Premium
Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Par Tiris Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 22/03/15 à 23h15

Plongez dans les coulisses du jeu vidéo et de son développement avec Tiris, game designer chez Ivory Tower.

Ajouter aux favoris
Signaler
Divers (Divers)

Aujourd'hui, à la demande de The_King_Rama, et parce que ça peut en intéresser d'autres, j'écris un petit ticket sur le chemin que j'ai suivi pour parvenir un jour au poste de game designer.

 

Un petit rappel tout de même : comme pour tant d'autres métiers, il existe de nombreux chemin qui peuvent vous mener à votre but. Si maintenant il existe des formations spécifiques dans des écoles spécialisées dans le domaine du jeu vidéo, cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas passer par d'autres voies, la preuve en est que les meilleurs game designer actuels n'ont pas eu eux à passer par ces études.

Reste que le monde du jeu vidéo se professionnalise énormément depuis quelques années et que les diplômes reconnus par l'industrie seront des atouts pour vous y faire une place !

 

Ce rappel fait, revenons en à mavie.com.

J'ai grandi en Belgique, pays de la frite, de la bière et du chocolat (entre autre hein, les moules ça donne déjà moins envie souvent). Très jeune j'ai été confronté à l'informatique par mon père qui s'y intéressait beaucoup et du coup aux jeux vidéo également. J'adorais jouer, mais j'adorais aussi également créer du coup un des programmes qui me reste le plus en tête de ma jeunesse est le Logo et sa petite tortue de pixels. Plus qu'un programme c'était en fait avant tout un langage de programmation, le premier que j'ai appris.

 

A l'âge de 14 ans, les premiers choix relatifs à notre cursus scolaire arrivent avec les fameux cours à options. A cette époque, il était maintenant clair que je voulais faire du jeu vidéo, mais ce métier me semblait complètement inaccessible.

Ce n'était tout de fois pas si grave que cela, mon rêve était de devenir programmeur de jeux vidéo (à cette époque je pensais, et c'était parfois le cas, que le programmeur était également game designer), il me suffisait donc déjà de faire les études qui menaient au job de programmeur. Je m'étais dis que si je ne trouvais pas de place dans l'industrie du jeu directement, beaucoup d'entreprise cherchaient des programmeurs, je pourrais donc avoir un job rémunéré et bosser à mon temps libre sur des projets de jeux perso pour me faire de l'expérience et continuer à tenter d'envoyer des C.V. aux boites de JV.

Du coup dès 15 ans j'ai choisi de prendre 8 Heures de maths par semaine dans mon cursus (important pour la programmation la logique et les mathématiques) et évidemment de suivre le cours optionnel d'informatique où j'ai eu la chance d'apprendre le PASCAL (un autre langage de programmation) avec un excellent professeur.

Après mon bac (enfin l'équivalent du bac en Belgique), j'ai donc fait un graduat (c'est un bac +3 ultra orienté sur la pratique avec un stage intéressant en entreprise, je préférais nettement ce modèle d'étude au modèle universitaire) en programmation à l'IESN à Namur.  

 

C'est là qu'est intervenu un « malheur », qui au final se révèlera être une énorme chance pour moi. A ma sortie des études, le bug de l'an 2000 et le passage à l'euro sont passés, les entreprise licencie l'excédant de programmeurs qu'elles avaient engagé pour ces 2 occasions, le marché de l'emploi se bouche. Malgré cela, j'ai bien essayé d'envoyer des C.V. à quelques boites de jeux vidéo, mais ce fût sans succès.

Après quelques mois de recherche d'emploi, j'apprends qu'une école d'infographie, l'HEAJ,  va ouvrir une section dédié au jeu vidéo. Cette section sera fortement orientée sur le graphisme, mais de nombreux cours à options donnés par des professionnels du milieu du JV me tentent énormément. Du coup je m'y inscrits immédiatement et me voila repartis pour 3 années d'études passionnantes.

La première année d'étude est une année préparatoire à toute la section graphisme. Même si à la base, ce n'était pas trop mon truc, je suis fort touche à tout et j'adore apprendre, du coup je retire pas mal d'enseignement des cours tels que la photographie, la phénoménologie de la perception, l'histoire de l'art ou la communication visuelle.

Les 2 années suivantes sont orientées 100% jeux vidéo avec des cours de modélisation, d'animation, de level design, de game design, de game scripting, d'histoire du jeu vidéo, de suivi de projet, etc.  Autant dire que ce furent des cours passionnants, grâce également au fait qu'ils étaient donnés par des professionnels du milieu, dont certains ont notamment produits un de mes jeux cultes : Outcast.


Ces 3 années vont m'apporter un bon bagage en graphisme qui allié à mon bagage de programmeur va se révéler extrêmement utile pour diriger un projet et avoir une excellente vue d'ensemble de tous ce qui fait un jeu vidéo. Mais surtout, je vais y suivre des cours de game design passionnants qui vont me donner envie de chercher un stage dans ce domaine d'activité à la fin de mes études.

Ce stage en game design, je le trouverais en France dans une boite de passionnés qui compte une cinquantaines de personnes quand je la rejoins : Ankama.


Après ben ça se passe très vite, on est content de ce que je fais pendant mon stage et on me propose un CDI directement que j'accepte bien sûr de suite, tellement j'adore le boulot que je fais dans cette boite. Ca fait maintenant plus de 3 ans que j'y travaille et j'y dirige une petite équipe (6 personnes) sur un projet qui va se finir dans quelques mois, la boite elle a énormément grandit grâce à son succès et s'oriente énormément vers le cross-média, ce qui offre à tous les employés d'énormes possibilités et laisse entrevoir pleins de nouveaux projets de jeux passionnants.

Voila pour mon petit parcours à moi, pas forcément très original ni passionnant, mais bon prouve au moins que même si c'est encore une chance de bosser dans ce milieu, il ne faut pas compter que sur sa chance justement.

D'ailleurs ça me donne envie de donner un ou deux derniers conseils pour ceux qui aimerait devenir game designers par exemple :

D'abord, même si les études c'est très bien, il vous faudra bien plus que cela. Même si il existe des exceptions, pour moi, un game designer est avant tout un joueur et quelqu'un qui a une très bonne culture du jeu vidéo. Comme un cinéaste qui voudrait faire un film de SF se doit de connaitre Star wars, en tant que game designer, vous avez plutôt intérêt a vous être intéressé à un plus grand nombre possible de jeu et d'avoir déjà tenté de les analyser, de savoir ce qui marche, ce qui marche moins, ce qui vous a procuré du plaisir et ce qui vous a fait lâcher la manette.

Dans le même ordre d'idée, un game designer ne devrait pas se sentir limité par le support de travail. Si vous aimez créer des jeux, ne vous dites pas que ça vous est impossible parce que vous ne savez pas programmer ou que vous n'avez personne pour programmer vos idées par exemple.

On commence à faire du game design très jeune en fait, par exemple en modifiant els règles d'un jeu de société qu'on trouvera plus intéressant si on y ajoute telle ou telle mécanique. Encore aujourd'hui je pratique le jeu de rôle papier (Dungeon & Dragons et compagnie) autant en tant que jouer qu'en tant que maitre du jeu et c'est toujours une expérience enrichissante qui me donne pas mal d'idées pour mon travail.


Pour finir, pour revenir aux jeux vidéo, on ne le dira jamais assez, mais participer ou lancer un projet de « mod » sur un jeu ou créer un « simple » niveau sont toujours des expériences très enrichissantes qui viendront donner du poids à votre C.V en plus.

 

Voila, j'espère que cet article aura répondu à une ou deux questions chez certains peut-être ^^.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

The_King_Rama
Signaler
The_King_Rama
merci pour ta réponse Tiris, comme je n'ai pas les moyens de me payer une école je vais continuer a m'autoformer ardemment sur 3Ds Max et réfléchir aux mécaniques de Gameplay et le reste et en parallèle essayer de trouver du boulot en testeur :)
Tiris
Signaler
Tiris
Hey, salut Sachka ! (^_^)/

Oui, c'est vraiment ultra pratique, que ce soit du coté créatif ou du coté communication avec le reste de l'équipe, c'est un atout de taille. Surtout en fait dans les boites où les GD deviennent souvent chef de projet également.

Je pense vraiment que dans notre métier on a de toute façon plus qu'intérêt d'être de vraies éponges et de s'intéresser à tout :o. C'est pour ça que comme dit dans le dernier Podcast Gameblog, (que je viens seulement de finir d'écouter et qui était extrêmement intéressant) il y a pas mal d'école du jeu vidéo actuellement mais peu offrent un cursus vraiment intéressant et au final il vaut souvent encore mieux faire effectivement des écoles de graphisme ou de programmation et apprendre à faire des design docs, bosser sur des mods, ...

