Bienvenue sur mon blog !

Par Ecikk Blog créé le 28/11/13 Mis à jour le 13/07/14 à 12h01

Un blog qui parle de tout et de rien.J'ai effacé sans faire exprès la description donc la flemme de faire un nouveau

Ajouter aux favoris
Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Hideki Kamiya,1m7...un mètre....(bon ok j'ai pas réussi à trouver sa taille),directeur de Bayonetta et plus d'une dizaine de jeu à son actif.

"Team ! Unite up !"

 

Notre chère et tendre servante des ténèbres a eu une bonne réception auprès des joueurs.Davantage aux possesseurs de Playstation 3 et Xbox 360 car le jeu était sorti seulement sur ces deux supports.Mais il ne savait pas encore que Platinium Games avait du mal à trouver un autre éditeur car Sega ne voulait pas financer la suite jugeant que la licence ne rapporte pas assez.Eux et les fanboys se plaignent que le jeu n’a pas assez marché ni assez rentable mais comment voulaient-il que le jeu cartonne ? Comment peut-on s’y connaitre dans le monde vidéoludique et marketing puis tomber des nues quand on voit les résultats ? Donner son feu vert au projet et regretter son invetissement s’équivaut à tirer une rafale de balle dans le pied.Je résume les faits :

-Il fait partie des jeux moyens

-Le beat am all reste encore un genre de niche

-Le jeu est japonais et ça n’a pas été la grande forme pour eux pendant cette current gen

-Il se vendra pratiquement qu’en occasion

-Il comporte que du solo

-Quelques concurrents de longue date en face

Avec ce mauvais départ et tous ces malus,c’est normal que le jeu ne rapporte pas des masses alors pourquoi s’étonner du «mauvais» score.Vendre ne serait-ce qu’un million était déjà un exploit alors deux je dis chapeau bas ! Les joueurs ne sont pas à blamer car la plupart ne savent même pas comment se déroule les affaires en coulisse,ils aiment un jeu et l’achète,c’est tout. Et encore ceci est le schéma de base car on sait pratiquement tous qu’on peut télécharger et malgré cela,certains ont quand même acheter le jeu pour SOUTENIR le développeur,un moyen pour exprimer leur gratitude. Admettons qu’il y’aurait pas la crise ni le téléchargement il aurait,à mon avis, atteint tout juste les 3 millionns. C’est plutôt l’industrie vidéoludique que j’ai cité au préalable qu’il faut remettre en cause,nous avons les pieds et mains liés,il est logique de payer le moins cher possible, on peut pas se permettre d’acheter tous nos jeux en collectors.

 

Les gamers font des économies,les entreprises aussi.Je comprends que l’entreprise à la mascotte bleue ne voulait pas se mouiller ,de perdre trop d’argent avec la suite de Bayonetta mais premièrement pourquoi financer le premier alors que des experts (enfin d’après leur noms) se doutaient de la suite des évenements ? Alors comment y remédier...par exemple euuuhh ….je sais pas moi…. avec…hmm …le truc qu’on apprend en marketing…comment ca s’appelle déjà…AH OUI ! Une étude de marché.

Deuxièmement, supposons qu’ils ont voulu être généreux et qu’ils ont pensé à un grand succès,qu’ils distribueraient des jeux par palettes,qu’ils les vendraient tous neuf ou collector,qu’un foyer sur cinq possèderait le jeu et que des tournois seraient organisés pour élire les meilleurs speedrun ou combo vidéo. Dans ces cas là,autant continuer dans leur lancée et soutenir la licence jusqu’au bout au lieu de l’abandonner en plein vol. Choisir la sécurité est compréhensible mais qui ne tente rien a rien,ce n’est pas en jouant qu’en défense qu’on gagne un match.Les 30 derniers jeux de la firme nippone n’ont pas atteint le résultat de Bayo mis à part Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Londres 2012 (3 millions et demi) et Sonic Generations (3,15 M), certes ils n’ont pas forcément perdu autant car ils ont tous des investissements différents mais les chiffres sont quand même là et prouvent la popularité des jeux en général (mais pas forcément leur qualité).

Je trouve ça dommage d’abandonner leur meilleur potentiel,peut-être qu’il préfère de se contenter de leur mascotte légendaire en berne,des Total War,des Aliens bouseux et baveux ou d’autres nouvelles licences bof qui dépasseront même pas la barre des 1 millions.Garder l’une des licences non-blockbuster les plus prometteuses de ces dernières années,NON.Par contre racheter Relic Entertainement (Warhammer 40 000,Company of Heroes) devenu seul à cause de la faillite de sa maison mère THQ pour plus de 25 millions de dollars,OUI.Allez comprendre,sans oublier le rachat récent de Index Corporation (Persona,Shin Megami Tensei,Inazuma Eleven),nous verrons à l’avenir si il était plus préférable d’élargir son catalogue ,de priviliéger la quantité à la qualité. (d’ailleurs ils ne sont pas si mal en point que ça *touss* comment ? *touss* bénéfices, vous dites ?)

 

C’est ainsi que cette magicienne noir devint orpheline,on se dit qu’un jeu si ambitieux  va vite retrouver un repreneur…et bah non même pas *bruit du vent* le néant total…Après une (soi disante) traversée du désert,après avoir toqué à toute les portes et demandé la charité à tous les développeurs,PG affirme de n’avoir trouver personne. Humm bizarre,bizarre,reste à savoir si c’est vrai,j’ai 2 suppositions pour cet affaire :

-Soit des repreneurs (constructeurs,développeurs ou éditeurs) pensaient trop dépenser pour un jeu ayant fait apparament un bide et auraient penser qu’il ne serait pas rentable ,dans ce cas là ils ont eu tort de sous-estimer la licence.

-Soit Platinium a été optimiste et ont demandé beaucoup trop.Ils ont voulu réaliser leur projet de fond en comble et était persuadé que tout allait marcher.Cette fois-ci ,c’est le demandeur qui a surestimé le jeu.

 Pour ces deux cas,je peux pas dire qui est en tort.Est-ce que les probables acquéreurs ont sous-évalué le potentiel de la licence ou PG qui a eu les yeux plus gros que le ventre ? Je peux pas savoir et ne peux affirmer tel ou tel dire,il est nécessaire de voir les faits avant de se faire un avis et montrer quelqu'un du doigt.

 

Regrettable qu’un studio pareil connaissent de tels déboires.Pourtant avec Wonderful 101, ils ont changé de registre,toujours aussi vif mais plus coloré,plus cartoon,enfantin,moins violent et sanglant.Ce jeu reste assez bien malgré ces défauts,il a quand même eu 78 sur Metacritic mais a fait un Wonderful bide depuis sa sortie.Ce n’est pas la faute de PG si la console de Nintendo se vend pas,eux ont fait leur boulot en faisant un bon jeu et en outre, ont changé de type de public et ont varié leur ludothèque.

Selon moi,c’est le seul studio japonais qui a su se démarquer et mérite de faire partie des plus grands développeurs de l’archipel. Pour mieux marquer les esprits,il devrait continuer à varier leurs catalogues,leurs types de jeux (démat’,portables) et toucher à tous les genres. Les boites de développements japonais classiques ont aussi fait quelques bons jeux mais rien de bien transcendant,on a surtout vu les mêmes studios de l’ancienne génération.PG a su s’émerger et imposer son style tout en apportant de la fraicheur dans le jeu nippon et peut-être qui seront précurseur de jeux multigenres, des jeux qui mélangeraient plusieurs types de gameplay comme on a pu les voir dans leurs deux derniers titres (ils ne sont pas les seuls à faire ça mais c'est rare). Je leur souhaite bon courage pour la suite des évenements .Cela va de soi,ça reste mon point de vue et quoi qu’il arrive le jeu vidéo aura toujours besoin de l’occident et de l’orient pour mieux le contraster,le yin et le yang,ils sont complémentaire,l’un ne peut exister sans l’autre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Ecikk
Signaler
Ecikk
Je viens de voir ça et je l'ai corrigé,merci.
Luciole
Signaler
Luciole
on dit "devint', et pas "devena".

Édito

idem que la description

Archives

Favoris