Premium

Central Perk

Par ChandlerMurielBing Blog créé le 31/10/11 Mis à jour le 22/11/11 à 12h31

Bienvenue à vous Ô chers internautes, insomniaques ( oui vous n'êtes pas seuls ), geeks ou simple bloggeurs lambda, dans le célèbre Central Perk de la meilleur série de tout les temps : Friends !

Au programme de tout et de rien, humeurs, débats, critiques, enfin rien de bien original en fait.

Ajouter aux favoris
Signaler

A en juger par les 15 plus gros lancements de jeux vidéo en termes de ventes, la question peut légitimement se poser. On trouve beaucoup de COD, du pokémon, du Halo et le seul qui touche des sujets sensibles, qui suscite la controverse et soulève quelques sujets intéressants ( encore que parfois plus subtil qu'autre chose ) c'est GTA. Même constat quand on regarde les catalogues de jeux proposés sur consoles de salon et PC, ça tournes relativement en boucles ( ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de bons jeux je précise ).

Alors la guerre c'est bien marrant mais sur le fond, nos méninges et notre réflexion ne sont guère mis à rude épreuve !

Et je précise par avance que là je parle de gros titre, triple A et autres blockbusters, parce que je vois d'ors et déjà les réponses qui m'inviteront à me pencher sur les jeux indépendants qui effectivement sont irréprochables dans la diversité thématique qu'ils apportent, malheureusement le manque de moyen et leur indépendance qui est une qualité mais aussi leur plus gros défaut, ne leur permettent pas de pouvoir vraiment rivaliser avec les fortes têtes du marché, car aujourd'hui un triple A niveau coût de production c'est faramineux !

Dépasser les limites et susciter le débat ou la controverse est quelque chose d'important dans l'art, et le jeu vidéo en fait partit intégrante, au même titre que le cinéma ou la littérature, alors pourquoi si peu de prises de risque ? Il y'aurait tant matière à s'attaquer à des sujets borderline, dérangeants et tabou peut-être mais avant tout intéressant, à force d'abrutir le consommateur et de le gaver de gros titre hollywoodien certes divertissants et somme toute de qualité dans leur sujet initiaux mais tellement fade et vide de consistance ne risque-t-on pas de se retrouver avec un média aseptisé ne proposant plus que du jeu vidéo pop-corn et une consommation fast-food ? Alors d'accord le jeu vidéo doit rester divertissant, mais divertissant ne veut pas dire ne pas faire appel à la réflexion et la curiosité du joueur ! Pour certains le jeu vidéo ne devrait jamais être prise de tête car il y'a ce vecteur « amusement » qui écrase tout le reste, mais n'êtes-vous jamais sortit d'une séance de cinéma marqué par un film qui vous a fait, dans la seconde ou vous avez quittez la salle, vous poser des tas de questions, qu'elles soient philosophique ou non d'ailleurs ? C'est l'essence même de l'art, le pouvoir que dispose une oeuvre peut parfois être phénoménal, toucher au plus profond ou même parfois faire peur tant elle est dérangeante et troublante, remettre en question certaines choses, certaines opinions ...

Je pense que si le média du jeu vidéo veut être pris une bonnes fois pour toute au sérieux par les intellectuelles ou même par l'opinion public de manière général il faut que des branches qui seront peut-être juger comme extrémistes au début dérangent profondément certains dogmes, et qu'on soit clair je ne dis pas que le JV ne doit être sujet qu'à réflexion intellectuel ou expériences introspectives profondes, il faut de tout, du divertissant grand guignolesque mais également des jeux qui abordent de vrais thèmes profonds voir dérangeant, de quel façon ? Ce n'est pas mon métier ( et j'aimerais pourtant ), mais le jeu vidéo est une technologie et un média qui évolue, il y'a largement matière à faire.

De plus, à l'heure de cette ère du « buzz total » ou de celui qui aura la plus grosse, aborder des sujets à controverses assurerait une pub certaine pour les développeurs et les travailleurs du jeu vidéo. Effectivement les médias aiment taper sur tout ce qui touche de près ou de loin à l'anticonformisme, mais au moins ça ferait avancer le chmilblik : ça permettrait à beaucoup de voir le jeu vidéo autrement. Je pense qu'il est aussi temps que toutes ces associations de protections arrêtent de chercher la petite bête et de s'accaparer tout et n'importe quoi : leur degré de nuisance vis-à-vis de la liberté de création et d'expression grandit de jours en jours, (et ce même si elles aiment nous faire croire qu'elles sont là pour protéger ces libertés fondamentales !) . J'espère juste que dans le futur il y'aura quelques braves sacrifices, comme il y'en a eu pour la littérature ou pour le cinéma, que certains oseront mettre un grand coup de pied dans la fourmilière pour le bien de cette plateforme formidable qu'est le jeu vidéo.

Je vous conseille d'ailleurs à ce sujet, l'émission 151 de gamekult qui en parle plutôt bien ( désolé de faire de la pub à la concurrence mais le jeu vidéo n'a pas de frontières ;) )

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Utori
Signaler
Utori
Alors je vais essayer de répondre : Oui il y a les blockbusters, les jeux indépendants, mais aussi des jeux a prise de risque. Rares certes, et parfois victimes de crashs assez violents, il y a aussi des perles en AAA : Bioshock pour ne citer que lui

Archives