Au final c'est aussi ce qui fait de notre métier un métier si passionnant, cet apprentissage permanent :).
Sachka
Signaler
Sachka
Salut (ex-) collègue ! Très sympa ce récit, et je vois que tu as aussi une formation très éclectique ^^ Je pense que c'est vraiment un plus pour être GD, savoir comprendre à la fois les artistes, les programmeurs, avoir une sensibilité au scénario, etc. Perso ça m'a beaucoup aidée d'avoir un bagage scientifique (bac maths physique) + des études littéraires + un savoir-faire graphique (histoire de faire des maquettes et schémas qui tiennent la route).
Tiris
Signaler
Tiris
Ben, ça dépend de ton stade coté étude en fait. Si c'est game designer que tu vise, je recommanderais quand même maintenant d'aller vers les bonnes formations en game design, mais tu peux aussi clairement décider d'entrer dans le milieu par une porte plus facile comme le graphisme 3D (bien recherché) qui en plus te permet de rebondir au cas où (travailler sur des films d'animation, des pubs, ... en attendant de trouver un job dans le jeu vidéo) et à coté d'essayer d'être autodidacte game designer :).

Par contre Jimmy à raison, une fois que tu es rentré dans une entreprise, même en temps que support ou testeur par exemple, il y a moyen de monter les échelon si tu montre que t'es bon, donc rentrer en graphiste pour passer après en GD, oui, c'est possible (je l'ai déjà vu chez Ankama d'ailleurs) ^^.
The_King_Rama
Signaler
The_King_Rama
moi pour rentrer dans le métier un pote (Jimmy qui est sur le dernier podcast pour ne pas le nommer :P) ma conseillé de bosser 3Ds Max a fond, et que selon lui ça pourrais me permettre de devenir par la suite (avec quelque année d'xp dans une boite) Game Designer ou autre, et que finalement c'est un milieu ou une fois rentré les possibilités d'évolution sont assez grande et relativement ouverte

qu'en pense tu? :)
Tiris
Signaler
Tiris
En scripting il est souvent utilisé, mais bon si tu veux vraiment programmer un jeu, faudra surtout passer par le C/C++. Mais pour apprendre en douceur, LUA est cool et il pourra t'être utile sur certains jeux ^^.
spado
Signaler
spado
Oui, c'était pour le Jeux vidéo, le langage LUA est-il très utilisé?
Tiris
Signaler
Tiris
@spado : Alors facile, j'aime vraiment tous les aspects, un des trucs que je préfère forcément c'est voir une de mes idées "prendre vie" dans le jeu et avoir des retours positifs des joueurs à son propos. Ce qui frustre : avoir tellement d'idées et souvent ne pas avoir les moyens de les réaliser ><.

L'idée je pense, c'est ma personnalité à la base, comme j'ai dis, déjà gosse je créais des jeux pour mes amis (des jeux en plein air, ou des modifications des règles de jeu de société, ..) puis quand j'ai commencé à toucher aux PC/consoles et aux jeux vidéo, voila je voulais faire ça ^^.

Un langage de programmation, ça dépend ce que tu veux faire, mais pour le JV, je conseillerais peut-être le LUA si le C/C++ sont trop compliqués pour commencer.

Sinon des projets de mod j'en ai eu quelques-uns, mais au final je me suis fait engager avant même de pouvoir vraiment bosser dessus vu que j'étais engagé avant même de finir mes études. Mais bon, plus jeune j'ai fais beaucoup de maps pour des STR ou FPS après avec Half-Life ^^.
spado
Signaler
spado
Qu'est ce que tu adore et déteste dans ton métier?
comment t'est venue l'envie de travailler dans ce milieux?
tu connaitrait pas un langage de programmation facile et très utilisé?
est ce que tu a fait des Mod?
The_King_Rama
Signaler
The_King_Rama
encore une réponse intéressante :P
Tiris
Signaler
Tiris
@Spado (et The_King_Rama qui plussoie :P) :

Alors, oui on entend très fréquemment ce terme, le plus souvent je dirais, ça va être dans le cas des production indie, des mods de jeu, ... Des projet qui souvent (mais pas uniquement) servent à essayer de se faire connaitre dans le milieu, de percer quoi. J'ai un ou deux potes qui comme ça on été recrutés pour le travail qu'ils avaient fait sur un mode HL Source par exemple.

Après là c'est plutôt percer de manière personnelle on va dire, mais ça pourrait tout aussi bien s'appliquer à une boite. Par exemple Ankama est vraiment une petite boite partie de rien qui a pu percer grâce à DOFUS et passer de l'état de petit stuido assez méconnu à ce qu'est Ankama maintenant, un développeur/éditeur touche à tout qui a beaucoup plus l'écoute du milieu du coup (surtout en Europe du moins).

Au final c'est comme dans beaucoup de métier créatif hein, il faut savoir te démarquer en montrant ce que tu vaux ^^.

Alors franchement les qualités indispensables, je voudrais pas trop m'avancer dessus, parce que comme je l'ai dis, il y a 100 facettes de ce métier qui demandent chacune des qualités différentes. Si tu est appelé à faire de l'équilibrage par exemple, je te dirais qu'une qualité indispensable est d'être extrèmement méthodique et organisé et qu'il vaut mieux avoir un très bon esprit logique et mathématique.

