Rouages et Dentelles

Rouages et Dentelles

Par Ashlotte Blog créé le 31/03/11 Mis à jour le 19/12/14 à 01h52

Ajouter aux favoris
Signaler

 

(Spoilers, toussa, si t'as pas fini mass effect 3, fais-le, feignasse, et reviens lire cet article.)

 


C'est ce que nous révèleront les prochaines semaines et les prochains mois, si l'on en croit les communiqués de BioWare, et leurs retours concernant le général coup de gueule des fans à l'encontre des dévellopeurs, puisqu'apparemment, la société aurait pour projet de nous expliquer un peu plus en détail la fin qui se terminait en eau de boudin, possiblement via des phases de gameplay, via des DLC, entraînant de nouvelles polémiques dont il ne sera pas question dans cet article.

 

En effet, tout n'est pas que ténèbres, pleurs et cris de rage indignés dans la communauté des fans, et si beaucoup d'entre-eux se contentent de se blottir dans un coin de leur chambre en position foetale et de réciter le nom de chacun des développeurs en langue shoggoth dans l'espoir de les maudire, certains ont décidé de faire avec ce qu'ils avaient (et je ne vous cache pas que j'en fais partie.) et d'analyser ça à tête reposée. On peut donc voir énormément de discutions sur les différents forums concernants la (les) fin(s) du jeu, et ce qu'aurait bien voulu nous faire passer Bioware. La plupart des fans ont donc atteint , à l'instar de notre brave Légion national, un consensus, une théorie "universelle" concernant la fin du jeu. Celle-ci est illustrée dans la vidéo ci-dessous.

 

 

 

Attention . La séquence qui suit contient à la fois de gros spoilers sur la fin du jeu, mais aussi une bonne claque narrative dans la gueule.

 

 

 

J'avoue avoir suivi de très près les discussions concernant le sujet sur les forums de Bioware, et j'ai deux sentiments, concernant le sujet . D'une part, je suis heureuse que cette "théorie" ait été (très bien) illustrée en vidéo, ça rend les choses plus faciles à expliquer. D'autres part, je suis contente pour Bioware. Parce que c'est ce qui va les sauver. Si cette théorie était la bonne depuis le départ, alors ils passeront pour des kadors de l'écriture de scénar', parce qu'on ne l'avait vraiment , VRAIMENT pas vu venir, et que c'était franchement un coup de maître. D'autre part, parce que si c'était pas la version "officielle" à laquelle ils avaient pensé, ils peuvent toujours mentir en disant que c'était le cas, et ils passeront quand même pour des Dieux de l'écriture de (presque) fin de jeu. En tout cas à mes yeux, et à celles d'énormément de fans, qui auront été complètement mystifiés par la découverte. Au final, le choix leur appartient. Je me demande si leur décision va être plutôt parangon ou plutôt rénégat. De là découlera évidemment la mienne concernant l'achat ou non des futurs DLC.

 

En tout cas, je ne peux que remercier les centaines de milliers de fans ayant débattu (parfois à des heures sans nom) pendant des jours et des jours, relevé des centaines d'infos sur la totalité des jeux , des BD et des romans, et sont parvenus à recouper tout ça pour ériger une explication de fin qui tient la route. Si ce n'est pas la fin épique qu'on attendait tous , c'est tout de même un sacré Cliffhanger.

 

Et enfin , je voudrais remercier les fans qui ont eu la patience de ne pas hurler au loup tout de suite , et qui ont cherché à expliquer plutôt qu'à critiquer, remercier ceux qui se sont dit "Bordel, qu'est ce que c'est que ces conneries de lumières de couleurs différentes?" Les uns parce qu'ils ont su découvrir sous une fin apparemment pas terrible une véritable pièce de maître, et les autres parce que si la fin était vraiment pourrie, je suis bien contente que certains se lèvent et aillent péter la gueule des responsables.

 

Ha, et accessoirement , merci Bioware pour avoir réalisé une série qui donne envie aux joueurs du monde entier de se battre pour ne pas qu'elle finisse si facilement.

 

 

 Et enfin, pour finir , une citation en Anglais volée à un joli blog :

"We, the players, were indoctrinated right alongside Shepard. And by sitting here and demanding that we have a different ending, we acknowledging that something is wrong. Something is broken. Something is not right. But instead of thinking that Bioware has done this deliberately to us, we swung immediately into rage and hate and slammed them for the decision.

We are raging that Bioware betrayed our trust.

But we didn't trust them.

I, myself, am guilty of this. And now that I sit back and think about it, about the games, about Bioware, all I can say is if that this is right, if this is what Bioware intended... If the true ending is yet to come...

.... Bra. Fucking. Vo. Take my goddamn money.

Just make sure the real end game is free. Kay?"

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Amaelis
Signaler
Amaelis
Ce n'est pas la destination qui est importante, mais le voyage !! :whistling:
Yaoshi
Signaler
Yaoshi
Merci pour le lien.

Un des problèmes des lumières de couleurs différentes est qu'un daltonien est incapable de choisir la fin qu'il veut!!
Lanthanyd
Signaler
Lanthanyd
C'est une idée à creuser. Pour ma part la théorie de l'endoctrinement ne me satisfait pas tout à fait.

