Bienvenue sur mon blog !

Par Ecikk Blog créé le 28/11/13 Mis à jour le 13/07/14 à 12h01

Un blog qui parle de tout et de rien.J'ai effacé sans faire exprès la description donc la flemme de faire un nouveau

Ajouter aux favoris
Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Bayonetta,un prénom qui semble désigner une octogénaire italienne mais détrompez-vous.C'est le nom d'un jeu et de son héroïne,une sorcière aux méthodes peu orthodoxes.

 

Elle en aurait fait tourner des têtes.Non,pas ceux des hommes du monde de Lumen mais des joueurs divisé par la suite de ses aventures.Rien qu’avec un opus,ce jeu est devenu un cas d’école,elle remet en question l’occasion du jeu vidéo,la place du jeu moyen y compris des jeux japonais,la nouvelle vision du genre Beat am all,le principe de consommation et à quel point la guerre est meurtrière.

 

Cet article sera divisié en cinq partie (disponible à droite) : une intro pour présenter le jeu,pour la seconde elle commentera du buisness,troisième partie pour relater le cas Platinium Games,une quatrième concernant les évenements Nintendo et la dernière parlera de l'avenir du jeu vidéo en général.

 

GGgggGGgRRRrrrrrRrrr !!!

 

Tout commença un beau matin d’été 2008.Un certain Bayonetta est annoncé par Platinium Games,un jeune studio ayant déjà fait leur preuves avec quelques perles mais pas assez rentable. On nous le présente comme un beat am all à la Devil May Cry par le même producteur que celui-ci (Hideki Kamiya),on sait peu de chose sur le jeu à part qu'il sera survolté, qu'il y'aura du sang et qu'il alliera sensualité et gros flingue d’après son teaser.

Le temps passe et les vidéos,images,articles défilent au fur et à mesure. Plus on voyait le jeu plus il faisait envie sachant qu’il y’avait une féroce concurrence « masculine » en face, des joueurs commencent à s’intéresser mais les avis sont mitigés, certains sont conquis d’autres plus réticents par le jeu en général dont des pucix fervants pratiquants choqués par l’aspect SM du personnage principal, m’enfin chacun ses goûts comme on dit. Et près d’un an après son annonce, la messie voit enfin le jour.

 

L’héroïne choque ainsi que le jeu d’où elle provient car c’est un succès total ! Médias comme joueurs ont adoré le jeu pour la majorité, il reçoit d’excellent notes et de très bonnes critiques, le  public est conquis et prennent plaisir à découvrir et redécouvrir ce titre. Nous avons affaire à un jeu d’action dynamique,réactif,speed tout en restant fluide ,il nous tient en haleine jusqu’à la fin et on en ressort lessivé une fois la partie finie. On note de nombreuses références comme Fly Me to the Moon, un bestiaire inspiré d’Evangelion,quelques clins d’oeils aux hits de Sega,de PG et bien que le jeu soit violent il reste fun,décalé et se prend au second dégré avec des scènes totalement « WTF ». Notons qu’on peut également invoquer des démons infernaux, terminer nos ennemis avec des finish him et utiliser notre magie et ses cheveux pour des attaques spéciales,ces mêmes cheveux qui sert aussi d’habits…

Petite parenthèse à propos des boss, ceux-là sont classiques,des immenses statues qui en imposent,font un monologue tandis que l’héroine baille et quand l’affrontement commence on prend plaisir de les affronter. Bien que la bataille fait rage, on a l’impression que Bayonetta s’amuse,que ce n’est rien pour elle, juste de l’entraînement. Les jeux d’aujourd’hui sont aux antipodes de ceux d’hier,avant nous étions un petit vaisseau devant un gros méchant monstre prenant la taille de tout l’écran, le jeu nous punissait à la moindre erreur nous obligeant à tout recommencer. À ce moment là, le joueur se sentait minable,frustré,réprimandé alors que de nos jours ça n’a plus rien à voir. Le Boss est égale avec le personnage,même si il est généralement plus grand et plus gros,on voit qu’ils se battent à arme égale et luttent plus justement. Dorénavant,notre personnage ne fait pas que de le combattre,il l’humilie. En revanche,les combats sont un poil plus simple voir trop, rendant l’affrontement moins épique ce qui fait un mal pour un bien.

 

Retournons à nos moutons, le jeu n’est pas parfait et a quand même des défauts, il est moins bien réussi que sur PS3,quelques passages bordéliques, trop axé sur le scoring puis le scénario reste plat et prévisible  : sorcière amnésique blabla clan disparue blabla sidekick marrant blabla black de service en guise de marchand blabla poutrage d’anges sans raison blabla je suis…ton père blabla l’identité de cereza qu’on voyait à des kilomètres blabla la rivale qui se la jouait se rejoint à nous ( O RLY ? ) blabla p’tit tour dans l’espace blabla Galactus vs Gurren Lagann  blabla Ultimate FalCon Punch et FIN.

On ne le compare plus à Devil May Cry, déjà qu’elle poutre allègrement le 4 qui est tout juste correct alors ne parlons même pas du reboot DMC,il est tout simplement considéré comme la relève de la série donc souvent confronté au champion du BTA outre-Altlantique : God Of War. En ce qui me concerne je trouve que les deux jeux sont très bons mais bien qu’il soit du même genre ils restent distincts de l’un et l’autre.Deux écoles,deux visions,deux mondes différents, GOW (oui ça a toujours été les initiales de la série et non de gears of war) reprend le concept du jeu occidental,il est plus spectaculaire que ludique, il reste assez simple,assisté,facile à prendre en main.Le jeu est plus portée dans les affrontements de masses,les exécutions et des phases de plate-formes, malgré qui soit moins nerveux il reste néanmoins marquant et jouissif.Chez la concurrence,tout est inversé.On est plus acteur que spectateur, le jeu est plus vif,réactif,dynamique,on doit établir une stratégie à chaque combat,peut changer son style grâce à des nombreuses armes,rester attentif,esquiver au bon moment pour activer un bullet time et varier ses combos.Par contre,on fait que de taper,pas vraiment de cinématique magistral, le côté épique sera plus prononcé dans la chorégraphie des cut-scene ou en plein gameplay puis il y’a peu de QTE et phase d’aventure,du pur Run&Gun. Quoi qu’il en soit ça reste deux excellents jeux, certains préfèrent l’un et n’aime pas l’autre puis d’autres joueurs qui apprécient les deux (surtout God of War 2,the best).

                                                      

 

  En l'espace de quelques années elle est devenue une icône vidéoludique,tout le monde est capable maintenant de la reconnaître.Tandis que le jeu fut un succès critique,.ce ne fut pas le cas pour le côté commercial. Bon démarrage,perte de vitesse et se vend sur le long terme mais au final il s’est vendu pas moins de 2 millions de copies ce qui fait un score honnête.Malheureusement qui n’a pas aidé plus que ça Platinium Games à cause d’un modèle de commerce encore défaillant,c’est sur ce dernier point que nous dévelepperons la prochaine partie.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Voici le schéma type d'un jeu physique neuf coûtant entre 50 et 70 E (pour plus d'explication : http://www.hookedgamers.com/blogs/jeffgates/2011/07/28/why_are_games_so_damn_expensive.html).Mais ceci est différent pour le dématérialisé  et l'occassion.

Camembert

 

 

La bonne nouvelle est qu’il a quand même bien marché mais la mauvaise est que la plupart de ses ventes venaient de l’occasion,quand le jeu fut vendu à prix brodés.Ben alors voyons, Bayonetta vaut bien plus chère que ça …

Malheureusement les ventes d’occassion n’apporte rien à l’éditeur, développeur ni au grossiste comme l'explique ce bon dossier sur Gameblog.Ca veut dire que Platinium Games,malgré leur superbe jeu,n’ont pas eu une récompense assez fructueuse.Mais ce problème était déjà présent depuis fort longtemps et devient souvent récurrent pour les jeux de second zone.

