Les Elucubrations D'un Looser

Les Elucubrations D'un Looser

Par Grifter Blog créé le 15/03/11 Mis à jour le 27/05/11 à 14h01

Parce que la Loose est un état d'esprit, et pas péjoratif pour moi dans le sens ou je l'utilise.
Parce qu'on est toujours le looser de quelqu'un.
Parce que les winners sont toujours moins intéressants qu'un Looser !!!

Pop Culture/sous-culture, mes coups de gueules et coups de cœurs !!

Un Blog quoi

Ajouter aux favoris
Signaler
The Looser TVShow Oldies






Saisons :  1 - Episodes : 17
Statut :  arrêtée en 1986
Série créée par :  James D. Parriott en 1985
Format : 42 mn
Genre : Drame, Fantastique
Nationalité : Américaine

1ère diffusion USA:  4 Octobre 1985 sur NBC
1ère diffusion France : 30 Juillet 1987 sur La 5

   
Casting complet

Dr. Billy Hayes : Dean Paul Martin
  Dr. Elvin Lincoln : Kevin Peter Hall
  Johnny 'Johnny B' Bukowski : Mark Thomas Miller
 Gloria Dinallo : Courteney Cox
 Dick Stetmeyer : Max Wright


Synopsis :

Billy Hayes est un chercheur brillant mais plutôt déroutant : il adore les vêtements bariolés, les femmes et l'alcool. Sa nouvelle idée, c'est de remporter les cinq millions de dollars proposés par l'institut scientifique, Humanadyne.
Pour arriver à ses fins, Billy, peu apprécié par ses collègues, va réunir autour de lui une équipe un peu particulière.
Il y a d'abord son meilleur ami et scientifique, Elvin. Ce dernier souffre de sa grande taille et tente de mettre au point un sérum pour obtenir une taille normale. Mais le résultat ne répond pas aux attentes : Elvin se retrouve donc avec une taille de quelques centimètres de haut pour quelques minutes.
L'autre membre de l'équipe a lui aussi un talent particulier. Suite à un accident, le rocker Johnny Bukowski, dit Johnny B., a la capacité de maîtriser et utiliser l'énergie électrique. D'abord hésitant, il accepte d'utiliser ces pouvoirs lorsque Gloria rejoint le groupe.
A peine âgée de 17 ans, Gloria est une jeune fille complexée, malgré sa beauté. Elle s'imagine comme un phénomène de foire : elle a des pouvoirs de télékinésies qui lui permettent de contrôler ce qui l'entoure. Adolescente rebelle, elle est surveillée par une assistante sociale. Mais cela ne l'empêchera pas de rejoindre le groupe, qui à la surprise de Humanadyne et de son directeur, Dick Stetmeyer, ne va pas se consacrer à des recherches mais plutôt à mettre leurs talents inhabituels au service de la justice.



Détails sur les Cast :

Bien entendu, Superminds est marqué par la présence de Courteney "Friends" Cox.
C'est une raison suffisante pour parler de ses compagnons dans la série.

   
Surtout Kevin Peter Hall, le géant capable de rétrécir.
Mine de rien, cet homme a interprété un monstre extrêmement célèbre de la fin de siècle.
C'est lui, en effet qui offre une démarche féline et une carrure surhumaine aux extraterrestres rastas et chasseurs des deux premiers épisodes de Predator.
Ce n'est pas rien...
Habitué aux rôles de monstres, il fut à la télévision, Harry, le yeti domestique d'Harry et les Henderson.
Hélas, cet acteur est décédé du Sida à la fin de l'année 91...

Soit quatre ans après Dean Paul Martin, mort dans un accident d'avion.
   
Fils de l'acteur-crooner Dean Martin, il se consacrait énormément à la musique avec son groupe de rock, Dino, Desy & Billy.
Son fils, Alexander, a fait des débuts remarqués dans Big Party avec Jennifer Love Hewitt.

Enfin Mark Thomas Miller, après quelques téléfilms, a complètement disparu des écrans.
Les "laissés pour compte de la science" sont devenus les "laissés pour compte" tout court.

Pour finir sur une note un peu plus joyeuse, le directeur de l'institut est joué par Max Wright, inoubliable Willie Tanner dans la sit-com culte : Alf.




La ptite Histoire :

L'histoire de cette série commence au milieu des années 80, lorsque le scénariste James D. Parrist vient déposer un projet aux bureaux de MCA TV, la filiale télévisuelle des studios Universal.

Pour la petite histoire Tim Kring le "fameux" créateur d'Heroes a débuter en tant que scénariste assistant sur cette série.

