sont pas. Ils ne veulent rien dire. Ils s'affichent, libre de tout sens. Et Wenda s'invente son propre langage. Les gardes rouges l'ont fait, pourquoi pas lui?

En 1986, il tente de montrer de très grandes peintures d'idéogrammes. La veille du vernissage, des gardes rouges débarquent, et ne pouvant lire, accusent Wenda de faire une oeuvre engagée, et il ne pourra pas exposer.

Alors, pourquoi les cheveux?

Hautement symbolique, ce matériau est utilisé par Wenda dans une perspective humaniste et multiraciale, souvent mal interprétée. Les cheveux sont collectés chez des coiffeurs, et le nom des boutiques est toujours précisé, ainsi que la date des prélèvements.

 

 

Ces cheveux, Wenda les jette dans l'espace, en forme de tapisserie légère, arachnéenne, créât, avec la lumière, des monuments et des atmosphères quasi mystiques, et étrangement très esthétiques. Dans chacun des pays ou il intervient, Wenda utilise des cheveux locaux. Sa première exposition, en Pologne, fut fermée au bout de 24h, les juifs du pays voyant en cette oeuvre un rappel à l'Holocauste et aux camps de concentration. Puis Wenda internationalise le propos, il exposera à Lyon, en 2000 par exemple, avec pour but final la terre du melting pot, New York. En Israël, pour les mêmes raisons qu'en Pologne, on l'accueille avec des cris et des contestations.

Wenda « peint avec des gènes humains ». Il peint un langage universel avec les cheveux de toute l'humanité, si différente soit elle, comme une chaine, et pendant dix ans. Gu Wenda est spectaculaire toujours. Et les réactions tumultueuses qu'il engendre à chaque exposition montrent bien la force de son travail.

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Ariakkan
Signaler
Ariakkan
Apôtre de Malraux :)
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Le résultat est sublime. Pour moi, l'art doit parler de lui-même, sans explications, et c'est le cas ici. Donc pas de bullshitisme à l'horizon, ouf. C'est vrai que moi aussi, je tique quand on ne peut pas apprécier une oeuvre sans avoir lu les bibles qui vont avec. Genre FF X ou XIII, quoi... ;)
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Mais oui tout à fait. Mais j'ai du mal avec l'overdose d'explications comme ça qui finissent par prendre plus de place que l'oeuvre elle même. Bien bien souvent, même si l'idée est bonne, elle est très simple (et c'est souvent ce qui la rend bonne d'ailleurs). Mais pour accéder à une forme de crédibilité les artistes se sentent obligés de nous pondre des paragraphes interminables pour paraphraser l'évidence, s'éloignant par là même de tout ce qui faisait la puissance initiale du thème en le diluant. C'est là toute la tristesse d'un milieu artistique fondé sur le fric où les artistes doivent savoir se vendre, et ne peuvent bien souvent se contenter de simplement exposer leurs oeuvres dans leur forme la plus pure.
Ah oui, et puis il y en a aussi qui vendent parfaitement bien de la merde au passage. D'où le bullshit.
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
D'accord avec Arriakan. Ok, je ne cautionne pas tout sur l'art contemporain, mais accuser perpétuellement l'art contemporain d'être sans sens, c'est aussi très con.
Ariakkan
Signaler
Ariakkan
@ Waldo : Je comprends ce que tu soulignes en parlant de bullshit quant à la signification de ce type d’œuvre mais je ne partage pas ce point de vue. Lorsqu'un artiste explique sa démarche, il est rare qu'il affirme celle-ci comme une prétention quelconque. On est plus dans le registre de la symbolique. Il s'agit pour l'artiste d'interpeller les gens grâce à leurs œuvres. Je trouve même que des œuvres telle que celle-ci sont beaucoup plus porteuses de sens que de nombreux tableaux de l'époque moderne qui n'ont pour seul intérêt que de flatter l'égo de leur commanditaire. Je généralise mais vous voyez ce que je veux dire.
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Plastiquement c'est assez impressionnant. Bon tout le bullshit autour comme d'hab hein...
Par contre je ne vois pas en quoi c'est étrange qu'il retienne l'accès à la culture comme un truc étonnant de la révolution culturelle, puisque c'était le but ! :lol: (Ce qui ne l'empêchait pas d'être une dictature, mais bon, il y a des dictatures plus ou moins connes...)
Onink
Signaler
Onink
Des travaux assez impressionnants. En tout cas fallait trouver l'idée!
MagicPie
Signaler
MagicPie
C'est assez spécial il faut l'avouer ;)
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
Rien que pour la référence à IAM !

Édito

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir. Tu rentres dans le domaine d'un cochon aviateur au nom hybride, dont le pseudo a été crée par l'esprit de la diabolique Metyst. On y parle de jeux flashs, de jeux indépendants, de jeux plus connus, ou pas. On y parle d'art, japonais, chinois, ou international. On y parle parfois de musique, et aussi de grosses conneries. A tes risques et périls, lecteur.

Avatar par Zachula

____

 

____

ORIGINAL SOUND BLOGGERS, podcast sur les musiques de jeu vidéo animé par Poulpyblast, Onink et moi-même. (Et parfois, on a des invités qui transmettent une classe colossale par la voix. Si si.)

Egalement disponible sur Itunes dans la catégorie Podcast > Jeux et Hobbies > Jeu video

_____

Anfawards 2013

 

Krystaward 2013 du "Meilleur Hipster" et "Meilleur faux départ" :3

Archives

Favoris