Premium

Central Perk

Par ChandlerMurielBing Blog créé le 31/10/11 Mis à jour le 22/11/11 à 12h31

Bienvenue à vous Ô chers internautes, insomniaques ( oui vous n'êtes pas seuls ), geeks ou simple bloggeurs lambda, dans le célèbre Central Perk de la meilleur série de tout les temps : Friends !

Au programme de tout et de rien, humeurs, débats, critiques, enfin rien de bien original en fait.

Ajouter aux favoris
Signaler

Suite à une mauvaise manip de ma part je n'ai plus accès à mon précédent blog qui porte le même nom et le même article, je reconduit le tout ici et donc si vous voulez réagir faites le sur ce blog,  j'espère que l'autre sera rapidement effacé dans un soucis de lisibilité :) encore désolé.

Puisqu'il faut bien commencer par un premier article je vais donc entamer ce blog avec une question-critique-débat qui je le pense, nous concernes plus ou moins tous de près ou de loin, nous autres joueurs.

Le jeu vidéo et l'univers auquel il appartient est en constante évolution, que ce soit d'un point de vue économique, marketing, médiatique, technologique etc... Il y a encore 13 ans, quand le père Nöel m'apportait pour la première fois autre chose que des Batman et autres super héros miniature, j'ai pris un chemin qui sans aucun doute allait façonner ce que je deviendrais plus tard. Ma première console donc ( bon j'avais bien une mégadrive qui traînait dans un carton dépourvue de toute attention mais pour le coup ça ne m'a pas marqué comme pour celle-ci ) et pas n'importe laquelle, made in Sony, la magnifique et irremplacable Playstation, la console aux 100 millions d'unités vendues ! C'est donc là que ma " carrière de gamer " commence, les yeux étincelants devant ce bijoux technologique qui m'offrait alors des sensations toutes nouvelles, un peu comme un puceau qui visite les grottes étroites pour la premières fois. Je passais donc tout mon temps libre manette à la main, jamais laissé, toujours en quête de nouvelles sensations et de découvertes introspectives car à défaut de ce qu'aime nous faire gober les médias, oui le jeu vidéo est un média fantastique qui permet de vivre des choses incroyables ! 

Deux années passent, j'ai donc 8 ans, nous sommes en novembre 2000 quand la nouvelle bombe de Sony sort en europe, j'ai la chance d'avoir un père à moitié geek pour qui la sortie de la Playstation 2 était si non plus, tout aussi importante que pour moi, et j'ai fait partit des petits venards qui ont eu la console dès le premier jour de sa sortie, je m'en souviens encore, j'était aux anges, mes premiers jeux furent Fifa 2001, SSX et mon père s'était acheté ( bon c'est lui qui avait payé la console vous l'aviez compris ) Kessen. Je gardes des souvenirs excellent de ces moments de gaming, d'abord parce que la console étant à l'époque branché à la TV famillial il fallait que tout le monde puisse jouer, et certaines parties avec mon frère, ma soeur et mon père furent épique ( notamment sur CTR ou sur GT3 avec le volant et les courses marathons ou l'on se relayait pendant toute une après-midi ) mais aussi et surtout parce que j'étais littéralement plongé dans l'univers du jeu et ce peu importe lequel, plus rien n'existait autour, j'étais avec ma console et j'étais BIEN ! 

On avance encore de quelques années supplémentaires, septembre 2007 maintenant et pas mal d'années se sont donc écoulés, ma PS2 a tourné à plein régime durant tout ce temps et je peux dire que j'ai vécu mes plus beaux moments de joueurs sur cette console. 15 ans, toujours aussi fan de JV, j'attends avec hâte que mon père achète la PS3 et ce peu importe le prix ( bon peu importe c'est un bien grand mot ), il ne cessait de le répeter, étant fier d'être pro Sony ce qui a bien évidemment contaminé tout les gamers de la maison, à savoir moi et... ah bah moi seul en fait mon frère n'en ayant rien à foutre et ayant déjà une 360 depuis plus d'un an ! Le sait Graal arrive enfin à la maison accompagnée de Virtua Tennis 3 et de Motorstorm, après un déballage à une vitesse à en faire pâlir un éjaculateur précoce, je lance la galette et je m'installes confortablement, délaissant ma pauvre canette de coca. Et là c'est intense, les graphismes sont bluffants, ça valaît le coup d'attendre me dis-je interieurement ! Et puis... bah oui c'est jolie, mais ou sont tout les bons jeux qui me faisait vibrer sur ma ps2 adorée ? Ou sont les parties endiablés entre potes autour de bonnes pizzas bien grasses de la firme au dés rouge, sur du PES... 

Nous voilà donc aujourd'hui, quatre ans plus tard, le 31 novembre 2011, je tires des conclusions mitigés vis à vis de la PS3, oui sur le papier c'était grandiose, un monstre de puissance, des graphismes magnifiques, un prix à vous en irrité l'anus..mince ça compte pas ça. Evidemment qu'il y'a des titres excellents sur ps3, Uncharted c'est du lourd ! Deus Ex pareil ! PES pareil ! ( elle est pour toi celle-là SeaBass ;) ) mais merde y'a plus cette ferveur qui existait sur les consoles précédentes, alors on en tires les conclusions qu'on veut ( casualisation du JV ? Difficultés totalement amoindrie pour touché un plus large public ? Coût de productions beaucoup trop élevés ? ) mais ce que je sait c'est que je n'ait plus ces yeux qui pétillent quand j'allume ma PS3, et je sais aussi que je suis loin d'être le seul !

