Premium
Signaler
Paris Games Week (Jeu vidéo)

Ce matin, les portes de la Paris Games Week 2012 ouvraient à 9h00... voici ce que j'ai vu !

Des hordes d'ados courir. 40 secondes plus tard, il y avait déjà plus de deux heures de queue devant Call of Duty Black Ops II. Vous avez dit phénomène ?




JEU VIDEO & CO SUR MON TWITTER


Ajouter à mes favoris Commenter (56)

Commentaires

shio
Signaler
shio
Je ferais pareille pour KH3 ;) (avec une queue de 3 min, sa roulera tout seule comme le jus de pruneau dans les intestins)
Warzlouf
Signaler
Warzlouf
Ça me rappelle la sortie de la PlayStation 2, avec les gens qui s'allongeaient par terre pour rouler dès que le rideau de fer des boutiques était suffisamment haut et n'hésitaient pas à se bousculer. J'avais réservé la mienne et la réaction des gens qui ont hurlé quand on leur a annoncé qu'il n'y en avait pas en vente en dehors des réservations a fini de m'achever.
BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
http://2doc.net/vp5a4

Paris Games Week : le salon de la honte ?

i bien à l'industrie qu'aux joueurs


Si les journaux en parlent de plus en plus et que les études se multiplient sur le comportement des joueurs, c’est que le jeu-vidéo est en train de devenir un média d’ampleur. Stop aux préjugés, jouer au jeu-vidéo concerne près d’un tiers des français et il ne suffit pas d’être adolescent pour apprécier ces univers parallèles. Ce beau constat tombe en miettes lors d’un séjour de 4 jours au Paris Games Week s'étant achevé dimanche dernier. Tous les clichés sur les joueurs y sont en partie confirmés : agressifs, attardés, pervers, des groupes de célibataires endurcis sans bonnes manières ou des jeunes pré-pubères dans toute leur horreur. On soupçonne même certains de ne plus se laver…

Image IPB

UNE GUÉGUERRE IMMATURE

Des files d’attentes infinies, une moyenne d’âge qui ne dépasse pas les 16 ans et un bruit assourdissant. A première vue, le salon français du jeu-vidéo a de quoi faire fuir. Il aura fallu un peu de persévérance pour faire le tour des stands et comprendre l’intérêt de l’événement. Le principal but du Paris Games Week est commercial comme l’est le salon de l’Automobile ou du Chocolat. C’est une occasion pour les éditeurs, constructeurs et développeurs de mettre en avant leurs produits et de faire rêver si possible.
Mais il faut bien le dire, le rêve n’a pas été là une seule seconde. Le secteur du jeu-vidéo est par la même occasion à l’image de son public : immature. D’un, les organisateurs et exposants n’ont pas fait preuve d’intelligence en utilisant l’espace immense proposé par les Portes de Versailles. De deux, ils laissent libre accès aux jeux déconseillés aux moins de 18 ans. De trois, ils mettent en avant l’aspect du jeu-vidéo le moins valorisant. Une bataille se joue également entre les éditeurs qui proposent des jeux de guerre sans intérêt. Un Call of Duty : Black Ops 2 "révolutionnaire" qui attire la pire espèce de joueurs (non franchement, il y avait qu’à voir la file d’attente...) et unMedal of Honor: Warfighter qui prône clairement une idéologie militaire américaine des plus nauséabondes. On vous a déjà dit que leur site officiel était en partenariat avec des vendeurs d’armes ? Seuls les gros mastodontes vidéoludiques avaient leur place au PGW 2012.
On pourrait également parler du gentil magasin Fnac présent au beau milieu du salon avec plein de réductions et de cadeaux à gogo (20 euros de remise pour toute précommande de tel jeu). C’est bien mais est-ce que c’est franchement ça qui nous intéresse quand on se déplace dans un endroit bondé et puant pour voir des jeux ? "Nn on v1ent pour les babes t’as vu cousin." Ah les babes… Je les plains plus qu’autre chose. Passer leurs journées à se faire prendre en photo avec des beaufs, des mecs parfois franchement louches et des jeunes qui n’ont jamais goûté à la chair... J’ai d’ailleurs assisté à une scène où une babe déguisée en femme de Kratos demandait à un immense gamin (1m90) d’éviter de la toucher... La femme sexy et ouverte à tout ? Une image qui est véhiculée par le jeu-vidéo où la gente féminine est réduite à sa plastique. Et si on continue la digression, on pourrait jusqu’à aller dire que les scénarii de jeux sont aussi immatures dans leur majorité mais ça c’est un autre débat…

