Signaler
Articles

J'entends souvent dire que le marché des consoles portables se resserre, qu'il a été grignoté par le marché des smartphones, et qu'aujourd'hui, entre un smartphone et une console de jeu, le public choisira un smartphone. C'est en partie vrai, mais seulement en partie. Ceux qui écoutent les podcasts savent que l'achat d'un smartphone n'empêche pas forcément l'achat d'une console portable, le budget n'étant pas extensible, cette achat pourra être retardé d'une ou deux années.

Mais avant d'aller plus loin, j'aimerai vous montrer les courbes de ventes de la Nintendo Ds, de sa sortie jusqu'à aujourd'hui.

L'Iphone a été lancé aux États Unis le 29 Juin 2007. En Juin 2007, la DS avait été vendue à 46 millions d'exemplaires dans le monde. Depuis la sortie de l'Iphone, on peut donc dire que plus de 100 millions de DS ont été vendues, et ça a son importance, les smartphones n'ont pas ralenti les ventes de la Nintendo DS

Cependant, on peut contraster cette information en expliquant que les smartphones ont mis plusieurs années pour s'imposer auprès du grand public, et que la DS était déjà dans une certaine dynamique de ventes.
Ce que je veux montrer c'est qu'un smartphone acheté ne signifie pas une console de jeu en moins.
Voici les courbes de ventes mondiales des 20 premiers mois de commercialisation de la DS et de la 3DS

La 3DS étant sortie il y a un an, je ne possède que les chiffres de cette première année. On peux voir que les chiffres de ventes de la 3DS étaient inférieurs à ceux de la Nintendo Ds et ce jusqu'au 8ème mois de commercialisation. Mais comprenez le bien, les deux consoles sont sorties à des mois différents de l'année.
Le pic de vente de la 3DS lors du 10ème mois de commercialisation correspond à la période de Noël. Alors que la Nintendo DS connait son pic de Noël lors du 14ème mois de commercialisation. Enfin, à partir du 20 ème mois, la Nintendo DS lite sortira.

La Nintendo DS a donc eu une vie en deux temps :
Une vie pré DS lite avec des ventes correctes mais pas phénoménales, et une vie post DS lite avec des chiffres de ventes incroyables. Au jour d'aujourd'hui, la 3DS se vend mieux que la DS à la même époque, mais Nintendo sait bien que les 20 premiers mois de ventes de la Nintendo DS ne représente absolument pas l'ampleur du succès qu'elle a connu, et en plus, la Nintendo DS n'a pas baissé son prix de 30 %, contrairement à la 3DS.

Mais alors devant tant de chiffres accablant pourquoi dire dans cet article que la Nintendo 3DS sera la console la plus vendue de l'histoire de Nintendo ?
Parce que la Nintendo DS était spéciale, et que ce qui s'est passé avec cette console ne se reproduira plus.

Vous ne comprenez pas ? Je m'explique :
Combien de fois la Nintendo Ds a t-elle baissé de prix ? 0 fois.
Et pourquoi ?
Parce que la console se vendait assez selon Nintendo, et ils ne voyaient pas de raison de baisser le prix de la console, et ce pour une raison simple :
Ils n'avaient jamais eu de ventes aussi importantes, tout les objectifs étaient dépassés, donc il n'y avait aucune raison de baisser le prix de la console.
Mais la DS a laissé un joli cadeau à Nintendo et à la 3ds par la même occasion : des objectifs de ventes et des tonnes de graphiques.
Souvenez vous de la Gamecube : les ventes étaient clairement inférieures à celles des consoles précédentes ce qui a obligé Nintendo à faire des offres de plus en plus importantes.

Comprenez le bien, lorsque l'on commercialise une console de jeu, on a accès à tout un tas de leviers qui nous permettront d'augmenter les ventes de la console :
Packs de jeux, offres limitées, publicités, nouveaux modèles, baisse de prix définitive, voire même un contrat avec un éditeur prestigieux.
Avec la DS, Nintendo en a actionné un certain nombre, mais certainement pas celui de la baisse de prix définitive, alors qu'il est peut être un des levier les plus importants. Souvenez vous de la Playstation 3 qui à son lancement coutait 600 euros et qui aujourd'hui peut être achetée pour moins de la moitié.

En ce qui concerne la Nintendo 3DS, le levier du nouveau modèle n'a pas encore été tiré, et beaucoup de gens ne veulent pas acheter la 3DS avant qu'un nouveau modèle avec un second stick sorte. Si Nintendo n'avait pas l'intention de sortir un nouveau modèle ils l'auraient martelé, au lieu de cela, ils disent que « ce n'est pas prévu » ou que « tout est possible ».

Le problème c'est que l'absence d'un second stick freine un nombre important de joueurs, et a un impact sur les ventes actuelles de la console.

La barre des 100 dollars.

La barre des 100 dollars est très importante dans la vie d'une console, c'est un prix psychologique qui rend la console très attractive, alors imaginez si elle était accompagnée d'un nouveau modèle avec un second stick.
Non, sérieusement vous imaginez ?
Une Nintendo 3DS avec un second stick à moins de 100 dollars. Les ventes seraient sans précédents.

Mais qu'est-ce qui me fait croire qu'une telle chose aura lieu ?

