BEWAN

BEWAN

Par Tyler Cross Blog créé le 19/06/17 Mis à jour le 17/12/18 à 12h10

Diverses histoires et autres réflexions sur le JV

Ajouter aux favoris
Signaler

Comme j'ai dépoussièré le blog, j'en profite pour partager mes récits que j'écris à l'occasion dans l'univers d'Elite Dangerous. Parce que parfois l’implication dans un univers me dépasse… Nait alors un besoin irrépressible de concrétiser cela autrement que par le jeu, comme pour emporter le jeu avec moi. M’approprier complètement l’univers. Un besoin de poser donc par écrit mes propres histoires, mes propres enjeux.

Evidemment, connaitre un peu le background du jeu est un plus... 
A suivre sur https://histoiresdelitedangerous.bewanderer.net, mais je publierai ici les suivantes si je n'oublie pas ;) 

En mémoire de McAllister

 Année 3151 – Système 12 Trianguli

Ed McAllister mettait à jour les dernières données dans l’ordinateur de bord du Cobra MkIII du commandant Jameson. Seul, dans le hangar où était apponté le vaisseau, il en profita pour placer discrètement le petit émetteur. Ed McAllisterne put s’empêcher de regarder autours de lui si personne n’observait son petit manège. Il retourna ensuite vérifier le diagnostic du système qui devait maintenant être terminé. Le technicien remballa rapidement ses outils et entendit l’ouverture de la soute du vaisseau se mettre en marche.Instinctivement, il se cacha dans un des nombreux placards métalliques de la soute. En tant que technicien de l’équipage au sol du commandant Jameson, sa présence dans le vaisseau était pourtant légitime, mais l’heure à laquelle il œuvra était, par contre, plutôt suspecte. Le technicien entendit des voix. Il en déduit qu’ils étaient au moins trois. La rampe d’accès complètement déployée, ils montèrent à bord tirant un chariot semi-motorisé. Quatre silhouettes passèrent devant Ed McAllister sans le voir. En les observant, il reconnut le symbole de l’INRA sur leur uniforme de travail. Ne faisant pas parti de l’équipage, ils n’avaient pas l’autorisation de monter à bord sans l’accord du commandant. Rien n’était inscrit sur le registre et ce n’était pas à cette heure-ci que le commandant Jameson leur auraient donnée l’accès au vaisseau. Une cinquième voix, restée en retrait, saisit Ed McAllister qui observait toujours les quatre techniciens se mettre au travail. Il reconnu immédiatement cette élocution particulière.

Continuer la lecture sur le site 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives