Terra Enigma, le blog des jeux d'aventure et des Point n' Click

Terra Enigma, le blog des jeux d'aventure et des Point n' Click

Par Professeur Stobbart Blog créé le 02/08/13 Mis à jour le 12/10/13 à 11h33

Bienvenue sur Terra Enigma, le blog consacré aux jeux d'aventure et aux jeux dits "Point n' click". Ici, je vous parlerai des grands classiques du genre, mais aussi d'anecdotes diverses et des nouveautés.

Ajouter aux favoris

Édito

 Bonjour à tous, chers aventuriers !

Bienvenue sur Terra Enigma, le blog des jeux d'aventure.

Nous sommes tous passionnés de Jeux Vidéo puisque nous sommes là, j'ai simplement fait le choix de m'étendre sur le type de jeu que j'affectionne particulièrement, le jeu d'aventure et le point n' click en général.

Qu'est-ce que le point n' click ?

Le point n' click est un type de jeu qui se joue à la souris, à l'aide d'un curseur interactif. Souvent simple d'accès, le point n' click a connu son heure de gloire durant les années 90. Mais détrompez-vous, il n'est pas mort, bien au contraire !

Pourquoi Terra Enigma ?

Les vieux routards des jeux d'aventure vous le diront : un point n' click, c'est souvent de la patience, de la recherche, des crises de nerf et des énigmes tordues et revêches. Nous sommes tous des enquêteurs en herbe, marchant sur une Terra Enigma !

 

Sur ce, j'espère que vous prendrez plaisir à découvrir ou redécouvrir cette catégorie de jeu, à travers des retrospectives, des tests et des anecdotes !

 

Archives

Favoris

Signaler

 

A quelques jours de la sortie du cinquième épisode de la série, il me semblait important de revenir sur ce jeu ! 

Sorti à la fin de l'année 1996 en France sur PC, "les Chevaliers de Baphomet" ou "Broken Sword" en anglais est un jeu d'aventure de type point n' click.

A noter que ce jeu a été réedité en 2009 avec une appellation "director's cut", voyant son contenu enrichi de scènes supplémentaires et de quelques bonus.

Dans les Grandes Lignes :

Tout au long de l'aventure, nous suivons les pérégrinations de Georges Stobbart (avec deux "b" et deux "t"), jeune étudiant touriste américain assez charmeur, doublé par le fabuleux Emmanuel Curtil. Son humour acerbe et sa langue bien pendue font le bonheur des joueurs.

 

Il est accompagné par Nicole Collard, jeune journaliste française free-lance. Dôtée d'une personnalité assez sombre et mystérieuse, elle complète à merveille celle de Georges. A plusieurs reprise au cours de l'aventure, leurs échanges font mouche.

 Je ne vais pas m'attarder sur le côté technique du jeu, je le ferai lors d'un prochain test !

 

L'histoire prend racine lorsque des meutres frappent certaines personnes influentes dans la ville de Paris. Georges est, malgré lui, pris dans le feu de l'un de ses attentats, et il devra au fil du jeu découvrir ce qui se trame et finalement mettre à jour les liens qui unissent les meurtres.

Inspiration, anecdotes :

 

Le jeu est issu de sources d'inspirations diverses et nombreuses. Le jeu a été développé par Charles Cecil et Revolution Software. Cecil était au scénario, alors que les développeurs ont utilisé le moteur "Virtual Theater" qui est utlisé pour Lure of the tempress et Beneath a steel sky, deux jeux de Revolution Software. A noter que ce moteur était un petit peu le concurrent du célèbre Scumm de Lucas Art. Les décors ont été réalisés à la main, et colorés par Photoshop.

 

Voulant réaliser un jeu ayant pour thème les Templiers, Cecil se renseigna sur cette période trouble de l'histoire. Il vint peu après à Paris afin de repérer les lieux qui inspireraient ceux du jeu. Il lut "l'Enigme sacrée" qui lui fournit alors certains détails qui lui semblaient importants pour la crédibilité du jeu. En effet, Cecil voulait se démarquer des jeux très drôles de Lucas Art (comme la série Monkey Island) et proposer une histoire plus mature.

 

On retrouve dans le jeu de nombreuses références à l'auteur français Alfred Jarry, dont Cécil a reconnu apprécier les oeuvres. (Rue Jarry, Hôtel Ubu, Chandelle Verte, autant de lieux que les initiés reconnaitront)

Il existe également des références au "Pieuré de Sion" dont la fameuse organisation créée par Pierre Plantard et relayée par les documents d'Heny Lobineau. (des noms que les fans du jeu reconnaitront certainement !)

 

Pourtant, la sortie du jeu sur Playstation fut entachée par de nombreuses entraves. A cette époque, Virgin ne voulait pas éditer le jeu, jugeant que seule la 3D était l'avenir du genre. A une époque où des jeux tels que Tekken et Tomb Raider faisaient parler d'eux, la sortie d'un tel OVNI sur console leur semblait dangereuse.

Et pourtant, le jeu sortit en 1997 sur Playstation.

 

  La critique fut unanime sur ce jeu. Bien accueilli par les joueurs, trois suites verront le jour, même si la qualité n'est pas toujours au rendez-vous, par rapport au premier volet.

Cecil a lui même avoué penser que Dan Brow aurait pu s'inspirer du jeu pour l'écriture de son célèbre Da Vinci Code.

 

 

 

 

En 2012, une campagne de Crowd-Funding sur le site KickStarter permit le lancement de la réalisation du cinquième volet, attendu de pied ferme par les fans, et marquant un retour à la 2D.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, nous reviendrons sur cette série plus tard, dans un dossier consacré aux autres épisodes de la série en attendant le cinquième !

Et pour ceux qui pensaient s'enfuir du blog sans soucis, je vous conseil de prendre garde :)

 

Voir aussi

Jeux : 
Les Chevaliers de Baphomet
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

KalinkaPop
Signaler
KalinkaPop
Et tous les jeux Pendulo : les Runaway, The Next BIG, Yesterday !!!
Donald87
Signaler
Donald87
Un incontournable ...
La prochaine fois parle nous du "Manoir de Mortvielle " ;)
Professeur Stobbart
Signaler
Professeur Stobbart
Merci beaucoup! Bravo _XYX_ ! Un connaisseur!
Narga
Signaler
Narga
Bienvenue. Et excellent article pour le coup.
_XYX_
Signaler
_XYX_
paris en automne, les derniers mois de l'année
cette ville évoque en moi, des souvenirs :
de café, de musique, ...
et de mort !