WEarePES
Signaler
PES



L'E3 bat son plein et occupe toute l'attention de la sphère vidéo-ludique. Les informations affluent de partout et pour être certain que vous n'avez rien raté des premières impressions sur PES 2012, nous vous avons préparé un résumé exhaustif. Je tiens à remercier particulièrement ThomasGoal et Diablosc à l'affût de la moindre info comme à leur habitude.

Cette année, PES 2012 semble bien parti pour faire la différence sur les détails. Des éléments de gameplay discrets mais que les fans attendent depuis très (trop?) longtemps. Même si Konami garde sans aucun doute des surprises sous la semelle et que le jeu n'est actuellement qu'à l'état de bêta, il pourrait nous surprendre... en tout cas en comparaison de ses prédécesseurs sur cette génération.

Les infos recoupées ci-dessous proviennent de plusieurs sources, mais principalement de WENB. Je décline donc toute responsabilité si, comme chaque année, monsieur Adam est over-enthousiaste. Néanmoins, cela donne un bon aperçu des nouveautés de cette démo de l'E3.


• La physique de balle a clairement été améliorée dans ce PES.
• Le feeling lors des passes est différent grâce à la nouvelle physique de balle. Apparemment cet aspect est plus agréable.
• Pass-support : on peut maintenant choisir entre 5 différents types de passes. De full manuel à full automatique en passant pas le semi manuel (type 3 par défaut).
• Lors d'un une-deux, les joueurs font également des appels croisés, en diagonale (il se peut que ça se fasse manuellement, on en saura bientôt un peu plus).
• Les dribbles grandement améliorés et plus agréables grâce à une meilleure réactivité et plus d'animations. 
• Les courses des joueurs sont nickel. Il n'y aucune saccade dans les animations. C'est 100% plus fluide qu'avant, autant qu'un FIFA par exemple. Il y aura bientôt une grosse annonce à ce propos ( ?).
• Par défaut, la vitesse de jeu est la même que dans PES2011 mais on peut toujours la changer.
• Globalement, les gestes techniques semblent les mêmes que PES 2011 pour l'instant, mais il semblerait que tout ne soit pas définitif.
• Les défenseurs sont plus conscients de la position du ballon et ne laissent plus systématiquement passer la balle devant eux.
• Les animations de fautes sont bien plus réalistes. Le système de collisions est chouette. Sans en faire de trop, il est efficace.
• Il y a maintenant des collisions entre les joueurs sans ballon, par exemple, sur les centres ou les corners.
• Plus d'animations lors des tackles.
• Les gardiens étaient excellents dans la version bêta de l'E3, meilleurs que jamais. Ils bénéficient aussi de beaucoup de nouvelles animations.
• Malgré tout, on n'atteint pas encore la qualité et la quantité de FIFA au niveau des animations.
• Grâce à la nouvelle physique de balle, les tirs sont dans leur ensemble différents de PES 2011.
• Il n'y a plus les incessantes reprises acrobatiques qui sortaient à tout bout de champs dans PES 2011.
• La sélection du curseur se fait toujours avec L1 ... mais on peut désormais sélectionner n'importe quel joueur avec le stic droit, comme dans FIFA (enfin !!!!!).
• Grosse nouveauté sur les throw-in, coups-francs, corners et dégagements du gardien:
En inclinant le stick analogique droit on peut sélectionner le joueur auquel on veut faire la passe. On peut également le déplacer à l'endroit voulu. C'est aussi indispensable qu'intuitif
• Le système de pénaltys revient à quelque chose de plus facile à appréhender. On peut maintenant réaliser une panenka en pressant R1.
• L'IA offensive est vraiment plus intelligente qu'avant avec des appels croisés ou des faux appels que ce soit en attaque ou en milieux de terrain.
• L'IA défensive n'est pas en reste, les défenseurs couvrent mieux les espaces.
• L'arbitrage est meilleur, ils laissent plus souvent l'avantage pour favoriser un jeu fluide.
• Dans la démo de l'E3, on dirigeait le joueur avec le stick gauche et la croix directionnelle servait aux tactiques. Mais pas de panique, il semble que tout ça soit paramétrable pour ceux qui ne peuvent jouer sans le d-pad préhistorique.
• A l'écran de formation, les joueurs ont maintenant une lettre pour noter leurs compétences. Par exemple, Messi a un A pour les dribbles, un D pour la défense, etc...
• Au niveau le plus dur, PES 2012 était difficile. La nouvelle IA défensive des équipes de têtes est difficile à passer.
• Enomoto, le producteur du jeu voudrait retranscrire les styles de jeux régionaux pour différencier le jeu latino de l'anglais par exemple.
• Graphiquement, le jeu est  beau : les effets de lumière sont mieux retranscrits, les joueurs ressemblent encore plus aux vrais, ils transpirent, etc...
• Plus d'animations sur le bord du terrain, les remplaçants a l'échauffement, le coach en mouvement, les caméramans autour du terrain... ils sont enfin là !!
• Les nouvelles cages à filets carrés et tendus rendent bien. Elles réagissent de manière réaliste.
• Il y aura différentes caméras suivant le stade. L'impression est différente quand on est au Camp Nou que dans d'autres stades.
• La caméra Broadcast (par défaut) montre plus l'action qu'avant. Plus besoin de changer pour la caméra Wide.
• Les nouveaux menus sont totalement à l'effigie de UEFA.com... en fond, on peut voir des ralentis de matchs de Champions League.
• Konami communiquera bientôt sur les nouveaux modes de jeu et sans doute quelques nouvelles licences.


    

    

Kaiwai de WEarePES.com

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

WEarePES

Par cattac Blog créé le 03/02/10 Mis à jour le 03/06/12 à 07h25

WEarePES.com regroupe depuis début 2003 la plus grosse communauté francophone de fans de Pro Evolution Soccer et Winning Eleven. Ce blog sur Gameblog est un avant goût de ce que vous trouverez sur WEarePES.

http://www.wearepes.com/

Ajouter aux favoris

Archives