Les Elucubrations D'un Looser

Les Elucubrations D'un Looser

Par Grifter Blog créé le 15/03/11 Mis à jour le 27/05/11 à 14h01

Parce que la Loose est un état d'esprit, et pas péjoratif pour moi dans le sens ou je l'utilise.
Parce qu'on est toujours le looser de quelqu'un.
Parce que les winners sont toujours moins intéressants qu'un Looser !!!

Pop Culture/sous-culture, mes coups de gueules et coups de cœurs !!

Un Blog quoi

Ajouter aux favoris
Signaler
Le Cinema D'un Looser

 

 

 

Date de sortie cinéma : 1975

Film déjà disponible en DVD depuis le : 22 août 2007

Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 16 février 2011

Réalisé par Jim Sharman

 

 

 

 

Synopsis :

 

Une nuit d'orage, la voiture de Janet et Brad, un couple coincé qui vient de se fiancer, tombe en panne. Obligés de se réfugier dans un mystérieux château, ils vont faire la rencontre de ses occupants pour le moins bizarres, qui se livrent à de bien étranges expériences.

 

Cast :

Tim Curry   Rôle : Docteur Frank-N-Furter

Susan Sarandon  Rôle : Janet Weiss

Richard O'Brien  Rôle : Riff Raff

Meat Loaf  Rôle : Eddie

Barry Botswick Rôle : Brad Majors

Patricia Quinn Rôle : Magenta Nell

Campbell Rôle : Columbia

Peter Hinwood Rôle : Rocky Horror

Charles Gray Rôle : Le criminologue

Barry Bostwick Rôle : Brad Majors

 

 

 

Créée à Londres en 1973, dans un théâtre de King's Road, la comédie musicale de Richard O'Brien, "The Rocky Horror Show" obtint, pendant plusieurs années, un succès important auprès des jeunes.Le cast original comprenait Tim Curry, Richard O'Brien, Little Nell, Patricia Quinn, Jonathan Adams, Christopher Malcom,...Le Rocky traversa l'Atlantique, vers la côte Ouest à Los Angeles pour s'installer sur Sunset Boulevard en mars 1974.

 

 

Le cast ne comprenait plus que Tim Curry par rapport au cast original et Meatloaf qui faisait ici ses débuts. Le show était prévu pour neuf mois à la suite desquels la comédie musicale se transformerait en film.Le tournage du film dura six semaines, avec les acteurs de la troupe originale de Londres et en plus deux nouvelles vedettes du cinéma Barry Bostwick (Spin City) et Susan Sarandon (Thelma & Louise) dans les rôles de Brad et Janet. Mais quand le film sortit ce fût un échec commercial, comme la production de Broadway qui s'interrompît après seulement quarante-cinq représentations.Mais le film est devenu l'objet d'un véritable culte aux États Unis et dans le monde entier, dans le circuit de minuit dans lequel le public est devenu une part essentielle de l'action.

 

 

La pièce, elle, a été jouée partout dans le monde et Rocky est devenu un symbole international, un phénomène de proportion mondiale.A noter que Russell Crowe, l'inoubliable interprète de Gladiator, a joué le Rocky Horror Show en Australie pendant 2 ans.

The Rocky Horror Picture Show contient aussi des allusions à d'autres films, comme Docteur Folamour de Stanley Kubrick (accent allemand et fauteuil roulant du Dr. Scott, qui ne peut s'empêcher de faire le salut hitlérien), Nosferatu, une symphonie de la terreur, dont le vampire inspira le personnage de Riff Raff, et Bande à part de Jean-Luc Godard, dont la scène du madison est reprise par celle du Time Warp. Il était également prévu dans le script original que le début du film soit en noir et blanc. La couleur devait apparaitre, avec un clin d'oeil au Magicien d'Oz, au moment où Brad et Janet entrent dans la salle de bal et découvrent les Transylvaniens.

 

 

Le juron "Great Scott !" qui échappe à Brad lorsqu'il voit le Dr. Scott est (en plus d'être un jeu de mot) une allusion probable aux comic books dans lequel cette expression est souvent employé, notamment dans Superman Enfin, la création de Rocky est bien entendu une parodie des multiples adaptations cinématographiques du roman de Mary Shelley : Frankenstein ou le Prométhée moderne.

Le film n'a eu que peu de succès lors de sa sortie en salle en 1975. Il fut donc redistribué à New York aux séances de minuit, afin d'être rentabilisé. Petit à petit, un noyau dur de fans s'établit, connaissant le film absolument par coeur et venant à chaque représentation du film.Au fil des séances, des lignes de dialogues alternatives ont été imaginées pour être intercalées entre les répliques des personnages, leur donnant un sens complètement différent, souvent comique ou à connotation sexuelle.

 

 

 

 

Ainsi avec le temps cette interactivité évolua, certains fans commencèrent à venir grimés comme les personnages. Puis, certains d'entre eux commencèrent à danser et à chanter sur les musiques du film. Le plus allumé des fans du film s'appelle Sal Piro et figure au livre des records depuis 1987 pour avoir vu le film plus de 750 fois au cinéma (plus de 2 000 aujourd'hui) et est aujourd'hui presque aussi célèbre auprès des connaisseurs que les acteurs du film.Les projections (quotidiennes dans le monde entier) prennent alors des allures de véritables rituels avec interprétation scénique en parallèle de la projection.

À Londres (Prince Charles cinema) et à Paris (Studio Galande), on trouve encore des cinémas qui projettent le film devant une salle conquise : chacun apporte ses accessoires pour jouer l'action pendant la projection. On apporte du riz pour la scène du mariage, un journal pour celle de l'orage, un drapeau écossais à agiter lorsque Brad s'exclame "Great Scott !", mais aussi un pistolet à eau, des confettis, du papier toilette, etc.

Touch a touch a  Touch Me Version Original :

 

Ce film influença  énormément de gens et beaucoup de productions.La dernière en date est bizarrement la série Glee.

Durant la deuxième saison de la série, consacra un épisode entier au film, diffuser a halloween 2010 (The Rocky Horror Glee Show)  qui malgré la surprise, est un véritable hommage au film pratiquement plan par plan.

Touch a touch a  Touch Me Version Glee :

Ce film est un hymne a touts les geek/freak  et looser de tout poils ^^

Fière de leurs différences et de leur pop culture.

A découvrir absolument !!!!

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Grifter
Signaler
Grifter
Merci a vous Petithappymeal et DocteurFla !!

Oui j'en parle de l'épisode de Glee, vu que c'est la dernière production en date qui lui rend hommage.
Benoit Legrand il y a deux ans pour Halloween a fait un spécial 101 % "The Rocky Horror Picture Show" sur NoLife qui était énorme ( Benoit en Dr.Frank-N-Furter ça vaut son pesant de cacahuète ^^ ).
Petithappymeal
Signaler
Petithappymeal
Wep, j'avais pas vue ^^'
DocteurFla
Signaler
DocteurFla
C'est mentionné dans l'article, et il y a même un extrait ;)
Petithappymeal
Signaler
Petithappymeal
Dans glee ils ont fais un épisode spécial rocky horror show ;) il était vraiment pas mal ! Au passage, super ton article

Édito

Jeune Looser se rapprochant dangereusement de la trentaine....

Perdu dans la zone négative, avec un avis sur tout et n'importe quoi.

 

Archives

Favoris