Par contre, pour tout game designer, il y a une qualité vraiment indispensable que je peux citer, c'est "savoir se faire comprendre des autres".

Parce que tes idées, elles ont beau être géniales, si tu n'arrives pas à les coucher sur papier et à les expliquer clairement à tes collègues elles seront pas correctement intégrées au jeu. De plus, si tu n'arrives pas à matérialiser tes idées, c'est que tu n'es qu'à la moitié du processus de création en fait, et à ce niveau, tant que les idées ne sont pas matérialisé, c'est comme si tu n'avais rien.

Sinon oui, j'ai quelques livres (là je lis "A theory of fun for game design"), tous en anglais par contre. Ça pourrait être intéressant d'en parler dans un prochain poste, je note ^^.

Pour finir, la langue officielle d'Ankama est bien le français, même si ça parle toutes les langues dans le studio ^^.
The_King_Rama
Signaler
The_King_Rama
+1 pour Spado :)
spado
Signaler
spado
On parle souvent de percer dans l'industrie vidéo ludique pourrais tu expliquer sa?
Quel sont les qualité indispensable d'un game designer ?
est ce que tu as lu des livres parlant des jeux video/game design pourrais tu dans un prochain post en faire la présentation?
c'est quoi la langue officiel de votre studio?
Tiris
Signaler
Tiris
@ Spado : Difficile question que la définition ^^. Une définition un brin académique voudrait être "personne travaillant sur les mécaniques de jeu". En fait faut actuellement faire la distinction entre lead GD, senior, junior, assistant, ...

En gros certains GD vont s'occuper de la vue d'ensemble "dans ce jeu ton but ce sera de faire parvenir une voie de chemin de fer de A à B" d'autre vont s'occuper de rendre la mécanique de pose de rail intéressante par exemple alors que les dernier vont encoder les données les ajuster, les équilibrer par exemple. Perso j'ai la chance, bossant à la tête d'une petite équipe de faire tout : décider de la direction du jeu à haut niveau et de m'occuper de chaque tâche une à une, mais aussi de son intégration (ahah ces heures passées à encoder les stats de certains équipements :D).

L'ambiance chez Ankama ? Bah pour ma part et surtout dans notre petite équipe, c'est juste géant et j'aurais pas envie d'aller autre part pour le moment. Surtout avec la chance que j'y ait d'y bosser sur un style de jeu que j'adore : Un tactical RPG (je bosse sur le stand alone uniquement pvp de la boite pour répondre aussi à une de tes questions ).

Sinon pour une autre facette, oui, ce serait sympa, ça me fait plaisir d'écrire et de partager là-dessus pour le moment ^^.

@The_King_Rama : Merci, ça fait plaisir si ça aide ^^. J'en connais un ou deux qui viennent du sud, même si maintenant avec les + de 400 employé,s je connais plus tout le monde comme au début :D.
The_King_Rama
Signaler
The_King_Rama
Super intéressant! merci beaucoup pour ce post ça me fait réfléchir a quelque truc.

je connais quelqu'un qui bosse pour Ankama, un graphiste qui viens du Sud (il a fait sa formation a Creajeux) peut être que ça te dis quelque chose :)
spado
Signaler
spado
c'est quoi ta propre définition, conception du métier de game designer ? quelles sont pour toi indispensable pour pratiquer ce métier? Comment est l'ambiance chez ankama? Tu ne travaillerais pas sur le jeu "island of wakfu" le beat em all sur Xbox 360? est ce que tu pourrais faire un autre poste sur une autre facette inconnu du métier de game designer?

Édito

L'univers du jeu vidéo m'a toujours fasciné et a toujours été source de débats passionnants pour moi, en tant que joueur, puis encore plus en tant que game designer.

Après presque 6 années chez Ankama où j'ai eu l'occasion de travailler sur pas mal de jeux et surtout de diriger le développement de Dofus Arena, j'ai rejoins Ivory Tower à Lyon afin de relever de nouveaux défis.

Tenir un blog est un exercice intéressant. En plus d'être un lieu d'échange avec des gens passionnés, cela me  pousse à essayer de toujours mieux structurer mes idées, de vulgariser des concepts parfois très techniques ou d'essayer de rendre intéressant des sujets qui de prime abord ne le sont pas forcément. C'est en fait un exercice de communication parfait pour un game designer.

J'espère que vous vous plairez à lire ce blog autant que j'ai plaisir à l'écrire !

Hervé Gengler Aka Tiris.

 

 

 

 

Archives

Favoris