Pour les courageux qui ont lus jusqu'ici, vous vous demandez surement le rapport de tout ça avec le titre de l'article, mais si on y réfléchit bien le rapport n'est pas si obscure que ça, même si ce serait mal résumé que de dire qu'avant on avait des graphismes pourries ( oui j'exagères volontairement ) mais qu'on prennait un pied pas possible sur pas mal de titres, alors que maintenant on a de très jolies rendus visuels mais que finalement ça joue très peu sur le plaisir de jeu, il y'a tout de même une petite part de vérité là dedans ! Et je suis loin d'être un partisan du " le photo-réalisme ça va casser la barrière qui fait qu'on est dans un jeu vidéo etc... ) au contraire, j'ai toujours rêvé de pouvoir jouer un jours à une sorte de GTA avec des graphismes purement réels, ce que je me pose comme question c'est simplement le fait que, est-ce que à toujours vouloir du réalisme, on finit pas par perdre le côté fun ? 


Bien évidemment cet article est étroitement ( ou pas ) lié à la sortie de Battlefield 3 qui est une véritable baffe graphique nous rapprochant toujours un peu plus du vrai photo-réalisme, personnellement j'adore, enfin pas le jeu parce que j'ai pas le PC de guerre recquis pour le faire tourner, mais le rendu visuel est juste bandant quoi ! Faire la guerre comme en vrai et se défouler un bon coup avec une tronche en rendu réel qui éclates à côté de nous, c'est le pied ! Et pas de culpabilisations s'il vous plaît, certains utilisent bien la boxe ou le rugby pour se défouler, bah moi c'est le Jeu vidéo et c'est pas plus mal comme ça ! Voilà donc qui clos mon article, désolé pour ce pavé mais ça permettra surement aux plus courageux qui auront lus jusqu'au bout de se mettre dans le bain et non pas simplement de répondre à une question sans être allé chercher auparavant des émotions peut-être endormies, pour ceux qui ont la flemme de tout lire et je comprends, vous pouvez simplement répondres à la question en donnant votre avis sans états d'âmes, si ça peut déboucher sur un débat d'idées tant mieux ! Sur ce !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

ChandlerMurielBing
Signaler
ChandlerMurielBing
Merci pour ton analyse que j'avoue partagé dans sa quasi totalité.
Seulement il y'aura un moment ou le seuil " photoréalisme " sera franchit et indépassable, certes on pourra toujours avoir des gadgets technologiques visant à améliorer les sensations, l'immersion, mais pour ce qui est du graphisme pur, j'ai " l'espoir " qu'il soit un jour atteint et vu à la vitesse à laquelle évolue la technologie dans son ensemble je pense que ça devrait être une question d'années.
Ce que je me demande c'est si ce réalisme finalement sera aussi jouissif qu'on l'espère, j'ai d'ailleurs remarqué à ce sujet qu'il y'a les " pro photo-réalisme " toujours en quête de graphisme de plus en plus réel, et ceux qui au contraire pensent qu'une fois atteint une certaine barre le média jeu vidéo devient non plus une plateforme de divertissements et de loisirs mais plutôt une " chose " moins fun et plus à même de créer des troubles chez certains joueurs qui ne ferraient plus le distingo entre le monde réel et le virtuel.
Déjà on en saura un peu plus une fois les premières images des futurs consoles de Sony et Microsoft, vont-ils continuer cette course à la puissance ou bien s'orienté vers du très grand public en suivant le chemin de Nintendo ?
Bbali
Signaler
Bbali
Je pense que tu seras amusé de relire ton article dans 10 ans.
L'innovation nous bluffe toujours, mais elle vieillit tout aussi mal. Dans l'histoire du jeu vidéo, j'ai remarqué qu'à quelques exceptions près, plus un jeu en 3D va être beau quand il va sortir, plus il va mal vieillir graphiquement (pour les jeux en 2D c'est différent, ils gardent toujours un charme qui leur est propre). En exemple on peut citer aisément Tomb Raider, Toshinden, Soul Edge, Resident Evil, Midtown Madness 2, Far Cry, etc... qui étaient tous magnifiques à leur sortie et qui ont connu un sort commun : aujourd'hui ils ont plutôt tendance à piquer les yeux.
Ce qui créée ce vieillissement, c'est la distance qu'on prend vis-à-vis ce ces titres par rapport à ce qu'il y a de nouveau. Battlefield 3 est comme tous les autres, ils nous ébahit à sa sortie, mais je subodore qu'il connaîtra le même sort.
Quand on parle de "photoréalisme", il est certes vrai que c'est ce qu'il se fait de mieux aujourd'hui, mais demain, qu'en pensera-t-on ? J'ose penser qu'on y verra peut-être des décors trop vides, trop statiques et pas assez destructibles, des effets de lumière exagérés et finalement pas si crédibles que ça, ou que sais-je...
Ressortons Call Of Duty 2 et observons bien la scène du débarquement : en comparaison à un BF3 ou un Uncharted 3, ce qui étaient à l'époque impressionnant par son dynamisme n'est plus aujourd'hui qu'un décor en carton-pâte.
Et n'oublions pas qu'encore aujourd'hui l'herbe est toujours gérée par petites touffes moches en gif, c'est quand-même signe qu'il y a encore du boulot.

C'est pour ça que perso je prends toujours du recul par rapport à cet engouement qu'on peut avoir à la découverte d'un jeu "magnifique". Quand j'entends quelqu'un se poser la question "Je me demande comment ils pourraient faire mieux", je réponds toujours "Il y a encore largement de quoi faire".

Archives