The Share Players
        
Signaler
Tests de jeux vidéos (Jeu vidéo)

Tout a commencé sur un malentendu : de longs textes, un système de grottes abominables et des arbres aux branches inaccessibles. Soit, on aurait pu mettre ça sur le dos de la Nes, qui n'a franchement pas été tendre avec les adaptations de mangas. Blanchissons immédiatement la Famicom : 18 ans plus tard la PS2 non plus n'a pas su faire honneur à Saint Seiya, alors que cette fois-ci de très bonnes adaptations de japoniaiseries fleurissaient sur la machine. En 2011, la PS3 accueillait à son tour les Chevaliers du Zodiaque, sous une formule hybride mêlant beat'em all et duels classiques. Là encore, les bonnes idées furent vite plombés pas une réalisation honteuse et un gameplay répétitif. Mais à l'image de Seiya, qui se relève encore et encore, Dimps ne se laisse pas abattre et remet une fois de plus le couvert avec ce Brave Soldiers. Le développeur s'est-il enfin élevé au septième sens, ou s'est-il une nouvelle fois écroulé comme un vulgaire chevalier d'acier?

J'avoue: La bataille du sanctuaire, bien que très imparfait, m'avait sincèrement plu sur certains aspects. A côté des classiques affrontements contre les Chevaliers d'Or dans leur maison respective, le jeu proposait une interprétation originale de la montée des marches entre les temples à travers des phases de beat'em all face à des centaines de vagues d'ennemis. L'occasion d'envoyer valser des dizaines de soldats du Sanctuaire à coup de Pegasus Ryu Sei Ken ou de Diamond Dust, et d'apprécier l'ascension des Douzes Maisons sous un angle différent, mais très fidèle à l'esprit du manga. Bien que techniquement très pauvre, le jeu bénéficiait d'une direction artistique inspirée, avec une vision assez stylisée de ces niveaux. Mais malgré son système d'Xp et des défis assez costauds à côté du mode Histoire, le jeu tournait vite en rond, et on ne pouvait que regretter que les phases de combat en un contre un aient été tant bâclées par Dimps. Simplistes, peu inspirés et mous au possible, ces duels ne valaient le coup que pour les cinématiques des supers coups. Et encore. Un épisode sympa donc, mais toujours pas digne du monument qu'est Saint Seiya.

?Brave Soldiers revient lui à une formule plus convenue, à savoir un simple jeu de baston. Exit donc les phases de beat'em all, Dimps ayant préféré se concentrer sur les combats purs et durs. Une cinquantaine de personnages jouables, de tous les arcs du mangas couverts et des modes de jeu inédits, ce Saint Seiya avait de bons arguments sur le papier. Mais coupons court à tout suspense, manette en main le jeu est tout bonnement ignoble. D'une mocheté surnaturelle pour un jeu de 2013, Brave Soldiers a pensé pouvoir se contenter d'un recyclage sans honte des décors, animations et musiques des jeux PS2. Seul le cell-shading des persos relève un peu le niveau, mais impossible d'ignorer des environnements aussi laids. Techniquement, le jeu est à la ramasse: problèmes de collision, hitboxes indéchiffrables, coups qui traversent l'adversaire sans raison... Pour couronner le tout, le gameplay est d'une pauvreté effrayante, à faire passer les opus de la précédente génération pour des jeux pointus et exigeants. Les Saints ayant une palette anormalement maigre de coups et le jeu ne demandant aucune stratégie, on fait le tour de ce Brave Soldiers en 10 minutes. Ni son système de téléportation à la DBZ, totalement hors-sujet, ni les come-backs proposés par le Septième Sens n'arrivent à dynamiser des combats désespérément mous et sans inspiration.

Le seul point positif réside dans l'apparition de certains persos inédits, comme les Marinas de Poséidon ou les Dieux eux-même. Et c'est tout. Alors que ce n'était pas le coeur de La bataille du sanctuaire et encore moins son point fort, ses phases de baston étaient bien plus pêchues et sympas que celles de Brave Soldiers, qui n'a lui, rien d'autre à proposer à côté ! Qui peut se contenter d'objectifs bidons à remplir pendant les combats, seul « challenge » entre gros guillemets d'un jeu où l'IA est tellement nulle qu'il est quasiment impossible de perdre un combat ?  

Conclusion

?J'ai beau être un fanatique de Saint Seiya, ce Brave Soldiers est tellement mauvais qu'ai bout d'un après-midi, je le remettais déjà en vente. J'ai beau avoir secrètement aimé les jeux PS2 et La bataille du sanctuaire il y a deux ans, il m'a été impossible de trouver le moindre plaisir dans cet opus. Moche, ennuyeux et irrespectueux du manga, Brave Soldiers n'a pour lui que son nombre conséquent de personnages. Cela s'arrête là : tous les Saints se jouent pareil, et n'ont pas assez de coups pour avoir ne serait-ce envie de perdre du temps à tous les essayer. Une bouse de plus pour la franchise, qui tient peut-être là son Champion. A éviter, même pour puristes.

   

 

 

 

  • DATE DE SORTIE : 27/11/2013
  • CONSOLE : PS3 (exclusivité)
  • VERSION: Disque
  • HEURES DE JEU:  Une maigre poignée
  • ON-LINE: Non testé
  • DLC: Oui
  • MICROTRANSACTIONS: Non

 

 

 

 

J'ai beaucoup aimé :
 
- Beaucoup de persos
- Le Cell Shading
 

 

NON.

Une arnaque, même pour un fan

Je n'ai pas aimé :
 
 - Dangeruesement moche
 - Technique à la ramasse
 - Gameplay bien trop pauvre
 - Répétitif, mou, ennuyeux
 - Ichi de l'Hydre jouable  
 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Sker
Signaler
Sker
J'ai quand même fait l'effort de ne pas taper contre Jabu !
Polochon
Signaler
Polochon

Et là, je ne peux m'empêcher de soulever ce que la fine fleur de la relève dans la critique vidéoludique nous en disait il y a quelques mois, lors du Tokyo Game Show 2013. Vous savez, la fine fleur tellement compétente qu'il faut vraiment être un mysogine de première pour la critiquer.

 

Mais bon, c'est certainement que vous êtes des gros blasés qui n'aimez rien, on voit rapidement que la majorité des joueurs a adoré cette version après tout. Même les collègues de la rédaction sont des gros méchants, c'est dire.

 

...Et le pire, c'est qu'on ne peut même pas dire que je trolle...

Joniwan
Signaler
Joniwan
qu'a tu contre Ichi xD ?

Je vais faire le même genre d'article bientôt ^^

The Share Players

Par Sker Blog créé le 01/12/13 Mis à jour le 01/03/17 à 18h15

The Share Players : les jeux-vidéo par les joueurs, pour les joueurs

Podcasts, émissions, débats, analyses, gameplays commentés, lives, astuces, tutoriels, vidéos insolites… et plus si affinités !

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue sur The Share Players !

 

 

The Share Players, c’est la chaîne Gaming qui vous offre le meilleur point de vue possible : celui des joueurs ! 

 

Podcasts, émissions, débats, analyses, gameplays commentés, lives, astuces, tutoriels, vidéos insolites… et plus si affinités ! 

 

Pas mal de next-gen, un peu de rétro, des coups de gueule et beaucoup d'amour. Garantie en 1080p et 60fps constants, sans downgrade. 

 

Suivez-nous ! 

   

Youtube   : youtube.com/c/theshareplayers

Twitter      : @TheSharePlayers 

Facebook : facebook.com/theshareplayers

Instagram : instagram.com/theshareplayers/

iTunes       : http://apple.co/1JrKmR8

Podcast    : feeds.feedburner.com/theshareplayers

Archives

Favoris