Malgré que le neuf soit plus acheté que l’occasion,ce sont toujours les mêmes qui en profitent et coulent indirectement les autres studios ayant des budgets plus modestes.Pour mieux comprendre,voici les 3 types globales de jeux vidéo :

-Les limités,free-to-play(ou pay 2 win),indépendants,bêta.Petits mais costaud ! Des jeux crées par une petite équipe avec leur propres moyens et financements dont du crownfunding comme Kickstarter.Ils sont courts,addictifs et simples,leurs qualité résident dans leurs petits prix et leurs accessibilités .Considéré comme de petits bijoux crée par des passionés pour des passionés,on reste clément et compatissant envers eux car on sait qu’il y’a un gros travail effectué derrière et de féliciter leurs efforts. Certains de ces titres ont de l’originalité et des idées à revendre.

-Les moyens,gamme du milieu.De qualité correct,ils restent assez bon et procurent aussi du plaisir à jouer.On en voit dans tous les genres,sont généralement apprécié mais ne font pas l’unaminité.Le soucis est qu’ils coûtent beaucoup trop cher et ne sont pas rentable donc le développeur/éditeur perdent de l’argent.Ce sont ce genre de jeu qui sont dans la sélecte pour la prochaine gen car ils n’auront pas les moyens pour survivre.

 -Les blockbusters,jeux AAA,superproductions.Aux gros calibres les gros budgets,ce sont des jeux spectaculaires,qui décollent la rétine,en mettent plein la vue,action pour la plupart et violent.Ils ont conçus pour plaire au grand public,à un maximum de personnes du gamer chevronné au casu plus tempéré.Les créateurs de ces jeux sont des développeurs de renom pesant lourd dans l’industrie accompagné d’un éditeur mettant le paquet pour toute la pub et marketing du jeu.Même si ils se vendent bien,ils sont encore vivement fustigé par leur aspect commercials et répétitifs.

 

Le premier cas a de gros budgets pour faire des gros jeux et des grosses ventes,le troisième cas a de petits budgets pour faire des petits jeux et des petites ventes.Malheureusement le deuxième a le cul assis entre deux chaises,ils mettent le paquet mais leur jeux ne sont souvent pas rentable et à force d’échecs sur échecs,malgré la qualité de leur production ,la boîte coule et vous connaissez la suite.Comme le dit les analystes et experts dans le domaine (les vrais pas Madame Irma qui prédit au hasard) ,il y’aura presque plus de jeux dans la moyenne,juste des mastodontes à millions de dollars qui boufferont le reste du marché et d’irréductibles développeurs qui réaliseront leurs créations sans trop se mouiller.Alors à qui la faute ? Un peu de tout le monde,il faudrait d’abord comprendre qui achète quoi et combien.

 

 

Les jeux commerciaux visent à générer le plus d’argent possible comme le nom l’indique.Ils vont viser le plus large public possible,que ça soit des gamers chevronnés,de simple joueurs occasionnels ou de curieux citoyens encore inexpérimentés et tout ce beau monde achètent en général le jeu neuf.

Un achat n’est pas forcément bénéfique,on peut acheter par simple caprice,sur un coup de tête,par addiction,juste pour suivre une mode ou faire comme tout le monde même en se faisant escroquer (d’où le terme mougeon),aujourd’hui acheter c’est exister.C'est pour cela que nous vivons dans une société de surconsommation et matérialiste,on dépense trop alors qu’on a pas vraiment besoin,on pense que posséder est source de bonheur mais c’est loin d’être le cas.Ceci est une tout autre histoire,juste pour dire que plus on met les moyens dans un jeu plus il attira différents type de public,du moins normalement.Le marketing est très important pour un produit,pour un jeu il faut être capable de vendre même si l’acheteur y jouera peu voir pas du tout.

 

Le problème de l’industrie vidéoludique ne provient pas que des joueurs,il y’a aussi une mauvaise répartition des richesses.Comme cité ci-dessus,un éditeur/développeur ne gagne rien en occase,pour le soutenir nous sommes obligés de l’acheter neuf.Mais comme nous le savons tous,les temps comme les oeufs sont dures et nous sommes loin de rouler sur l’or.Tout le monde va trouver plus juste de partager 10e + 10e + 10e + 10e à des jeux qu’il a apprécié que 40e à un seul.Ce n’est pas à nous joueur à repartir notre argent aux jeux qu’on a payé.Logiquement,si un n’a pas le droit à une part du gateau alors on se dit que les autres se goinfrent avec le reste ,eh ben pas du tout ! Même les boutiques elles-mêmes ont du mal à s’en sortir et ferment les unes après les autres.Triste ironie,bien que ce soit le média culturel le plus prolifique,la vie n’est pas rose du côté de ceux travaillant dans le milieu que pour les magasins.

 

 Pour remédier à cela,il faudrait que les coûts de productions soit moins élevés,que les recettes soit partagés équitablement entre chaque acteur du secteur (ou de mettre en place une sélection de distribution à l’achat d’un jeu),que les grossistes baissent leur prix,d’aider tel ou tel groupe,de se battre contre la concurrence déloyale,de faire des lois pour mieux encadrer ce commerce etc…Je suis pas un pro en marketing ni en vente mais on revient au même problème que le marché mondial,chacun doit faire un effort de son côté pour trouver une entente,sinon il y’aura toujours des inégalités et des partis qui gueuleront et des personnes qui perdront de l’argent ou leur emploi .Ce n’est pas les seuls à agir mais surtout la cible pour lequel le produit est destiné : le joueur lui-même.Il leur faudra une profonde réflexion, qui doivent comprendre qu’un achat,quelque soit le produit,est un acte militant ayant un réel impact sur la société et son économie .Nul besoin de le forcer à varier son catalogue ou bouleverser son mode de vie,il a juste besoin d’être sincère avec lui-même pour son bien ainsi que pour les autres.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Hideki Kamiya,1m7...un mètre....(bon ok j'ai pas réussi à trouver sa taille),directeur de Bayonetta et plus d'une dizaine de jeu à son actif.

"Team ! Unite up !"

 

Notre chère et tendre servante des ténèbres a eu une bonne réception auprès des joueurs.Davantage aux possesseurs de Playstation 3 et Xbox 360 car le jeu était sorti seulement sur ces deux supports.Mais il ne savait pas encore que Platinium Games avait du mal à trouver un autre éditeur car Sega ne voulait pas financer la suite jugeant que la licence ne rapporte pas assez.Eux et les fanboys se plaignent que le jeu n’a pas assez marché ni assez rentable mais comment voulaient-il que le jeu cartonne ? Comment peut-on s’y connaitre dans le monde vidéoludique et marketing puis tomber des nues quand on voit les résultats ? Donner son feu vert au projet et regretter son invetissement s’équivaut à tirer une rafale de balle dans le pied.Je résume les faits :

-Il fait partie des jeux moyens

-Le beat am all reste encore un genre de niche

-Le jeu est japonais et ça n’a pas été la grande forme pour eux pendant cette current gen

-Il se vendra pratiquement qu’en occasion

-Il comporte que du solo

-Quelques concurrents de longue date en face

Avec ce mauvais départ et tous ces malus,c’est normal que le jeu ne rapporte pas des masses alors pourquoi s’étonner du «mauvais» score.Vendre ne serait-ce qu’un million était déjà un exploit alors deux je dis chapeau bas ! Les joueurs ne sont pas à blamer car la plupart ne savent même pas comment se déroule les affaires en coulisse,ils aiment un jeu et l’achète,c’est tout. Et encore ceci est le schéma de base car on sait pratiquement tous qu’on peut télécharger et malgré cela,certains ont quand même acheter le jeu pour SOUTENIR le développeur,un moyen pour exprimer leur gratitude. Admettons qu’il y’aurait pas la crise ni le téléchargement il aurait,à mon avis, atteint tout juste les 3 millionns. C’est plutôt l’industrie vidéoludique que j’ai cité au préalable qu’il faut remettre en cause,nous avons les pieds et mains liés,il est logique de payer le moins cher possible, on peut pas se permettre d’acheter tous nos jeux en collectors.

 

Les gamers font des économies,les entreprises aussi.Je comprends que l’entreprise à la mascotte bleue ne voulait pas se mouiller ,de perdre trop d’argent avec la suite de Bayonetta mais premièrement pourquoi financer le premier alors que des experts (enfin d’après leur noms) se doutaient de la suite des évenements ? Alors comment y remédier...par exemple euuuhh ….je sais pas moi…. avec…hmm …le truc qu’on apprend en marketing…comment ca s’appelle déjà…AH OUI ! Une étude de marché.

Deuxièmement, supposons qu’ils ont voulu être généreux et qu’ils ont pensé à un grand succès,qu’ils distribueraient des jeux par palettes,qu’ils les vendraient tous neuf ou collector,qu’un foyer sur cinq possèderait le jeu et que des tournois seraient organisés pour élire les meilleurs speedrun ou combo vidéo. Dans ces cas là,autant continuer dans leur lancée et soutenir la licence jusqu’au bout au lieu de l’abandonner en plein vol. Choisir la sécurité est compréhensible mais qui ne tente rien a rien,ce n’est pas en jouant qu’en défense qu’on gagne un match.Les 30 derniers jeux de la firme nippone n’ont pas atteint le résultat de Bayo mis à part Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Londres 2012 (3 millions et demi) et Sonic Generations (3,15 M), certes ils n’ont pas forcément perdu autant car ils ont tous des investissements différents mais les chiffres sont quand même là et prouvent la popularité des jeux en général (mais pas forcément leur qualité).

Je trouve ça dommage d’abandonner leur meilleur potentiel,peut-être qu’il préfère de se contenter de leur mascotte légendaire en berne,des Total War,des Aliens bouseux et baveux ou d’autres nouvelles licences bof qui dépasseront même pas la barre des 1 millions.Garder l’une des licences non-blockbuster les plus prometteuses de ces dernières années,NON.Par contre racheter Relic Entertainement (Warhammer 40 000,Company of Heroes) devenu seul à cause de la faillite de sa maison mère THQ pour plus de 25 millions de dollars,OUI.Allez comprendre,sans oublier le rachat récent de Index Corporation (Persona,Shin Megami Tensei,Inazuma Eleven),nous verrons à l’avenir si il était plus préférable d’élargir son catalogue ,de priviliéger la quantité à la qualité. (d’ailleurs ils ne sont pas si mal en point que ça *touss* comment ? *touss* bénéfices, vous dites ?)

 

C’est ainsi que cette magicienne noir devint orpheline,on se dit qu’un jeu si ambitieux  va vite retrouver un repreneur…et bah non même pas *bruit du vent* le néant total…Après une (soi disante) traversée du désert,après avoir toqué à toute les portes et demandé la charité à tous les développeurs,PG affirme de n’avoir trouver personne. Humm bizarre,bizarre,reste à savoir si c’est vrai,j’ai 2 suppositions pour cet affaire :

-Soit des repreneurs (constructeurs,développeurs ou éditeurs) pensaient trop dépenser pour un jeu ayant fait apparament un bide et auraient penser qu’il ne serait pas rentable ,dans ce cas là ils ont eu tort de sous-estimer la licence.

-Soit Platinium a été optimiste et ont demandé beaucoup trop.Ils ont voulu réaliser leur projet de fond en comble et était persuadé que tout allait marcher.Cette fois-ci ,c’est le demandeur qui a surestimé le jeu.

 Pour ces deux cas,je peux pas dire qui est en tort.Est-ce que les probables acquéreurs ont sous-évalué le potentiel de la licence ou PG qui a eu les yeux plus gros que le ventre ? Je peux pas savoir et ne peux affirmer tel ou tel dire,il est nécessaire de voir les faits avant de se faire un avis et montrer quelqu'un du doigt.

 

Regrettable qu’un studio pareil connaissent de tels déboires.Pourtant avec Wonderful 101, ils ont changé de registre,toujours aussi vif mais plus coloré,plus cartoon,enfantin,moins violent et sanglant.Ce jeu reste assez bien malgré ces défauts,il a quand même eu 78 sur Metacritic mais a fait un Wonderful bide depuis sa sortie.Ce n’est pas la faute de PG si la console de Nintendo se vend pas,eux ont fait leur boulot en faisant un bon jeu et en outre, ont changé de type de public et ont varié leur ludothèque.

Selon moi,c’est le seul studio japonais qui a su se démarquer et mérite de faire partie des plus grands développeurs de l’archipel. Pour mieux marquer les esprits,il devrait continuer à varier leurs catalogues,leurs types de jeux (démat’,portables) et toucher à tous les genres. Les boites de développements japonais classiques ont aussi fait quelques bons jeux mais rien de bien transcendant,on a surtout vu les mêmes studios de l’ancienne génération.PG a su s’émerger et imposer son style tout en apportant de la fraicheur dans le jeu nippon et peut-être qui seront précurseur de jeux multigenres, des jeux qui mélangeraient plusieurs types de gameplay comme on a pu les voir dans leurs deux derniers titres (ils ne sont pas les seuls à faire ça mais c'est rare). Je leur souhaite bon courage pour la suite des évenements .Cela va de soi,ça reste mon point de vue et quoi qu’il arrive le jeu vidéo aura toujours besoin de l’occident et de l’orient pour mieux le contraster,le yin et le yang,ils sont complémentaire,l’un ne peut exister sans l’autre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Il est tard.L’experte en sadomaso a terminé sa  journée  de travail,elle  est fatiguée et traîne ses hauts talons dans le pavé encore sale et mouillé. Elle se dirige dans une ruelle sombre,se prélasse par terre sur des journaux jonchant le sol et commence à se recroqueviller sur elle-même.Soudain,une silhouette d’homme apparaît dans la pénombre,il a l’air de petite taille et semble porter une veste rouge.Il commence à s’approcher et laisse entrevoir une moustache épaisse et poilu.Ce mystérieux individu entame la conversation avec un accent italien et lui proposa "une offre qu’on ne peut pas refuser".

 

Dans la série des Mario Kart,la carapace bleue est une arme qui sert à attaquer que le premier de la course.Presque tous les concurrents peuvent l’avoir à part le premier lui-même of course (hop là petit jeu de mot…). À la base,cela servait à rééquilibrer le jeu,à donner une chance aux concurrents derrière de remonter en tête et d’avoir plus de retournement de situation. Cela est délicat car il ne faut pas non plus frustrer les premiers au point que personne ne veut l’être et attend le dernier moment pour le devenir,ce qui s’apparente à de l’anti-jeu. Je vous parle de cet item car c’est ce qu’a fait Nintendo avec BaBa.J’y reviendra plus tard.

 

Comme mentionné dans le chapitre précédent,PG avait plus personne pour financer leur jeux. Big N voulait ravoir à une image plus gamer,faire revenir les anciens joueurs passionnés et pour ça avoir plus de jeux ‘c0re g4m3rs,être un peu moins casu,posséder un catalogue plus varié et disparate. Alors comme B2 était à l’abandon ils ont sauté sur l’occasion,et là    C’EST LE DRAME ! Nintendo devient l’éditeur du jeu et prend en charge le financement,par conséquent il devient une exclu de leur console,la Wii U.

13 Septembre 2012,l’annonce fracassante fait trembler la planète geek.La colère grogne,les insultes fusent,les trolls s’en donnent à c½ur joie,les haterz expriment leur mécontentements de leur façon habituelles et les pro N se rassurent comme ils peuvent. Le plus regrettable est l'abscence de réfléxion de la part des joueurs qui n'ont pas cherché à comprendre le comment du pourquoi et ont plutôt réagi que réfléchi. Bref,un beau foutoir mondial,on voyait globalement les mêmes réactions un peu partout car le jeu a bien été reçu dans tous les pays.

France:http://www.jeuxvideo.com/news/2012/00061322-bayonetta-2-en-exclu-sur-wii-u.htm

http://www.gameblog.fr/forum/topic/8473-bayonetta/

http://www.gamekult.com/actu/bayonetta-2-annonce-sur-wii-u-A104442.html

États-Unis/Royaume-Uni:http://uk.ign.com/articles/2012/09/13/bayonetta-2-announced-for-wii-u

http://www.gamespot.com/articles/bayonetta-2-wii-u-exclusive/1100-6396397/#livefyre

Espagne:http://www.3djuegos.com/14678/noticias/bayonetta-2

Italie:http://multiplayer.it/articoli/119928-bayonetta-2-il-ritorno-della-strega-sexy.html#comments_container

Allemagne:http://www.4players.de/4players.php/spielinfonews/Wii_U/32887/2112972/Bayonetta_2Nur_auf_Wii_U.html#pagetop

Russie:http://www.igromania.ru/news/187416/Razrabotchiki_Bayonetta_2_rasskazali_pochemu_igra_vyidet_tolko_na_Wii_U.htm (hein,Migromania en russie ?!)

Japon:http://dic.nicovideo.jp/a/bayonetta

 

 

 

 Ce n’était pas que de la haine mais aussi de la tristesse mêlé à de l’incompréhension. Pourquoi ? Ce qu’on a tous pensé,la moitié des insurgés ne comprenait pas et l’autre se contentait de la même réponse «  pcq nuntendo on étai les seulle a voulouar lé reprendre » .Oui et non,déjà ce n’est pas forcément la vérité et le fond du problème va plus loin que ça,ce n’est que la triste réalité du milieu dans lequel évoluent les joueurs,la conséquence d’un nombre incalculable de choix réparti sur plusieurs années. Ceci n’est qu’un début,ce feuilleton n’est que la partie visible de l’iceberg.

 

Etait-ce une bonne idée ? Pour ma part je dirai non car aucune des parties n’en profitera ni platinium games,ni Nintendo (enfin à peine) et encore moins les joueurs. Les dévellopeurs ont voulu à tout prix sortir la suite,normal chaque artistes ou créateurs aiment continuer ses oeuvres pour lui-même et pour son public. Mais le jeu vidéo est avant un buisness et comme tout buisness il doit générer de l’argent.Sauf qu’avec la suite,les dév ne satisferont aucun des deux,à quoi sert de réaliser un jeu si personne peu de monde y jouera,si ils l’ont conçu c’est pour qu’ils plaisent à un maximum de personnes,pas seulement pour l’équipe. C’est un jeu vidéo qu’on parle et non d’un jouet qu’on bricole en quelques semaines ni d’un court métrage tourné dans la journée,contrairement aux autres arts,ça demande beaucoup de temps,d’energie,de travail et d’argent,ce n’est jamais à prendre à la légère. Bien sur que des personnes y joueront mais ce n’est rien du tout comparé à l’effort et au mérite que le jeu,ainsi que ses concepteurs, méritaient d’avoir. Sans oublier que les possesseurs du premier opus se sentiront deçus et trahis. Economiquement ,il apportera presque rien,PG était déjà dans le rouge et c’est eux-même qui le disent,un dév peut participer ou pas au budget et même si ils ont dépenser aucun sou,ils n’en gagneront aucun d’un autre côté hors ils en auront toujours besoin et auraient pu en avoir si ils avaient fait le bon choix,du moins si ils le pouvaient.

 

Quant à Nintendo Company Limited, eux aussi toucheront peu vu les faibles ventes que le jeu fera. Le nombre de vente n’était pas la priorité mais à la base ils voulaient changer leur image pour attirer plus de types de public,montrer que eux aussi varier leurs galettes et qui étaient capable de montrer du gore,du cul,des bagnoles,du sport et des mélodrames,des jeux pour adultes quoi. Au début ça partait d’un bon sentiment,il voulait se décrocher de leur étiquette de fan service mais malheureusement War never changes, la dure réalité les a rattrapé. En sortant une console limité et dépassé dans sa technologie,ils n’ont pas réussi à convaincre les éditeurs tiers donc personne veut développer chez eux donc catalogue peu fourni donc personne n’en veut donc pas de public donc non rentable pour les éditeurs, au final ça s’est transformé en cercle vicieux. En même temps, faut pas être très fut fut de présenter des montgolfières alors qu’on te propose en face des navettes spéciales.Nintendo a commis deux erreurs fatales :

-De un,ils se sont reposer sur leurs lauriers pensant que les casu allaient se ruer sur la Wii U comme à la belle époque.Sauf que tout le monde s’en fichaient car ils en ont déjà une à la maison et les nouveaux jeux ne sont guère différents.Nous avons l’habitude de voir les mougeons se faire avoir plusieurs fois mais contrairement aux autres marques,par exemple Apple,la console ne se voit pas.Apple ont des produits portables,ils se transportent et se voient à l’extérieur donc servent à exhiber son statut social alors que la console reste branché au salon,puis ce n’était qu’une mode ça a amusé un temps et la population est passé à autre chose.

-De deux,compter sur les gamers.Pourtant,ça fait bien longtemps qu’ils ont pris leurs jambes à leur cou. Comme il y’avait presque plus aucun jeu sur Wii ,ils se sentis abandonnés au profit du casual gaming et aujourd’hui les faibles ventes et titres ne font que de prouver qu’ils avaient bien fait de les quitter.

 

C’est là que je reviens sur le coup de la carapace bleu.

Finalement, v(i)oler bayonetta ne leur a servi à rien. Tout ça pour quoi ? D’après moi je prédis grosso modo 400 000 ventes en tout dont 100 000 Wii u vendus alors ils ont emmerdé des millions de joueurs tout ça pour quelques milliers de consoles.Vous me direz que ça reste quand même des ventes,c’est toujours mieux que zéro mais rien du tout comparé à leur objectif et tout le tort qui ont causés.

 Nintendo sont les derniers de la course et ont lancé leur carapace bleu sur le premier.Le first trébuche et finit dernier donc le concurrent N. prend l’avant-dernière place.Tout ça pour avoir un pauvre point dans le classement. Personnelement j’appelle ça être mauvais perdant -_- et je suis loin d’être le seul à le penser. Ils auraient pu laisser celui en tête de course gagnait pour qu’il exulte de sa victoire lui et ses amis mais le mauvais perdant tient absolument à gagner même si il sait qu’il a perdu,certains appelent ça de la persévérance et d’autres de la bêtise. Mais malgré leurs excuses à deux francs,ils ont quand même raison car ça fait quand même "1" point et ce seul point reste important dans le marché vidéoludique.Bayonetta est un jeu vidéo,le jeu vidéo est un buisness,la buisness est de l'argent,l'argent est la guerre donc chacun pour sa peau,tous les coups sont permis,ceux qui auront vu l'épisode 9 de la saison 3 savent de quoi je parle.

 

 Le pire est que ,non seulement, ils ont fait aucune pub pour le jeu jusqu’à présent,sur 4 Nintendo Direct AUCUN mots sur bayonetta 2 et je précise qu’ils ne participent plus vraiment aux salons conventionnelles (par honte problablement).De plus,le jeu leur apporteront peu de bénéfice et encore,il sera surement pas rentable à cause du bide quasi certain. Vachement généreux pour une compagnie pensant aux gamers,n’est ce pas ?

Normal qu’ils en parlent pas étant donné qu’ils ont complètement basculé dans le fait maison tandis que Mr Iwata et ses acolytes font semblant de rien voir,pour protéger son entreprise ou par pur hypocrisie ? Encore une fois je vous laisse juger.Alors pour tout cela,remercions le grand sauveur Nun-Tên-Doh d’avoir ramener des enfers une sorcière qui avait rien demandé et emm**** des millions de joueurs juste pour gagner des broutilles et satisfaire une poignée d’homme aveugle et de mauvaise foi,encore une fois MERCI !

 

Justement parlons d’eux.Le soucis de Nintendo n’est pas seulement ses mauvais choix mais ses fans eux-mêmes ! D’abord qu’on soit clair,bien que mes propos ont monté d’un ton,je suis pas anti Nintendo ni quoi que soit et encore moins pro S,M ou X (je les descendrai lors d’un autre article). Mais l’amour aveugle qu’ont ses supporters m’a interpellé,si il y’aura eu aucune conséquence,grand bien leur fasse,mais ils osent acquiescer cet escroquerie dans les règles.

Pour commencer,il y’a fan et fan. Ceux qui sont bien,ils jouent à leur console nintendo,à leur jeu nintendo et cassent les cou…pieds à personne,assument leur achats sans absolument se justifier et je les comprends qu’ils montent en première ligne quand on les critique.Mais ils font que de se défendre en précisant bien que c’est leur choix et je suis d’accord avec eux,si ils aiment jouer à leurs jeux c’est leur affaire,chacun ses goûts.

Et les autres,les renégats du côté obscur. Ceux là sont bornés,malvoyants,hypocrites et continue à vivre dans le passé sans jamais se remettre en cause.D’habitude on les appelle les pro-N mais la communauté geek les a surnommés : les N-sex.

 Contrairement aux premiers,ils veulent défendre leurs consoles à tout prix surtout aux news qui la descendent (donc dis une part de vérité),ils ont toujours les mêmes arguments devenant à force usé,ridicule et contradictoire .

 

Tout d’abord la console : C’est simple,elle a tout simplement rien.La Wii U est sortie le 8 décembre 2012,par conséquent elle est une console next gen car on classe les générations par date et non par puissance.En parlant du loup,cette console n’est pas assez puissante pour une new gen,les graphismes sont équivalent plus ou moins à la current gen.Très grave erreur alors que l’esthétique est l’argument principal d’une nouvelle génération,ce qui nous dit vraiment qu’on a passé une étape en plus.Et comme je l’ai mentioné plus haut ça a provoqué une mauvaise réaction en chaîne,plus personne veut développer dessus donc pas de client = pas de vente.

Mais rien de ceci est grave pour les N-sex,ils aiment rester des années de plus sur des jeux dépassés graphiquement (pas si grave vu que la next gen n’est pas trop incroyable…pour l’instant),première argument hypocrite «De toute manière on s’en fiche,les graphismes servent à rien» évidemment, c’est pour ça que tout le monde possède une Atari chez eux. De plus la console a rien de révolutionnaire contrairement à sa grande soeur,la fonction entre la tablette et le jeu existait déjà avec la smartglass de microsoft et le cross play Vita-PS3. Après ça ose critiquer les autres consoles pour leurs manques d’innovations,voilà ce qu’on appelle l’hôpital qui se fout de la charité.

Puis toujours les mêmes arguments positifs …mais  n’en sont pas vraiment : le online gratuit ? On s’en fiche vu qu’il y’a pratiquement personne connecté même pour les plus gros jeux. Ah si,ils peuvent s’échanger des dessins,discuter avec leurs Mii et profiter de la virtual console. La console la moins cher ? Encore heureux pour ce qu’elle vaut !

 

Ensuite passons aux jeux : même constat,le grand vide intersidéral.Comme tous les développeurs l’ont abandonné,Nintendo est resté l’un des seuls éditeurs/développeurs pour sa propre console. Résultat,peu de jeux sont sur la console et essentielement du fan service.Mais le temps a passé et la plupart des jeux Nintendo ont leur équivalence sur les autres consoles.On peut pas viser le grand public qu'avec des jeux faits maisons tandis que les concurrents ont une dizaine de jeux par genre et en meilleur qualité.

Excuse des N-Sex ? Toujours la même chose :

Troll 1 : Nintendaube c tro de la demer bwarf bwarf ,tjr la mem chause Mario 78,Zelda 456,Kirby 23,Metroid 61,Donkey Kong 82,Smash Bros 5 :ricanement :

-Mé kes ce tue racont ‘spece de pro M/S,vou pouvé parler vous avc vos Call of,Fifa,Assassin Creed,GTA,Elder Scroll,Bioshock, Fallout etc… vou parlé mais c encor piree chez vous

Troll 2 : Nintendaube c tro de la demer bwarf bwarf ,tjr la mem chause Mario 78,Zelda 456,Kirby 23,Metroid 61,Donkey Kong 82,Smash Bros 5 :ricanement :

-Mé kes ce tue racont ‘spece de pro M/S,vou pouvé parler vous avc vos Mass Effect,Uncharted,Far Cry,Final Fantasy,Battlefield,Street Fighter,Metal Gearetc…. vou parlé mais c encor piree chez vous

- Troll 3 : Nintendaube c tro de la demer bwarf bwarf ,tjr la mem chause Mario 78,Zelda 456,Kirby 23,Metroid 61,Donkey Kong 82,Smash Bros 5 :ricanement :

-Mé kes ce tue racont ‘spece de pro M/S,vou pouvé parler vous avc vos Batman,Gear of War,God of War,Tomb Raider,Hitman,NBA,Borderland,etc… vou parlé mais c encor piree chez vous.

 

Allez les enfants ,faisons un calcul simple ^^ Combien y’a-t-il de jeux en rouge ? 6 et de couleurs différentes ? 7 x 3 = 21 ,bravo voilà vous avez tous droit à une sucette lunachups !!

Cet exemple ironeek est là pour montrer leur bêtises,c’est logique et un fait qu’il y’a largement plus de hits sur PS3 ou xbox360 que sur Wii et Wii U réunis. Mais les joueurs de Wii voient seulement ce qu’ils ont envie de voir en énonçant les mêmes jeux commercial sans mentionner le tas d’autres jeux disponibles. Paradoxalement,on pense qu’il y’a plus de jeux sur les concurrents mais au contraire,il y’a plus de jeux sur Wii sans compter les stores (PS3 plus de 800 jeux,Xbox360 environ 1000 et 1250 pour la Wii)

Leurs minces espoirs reposent sur quelques jeux bofs,qui seront bien sans plus comme Mario Kart 8,Super Smash Bros For Wii U,Zelda Hyrule Warrior,X et la fameuse dame en cuir.Maintenant acclamé alors qu’ils avaient tous cracher dessus quand elle était encore de l’autre coté,cette petite fille n’est qu’une victime de la guerre,vendu par ses parents par manque d’argent à un ancien roi déchue de ses fonctions,devenu un simple duc à présent.Pour couronner le tout,il l’a lâchement enfermé loin de tous les regards et attend sa virginité pour… pour … non non désolé c’est beaucoup trop dur,je peux pas aller plus loin !

 

Fière de leur dernières acquisitions,les pro-n répondent aux fans dégoutés en leur disant d’acheter une Wii U. Eurêka !! Voilà la solution, comment ne pas avoir y penser plus tôt. Nous sommes en 2014 et 95% de la population sont soit pauvres soit de la classe moyenne donc nous passons notre temps à économiser,notamment dans le domaine du jeu vidéo ce qui produit de grosses conséquences (indiqué dans l’article même).Alors qui va payer une console pour jouer seulement à un seul jeu ? Faut vraiment être débile passioné pour faire ça. Pourquoi gacher son argent alors qu’on se tue à dépenser le moins possible,tous ces efforts réduits à néant seulement pour un jeu. Donc ces joyeux lurons la vendent quand ils s'aperçoivent de l’escroquerie ou se forcent à jouer à d’autres jeux pour rentabiliser la console,autant laisse tomber ou attendre qu’une suite/remake sort. Heureusement que l’homme a un cerveau et qu’il a inventé un procédé qui permet de payer pour seulement emprunter le produit,ça s’appelle la location. Cet ingénieuse idée existe depuis les premiers objets et commerces,c’est-à-dire l’Antiquité.

Et pour ces chers monsieurs qui nous envoient balader en nous conseillant d’acheter la console,que se passera t-il si leurs jeux préférés passent exclu total sur une autre plateforme ? Imaginons qu’Apple achète Mario et devient exclu sur Mac ? « Ah ben ta qu’acheté un aieMac et fai pa chiey » et alors nous verrons le plus grooooooos retournement veste de tous les temps de toute l'histoire de l'humanité.Si il y’a eu des morts et blessés à la sortie des consoles next gen,cette nouvelle provoquera des guerres civiles.

 

Leurs principaux problèmes sont leurs orgueils.Ils sont incapable de se remettre en cause.Ils sont pas forcément idiots mais ils vivent dans leur monde en eux et refusent de voir la réalité en face.Qu'ils aiment leur jeux n'est pas un problème mais qu'ils nient la vérité est autre chose.Ils sont en plein dans le processus de deuil ,ils sont en colère de leur chute,contre les agresseurs,ont peur que Nintendo coule,tristent que le monde change et surtout ils refusent de croire qu'ils ont commis une erreur et qu'on brise leurs souvenirs d'enfance.Pour eux,comme Nintendo font des jeux enchantés aux univers enfantins avec plein de zoli couleurs,des fleurs,des oiseaux,des étoiles et le monde de bisounours,ils pensent que ça durera éternellement et que la société nage dans le bonheur. Sauf que ça concerne seulement leurs productions mais Nintendo reste une entreprise comme une autre capable du meilleur comme du pire.Il y'a eu des licenciements chez Haribo,des dépressifs chez Disney et des suicides dans des fabriques de jouets,nous sommes pas dans le pays imaginaire,on parle du monde réel,le monde des humais tel comme il est et il faut apprendre à l'accepter.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Le passé est derrière nous et il est maintenant grand temps de regarder devant. Que se passera t-il pour l’avenir pour Platinium Games et Bayonetta ? Il y’aura trois alternatives :

-Le jeu bide et tout le monde grince des dents.Derrière le rideau,des licenciments se profilent,des disputes éclatent,des projets avortent et des rêves se brisent.Les trolls s’en donneront à c½ur joie en disant «On vous l’avais dit» et ses fans seront dégouté d’un tel gachis .

-Il fait un score honnête mais rien ne change au studio.Le moral est toujours en berne et PG réfléchi à une autre stratégie pour leurs prochains jeux.

-Le jeu cartonne,Nintendo achète la licence et conclut un accord avec PG pour en développer encore.Elle devient une mascotte et fait partie du casting du prochain Smash Bros !

 

Malheureusement pour eux,c’est plutôt le premier cas qui se profile à l’horizon.Quoi qu’il arrive ils continueront à produire des jeux mais pour combien de temps encore ? Auront-ils le même destin funeste que THQ ? Sincèrement c’est dommage car il avait un très bon potentielle.Même si il ne fait pas des grandes ventes,il aurait pu poser de nouvelles bases pour son genre. On a plus eu de grandes innovations depuis le passage des BTA 2D à 3D,bien sur il y’a eu des améliorations,différents types,quelques nouveutés de gameplay mais pas de gros changements majeurs même si on a eu droit à d’excellents jeux.Déjà,faudrait qu’elle survive pour faire partie des plus grands où elle restera un beau souvenir dans nos mémoires et provoquera un pincement au coeur chaque fois que nous évoquerons ce sinistrecas.Mais bon,on aura quand même droit à une compensation.

Bayonetta 2 à proprement parler ne sera pas sur les autres consoles…mais peut-être que sa suite reviendra dans les voies de la raison ou bien qu’on verra un remake superior genre Bayonetta : Bloody Moon edition Climax (coucou Ninja Gaiden).

 

Effectivement le jeu sortira,c’est toujours mieux que rien.Mais ça sera une bonne chose sur le court terme que sur le long terme.Sortir une suite n’est pas un problème mais vaut mieux qu’il soit de qualité.La suite d’un jeu  est censé faire plaisir aux admirateurs du premier et élargir le public mais ceux-ci rouspètent et sont plus dégouté qu’autre chose,tout ça n’aurait servi à rien.Pour ça que bon nombres de titres cultes doivent rester tel quel,sortir une suite juste pour sortir une suite est contre-productif puisque l’objectif principal est le bonheur des joueurs,à moins qu’on veut le faire juste pour le fric et quelques uns n’hésitent pas à se prostituer pour cela.Des jeux ou films ont acquis leurs statuts de légendaire en se suffisant à eux-même sans pour autant prolonger l’univers des années après,c’est ce qui fait leur force.Certaines reliques doivent rester enterrés à jamais.

 

«Wai Wai C’est bien beau de parler mais tu avais une autre solution,con**** ? » 

Pas vraiment juste quelques idées. Ils auraient dû faire autre chose et reporter le projet en attendant qu’un repreneur fasse signe,espérer plus de succès et de fond pour mieux se relancer dessus.Mais à mon avis,il aurait du faire du crownfunding par kickstarter pour financer une partie. Beaucoup de monde commencent à s’y mettre,indépendants,anonyme comme société traditionneles,des projets ont déjà dépassé l’objectif initial de plusieurs milliers de %. Ce site est une vrai cour des miracles,autant des projets prometteurs peuvent couler mais d’autres inattendu peuvent rencontre un succès fou. Même si ça n’aurait pas financer la totalité du jeu,ça aurait d’un autre côté faciliter nettement les négociations.

Pour l’instant,il y’a que le don pour pallier à l’achat du neuf et à toute l’industrie,le donnateur met ce qu’il veut et la totalité de son achat part dans le projet. Les chiffres de ventes ne précisent pas tout,par exemple on ne sait pas toujours à combien ça a rapporté à l’éditeur/dév,combien de personne ont réelement aimer le jeu,combien l’ont revendu et aussi combien ont été intrigués.En faite,il y’a des tas de raisons de ne pas acheter un jeu mais des personnes peuvent être attirés sans vouloir le prendre : si il coute trop cher,si on a déjà trop de jeux,si on a pas trop le temps de s’y consacrer,si on le connait pas assez etc…Justement ce parc de client potentielle non décidé MAIS qui ont envie d’aider le studio peuvent contribuer via le système de don.Pour savoir le nombre d’interessés,on peut facilement doubler,tripler voir quadripler le chiffre total de vente.Voilà pourquoi des styles de jeux totalement has-been de nos jours ont le vent en poupe,car il y’a une forte demande derrière qui n’allait pas forcément l’acheter neuf dès sa sortie.C’est un bon remède contre le célèbre « Tout le monde le veut mais personne l’achète ».Après je sais pas si ces solutions auront marcher mais c’est toujours mieux de foncer droit dans le ravin.

Au final,le jeu n’est pas si attendu qu’on pense.Il reste très populaire mais la plupart des joueurs le prendront en ocaz’ comme le premier,le termineront une fois et le mettront sur le côté ou le vendront. Les plus téméraires feront le mode difficile,débloqueront quelques bonus et contenus.Mais seuls les plus talentueux et acharnés essaieront de tout avoir quitte à passer des mois dessus. Tout le conflit médiatique autour du jeu est dû essentielement à son passage en exclu total,c’est plutôt un sentiment gachis qui est ressortie plutôt qu’une réel envie de jouer,après tout ce n’est qu’une galette parmi des milliers.

 

 

Basculons au sujet Nintendo,que va-t-il leur arriver ? La situation n’est pas si grave que ça, tout va bien pour eux en dépit de l’échec de leur console de salon,ils ont encore un beau trésor de guerre grâce aux bénéfices de toutes ces années et survivent grâce à leurs consoles portables. Cependant à l’heure où j’écris ces lignes,Nintendo est en pleine tourmente et font façe à divergents problèmes comme la démission d’Iwata,la perte du chiffre d’affaire,une chute en bourse,rapprochement des smartphones,déboires avec la justice et évocation d’un accident industriel. Même si ils continuent à vendre des masses de 3DS,je pense pas que ça va durer éternellement. Comme on voit avec les consoles next gen et les blockbusters actuels, ils ont toujours la côté mais une autre partie des joueurs commencent à se lasser de voir la même chose. D’accord elle s’écoule bien mais bientôt tout le monde en aura une et la console commence à vieillir,ils ont dû retenir la leçon de ne pas se reposer uniquement sur le succès présent.Que sortiront-ils comme nouvelle console portable ? Refaire une console avec de meilleurs graphisme risque de lasser les joueurs,il leur faudra inventer ou réutiliser une nouvelle technologie pour attirer le public. Particulièrement pour se démarquer de la concurrence car la petite boite en plastique commence à avoir des adversaires devant elle comme les smartphones ou la Nvidia Shield par exemple. Aujourd’hui rien ne lui fait de l’ombre mais demain ? On revient au principal problème de Nintendo : un grand nom du jeu vidéo…mais que de jeu vidéo.

 

Nous vivons dans un monde où la technologie devient de plus en plus pratique.Dans cet perpective,nos consoles devient de plus en plus multi fonctions au point qu’elles ne servent plus qu’à jouer mais aussi de second ordinateur ou box. Ceci est pour améliorer l’expérience du public en utilisant de multiples fonctions qui peut faire profiter toute la famille et de solliciter la curiosité des acheteurs sans qu’il ait spécialement l’envie de jouer.

Du côté du monde du portable,tout le monde préfère avoir une machine faisant téléphone,lecteur MP3/vidéo,appareil photo,caméra,mini pc et console de jeu vidéo car ceci est beaucoup moins cher et encombrant.Sans oublier que les générations qui suivent n’ont pas grandi avec Nintendo et zapperont les DS si ça leur convient pas puis ça ne dérange plus de jouer à de la bouse social gaming sur les réseaux sociaux alors qu’il existe des titres largement mieux et plus travaillé sur pc alors peut-etre que ce symptome se produira sur portable.Petit à petit,le marché universelle va bouffer Nintendo,les consommateurs comprendront qu’il est plus censé d’avoir un appareil faisant tout au lieu d’avoir un autre faisant que jeu vidéo.Notamment, un constructeur pourrait très bien "ne pas faire exprès" de rendre leurs consoles [email protected] pour pouvoir subtiliser le catalogue des autres et les éditeurs tiers passeront chez la concurrence dès qu'ils verront les ventes dégringoler.Les plus grandes sociétés technologiques peuvent se permettre de s’engager sur le sentier vidéoludique mais pour Nintendo,cette réciproque est fausse.

Alors pour continuer à subsister en tant que constructeur,N. doit innover une fois de plus pour s’armer face à l’évolution du marché.Ses dirigeants sont loin d’être bête,je pense qu’il avait prévu que cette génération soit sacrifié pour mieux rebondir par la suite,peut etre qu’ils ont déjà planifié quelque chose ou verront au fil du temps comment les choses progressent.A moins qu’ils ont décidé d’abandonner et de continuer en tant que éditeur ou développeur ce qui sera pas une mauvaise chose quand on regarde son vieux rival.

 

Les revendeurs,boutiques et sites sont critiqués de ne pas vendre suffisamment de Wii U ou de ne pas la mettre en avant.Je suis d’accord qu’on a tendance à faire trop de Wii bashing et de laisser couler quelques news importantes mais à part ça il n’y a rien à dire sur elle.Ils ne savent même pas quoi dire à propos de son sujet,aucun jeu sort,aucun retour des clients,prend la poussière dans maint foyers et elle est invendable,excusons les vendeurs de faire que leur travail.Ils peuvent pas essayer de la faire vendre si elle ne correspond pas au client,l’employé se fout de savoir qui remportera la guerre des consoles mais censé de satisfaire les clients et rapporter du chiffre de son magasin.Cependant,peu de profils correspond pour la Wii U,la plupart des clients veulent la meilleur console pour jouer à leurs jeux préférés et avec leurs copains donc on parle de son budget,de sa façon de jouer,de sa fréquence,quels types de jeu préfère-t-il etc…et la majorité sera dirigé vers les autres console next gen,le pc ou on leur conseillera d’attendre si ils sont pas trop pressé.Pour orienter le client vers la Wii U,il faudrait que la personne aime les jeux de la compagnie rouge,ait un minimum de culture vidéoludique et ne cherche qu’à prolonger son expérience sur Wii.C’est à ce moment là qu’on lui proposera une,même chose si c’est un proche qui veut offrir un cadeau.Même si il est légèrement influencé par les gagnants et la course aux graphismes,le marché ne fait que de satisfaire les BESOINS des joueurs,c’est aussi simple que ça,tout n’est question d’offre et de demande.

 

Nintendo eux-même ne savent plus de quoi parler,ce n’est pas qu’un problème de communication mais de compréhension. Les casus ont déjà une Wii chez eux,ne voient pas les nouveautés de la nouvelle,la mode est passé et les gamers ont déjà changer de cap depuis bien longtemps (dont quelques uns qui avaient le virus N-S3x H5N1).Maintenant que l’incendie est déclaré,ils essayent de sauver les meubles.Ils ont bien compris qu’ils peuvent plus attirer le grand public,d’où leur abscence dans les grands salons,les journalistes bailleront pendant la conférence,les joueurs les hueront,seul les jeux portables suscitera un minimum d’intérêt.Les Nintendo Direct font essentiellement du fan service,étant donné leur immense fanbase ils visent plûtot à fidéliser les clients qu’à trouver d’autres.Au lieu de faire semblant de s’intéresser au grand public,pourquoi ne pas produire spécialement pour les intéressés et se détacher des distributeurs pour la donner soit même comme le fait la OuYa (d’ailleurs elle aussi était apprécié par des anti-confirmistes qui crachait sur les autres mais aujourd’hui plus personne entend parler d’eux).

 

Certes,j’ai un tantinet critiqué la Wii U mais c’était surtout à propos des groupies extrêmes et des erreurs niés.Nous savons tous que Nintendo est un grand ténor du jeu vidéo qui ont énormément apporté,n’importe qui a joué au moins une fois à une console ou jeu nintendo.Ces héros charismatiques et joyeux sont gravés dans les mémoires des joueurs et leurs jeux légendaires resteront à jamais dans l’histoire du jeu vidéo.Néanmoins,le bilan général est assez mitigé.Ils ont toujours dominé le marché portable mais ont eu un parcours en dents de scie pour le salon avec des consoles ayant réussi et d’autres un peu moins.Dans la septième génération,ils ont réussis à démocratiser un loisir qui était fortement décrié et montré du doigt,la Wii a rassemblé toutes les communautés à travers le jeu vidéo pour le plaisir avant tout.En voilà un très beau palmarès mais ne regardons pas que dans le passé en chantant leurs anciennes victoires,il temps de remettre les pieds sur terre et penser à demain.Nintendo sont loin d’être mort,il traverse une mauvaise passe mais peuvent à tout moment remonter la pente afin de nous étonner comme ils l’ont déjà fait et c’est tout le bien qu’on leur souhaite.

 

 

 

Dans la vie,chacun d’entre nous peut faire des erreurs,même de puissantes multinationales car elles sont avant tout régis par l’Homme.Pareil pour le jeu vidéo,chaque grand acteur a eu au moins une fois une période de déclin mais seuls les meilleurs et les plus malins ont réussis à s’en sortir.Le paysage vidéoludique ne critiquent pas Nintendo pour le plaisir de se moquer mais parce qu’il était nécessaire,ce sont des faits donc on leur reproche ses fautes.Ce fut le cas aussi pour les deux autres mastodontes,quand Sony a sorti sa PS3 trop chère,marketing castatrophique,retrocomptabilité supprimé,manette sans vibration,on a gueulé et ils ont du faire machine arrière pour rattraper leurs erreurs.Microsoft aussi,souvenez-vous il y’a pas si longtempsde la cacophonie à propos du concept initial : accès internet obligatoire,blocage de la revente et quasi impossibilité du partage.Résultat,le public les a blamé et violamment critiqué,il aurait été suicidaire de sortir une telle console alors grosoft a dû revenir en arrière pour proposer quelque chose de plus classique,battre en retraite ne veut pas dire défaite.

Eux se sont remis en cause et ont écouté le public,Nintendo non.Ils pensaient dominer le marché avec le nombre de Wii vendus mais ce chiffre était trompeur car la majorité de la clientèle était des non-joueurs. Bien que de simples internautes et professionels prévenaient Nintendo ,comme ces fans, de prévoir la next gen,ils n’ont écouté personne et ont sortie une console dépassé croyant que le succès allait se répéter.A moins que tout ceci n’est que tromperie,qu’ils ont prévu le coup et ont fait exprès d'abandonner toute une gen mais laisser passer 6/8 ans,des millions de consoles ainsi que des $$$ peut s’avérer dangereux pour l’avenir.Même si ils ont déjà pensé à autre chose,ses adversaires aussi peuvent avoir une carte sous la manche d’autant plus que le marché est instable et peut surprendre à tout moment,avoir un coup d’avance dans les échecs ne suffit pas,il faudra toujours adapter une contre contre contre …(x 100) stratégie.

 

Nous pouvons pas en vouloir au public,que leur choix soit fausses ou correctes,c’est leur choix et on doit le respecter.Le respecter et s’y adapter,on peut toujours essayer de l’influencer,de l’aider,de l’inciter mais au final c’est lui et lui seul qui prendra la décision.Par exemple si un certain film final fantasy n’aurait pas bidé,Square n’aurait pas fusionné avec Enix et on aurait pu éviter un certain "massacre".Les joueurs ne sont pas à blamer,c’est dommage que le film n’est pas marché mais c’est comme ça,la vie est injuste.Voilà pourquoi il sera toujours important de savoir ce que veut le public,de savoir prendre du recul pour mieux préparer l'avenir.Faire un jeu ou tout autre ½uvre en se ruinant juste pour satisfaire une niche ne servira à rien à part être reconnu,il doit être un minimum rentable.On peut oser de bouleverser les codes et de le surprendre mais ça reste un risque à prendre.

 

Mais l’industrie esssaye plus d’orienter le joueur vers une certaine voie de le laisser libre de choisir.Comme par exemple ce modèle économique qui fait toujours scandale (DLC,Season Pass,DRM,pay to win …) ,dans un sens ils n’en sortiront pas si ça marchait pas mais peuvent quand même les mettre pour y inciter.Constat identique pour la censure dans plusieurs pays et la PS4 au japon,elle n’est pas sortie là bas pour être totalement prêt mais pourquoi ne pas laisser le choix aux mougeons  acheteurs de la prendre day one et de laisser les autres attendre ? A croire qu’ils prennent les joueurs pour des idiots,chacun fait ce qui veut de son argent et de sa vie.En plus, la ps4 d’octobre et celle de février sont presque identiques : catalogue assez similaires,même prix et une rupture de stock probablement prévu.Toutefois, les joueurs aussi peuvent réviser leurs jugements.Chaque acte qu’ils feront sera militant et auront une influence comme écrire un article alors qu’il en existe déjà des milliers,débattre sur les sites,défendre son opinion,acheter,soutenir,commenter ou bien noter tout simplement. Notamment de prendre conscience de ce qui fait, si sa société préféré sort une mauvaise console,mauvais jeu ou tout juste passable,il peut le punir en ne l'achetant pas et en le critiquant tout en faisant la part des choses,si tout le monde réagit de la même façon alors cette société repensera à autre chose pour améliorer le produit.Quand un enfant fait une bêtise on le punit,on le gronde mais on sait très bien qu’on le fait pour qu’il comprenne,que c’est pour son bien au final.

 

 

Conclusion : Préférant remuer ses fesses que son nez,Bayonetta a su charmer les joueurs par ses prouesses techniques qu'artistique.Mais ce succès fut en demi teinte,le jeu ne trouva pas son mérite escompté et de l'impitoyable loi du marché.Platinium Games devra redoubler d'ingéniosité pour pouvoir y survivre.

Le passage à l'exclu total de Nintendo traversa une tempête terrifiante d’une horde de fans en colère et désabusé,tout ça pour un sacrifice qui se demeura vain au final.

 Cet affaire est en parallèle avec l’actualité,ce début d’année démarre dans les chapeaux de roue avec l’affaire Dieudonné/Valls et autres scandales à la pelle,l’artiste et le jeu n’ont rien de spécial mais ont soulevé un mal être dans toute une société,de la curiosité,des questions,des doutes puis une envie oppressante de savoir la vérité,au moins de la chercher.L’avenir du jeu vidéo reste mitigé,comme chaque génération il y’aura des hauts et des bas,à nous de garder le meilleur dû à notre comportement et nos actions.

Merci de m’avoir lu ,je vous souhaite à tous une bonne année autant à l’IRL que dans le virtuelle et n’oubliez pas de vous amuser avant tout (^ ~)b 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Bayonetta, Bayonetta 2
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Ma sorcière mal-aimée

Pour clore l'article en beauté,je vais vous faire me petite prédiction concernant le futur du jeu vidéo :

 

 8eme Génération (2012~2018) :

Cette gen va se terminer vite,les consoles ne sont pas assez puissantes pour suivre la technologie actuelle et les ordinateurs.Ils sortiront une version amélioré de leurs consoles en ajoutant cette fois-ci une carte graphique et peut etre l’esthétique globale à la place de seulement réduire la taille,avec comme nom PS4.5/Two ou playstation 4 ultime/Real One.L’Oculus Rift et d’autres lunettes feront leur apparition.Immense triomphe ! Les débuts sont difficiles car elles ne sont pas tout à fait au point mais s’améliorent au fil des années. Nintendo enterra vite la Wii U pour annoncer sa nouvelle console qui marquera le début de la prochaine génération sans que ça soit la fin pour l’actuel.Le cycle naturel de la vie continue,des studios coulent tandis que d’autres font surface.

 

 

   9ème Génération (2018~2029) :

 

 Nous avons déjà utilisé les 3 sens du corps humain.D’abord l’ouïe,les sons sont de mieux en mieux,peuvent être écoutés avec un casque à distance,se laisser émerger avec un fauteuil possèdant des baffes et les OST sont aussi merveilleux les uns que les autres.

Ensuite vient le gout (voix).Nous pouvons déjà discuter à l’aide de micro,la kinect 2.0 reconnait notre voix et exécute les ordres qu’on lui demande (en attendant sa rebellion).

Evidemment la vue,cela est utilisé depuis la création de la télévision.Pour les jeux,le schéma a toujours été console -> écran -> yeux .La génératon précédente a amélioré ce sens en plongeant totalement le joueur dans le jeu,ce gadget est surtout mis en application dans les FPS et jeu avec vue cockpit.

Il reste plus que les deux derniers sens : le toucher et l’odorat.Ceux là seront complémentaires et nous les utiliserons plus seulement pour le tactile ou reconnaissance de mouvements.Tout le corps sera mis à contribution grâce à des gants voire combinaison/capteurs qu’on enfilera pour ressentir les sensations du jeux et profiter de l’expérience à fond.Les possibilités sont multiples,on pourra par exemple percevoir de la chaleur,du froid,de l’humidité,du courant,des chatouillements etc… ou qu’elle utilisera notre condition physique pour mieux progresser comme par exemple atteindre un certain degré corporelle,ne pas être effrayer et diminuer le rythme de son c½ur ou obtenir un certain poids.Bien sur,le tout dans une certaine limite pour ne pas risquer la santé du joueur.Quant au nez,il sera mis à profit par des odeurs diffusés par des capsules,de poches qui s’activeront selon nos actions et lieux dans le jeu.Pour encore plus profiter des sensations,des sortes de sas seront mis à disposition pour ceux qui auront l’argent et la place chez eux.Sinon les lieux publiques de divertissements  en installeront comme ce qui fut jadis les bornes d’arcades,flippers et billards.

 

 

 

 

 

 10ème Génération ( 2029-2047 ) :

 

Ca y’est nous sommes officielement dans le «futur»,pour marquer le coup l’un des trois géant de l’industrie se retire définitivement du marché ! Les voitures volantes font leur premieres apparitions,les gratte-ciel toujours plus haut,toujours plus nombreux.Maintenant nous pouvons aussi communiquer par la pensée à l’aide de casque extrasensoriel. Ces nouveaux couvre-chefs servent aussi de périphéries pour nos jeux,on peut enfin jouer précisement par la pensée,plus besoin de bouton,de mouvement ou de voix,les capteurs définissent une zone précise du cerveau pour transmettre au système de l’appareil.Les consoles de salons deviendront portables,les écrans ne seront plus rectilignes et rigides mais ressembleront à des tapis qu’on peut dérouler et coller n’importe où. Différents tailles seront disponible de la tablette à un écran cinéma qui pourront affiché une résolution KK et en hologramme. Les consoles tel que nous les connaissons existeront toujours mais d’autres ne seront plus que des puces ou clés qu’on branchera à ces écrans maléables,on pourra jouer quand on veut et où on veut tant qu’on a quelques minutes devant soi ainsi qu’une surface plate et lisse.Mes futurs enfants en prendront quand ils viendront me voir,ils seront plus fort que moi étant donné que j’ai diminué la dose au fil du temps mais ils seront toujours surpris de mon niveau…Au final,le génie humain de la planète n’auront jamais fini de nous surprendre…enfin non pas la planète,les planètes !

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

idem que la description

Archives

Favoris