Certes, la scène finale me paraissait déjà lourde en symbolique (notamment les veilleurs, la ressemblance avec le vaisseau du courtier, et les rôles endossés par Anderson et l'Homme Trouble). Quant au petit garçon Catalyseur, en fait ça m'a même déçu comme représentation. Donc le fait que cela se passe dans l'esprit de Shepard, j'en suis assez convaincu.
Que Shepard soit insensible à l'endoctrinement n'est en effet pas précisé. Mais en quoi un Shepard endoctriné est-il utile aux Moissonneurs, s'il ne lutte pas à leurs côtés ? Disons qu'ils ont tenté sans grand succès et se sont tournés vers l'Homme Trouble, qui est déjà froid et calculateur, alors que Shepard est trop impulsif et entêté, un soldat qui voit le monde à travers la lunette de son fusil, pour reprendre une citation. Par contre ils savent qu'il est un danger et donc quand il s'approche de l’ascenseur, l'Augure intervient pour tenter de le tuer. C'est ma version du moins.
Enfin, quel est l’intérêt de cette bataille mentale si Shepard gît simplement mourant au pied de la colonne vers la Citadelle (je n'avais pas testé le multijoueur alors je n'ai pas eu la scène de réanimation de Shepard) ?
Quant à dire que Bioware avait tout prévu je reste sceptique.

Du coup j'ai rejoué la fin en ayant à l'esprit la théorie de l'endoctrinement pour tester. J'ai un peu digéré tout ça et voici le résultat :

Ma théorie c'est que la tour bleue sert à assimiler les humains pour en faire des Moissoneurs. Shepard entre en contact avec, et alors là donc on entre dans un rêve partagé entre Shepard et les Moissonneurs. Effectivement il est mis à l'épreuve avec le duo Anderson/Homme Trouble, les nervures sur le bord, le fait que Shepard tire sur Anderson, signifient qu'il est soumis à l'endoctrinement à cet instant, pas nécessairement qu'il l'était avant. Une fois cette épreuve passée on rencontre le mioche, qui est donc l'apparence que prend le Catalyseur pour parler à Shepard. Et à l'issue de ce dialogue mental le Creuset aura donc une réaction qui sera une explosion d'une couleur au choix. Shepard ferait donc fonctionner le Creuset depuis le sol de Londres lors d'un duel mental avec le Catalyseur au moment de son dernier souffle. Ça expliquerait pourquoi aussi l'Augure pensait que Shepard s'approchant de la tour était une cible à éliminer au plus vite.
Tel que ça nous est présenté le Catalyseur est le créateur de toute vie. Il a créé la Citadelle et les relais pour elle. Il est suggéré qu'il est le créateur de la vie organique. Les civilisations primitives se voient le droit de vivre jusqu'au prochain cycle. Les autres, en créant puis en se battant contre les synthétiques commettent le péché d'engendrer le chaos et alors ils se prennent les Moissonneurs sur la tronche pour être assimilés/éliminés. Alors j'ai peut-être mal compris les intentions de Bioware, ou la mythologie chrétienne, mais j'ai l'impression qu'on nous refourgue le schéma "Dieu - péché originel - Cavaliers de l'Apocalypse" à une sauce différente.
Ce qui peut venir sauver les meubles, c'est cette phrase "les créations se rebellent toujours contre leurs créateurs". Le Catalyseur avouerait don alors à demi-mot avoir exterminé la ses créateurs. L'ensemble CCC (relais Cosmodésiques, Citadelle, Catalyseur) serait alors bien le fruit d'une ancienne Civilisation, ayant éventuellement aussi conçu le Catalyseur comme bouton d’arrêt d’urgence. Seulement ils n'ont pas eu le temps de s'en servir et cette conception ordonnée s'est mise à vouloir contrôler la vie qu'elle abritait, exterminant une civilisation devenue trop dangereuse ou chaotique, la convertissant en Moissonneurs dociles et ordonnés qui serviront pour l'extermination suivante.

Moi ce qui me chagrine surtout, c'est qu'on n'a que très peu d'indices sur cette origine des Moissonneurs, du Catalyseur. La problématique synthétique/organique aurait pu être bien plus approfondie, mais ça s’arrête a la sauvegarde ou non des geth, et à une romance d'IDA résolue en 3 dialogue. On arrive à la fin ou cette problématique et l'avis qu'on s'en fait est décisif, mais on ne l'a pas assez exploitée. Et puis on aimerait bien connaître les conséquences des choix qu'on a fait (génophage, geths, sort des compagnons) mais tout ça devient caduque parce qu'une fois les relais détruits, tout le monde est coincé dans son système et basta, fin des histoires.
Neji Hyuga kun
Signaler
Neji Hyuga kun
Merci pour ton article, j'ai fini le jeu la semaine dernière et je ne pouvait que foncer sur internet pour éclaircir cette fin, pour moi quelque chose clocher, à commencer par les incohérences citées dans la vidéo.
Et je tombe sur youtube ainsi que ton article et la j'ai la tête qui explose ^^.

J'ai plus qu'une chose à dire : BRAVO Bioware, cette théorie ne peut être que la fin fin logique à cette trilogie que j'aime tant.
Martino
Signaler
Martino
J ene dirais qu'une chose les meilleures séries ont toujours un fin qui divise !
Clement
Signaler
Clement
N'y a t'il pas un forum où l'on peut parler de la fin de ME3, car moi j'ai choisi la fin neutre et la fin ne correspond pas trop au théorie des fans, de plus si tu attends la fin du générique, tu as d'autres pistes.
demarreur
Signaler
demarreur
Un coup de génie. Je l'ai dit et répété, tout est écrit, suffit de regarder les codex des différents jeux.
Karas
Signaler
Karas
Sacré "mindfuck" car celui-ci est en filigrane dans le scénario, cependant l'analyse parvient à le révéler sans contradiction ! Absolument génial !!! :)
Joniwan
Signaler
Joniwan
encore un post a mettre en favori et à lire dans 3 semaines ! :P

Archives

Favoris