Image IPB

Les cosplayeurs se demandaient aussi ce qu'ils foutaient là.

"UN SALON DAVANTAGE DESTINÉ AUX CONSOMMATEURS QU'AUX JOUEURS"

Le Paris Games Week qui accueillit plus de 180 000 personnes en 2011, a encore connu une augmentation de son affluence en 2012 avec 212 000 visiteurs annoncés. Pour répondre à cette foule, 1000 bornes de jeux étaient réparties sur les 26 000m² de la Porte de Versailles (Paris). Toujours plus de joueurs viennent tester en avant-première (parfois) les prochains titres très attendus. Les files d’attentes peuvent dépasser celle des parcs d’attraction. 2h30 voire 3h à rester debout devant un stand pour pouvoir jouer 10 minutes, cela en vaut-il la chandelle ?
Jonathan, 31 ans, fonctionnaire n’en est pas convaincu : "La grande majorité des titres sont déjà disponible en vente, certains depuis plusieurs mois. Le reste sort bientôt, je ne vois donc pas l’intérêt d’attendre 7 heures pour tester un jeu." Un constat évoqué par plusieurs joueurs rencontrés dans les queues. Jérémy, 22 ans, agent de sécurité incendie en rajoute d’ailleurs : "Trop de monde, peu de show, peu de goodies, peu de bornes et surtout peu d'intérêt pour les jeux."
Antoine, 22 ans, étudiant en deuxième année de lettres modernes va même plus loin dans la critique du salon : "L'aspect commercial a des conséquences sur l'ambiance générale. Histoire de réduire les coûts, on n'achète pas tout le hall d'exposition alors qu'on sait que l'on va battre des records d'affluence entre la nouvelle console de Nintendo et le nouveau Call of Duty. Du coup, on est serré comme jamais". Une ambiance d’autant plus délétère que le comportement de beaucoup de visiteurs laisse à désirer. "De vrais animaux. Ils secouaient les grilles et ont enfoncé les portes et cassé des tourniquets, allant jusqu'à me blesser à la jambe en rigolant, tout ça pour entrer en trombe. Certains même semblaient sincèrement outrés que les vigiles fassent sortir les enfants de la file à quelques minutes de l'ouverture des grilles comme s'ils savaient que ça allait dégénérer."
L’engouement pour certains jeux (essentiellement les grosses licences de guerre) a réellement mis en avant un problème d’âge et de mentalité. Heureusement que d’autres stands ont mieux géré l’évènement. "Nintendo a clôturé son espace Wii U et ordonné aux joueurs de passer par une billetterie gratuite avec rendez-vous à heures précises pour éviter la surpopulation. Le studio a même créé un espace fermé pour les jeux 18+ auquel les jeunes ne pouvaient accéder. Une belle preuve d'éthique par rapport à la moyenne d'âge de 14 ans dans la fille de Black Ops 2" (jeu théoriquement réservé aux plus de 18 ans).

Image IPB

Une attente pouvant dépasser les 6 heures pour jouer à Call of Duty Black Ops 2. Tout va bien...

LE RENDEZ-VOUS DES COMMUNAUTÉS

Après avoir récolté l’avis de plusieurs visiteurs en plus des pères qui viennent pour découvrir l’univers de leurs enfants et des familles qui viennent jouer à quelques jeux familiaux pour se détendre, une majorité de jeunes vient également pour squatter des bornes qu’ils n’ont pas à la maison. Mais au final, le Paris Games Week est le moment rêvé pour une myriade de communautés d’organiser des rendez-vous. Blogueurs, membres d’un site, créateur d’une chaîne Youtube, les joueurs ont trouvé leur salon pour se retrouver autour de sandwichs et de tournois également organisés par le salon. Ces communautés peuvent enfin se rencontrer IRL après des mois, voire des années de communication uniquement via le web. Un bon moyen de dépasser la sphère du jeu.
Jonathan confirme : "C'était une occasion de se retrouver entre potes autour d'une passion commune, celle qui nous a réuni et continue de nous unir". Mais pourtant cela ne suffit pas pour donner envie d’y retourner l’année prochaine, sauf si les amis y sont toujours… Pour Jérémy, cette année "ne fût donc pas un bon cru pour la Paris Games Week alors que cette fin d'année était prometteuse en jeux-vidéo. Fort heureusement on vient aussi et surtout pour se retrouver et de ce côté-là on n'est jamais déçu". Antoine de son côté, le plus pessimiste de tous, ne reviendra sûrement jamais plus : "Ce n'était pas mon premier PGW, mais ça sera sans doute mon dernier, à moins que je puisse avoir une accréditation l'an prochain pour éviter la cohue grâce à la journée presse."
Pour cette troisième année consécutive, le salon français du jeu-vidéo affiche une hausse de sa visite mais une baisse de sa qualité. Alors que les premières années étaient riches en goodies, présentations et shows, cette édition fût très pauvre pour le plus grand malheur des visiteurs ayant la tête sur les épaules. La foule rendant toute progression compliquée et l’attente pouvant taper sur les nerfs, le salon est avant tout une vitrine marketing qui ne prend plus trop en considération ses visiteurs et qui mise tout sur le buzz des grosses licences. Et comment justifier une entrée à 14 euros alors que la majorité des titres présentés sont déjà dans les commerces depuis plusieurs semaines ? Bref, au final ce fût un événement qui a davantage desservit le média qu'il est censé mettre en avant positivement...


C'est également le ressenti que j'en ai eu, à quelques détails.
ryuzaki57
Signaler
ryuzaki57
J'ai assisté à ça dimanche matin (enfin c'était pratique vu que le stand WiiU était vide du coup) et c'est vrai que ça fout un peu les jetons. Et je ne dis pas cela seulement pour CoD : j'attends moi-même ce jeu avec impatience car il l'air de corriger le tir par rapport aux 2 derniers opus. Mais tant d'hystérie, ça laisse perplexe... Au TGS, il y avait aussi des queues très longues, mais tout se fait dans la sérénité.
Sakura_Sarah
Signaler
Sakura_Sarah
Jeudi, 13h, 2h30 de queue! Je ne m'attendais pas à ce que ça prenne autant d’ampleur mais ça ne m'étonne pas. Je suis allée au salon pour y jouer mais faire plus de 4h de queue pour tester un jeu alors qu'il sort dans 15 jours c'est pas possible. J'ai payé alors je voulais aussi faire le tour du salon et tester d'autres nouveautés.

Par rapport à ce que tu dis PURPLEDRANK, je trouve ça bas. Sérieux, je suis venue avec un mec passionné de jeux vidéos et qui essaye de travailler dans ce monde la, et tu crois qu'il a fait la queue pendant 4 heures! Met pas tout le monde dans le même sac s'il te plait, ça dépend des gens.

http://sarah-bubulle...-week-2012.html
Anduril22
Signaler
Anduril22
Enorme BaNDiNi, tu résumes ci bien cette vidéo ^^

C'est assez consternant quand même... Mais tant mieux d'un autre côté, ça à du faire un peu de place pour voir les vrais jeux à côté :)
kaelmac
Signaler
kaelmac
pegi 18 allez les gnomes on retourne chez mémé
Nazman
Signaler
Nazman
Mdr Bandini, mieux qu'un long discours voici une façon amusante d'exprimer ton point de vue.
dork_maule
Signaler
dork_maule
c'est des malades!
BaNDiNi
Signaler
BaNDiNi
La vraie vérité sur la Paris Games Week 2012 avec la photo du stand Call Of Duty :

Image IPB
PurpleDrank
Signaler
PurpleDrank
Je ne suis en aucun cas rancunier, je ne t'en tiendrais donc pas rigueur.

Pour ce qui est de mon intervention, c’était de base caricatural, car la vidéo prêtait à cela, ne nous mentons pas.
J'estime que le développement que j'ai apporté ensuite sera plus explicite, seulement c'est dommage de devoir s'expliquer à chaque fois.

A bon entendeur, bonne soirée à toi.
Kokoro
Signaler
Kokoro
Tu auras beau tourné ça dans tout les sens, PurpleDrank, le fait est que tu es arrivé avec tes gros sabots pour dire que des gens, dont tu ne connais ni l'age, ni la vie sexuelle, étaient des Kevin et des puceaux pré-pubère, seulement parce qu'ils étaient excités à l'idée de jouer à un jeu que toi tu n'aimes pas. C'est pour ça que j'estime que tu es intolérant. C'est l'impression que tu m'as donné avec ta réaction.
Après tu peux ne pas aimer Call of Duty, les valeurs qu'il véhicule, le comportement de certains de ses joueurs, etc... et ça peut être pour des raisons tout à fait valables. Chacun est libre d'exprimer son avis sur le sujet, mais si on pouvait éviter les attaques personnelles sur des gens que l'on ne connait même pas, ça serait mieux je pense.
Bon après pour t'avoir fait dit ce que tu ne disais peut être pas, mea culpa comme on dit, j'ai surement fait un amalgame entre toutes les choses négatives que je lis à chaque fois sur les Call of Duty, donc excuse moi de t'avoir prêté des propos qui n'étaient pas les tiens.
PurpleDrank
Signaler
PurpleDrank

PurpleDark: Je manque de crédibilité? Venant d'un mec qui généralise à outrance et pense que des millions de joueurs sont juste des "Kevin" ou des "puceaux pré-pubère", ça me fait bien rire. C'est quoi cette intolérance? T'es qui toi pour juger quel jeu est bon et quel jeu est mauvais? Ou juger des gens parce qu'ils aiment un jeu?
Tu me reproches de dire que ceux qui ont un passif ne sont pas des passionnés, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. Toi, tu n'es pas un passionné. Tout comme les gens qui crachent aveuglément sur un jeu ou une licence, qui rangent les gens dans des catégorie. Pour moi un passionné c'est quelqu'un qui a avant tout l'esprit ouvert, et le tiens ne l'est clairement pas.
Ne vient pas me parler du passif pour te justifier. Ca fait longtemps que je joue, et à tout les genres de jeu. Pourtant de joue à Call of Duty aussi. Je connais aussi d'autres adultes qui jouent à Call of Duty. Mais toi, tu dis comme ça, cash, que tout les gens qui jouent à Call of Duty sont des imbéciles endoctrinés par le marketing, ou qu'ils ne sont pas sorti de l'adolescence/n'ont pas commencé leur vie sexuelle. C'est sur qu'une réaction comme ça, c'est super pour être crédible. Ca ne t'est pas venu à l'esprit que les gens avaient des gouts différents des tiens? Non, je suppose. Mais bon tu as raison, ça ne sert à rien qu'on perde notre temps à se répondre, te parler c'est comme parler à un mur. Un mur d'intolérance.

Les autres vous me faites rire avec vos réactions "avant on s'extasiait sur des jeux comme machin, pas sur des jeux de guerre". Vous savez, ça me rappelle mes parents quand ils me disaient "avant on sortait dehors au lieu de rester à jouer sur des jeux vidéo"... =)
Pour le PEGI je peux comprendre que vous soyez gênés, mais bon, on va pas faire les hypocrites non plus... vous n'avez jamais voulu jouer à un jeu interdit au moins de 18 ans alors que vous ne les aviez pas? Les jeunes qu'on voit sur cette vidéo n'ont pas non plus 5 ans.


