Le Blog de Gollum
Signaler

Voilà presque un an que j'ai créé ce blog et 96 vues plus tard, il n'avait toujours pas eu le moindre article à se mettre sous la dent. Avec un blog, le tout n'est pas de vouloir l'alimenter, faut il encore avoir une idée, un sujet méritant d'être couché sur papier (virtuel le papier, histoire de faire des économies). Ce week-end j'ai eu une illumination de ce qui sera donc mon premier sujet. 

J'étais affalé sur mon lit avec ma 3DS, fraîchement acheté la semaine dernière, à alterner entre Super Mario 3D Land et Mario Kart 7 quand je me suis dis que j'allais me faire une liste de jeux auxquels je souhaitais jouer cette année, histoire d'avoir un planning. 

Si l'année 2011 avait déjà sonné dans ma tête comme une alerte vis à vis de mon interêt pour le jeu vidéo, cette liste 2012 s'apprêtait à carrèment faire résonné dans mon petit crâne les cloches de Big Ben le jour de l'an. Sur l'ensemble de l'année 2011, 18 jeux de consoles salons m'ont intéressé (15 ont été joué, 6 ont été terminé) et 15 jeux de consoles portables m'ont intéressé (15 ont été joué, 3 ont été terminé (faible nombre car je n'avais pas la console en ma possession)). Le fait de ne pas avoir terminé les jeux n'est pas forcément dû à un manque de qualité mais plutôt à un manque de motivation, de temps. En effet en vieillissant il faut parfois jongler entre vie de couple et vie de gamer, il devenait donc plus difficile de trouver un créneau horaire pour se mettre devant la télévision. 

Lorsque j'ai regardé le planning des prévisions 2012, ce qui m'a sauté aux yeux c'est que je devenais largement plus sélectif, en effet de 18 jeux de consoles salons intéressant en 2011, seulement 10 jeux éveillent en moi un interet pour 2012 et seulement 3 me donnent réellement envie de les acheters. En revanche, de 15 jeux portables intéressant, le nombre est passé à 22 ! Dont 13 sont certain de venir embellir ma collection. Est-ce simplement une année creuse ou bien une réelle mutation de mes envies vidéo-ludique ? 

Je prends pour premier exemple les JDR. Depuis que je suis en âge de comprendre un scénario c'est probablement le genre de jeu auquel j'ai le plus adhéré, cependant sur cette génération de console, les JDR dans des univers m'intéressant (Fallout, Oblivion, Skyrim, Dragon Age, Mass Effect) ont tous été transformé en vue FPS ou bien ont carrément été massacré sur l'autel de l'action pure.

Mon deuxième exemple est la convérgence de style. En effet à mes yeux plus aucun jeu n'arrive à se démarquer réellement des autres, puisqu'ils finissent tous par se diriger vers la surenchère d'action (parfois dans des jeux ne s'y pretant pas) et/ou à une vue FPS. Difficile donc d'être surpris par ces jeux qui ont tous le même goût une fois en bouche.

C'est là qu'intervient la console portable. En plus de me permettre de jouer sans déranger ma compagne lorsqu'elle prépare ses cours, elle me permet également d'être à nouveau surpris, de jouer différement.... de prendre du plaisir ! Que ce soit le Professeur Layton ou Ghost Trick qui utilisent le tactile ou bien Inazuma Eleven qui propose du JDR à l'ancienne mais avec un vent de fraîcheur, tous sortent de ce canevas unique que semble avoir adopté les consoles de salons.

En conclusion, je qu'il ne faut pas mettre tous les jeux de salon dans le même panier, Xenoblade nous l'a prouvé l'année dernière et Ninokuni devrait nous le prouver cette année, mais j'en viens parfois à me demander si pour continuer à être émerveillé, à rêver et à m'amuser je ne vais pas devoir troquer mon costume de gamer salon pour celui d'un gamer nomade... à temps plein !

Et vous, ressentez vous la même chose ? 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je pense surtout que c'est pas le même type d'expérience. Ce que tu cherches n'est peut-être tout simplement pas ce qui existe sur console de salon. Tu parles de styles qui convergent et je suis bien d'accord que la montée en puissance du marron et de l'action a plus ou moins tué certains type de jeu sur console de salon genre les survival/horrors et l'infiltration, mais il y a un truc que les consoles portable ne savent pas faire c'est des jeux à très grande ampleur en terme de décors, détaillés et très très immersifs. Des jeux comme GTAIV, RDR, Skyrim, Batman AC, Xenoblade Chronicles, Assassin's Creed sont des titres qui n'existe pas sur console portable et qui sont loin d'être bourrin ou sacrifié sur l'autel de l'action comme tu le dis. J'ai finis Fallou New Vegas en ne tuant personne sauf trois fourmis de temps à autre sur le chemin par exemple.
Et puis tu oublis les XBLA ou PSN qui propose des petites expériences très rafraichissantes régulièrement comme Orc must Die, Super Meat Boy, Limbo, Braid, Flower, Shadow Complex etc...
Bref, je pense que c'est plus une histoire de ressenti. Moi personnellement je ne joues jamais sur console portable (à part pour mon Pokemon tous les deux trois ans) parce que je ne trouve jamais l'immersion que je recherche dans le jeu vidéo. Pourtant il y a des jeux qui me feraient certainement mentir, mais je n'ai pas envie particulièrement de les jouer.
jon128
Signaler
jon128
Je partage ton opinion si ce n'est que les causes me poussant vers les consoles portables sont différentes.
Déjà je passe beaucoup de temps en transport (vive les TER) donc forcément la console portable est indispensable (même si je peste contre la batterie de la 3DS).
Secondo je n'ai plus la patience de mes jeunes années et j'apprécie de jouer 15 à 20 minutes. La portable avec ses jeux permettant de s'amuser sur de courtes sessions est parfaite ( Merci Capcom d'ailleurs qui a su adapter Resident Evil avec un usage mobile en découpant le jeu en chapitres assez court)
Enfin , la puissance d'une portable comme la 3DS permet aujourd'hui une très bonne immersion sans faire de grosse concessions.

Le Blog de Gollum

Par Gollum Blog créé le 17/03/11 Mis à jour le 18/07/14 à 16h41

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris