The Share Players

Catégorie : Tests de goodies

Signaler
Tests de goodies (Humour)

Après la Nintendo 3DS, la 3DS XL, la 2DS, la New Nintendo 3DS et la New 3DS XL, voici la New Nintendo 3DS faîte en pâte à modeler ! 

-

Bienvenue sur The Share Players !

 

The Share Players, c'est la chaîne Gaming qui vous offre le meilleur point de vue possible : celui des joueurs !  

 

Podcasts hebdomadaires, émissions, débats, analyses, gameplays commentés, lives, astuces, tutoriels, vidéos insolites... et plus si affinités ! 

 

Pas mal de next-gen, un peu de rétro, des coups de gueule et beaucoup d'amour. Garantie en 1080p et 60fps constants, sans downgrade. 

 

Suivez-nous ! 

   

Youtube   : http://bit.ly/1uCdC4U 

Podcast   : http://feeds.feedburner.com/theshareplayers

Itunes       : https://itunes.apple.com/fr/podcast/the-share-players/id965677536

Twitter      : http://bit.ly/1zN3dpA

Facebookhttp://on.fb.me/1CiFiv7

 

 


Voir aussi

Plateformes : 
New Nintendo 3DS
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Tests de goodies (Geekerie)

J'ai une confession à faire : j'ai horreur de payer des frais de port astronomiques, surtout pour un simple livre. Et en voulant commander les deux volumes de "La Révolution Playstation" chez Pix'N'Love, je devais m'acquitter d'une telle somme pour le transport que je préférais rajouter un article de plus et me les faire, du coup, offrir, quitte à payer un peu plus au total. Question de principes ! Mon choix s'est porté sur "Japan Arcade Mania", la traduction française d'un joli petit bouquin de près de 200 pages écrit par Brian Ashcraft et Jean Snow, et qui dresse un portrait fort intéressant du jeu d'arcade au pays du soleil levant.

Image

Insert Coin.

 

Ce qui était au départ qu'un achat bouche-trou s'est transformé au fil des pages en une vraie bonne surprise, dont je ne regrette absolument pas l'achat. Mise en page au top, papier épais, beaucoup d'illustrations... la présentation est soignée, et met en avant les points importants de chaque chapitre à l'aide de pages en couleurs de toute beauté. Le reste de l'ouvrage est en noir et blanc, mais l'impression de qualité permet de garder une lisibilité optimale.

Le livre présente, à chaque chapitre, un style de jeu ; tous ayant la particularité d'être très populaire au Japon : jeux de danse, patchinko, shoot'em'ups, versus fighting, ufo catchers... Pour mieux plonger au coeur de chaque univers, les auteurs nous présentent à chaque chapitre un « champion » du genre, qui nous décrit son parcours, sa passion et souvent aussi le mode de vie associé à la discipline dans lequel il ou elle excelle. Si certains passages peuvent nous être familiers, comme ceux consacrés aux jeux de baston ou aux shoots, d'autres sont carrément surprenant, de part l'exotisme des genres qu'ils présentent. Curieusement, ce sont ces chapitres qui m'ont le plus marqué ; comment ne pas être fasciné devant l'engouement des japonais pour les ufo catcheurs (machines à pince) ou pour les photomatons à stickers ?

Image

La présentation est très soignée

Les chapitres ne traînant pas en longueur,  le livre se lit finalement assez vite mais le contenu est suffisamment bien détaillé et présenté pour qu'on ne reste pas sur notre faim. Au contraire, l'ouvrage est bourré d'infos et d'anecdotes sympas, et s'appuie sur un bon nombre d'illustrations de qualité. Le tour d'horizon de chaque genre exploré est donc parfaitement exhaustif, avec historique, évolution, situation actuelle, impact populaire, interview d'un champion... Un contenu vraiment consistant, mais qui a le mérite de ne pas s'éterniser : on ne peut que saluer ce parfait équilibrage ! C'est assez rare dans ce type de livre pour être souligné.

A travers cette introduction au monde des salles d'arcade japonaise, ce livre dresse officieusement un focus de qualité sur les particularités culturelles et le sens unique du divertissement au Japon. Et quand on apprécie ce magnifique pays, on ne peut que saluer les auteurs pour avoir su parfaitement retranscrire ces aspects là au cours des pages. Un livre vraiment très bon, que je ne regrette absolument pas d'avoir glissé dans mon panier !

Japan Arcade Mania, de Brian Ashcraft et Jean Snow, 196 pages, 15€.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Tests de goodies (Geekerie)

Design impeccable, finitions soignées, papier de qualité, illustrations superbes... Pas de doute, l'Histoire de Sonic est un très bel ouvrage. Ironiquement, il est à l'opposé de ce qu'est l'Histoire de Mario, comme si le plombier et le hérisson étaient voués à constamment s'affronter, quel que soit le support. Mais sous une austérité certaine, le livre consacré à la mascotte de Nintendo proposait lui une excellente analyse sur la décennie ayant fait de Mario une icône internationale. Sur ce terrain là, Sonic peut-il tenir la distance ?

Sonic_Couv_Preview_Collector_FR

 

Oui ! Mais sous des titres similaires, finalement, l'approche des deux ouvrages n'est pas comparable. Alors que dans sa 'biographie' de Mario William Audureau propose un travail très pointu, ultra documenté et à l'approche universitaire, celui-ci a choisi un angle complètement opposé pour nous raconter l'histoire de la mascotte de Séga. Avec Marc Pétronille, ils couvrent cette fois toute l'histoire du Hérisson, de ses origines à aujourd'hui, en proposant aussi une fiche dédiée pour chaque jeu, une biographie de tous les personnages de l'univers ainsi que de superbes illustrations. La grande classe, d'autant qu'aucune apparition du hérisson n'a été oubliée.

La première partie est clairement la plus intéressante, car elle nous raconte toute l'histoire du hérisson, du début des années 90 à nos jours. Sa genèse, son heure de gloire, sa descente aux enfers et sa réconciliation avec Mario... tout y passe. Beaucoup d'anecdotes y sont contées, et il est très agréable de retrouver des croquis d'époque par exemple. Les auteurs détaillent beaucoup les premières années du hérisson, clairement les plus intéressantes. En filigrane, on suit aussi l'histoire de Sega, intimement liée à sa mascotte. En bonus, des interviews des personnes clés de cette époque apportent quelques précisions sur certains choix faits par la marque pour sa mascotte.

 pixnlovepreview2

Les autres parties se consacrent à détailler tous les jeux et tous les personnages liés au hérisson, en apportant toujours un lot sympathique d'anecdotes et, surtout, des illustrations à foison. Magnifiques, ces dernières illuminent l'ouvrage, le rendant d'autant plus indispensable pour tout fan de Sonic.

Un superbe objet, à posséder impérativement sa bibliothèque.

pixnlovepreview1

Editions Pix'N Love, relié, 296 pages - Prix conseillé : 30 Euros

Voir aussi

Groupes : 
Sonic
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Tests de goodies (Geekerie)

Il fallait y penser: alors que les ouvrages dédiés aux jeux-vidéo se multiplient, Mario, le plus emblématique des héros tout en pixels n'avait toujours pas eu le droit à sa propre biographie ! William Audureau, journaliste passionné, corrige cette injustice avec ce portrait qui tente d'expliquer pourquoi ce personnage, si banal, va devenir en quelques années une icône absolue. Distribué par Pix'n Love, ce sont plus de 400 pages, peu illustrées, qui attendant le lecteur. Autant dire que l'auteur n'a pas fait les choses à moitié!

La couverture, très sympa!

La couverture, très sympa!

 
La genèse des premiers jeux et la transformation de «Jumpman» en mascotte puis en idole est une odyssée finalement assez méconnue, mais terriblement passionnante et pleine de rebondissements  - sur des carapaces de tortue, bien sur ! Moi qui pensais bien connaître l'histoire de Mario, j'ai réalisé que j'étais finalement à côté du tuyau sur bien des points. William Audureau maîtrise donc parfaitement son sujet, et aucun détail concernant le plombier moustachu ne semble lui échapper.
 

Dense, parfois même un peu trop, délibérément sobre et austère, ce livre n'est toutefois pas à mettre entre toutes les mains: vos petits neveux seront rapidement rebutés par l'abondance de détails et par des analyses à l'approche universitaire... mais le passionné que vous êtes sera ravi par la minutie apportée à chaque chapitre, le livre étant généreusement fourni en anecdotes assez rares.

Paradoxalement, l'atour principal du livre se révèle être aussi son principal défaut ; cette priorité donnée au fond sur la forme peut, par moment, s'avérer un peu indigeste. A côté de la sublime mise en page de «l'histoire de Sonic», celui-ci fait pâle figure. En contre partie, William Audureau explique et assume complètement ses choix, liés à des questions de coût et d'approche du travail. Je conseille ainsi de commencer par lire le making off situé en toute fin de livre, où l'auteur détaille son approche et propose en quelques lignes l'angle choisi pour attaquer son sujet.

Personnellement, j'ai lu le livre en plusieurs fois, chapitre par chapitre. La longueur de certains d'entre eux cassent par moment le rythme du récit ; ainsi certains passages auraient gagnés selon moi à être plus épurés, quand d'autres auraient pu être un peu plus longs. Des chapitres m'ont littéralement passionné, quand j'avais hâte que d'autres se terminent. Mais soyons franc : l'épopée des 10 premières années du héros de Miyamoto est si prenante qu'on ferme sympathiquement les yeux sur ces soucis de rythme. Son exhaustivité est même exemplaire, si bien que j'aurai aimé qu'il continue de développer son récit jusqu'aux jeux Mario d'aujourd'hui  - le bouquin se termine, longuement, sur le film hollywoodien et la situation de Mario au début des années 90.
 
Fort de plus de 400 pages, l'Histoire de Mario propose de quoi satisfaire même les plus exigeants des afficionados du plombier moustachu. Achat indispensable donc pour les fans de Mario, et vivement conseillé pour les passionnés du jeu vidéo, tant l'emblématique mascotte de Nintendo aura marqué le média au long de son histoire. Mais attention, son approche très pragmatique n'en fera pas le cadeau idéal pour des enfants, aussi amoureux de la franchise soient ils ! Compte-tenu de l'excellente documentation et de la précision de l'analyse, on pardonnera sans mal sa présentation austère et le déséquilibre relatif  entre les chapitres. Un must-read ! 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Tests de goodies (Geekerie)

A chaque partie de A Link to the Past, mon Zelda préféré, un item me fait toujours rêver : le Livre de Mudora. Si Link ne l'utilise que pour déchiffrer l'ancien langage d'Hyrule, ce grimoire recèlerait aussi l'histoire complète de ce monde et toutes les légendes qui y sont rattachées. Un fantasme absolu pour tous les afficionados de Zelda, une série où aucune chronologie n'a jamais été établie entre les épisodes et où il est donc difficile de se repérer dans le temps.

Image

En mettent à jour tous les secrets d'Hyrule au travers d'Hyrule Hystoria, Miyamoto et Aonuma nous donnent enfin accès, à nous aussi, au Livre de Mudora. TINTINTINTIIIIIIIIIIIN !

 

Il aura fallu attendre le 25ème anniversaire de la mythique saga pour que Miyamoto et Aonuma sortent de leur silence et osent enfin dévoiler les dessous d'Hyrule, au travers d'un splendide ouvrage relié de plus de 275 pages de qualité, intégralement en couleur. Doté en plus d'une superbe couverture verte où sont gravés des symboles hyliens, cet Hyrule Hystoria est un objet somptueux, qu'on sera ravi d'exposer dans sa bibliothèque.

Découpé en plusieurs parties, on remarque immédiatement qu'il fait la part belle à Skyward Sword, le dernier né de la série. Avec un mini-manga dédié en fin de livre, une tonne artworks et le conséquent premier chapitre, retraçant la naissance de la Légende, le second Zelda de la Wii est définitivement à l'honneur. J'ai beau avoir beaucoup aimé Skyward Sword, j'ai été légèrement chagriné par ce traitement de faveur. Les sorties rapprochées du jeu et du livre au pays du Soleil Levant l'explique certainement, mais quand on connaît l'amour inconditionnel des fans pour Ocarina of Time et A Link to the Past, un peu moins du cadet au profit de ces deux là n'aurait pas été une mauvaise idée. J'imagine que beaucoup de fans ont été déçus qu'aucun de ces deux épisodes ne soit plus mis en avant que ça.

Image

D'autant que quand je parle d'un premier chapitre conséquent consacré à Skyward Sword, je n'exagère pas : histoire du jeu, artworks, profil de tous les protagonistes, description détaillée de chaque zone, design des objets... On y trouve aussi pas mal de petites anecdotes sympas, et des croquis de ce qu'auraient pu être certains personnages.

Après avoir replongé en long, en large et en travers dans Skyward Sword, on arrive enfin au chapitre consacré à l'Histoire d'Hyrule. C'est un sujet épineux, qui provoque généralement des débats houleux dans la communauté des fans. En cause, des incohérences spatio-temporelles entre les épisodes, et un manque évident de références historiques directes d'un Zelda à l'autre. Pour autant, Nintendo semble avoir trouvé une explication qui arrive à concilier tous les épisodes : sans rentrer dans le détail, la ligne du temps -qui commence avec Skyward Sword, donc- se scinde en 3 réalités alternatives au moment d'Ocarina of Time. Ainsi, tous les Zelda trouvent enfin une place dans la chronologie d'Hyrule, les rares liens tissés entre les épisodes étant mis en avant pour justifier ces choix. Au final, c'est évidemment le chapitre le plus passionnant : outre un résumé de chaque épisode, on a le droit à des illustrations d'époque et des explications sur tel ou tel évènement, ainsi que les conséquences qu'un épilogue peut avoir sur l'épisode d'après. Classe.

L'ensemble forme une histoire cohérente, et une fois bien expliquée la division de la timeline au moment d'Ocarina of Time fait finalement sens pour expliquer les différences entre certains épisodes. Spin-offs mis à part, tous les jeux de la franchise ont le droit à leur partie détaillée, et cette fois-ci pas de favoritisme ! Et on ne reverra peut-être plus certains Zelda du même oeil après avoir lu cette chronologie...

Image

Mais pour l'heure, nos yeux se contenteront d'admirer les innombrables pépites exposées dans le chapitre suivant, consacré aux illustrations de tous les jeux de la saga... une vraie mine d'or! Près de 100 pages de croquis, de concepts, et même des plans de donjons, autant dire qu'à elle seule cette partie pourrait faire craquer n'importe quel fan de Link. Avoir accès aux esquisses faites par Miyamoto pour le premier jeu sur NES ou revoir certaines illustrations présentes dans la notice, c'est tout simplement magique et enchanteur, surtout quand on est fan depuis l'époque de ces fameuses cartouches en or ! Ce chapitre se termine par un catalogage de tous les jeux sortis, indiquant l'année de production, les supports sur lesquels ils sont disponibles, etc.

Avant les quelques pages dessinées servant de prologue à Skyward Sword, Aonuma clôt l'ouvrage comme Miyamoto l'avait introduit : avec passion et humilité. On sent chez les deux génies un vrai amour pour la saga, et ce livre n'aurait pas été complet sans un petit mot des deux papas de Link.

Image

Indispensable pour tout fan de Zelda, Hyrule Hystoria est un ouvrage de référence, une Bible Hylienne riche en contenu et superbement présentée. Si la part belle est faite à Skyward Sword, quelquefois au détriment d'autres épisodes certainement plus fédérateurs, ce livre reste toutefois le Livre de Mudora que tous les Links en herbe attendaient depuis si longtemps. En dévoilant pour la première fois la chronologie de la saga et en nous offrant des dizaines de pages d'artworks inédits, Hyrule Hystoria ne pourra que satisfaire tous les amoureux d'une franchise... légendaire.

Dark Horse Comics, relié, 276 pages - Prix conseillé : 30 Euros, intégralement en Anglais*

*Hyrule Hystoria, aujourd'hui disponible qu'en Anglais, sortira dans les prochaines semaines dans la langue de Molière chez Soleil Manga, après une traduction signée par l'incontournable Florent Gorges. 

Voir aussi

Groupes : 
Zelda
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

The Share Players

Par Sker Blog créé le 01/12/13 Mis à jour le 04/09/17 à 11h31

The Share Players : les jeux-vidéo par les joueurs, pour les joueurs

Podcasts, émissions, débats, analyses, gameplays commentés, lives, astuces, tutoriels, vidéos insolites… et plus si affinités !

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue sur The Share Players !

 

 

The Share Players, c’est la chaîne Gaming qui vous offre le meilleur point de vue possible : celui des joueurs ! 

 

Podcasts, émissions, débats, analyses, gameplays commentés, lives, astuces, tutoriels, vidéos insolites… et plus si affinités ! 

 

Pas mal de next-gen, un peu de rétro, des coups de gueule et beaucoup d'amour. Garantie en 1080p et 60fps constants, sans downgrade. 

 

Suivez-nous ! 

   

Youtube   : youtube.com/c/theshareplayers

Twitter      : @TheSharePlayers 

Facebook : facebook.com/theshareplayers

Instagram : instagram.com/theshareplayers/

iTunes       : http://apple.co/1JrKmR8

Podcast    : feeds.feedburner.com/theshareplayers

Archives

Favoris