C'est PURPLEDRANK, merci.

Sinon, qui es tu toi pour juger que je suis un mur d’intolérance ou un non-passionné, si selon toi, moi je ne suis personne pour juger ce que je vois dans cette vidéo ? C'est quand même amusant ton concept du "fais ce que je dis, pas ce que je fais". Encore un point en moins pour ta crédibilité.

Ensuite tu es un GROS malhonnête, car tu prétends que je déclare que TOUS les joueurs de Call of Duty sont des "imbéciles (terme que je n'ai pas employé en plus) engrainés par le Marketing" ou des "puceaux pré-pubères", alors que je n'ai fait que commenter ce que je voyais sur cette vidéo, rien de plus, et à ce que je sache on y voit des gamins n'ayant même pas l'age requis sur la boite du jeu, courir et faire des heures de queues pour jouer à COD... Merci pour ton mensonge et ta démagogie, c'est toi qui généralise et tente de m'imputer des propos que je n'ai pas tenu cela ne ait que faire perdre crédibilité de nouveau, à ton propos.

Mais sinon pour ton information, jeune homme (car tu parle de passif mais tu dois être assez jeune), j'ai bossé dans la vente, il fut un temps, dans une enseigne actuellement à l'agonie (et de la même couleur que mon avatar) pour ne pas la citer, et je vais donc t'apprendre une réalité du marché que tu ignore, toi dans ton joli monde des bisounours derrière ton pc.

La majeur partie de la clientèle pour COD sont des jeunes n'ayant même pas l'age requis pour y jouer et qui l’achètent parce que tous leur copains l'ont aussi, j'ai même eu droit à des parents dépités, qui leur achetaient à contrecœur, disant que de toute manière ils ne pouvaient rien faire, vu qu'ils y joueraient chez leurs copains sinon.

Le reste du public étant des jeunes entre 16 & 23 ans, qui jouent à ça, parce que c'est le seul jeu compétitif qu'ils connaissent et auquel tout le monde joue selon eux et des pères de familles qui jouent à ça après le boulot, parce qu'ils en ont entendu parler par leurs collègues et la campagne Marketing.

Cela s’appelle les réalités du terrain, j'ai souvent discuter avec des gens faisant partit du public COD, certains étaient même très sympathiques, néanmoins la plupart avaient une chose en commun, un manque de culture vidéoludique.

Je terminerai en reprenant les propos de Nemesis-8-Sin ou SnkForever, de mon temps, on ne jouait pas à des jeux de guerre en boucle, on s’intéressaient à différents genre de jeux et surtout la plupart du temps, les jeux à grand succès qui sortaient, avaient un autre état d'esprit, on y dirigeait un héros, qui se faisait des amis, rencontrait l'adversité du monde et combattait pour le bien (de quoi faire connaitre différentes valeurs à un jeune), pas un soldat en multi dont le seul but est de buter tous les autres mecs, y compris ses amis en ligne pour écraser tout le monde et finir premier devant tous les autres à tout prix. Mais la encore, c'est une représentation du tournant qu'a pris la société et son model éducatif basé sur l'égocentrisme.

ce qui explique pourquoi autant de gens ici, sont navrés par ce qu'ils voient dans la vidéo, personne ne déclare qu'il faille envoyer au bûcher ceux qui jouent à COD, mais voir à quel point une série de cette trempe peut balayer ce qu'il y à autour pour tant de monde, peut complètement paraître inquiétant et disproportionné.

Donc si tu prétend ne pas être en accord avec ça et que je suis comme tu le prétend "un mur d'intolérance", tu es dans ton cas au choix un "mur de Démagogie et malhonnêteté" ou "un mur de Naïveté".

Bonne fin de journée à toi Image IPB

j'aime bien cette vidéo, ça me permet de voir qui je vais exploser en multi. Vu les gueules ça me motive encore plus.