Hé bien c'est la Nintendo DS qui me le fait croire. La DS a créé un précédent en terme de chiffres de ventes, et si la 3DS continue à ce rythme la, elle atteindra peut être les 70 ou 80 millions d'exemplaires vendus.
C'est pas si mal, mais est-ce assez pour Nintendo ?
Et la est toute la question, Nintendo a le pouvoir de faire de la Nintendo 3DS la console la plus vendue de son histoire.
Mais pour vendre la 3DS a moins de 100 dollars, Nintendo devra rogner sur sa marge par console qui était très importante avec la Nintendo DS.
Si la 3DS ne se vend qu'à 70 millions d'unités ce sera parce que Nintendo aura jugé que ce parc de console est suffisant.

Mais le sera t'il ? Est-ce que Nintendo peut se permettre de de vendre deux fois moins de 3DS que de DS ?
Est-ce que Nintendo l'acceptera ? Est-ce que ses Actionnaires l'accepteront ?

Nintendo va se retrouver devant un choix, baisser les prix c'est baisser la marge faite par console, mais augmenter potentiellement la vente de jeux, et donc les royalties liés à ces ventes. Ou alors ne pas baisser les prix mais se retrouver avec un parc de console bien plus faible que celui de la DS.

 

Je pense que Nintendo fera tout pour augmenter la taille de son parc de console, car dans une période ou le nombre de smartphone ne cesse d'augmenter et ou beaucoup de gens considère la console portable comme déjà morte, Nintendo doit prouver que la console portable a toujours un avenir.

 Les chiffres de VG Chartz ont été utilisés pour réaliser ces graphiques.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Enimal
Signaler
Enimal
La 3DS serait vendue à perte ? Ça m'etonerait, les delarations d'Iwata sont floues, qu'est-ce qu'il compte dans le prix de la 3DS ?
Le prix des composants seuls ? Ou aussi le prix de la R et D ou bien encore le cout de la publicité ?
Une petite recherche sur le net montre que l'année dernière, des analystes avait établi que le cout réel de fabrication d'une 3ds était de 71 euros (101 dollars) http://www.eurogamer...-GBP230-article
Et même si elle l'était, elle verra son prix de fabrication baisser très rapidement dans les prochaines années (ecran 3d qui se democratise tout ça)
LordSinclair
Signaler
LordSinclair
Analyse très intéressante !

Toutefois, il faut savoir (cf dernier rapport de questions/réponses entre Iwata et les actionnaires) que Nintendo vend déjà la 3DS à perte, aux alentours de 160 euros TTC prix public. Mais ils espèrent, à travers la baisse des composants électroniques et l'optimisation des processus, ne PLUS la vendre à perte à partir de mi-2012.

Bref, accepteraient-ils de la vendre à 100 euros TTC, ce qui leur ferait perdre environ 60 euros par console. Donc s'ils en vendent 50 millions à ce prix là, ça leur coûterait 300 millions d'euros de pertes !

Par ailleurs je ne pense pas qu'ils puissent se permettre une seconde baisse de prix massive, car un tel acte est toujours délicat pour les premiers acheteurs...

Conclusion: je pense qu'ils vont plutôt faire des pack collectors (comme Zelda), et sortir un second modèle mais de loin pas toute de suite, je mise même pour fin 2013.

Par contre, il faut qu'ils mettent le paquet sur les développeurs tiers, qui sont également un excellent levier. A quand Minecraft sur 3DS par exemple ?
Ink
Signaler
Ink
@Miuw : Prochaine portable ? Nintendo osera-t-il le faire ? Parce que on dit qu'la 3DS se vend très bien tout ça, et c'est vrai, elle s'est enfin réveillée... Après presqu'un an sans aucun jeu intéressant, et une baisse de prix incroyable dès les premiers mois parce que justement, elle se vendait pas. Alors, est-ce qu'ils prendront le risque de réitérer chez Nintendo, rien n'est moins sûr, même si historiquement ça semble normal. En cela, une 3DS à 100 $ me semble tout à fait envisageable, mais comme l'a dit Hagdern, ce sera en toute fin de vie, sachant aussi que les prix baissent avec la longévité du produit.

Article très intéressant. :)
Miuw
Signaler
Miuw
Article bien intéressant. Je ne pense pas que Nintendo ira jusqu'à descendre sous la barre des 100 dollars avant l'annonce de sa prochaine portable, et de ce fait ne renouvellera pas l'exploit de la DS. Mais je partage ton avis concernant tout le reste de ton analyse.
Enimal
Signaler
Enimal
La Game Boy pocket a été commercialisée au prix de 59 Dollars aux Etats Unis.
La wii a gardé un prix beaucoup trop élevé parce qu'elle se vendait, je répète ce que j'ai dit dans l'article, mais si Nintendo veut atteindre les chiffres de ventes de la DS, ils devront faire des concessions.
Hagdern
Signaler
Hagdern
La 3DS passera jamais à 100 dollars/euros. Ou alors en méga fin de vie, quand la suivante sera là. Nintendo font des baisses de prix que très très rarement, la 3DS est un véritable cas à part (la Wii a gardé son prix beaucoup trop élevé pendant 4 ans quand même).

Le labo d'Eniimal

Par Enimal Blog créé le 25/04/10 Mis à jour le 16/02/14 à 20h15

Eniimal, étudiant en Game Design et champion du monde de curling.

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris