MisterP - The Gates of Time
Signaler
La bonne cuisine de MisterP (Cuisine)

En cette période de repas décadents qui se profilent, je me suis dit qu'il était temps de ressortir une petite fiche cuisine, parce que ça faisait longtemps. Mais plutôt que de m'embarquer dans du plat compliqué, j'ai regardé le contenu de mon frigo la semaine dernière, et un constat s'est imposé à moi : de base, j'avais essentiellement de quoi réaliser un grand classique, indémodable : la ouiche Lorraine.

Qu'on l'appelle quiche ou ouiche, qu'on y mette du lait ou pas etc., ca reste une plat typique et simple, indémodable, et qui se réalise vite. Je vais toutefois mettre l'accent sur l'importance de faire sa pâte soi-même, parce que les trucs tout prêts du supermarché, sont au pire dégueulasses, au mieux (produits de marque, pur beurre, tout ça), généralement trop salés et avec une texture "peu mieux faire", alors que c'est super simple de faire une bonne pâte. Surtout quand on a un robot pâtissier sous la main. M'enfin si vous êtes pressés, ou que vous voulez de la pâte feuilletée, vous pouvez toujours vous rabattre sur un rouleau de Marie. PUR BEURRE hein, faites attention.

Ingrédients :

Pour la pâte : 250g de farine, 175g de beurre, 1 jaune d'oeuf, 5cl de lait, une bonne pincée de sel.
Il vaut mieux doubler ces quantités car la pâte se prépare mieux en gros, surtout au robot. Et ça se congèle très bien, pour en avoir sous la main la fois suivante.

Pour la garniture : 3 oeufs, 40cl de crème fraiche épaisse, 200 à 300g de lardons, 200g de fromage rapé (emmental, conté si vous avez tant qu'à faire !), sel, poivre, noix de muscade. Je vais ajouter un oignon, parce que l'oignon, c'est toujours bon, d'où le enhanced.

Préparation de la pâte

On va ici réaliser une pâte sablée. C'est tout bête, mais il faut s'y prendre à l'avance car la pâte doit toujours bien reposer, c'est le secret de la légèreté. Trois heure minimum, une nuit au mieux.

On commence par mélanger la farine et le beurre, froid et coupé en petits dés, jusqu'à l'obtention d'une texture ressemblant à du sable, d'où le terme "sabler". Au robot au plus lent avec la "feuille", ca va très très vite.

On ajoute ensuite le jaune d'oeuf, la pincée de sel, et le lait (froid !) pour mouiller. (Si c'est pour une tarte sucrée, on ajoutera aussi une bonne grosse cuiller de sucre en poudre, d'ailleurs), et on remélange, le moins possible. Dès que ça fait une pâte, on fait une boule, qu'on colle dans du film alimentaire, et zou, au frigo !

La ouiche en elle-même

Encore une fois ça va aller très vite. On met le four à préchauffer à 250°C. Pendant ce temps, on étale la pâte, on garnit le plat à tarte (qu'on aura préalablement beurré et fariné, histoire que ça ne colle VRAIMENT pas), on pique un peu partout à la fourchette pour éviter les bulles d'air. Le temps que ça finisse de chauffer côté four, hop, truc et astuuuuce :  on remet le plat à tarte au frigo. Il faut toujours travailler avec de la pâte bien froide, légèreté, tout ça. La cuisine, c'est de la physique-chimie, et si on remue et chauffe trop la matière, elle devient dure et elastique, un coup de refroidissement à chaque fois est donc de mise. Allez zou, on colle au four à blanc pour précuire, quelques minutes juste le temps de blondir un peu.

Pendant ce temps, on va préparer la migraine (le nom lorrain de l'appareil à base d'oeuf et de crème, z'avez vu j'ai fait mes recherches !). On mélange donc au fouet les oeufs et la crème, et on sale, poivre, et agrémente de noix de muscade fraichement rapée.

A côté de ça, on va saisir les lardons dans un peu de matière grasse, en leur faisant bien rendre beaucoup d'eau. Sur la photo vous pouvez voir que ca évapore pas mal. Pareil pour les oignons, que j'ai coupé en lamelles, hop, un peu d'huile, du sel, et on les fait suer bien longtemps (feu doux en remuant), qu'il crachent leur eau sans colorer. Le but est en effet d'éviter que les lardons où les oignons ne rendent leur humidité dans la minerve, ce qui donnerait un résultat pas top. Pour achever le tout, on égoutte tout ça au chinois, afin d'éliminer la graisse.

On met les lardons et les oignons bien homogènement sur la pâte, on verse la migraine, et on recouvre d'une bonne couche généreuse de  fromage rapé. Et hop, c'est parti au four pour une petite demi-heure. Au bout de 20-25 minutes, on peut commencer à piquer la ouiche avec un couteau pointu, si la lame ressort sèche, c'est cuit !

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

Filss
Signaler
Filss
+1 pour la salade en accompagnement, de la mâche!
rhed308
Signaler
rhed308
Avec une petite salade, cela doit être divin.
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
A tester, clairement, merci MisterP!! ^^
Sylvain
Signaler
Sylvain
Je n'aurais pas eu l'idée de la noix de muscade et des oignons mais ça fait plutôt envie :)
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
Ça a l'air tellement pas sain comme recette ! :P
JulienC
Signaler
JulienC
Ca a l'air succulent !
narco
Signaler
narco
Bon appetit !

MisterP - The Gates of Time

Par MisterP Blog créé le 09/12/09 Mis à jour le 05/02/14 à 19h03

Girls & guitars, yeah.
Attention : ce blog peut contenir des photos avec des filles peu ou pas vêtues dessus. Et de la pornographie, mais uniquement technologique et musicale.

Ajouter aux favoris

Édito



Archives

Favoris