Epic commentary is Epic.
eddie vedder
Signaler
eddie vedder
et dire que dans le même genre il y a mieux enfin bon les goûts et les couleurs
mordo
Signaler
mordo
j'aime bien cette vidéo, ça me permet de voir qui je vais exploser en multi. Vu les gueules ça me motive encore plus.
Nazman
Signaler
Nazman
Arrêtez juste avec vos discours de passionnés.

Vu d'où je suis, je vois des gens avec des goûts différents qui tentent parfois maladroitement d'en débattre sans pour autant écouter son interlocuteur.

Je vous trouvent bien divisés pour une communauté de passionnés (pour vous reprendre).

Chacun joue à ce qu'il aime. J'ai longtemps joué à CoD et moi aussi la direction prise par cette licence m'a profondément déçu. Depuis lors, je ne m'y intéresse plus du tout, même de loin. Je respecte néanmoins l'envie de jouer à cette licence de certains, car moi aussi, je suis passé par là.

Et puis la génération que l'on voit se ruer sur Black Ops 2, n'a visiblement pas connu les premiers épisodes, et ils n'ont donc pas nos références. De fait ils n'ont pas vu le tournant pris par cette licence...

Allez, n'oubliez pas que la vocation première d'un jeu, c'est s'amuser, se détendre et partager de bons moments.
ronan72
Signaler
ronan72
Après c'est sur que c'est désolant de voir ça, quand il y a pleins d'excellents jeux a 5 minutes a pieds du stand Black Ops II..
Mais faut pas généraliser non plus sur tout ces jeunes, j'ai 16 ans et ne vous inquiétez pas je ne suis pas comme eux, j'en suis fier même ;)
Kokoro et PurpleDrank : On peut juger le fait qu'on trouve stupide leurs réactions a se jeter dessus comme ça, sans pour autant leurs cracher dessus, non ? C'est ce que je fais moi, je constate puis je me désole un peu puis je réalise qu'ils font quand même partie des joueurs de jeux-vidéos, on que l'on doit les respecter même si certes ils ratent ( dans mon avis) de vraies pépites dont je n'ai même pas à citer leurs noms, vous qui sur Gameblog les connaissaient déjà... :) <3
Nemesis-8-Sin
Signaler
Nemesis-8-Sin
J'avais écrit un gros pavé pour te répondre, mais je l'ai effacé. Au final, tout ce que j'ai à en dire, c'est que c'est ni une question de tolérance, ni une question de passif, encore moins une question de passion.

Je ne connais aucun adulte qui ferait sept heures de queue pour un jeu, quel qu'il soit. Je ne l'aurais moi-même pas fait quand j'étais plus jeune, rien que parce qu'il y a tellement à voir au PGW que j'aurais eu le sentiment de tout rater. Je n'ai rien contre CoD, par contre je trouve son expansion et sa façon de se vendre et de recycler très malsaine, tant pour l'industrie que pour le public.

Nuance, enfin : ce que je voulais dire par ma phrase que tu as si merveilleusement caricaturé, c'est qu'avant, on ne rejetait pas la violence, on aimait AUSSI les jeux de guerres. Le média ne créait pas cette...ruée. Etre ouvert, c'est aussi accepter que certains gens - certains joueurs, je précise - puissent être choqués par une telle réaction, au delà des PEGI ou autre, tout simplement parcequ'ils ne pensent pas que Call of Duty mérite cet engouement. De la même manière que voir le box-office trusté par des films de qualité souvent médiocre me dérange.

Mais bon, je catégorise et je crache. Je ne dois pas être très passionné.

PS : Arrêtez un peu avec ces conneries sur l'extase de la MAB. Je ne suis pas un fervent supporter du mouvement, ne serait-ce que par sa façon de se communiquer et de se propager, mais dans le fond et dans les idées, c'est un discours très sain.
GAZTRO
Signaler
GAZTRO
Curieux de voir LE menestrel Anti-blasitude lacher une video d'un rush de "passionés" de COD et attendre de voir sa communauté s'étriper sans vergogne dans les commentaires...
Tous les porteurs du macaron doré devraient s'extasier au contraire d'une telle vision d'enthousiasme, non ?
Tout cela me rend perplexe
Kokoro
Signaler
Kokoro
PurpleDark: Je manque de crédibilité? Venant d'un mec qui généralise à outrance et pense que des millions de joueurs sont juste des "Kevin" ou des "puceaux pré-pubère", ça me fait bien rire. C'est quoi cette intolérance? T'es qui toi pour juger quel jeu est bon et quel jeu est mauvais? Ou juger des gens parce qu'ils aiment un jeu?
Tu me reproches de dire que ceux qui ont un passif ne sont pas des passionnés, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. Toi, tu n'es pas un passionné. Tout comme les gens qui crachent aveuglément sur un jeu ou une licence, qui rangent les gens dans des catégorie. Pour moi un passionné c'est quelqu'un qui a avant tout l'esprit ouvert, et le tiens ne l'est clairement pas.
Ne vient pas me parler du passif pour te justifier. Ca fait longtemps que je joue, et à tout les genres de jeu. Pourtant de joue à Call of Duty aussi. Je connais aussi d'autres adultes qui jouent à Call of Duty. Mais toi, tu dis comme ça, cash, que tout les gens qui jouent à Call of Duty sont des imbéciles endoctrinés par le marketing, ou qu'ils ne sont pas sorti de l'adolescence/n'ont pas commencé leur vie sexuelle. C'est sur qu'une réaction comme ça, c'est super pour être crédible. Ca ne t'est pas venu à l'esprit que les gens avaient des gouts différents des tiens? Non, je suppose. Mais bon tu as raison, ça ne sert à rien qu'on perde notre temps à se répondre, te parler c'est comme parler à un mur. Un mur d'intolérance.

Les autres vous me faites rire avec vos réactions "avant on s'extasiait sur des jeux comme machin, pas sur des jeux de guerre". Vous savez, ça me rappelle mes parents quand ils me disaient "avant on sortait dehors au lieu de rester à jouer sur des jeux vidéo"... =)
Pour le PEGI je peux comprendre que vous soyez gênés, mais bon, on va pas faire les hypocrites non plus... vous n'avez jamais voulu jouer à un jeu interdit au moins de 18 ans alors que vous ne les aviez pas? Les jeunes qu'on voit sur cette vidéo n'ont pas non plus 5 ans.
kuja
Signaler
kuja
Passer autant à attendre qu'à finir le jeu. Bin quoi il se fini pas en deux heures ? ... Sa fait peur par contre.
miouteam
Signaler
miouteam
MOUTONS !!!!!! comme les apple fan , bêêêê
Mika
Signaler
Mika
AFFLIGEANT!
oLive
Signaler
oLive
Je veux bien admettre que l'on puisse encore aimé ce genre de jeux (même si c'est toujours la même chose depuis de nombreux épisodes maintenant...), mais faire 2 ou 3 heures de queue à 9h00 alors qu'il y a la Wii U pour la première fois à l'essai en France avec un énorme Rayman et un Zombi U qui sort de l'ordinaire, ça me laisse sans voix !! D'autant plus que le jeu sort dans 15 jours !!! Encore un beau reportage sur France 2 sur les dangers des Jeux Vidéo à prévoir....
royhunter
Signaler
royhunter
Non mais faut arrêter je suis d'accord avec Kokoro, chacun son tripe dans les jeux vidéo, dans les commentaires j'ai l'impression d'entendre mon grand père, c'était mieux avant ... le média du jeux vidéo évolue comme tout.

Le Célesto-Blog de Julien Chièze

Par Julien Chièze Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 22/02/17 à 11h17

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue dans mon univers célesto-cosmique. Bon voyage au gré de pépites
d'ici et d'ailleurs.

 

Auteur du Coffret AHL disponible aux éditions Pix'n Love.

Archives

Favoris