Le Blog d' ElRatone

Par atharaxxx Blog créé le 06/12/10 Mis à jour le 16/12/10 à 15h37

Ajouter aux favoris
Signaler

 

right click

Premier billet sur le jeu du moment alias Gran Turismo 5. L'arlésienne de la ps3 est (enfin) sortit le 24 Novembre dernier dans le monde entier et 1 semaine plutôt en France (ah l'exception française). Après une démo payant sortie il y a 2 ans le fameux Gran Turista Proctologue oups Gran Turismo 5 Prologue, voici enfin la sortie de la vraie version du Gran Turismo tant attendu.

 


Après une longue installation de 50 min, on arrive sur une intro longue ( pour info la zik dans la 2eme partie de l'intro est My Chemical Romance - Planetary (GO!)) , le jeu se lance enfin, passons rapidement sur le mode arcade qui permet de jouer directement seul ou à 2 en écran splitté avec quelque circuit déjà débloqué et quelque voiture( toutes premium). D'ailleurs le jeu propose plus de 1000 voitures dont plus de 200 premiums et 800 standards.

Concentrons-nous sur le mode Gran Turismo appelé dans cet épisode GT Life. Après avoir choisi un avatar parmi 12, le jeu nous propose d'acheter une voiture d'occasion pour un budget de 20 000 Crédits. Avec tant de crédit ( Sarah dédicace à prison Break) n'espère pas acheter une Ferrari ou une Porsche ( parce qu'il y en a pas) mais plutôt une pauvre yaris ou autre japonaise des années 90. Les voitures qui arrivent en occasion arrivent de façon aléatoire et si jamais il y a une voiture qui vous plait et que vous n'avez pas assez d'argent pour l'acheter il faudra attendre qu'elle revienne Jérôme.

Une fois notre première voiture acheté, il faut passer les permis enfin au moins 1 permis car contrairement aux autres Gran Turismo les permis ne sont plus du tout indispensable car le jeu repose sur système de leveling à l'image des RPG. Ce système nous impose toutefois de réaliser les courses dans un certain ordre. 

Bon parlons maintenant de ce qui nous saute aux yeux quand on joue : les graphismes et la physique.

Et la rien à dire: la modélisation des voitures est très détaillé( il suffit de lancer le mode photo pour se rendre compte de la qualité de modélisation ou l'on peut même voir le détail des ampérages des phares ) chaque détails est la, les ailerons sortent suivant les modèles, les intérieurs sont parfaitement reproduits, on peut voir la marque des disques de freins, mais cela exclusivement pour les voitures premiums puisque que les standards sont simplement des conversions plus ou moins grossière de gt4. Il y a donc 2 poids 2 mesures pour la modélisation des voitures avec d'un cote des voitures premium modélisées à la perfection et de l'autre des voitures standards qui sont modélisée comme de la ps2 en hd( d'où cet excellent photomontage.

Les sensations de conduite sont très convaincantes même au pad, on sent bien les transferts de masse lors des virages, la conduite est vraiment bluffante de réalisme on sent quand sa voiture va partir en dérapage, on prend du plaisir à prendre les virages de travers. Les dégâts physiques sont présents sans vraiment l'être puisque il y aura quelques dégâts superficiels mais pas réalistes. En effet, si on se prend un mur à 200km/h on aura le pare-choc simplement froissé ( mettre photo) , et ca seulement pour les voitures premiums car les standards n'ont aucun dégâts, à noter que les dégâts mécaniques sont pour le moment  uniquement disponible en mode on-line.

Qu'en est t-il donc t-il donc de l'IA de GT5: comment dire je crois que je n'ai jamais autant maudit une IA ( pour Intelligence Abruti) puisque on était habitué dans les GT que les adversaires suivent un rail imaginaire, mais la Yamauchi a pensé à 1 IA qui n'a qu'un seul but celui de vous faire perdre la course et pour cela l'IA fera sembler de vous ouvrir la porte pour que vous puissiez la doubler pour se rabattre au dernier moment et appuyer sur l'arrière de votre voiture pour vous immobiliser. Et là un sentiment de vendetta s'emparre de vous pour aller faire la peau au stagiaire qui sont responsable de cette IA codée au bloc-note avec les doigts de pieds.  Mais de toutes manières, vu que comme dans les autres gt on ne concoure pas contre des adversaires mais contre le chrono ce n'est pas super dérangeant, parce que la plupart des courses sont assez facile et il n'est pas rare de leur coller 1 ou 2 tours d'avance.

Au niveau des circuits ils sont au nombre de 72 en comptant les différents versions des circuits comme les circuits en mode reverse etc...  On y retrouve des circuits réels comme monza, monaco Cote d'Azur c'est vrai on a pas les droits (qui est mal modélisé), top gear, nurburgring.., des tracés originaux comme les classiques trial mountain, grand valley speedway, et des pistes de rallye (pas trés convaincante d'ailleurs).

Pour le contenu, c'est plus mitigés car il y 9 courses dans les 4 niveaux de difficultés plus 9 courses d'endurance. A noter que beaucoup de courses sont reprises du mode Gran Turismo de gt4. A cote de cela, il y a des événements spéciaux comme les défis top gear, des courses de rallye (chiant), de Nascar ( chiant) du karting ... Tiens d'ailleurs pendant que je vous tiens pourquoi il ont pas faits les défis de top gear avec les voitures petits budgets quitte à avoir la licence autant l'utiliser jusqu'au bout.

A première vue le contenu peut sembler gargantuesque mais en y jouant on s'aperçoit qu'on parcourt très rapidement le jeu même s'il y a toujours le on-line.

A ce propos ce mode c'est encore mitigé. En effet on peut à peu prés tout configurer (puissance, aide, poids pneu, type de balais d'essuie glace, banquette rabattable ou pas..) mais on ne peut pas inviter des amis à jouer, il faut leur donner un code pour qu'ils puissent accéder à notre salon privé ce qui est on ne peut plus déroutant. Donc SVP Yamauchi et consort arrêtez avec vos oeillères et allez voir ce qui se passe chez la concurrence ce qui pas long à faire vu qu'il y a que Forza.

Alors ma chère Maryse que penser de ce GT5, on pourrait croire que j'ai détesté ce GT5 ce qui n'est pas vrai. Je suis un gros fan de la série, j'ai une tendresse certaines pour les gran turismo, les sensations de conduites sont énormes on prend un pied monstrueux à conduire, à peter des chronos mais malheureusement le reste ne suis pas comme des voitures de qualité inégale, des circuits eux aussi inégales et c'est ca qui est frustrant avec ce jeux puisque on côtoie le bon comme le mauvais, donc je vous en prie chez Polyphonie Digital continué à patcher ce jeux ( on commence à être habituer à acheter des jeux en kit) pour qu'il arrive enfin à la hauteur de nos attentes.

 

 

Ajouter à mes favoris

Archives