Après s'être fait les dents sur Super Jaimie et L'Incroyable Hulk, Parrist a tâté de la science-fiction avec "Voyagers", une série largement inspirée par le célèbre "Au coeur du temps", créé par lrwin Allen vingt ans plus tôt.

Interprété par Jon-Erik Hexum ("Espion modèle"), le héros de "Voyagers" s'appelle Phineas Bogg, une référence à Jules Verne qui n'echappera à personne.
A bord de son "Omni", une machine a remonter le temps, Bogg voyage dans la quatrième dimension et vient mettre son grain de sel dans quelques événements historiques qui vont de Pearl Harbour à la révolte de Spartacus...



Après "Voyagers", Parrist est passé a la série d'action avec "Hawaiian Heat", l'histoire de deux flics de Chicago qui ne supportent plus le rude climat de leur ville et se font muter à Hawaii, dont le soleil, les palmiers et les jolies filles en bikini leur conviennent beaucoup mieux.
L'humour est évidemment présent dans cette série policière, et, en même temps que l'action et la science-fiction, il sera également l'un des éléments de base du nouveau projet de Parrist : "Misfits of Science".

Avec, en plus, le rock, un autre ingrédient dont le succès de "Miami Vice" est en train, à l'époque, de démontrer toute l'efficacité.
Série dans l'air du temps, son échec poussera pourtant le producteur à persévérer.

Il part au Canada et produit Forever Knight, une série sur un vampire qui cherche la Rédemption en devenant détective.
Il produira ensuite la mini-série "remake" des Envahisseurs et surfera sur la vague X-files avec le culotté Dark Skies.
Et on en attend d'autres...



En toute logique, les indices d'audience vont se révéler particulièrement médiocres, et, pour limiter les dégâts, la chaîne NBC choisit rapidement de changer l'heure de programmation des "Misfits of Science"...

Malgré un résultat plus correct, le succès n'est toujours pas au rendez-vous, et seul un bastion de fanatiques chante les louanges de la série en soulignant la qualité de ses effets spéciaux.

Le problème, c'est que, dans ce domaine, la qualité a un prix, et les nombreux trucages qui émaillent chaque épisode alourdissent considérablement le budget de la production.


C'est l'analyse que font conjointement les responsables de NBC et de la MCA à la fin de la première saison, avant d'opter pour une annulation pure et simple.

Les "Misfits" ne méritaient-ils pas une seconde chance ?


C'est ce que pensent les interprètes de la série lorsque, la mort dans l'âme, ils apprennent la terrible nouvelle.
Une consolation : leurs aventures recevront un accueil bien plus chaleureux à l'étranger, en particulier en France, où elles occuperont une place de choix dans le catalogue proposé par les défunte Cinq.


Cette série m'a vraiment marqué étant jeune, quand je scotché la Cinq.
Son coté comique, science fiction et surtout équipe de Super-héros, qui pour l'époque était vraiment très rare m'a vraiment rendu addict.
(étant fan de comics, comme certains le savent ici, depuis que mon popa m'a transmit le virus)
Elle occupe vraiment une place particulière dans mes souvenirs, même si ce n'est pas un chef d'oeuvre dans son contenu.
Mais bon c'est pour ça que je l'aimeee.
Putain de perso que Johnny B !!




Guide des épisodes :

Les épisodes parodient toujours au moins un film ou type de films, soit dans leur titre, soit dans leur scénario :

   1. Pilote 1ère partie : Ghostbusters
   2. Pilote 2ème partie : Ghostbusters
   3. Le Trésor des Mayas : Indiana Jones
   4. Devine ce qui vient dîner ? : Rencontres du troisième type
   5. Le Chaînon perdu : Greystoke
   6. Où est passée Gina ? (Sort of Looking For Gina)
   7. Le Jour du dauphin (Sonar...And Yet So Far) : Flipper, Miami Vice
   8. Le Météore (Steer Crazy) : Cocoon
   9. Impair et passe (Fumble on the One) : l'Homme qui valait trois milliards, Mission impossible, James Bond
  10. Doubles pistons (Twin Engines)
  11. Fric-frac lapinous (Grand Theft Bunny)
  12. Secrète illusion (Grand Elusion) : Equalizer
  13. Il était une nuit (Once Upon a Night)
  14. Le Maléfice (Center of Attention)
  15. Flashback (Against All Oz)
  16. L'Ange justicier
  17. Les Trois jours du mixer : Les Trois Jours du condor

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Jeune Looser se rapprochant dangereusement de la trentaine....

Perdu dans la zone négative, avec un avis sur tout et n'importe quoi.

 

Archives

Favoris