Les archives d'Aperture

Par Glados Blog créé le 30/10/12 Mis à jour le 04/06/15 à 15h09

Oh! C'est vous? Vous tombez mal je suis en pleine reconstruction de mon installation Aperture Science ravagée par un certain abruti parti faire un tour dans l’espace.
Atlas, P-Body, tendez donc une chaise et une part de gâteau à nos invités pendant que j'actualise les archives d'Aperture....

Ajouter aux favoris
Signaler


 

Portrait Robot


Sujet # 01: Wheatley

 

Bonjour chers sujets de test favoris, voici l'étude robotique du jour portant sur un petit abruti que j'ai expédie dans l'espace, Wheatley.

 

I. Présentation rapide

 

Nom: Wheatley

Type: Processeur de personnalité

Fonction: Modération de Glados

Apparitions: Portal 2

Doubleurs: Stephen Merchant (VO) / Guillaume Lebon (VF)

 

Wheatley est un processeur de personnalité (du même type que celui de l'espace ou des infos inutile par exemple) a fonction cognitoréductrice conçue pour modérer la sévérité (et probablement l'intelligence machiavélique) de Glados en lui débitant un flot incessant d'information inutiles et de sujets stupides.

 Ce petit robot se démarque dans Portal 2 par ses nombreuses intervention humoristique dans l'histoire et son second degré au beau milieu de situation sérieuses (ne serait ce qu'au début, quand il déplace votre chambre par exemple). Wheatley semble être un compagnon idiot! Normal, Glados vous apprendra très vite que la stupidité fait partie de sa programmation. C'est sans doute à cause de cette codification que le processeur sera incapable d'assumer pleinement sa passation de pouvoir avec Glados au milieu du jeu et laisser le centre Aperture en perdition.

Chell affrontera finalement Wheatley dans son 'repaire' afin d'y reconnecter Glados, seule entité capable d'empêcher la fusion du réacteur d'Aperture. Wheatley finira son aventure personnelle dans l'espace avec un compagnon approprié, le processeur espace (spaaaaaace! ;))

 

II. Etude aprofondie

Wheatley apparait pour la première foi dans Portal 2 après le réveil de Chell (le tutoriel) et apparait comme un processeur sympathique, drôle  mais aussi  maladroit. Il tentera de vous sortir du centre sans trop vous expliquer vraiment ce qui se passe, en même temps le peu qu'il vous raconte semble parfois délirant mais la menace de fusion du réacteur est bien réelle cela dit.  Wheatley est du genre couard et cherche par tout les moyens de quitter le centre, et quoi de mieux qu'une humaine équipée d'un canon à portails pour l'aider dans sa tâche. Il semble également très ancien car il a toujours une petite annecdote sur Aperture à vous raconter pendant votre échappatoire, que ce soit sur le centre ou sur Glados et son potentiel assassin. Sa connaissance de la superstrucutre est assez impressionante également car malgrés quelques petites erreur comme celle de la réactiovation de Glados par exemple, Wheatley vous guide toujorus avec précision, en même temps il est fort possible qu'il possède les plans de la plupart des secteurs du centre. 

Cependant, le vent tournera après l'affrontement avec Glados, Chell regretta surement d'avoir connecté le processeur au coeur du système, celui sombre dans une sorte de folie mégalomane et décide de ne pas vous renvoyer vers la surface, en fait il fera l'inverse, en vous envoyant dans les bas fond d'Aperture, un vieux centre, celui d'origine en fait fondé par Cave Jonhson dans les années 40. Durant cette ascension a travers les vieux tests d'Aperture (Gel répulseurs, accélérateur et autres bizarreries décalées), vous serez seul, enfin presque car si Wheatley vous croit morte et ne s'occupe plus de vous, Glados réincarnée en batterie patate (et alors!) est prête à oublier vos vieilles rivalités pour chasser le petit abruti de son centre.

une foi infiltré dans le centre rebaptisé Wheatley Aperture Science, les joueur peuvent se rendre compte du chaos qu'est l'esprit artificiel du robot à en juger par l'aspect de son centre. Salles non achevées, cubes fusionnés avec des tourelles ou plagias de salles de Glados, Aperture est devenu un vrai capharnaüm depuis le règne du ^processeur. Mais rien n'est perdu car malgré le contrôle de Wheatley sur le centre, sa faible vivacité d'esprit lui fera cumuler les erreurs lors de ses tentative de vous tuer. 

Avant de parler de la fin (attention spoil!) du personnage, j'aimerais à ce propos faire une petite aparté sur la folie de Wheatley. Si au début du jeu le processeur semble juste un peu débile, son transfert dans le système semble l'avoir complètement altéré. Mon hypothèse (surement déjà lancée par un autre fan mais je la donne quand même et certifie que je ne l'ai pas lue ailleurs ;) ) serait tout simplement que Wheatley n'a pas été conçu pour supporter autant de puissance et le flot d'informations dense que recevait Glados par exemple. Même si je n'ai pas les données matérielles de Glados et Wheatley, il est facile de deviner que Glados possède les bons composants et codes pour supporter le rôle de gérante du centre. Pour Wheatley qui est limité à la modération de Glados, c'est différent.

Le petit robot subit tout simplement une corruption de ses systèmes, altérant sa personnalité en renforçant son état de folie existant, rendant alors le personnage mégalo et tyrannique, diabolique même au vu de certaine méthodes utilisées pour neutraliser Glados. Le processeur se prend au jeu et s'imagine en un génie du mal ou un Dieu (dixit Wheatley lorsque vous cassez ses écrans :D) . Mais cette puissance machiavélique à un terrible revers, car trop occupé à vous chasser et créer des tests loufoques, le maître du système oublie son vais rôle, le maintient vital du centre et laisse donc le réacteur en perditions avec une mauvaise foi déconcertante. Cela prouve donc que Wheatley n'était donc pas du tout fait pour assumer un rôle aussi important que celui de Glados

Chell avec l'aide de Glados connecte plusieurs processeurs corrompus afin de corrompre Wheatley et lui envoyer des bombes en utilisant habilement le fusil à portails. L'héroïne victorieuse s'apprête à appuyer sur le bouton qui éjectera Wheatley quand celui ci abat sa dernière carte et neutralise Chell, mais appelons cela l'ironie du sort, une vue magnifique sur la Lune déclencha la chute du régent fou.

La connexion de deux Portails entre la Lune et la salle de Wheatley provoqua une dépressurisation qui aspirait tout de l'autre coté du portail, y comprit vous même, mais seul Wheatley et le processeur de l'espace commencèrent un exil interminable dans le vide spatial. La dernière cinématique vous montre d'ailleurs un Wheatly sous le signe de la repentance, comme ci celui ci avait non seulement retrouvé son état normal une foi déconnecté du coeur, mais je pense aussi que celui ci après avoir été témoins de ses propres erreurs regrette ses actes, une rédemption que le processeur aura tout le temps de réfléchir durant ses longues années d'errance spatiales...

 

Et ainsi se termine mon premier article Portrait robot, au revoir et rendez vous dans mon prochain numéro consacré à Guilty Spark. A la revoyure ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


 

Oh mon Dieu! (chui dans l'espace!), je me suis finalement lancé, après de nombreuses hésitations du genre aurais-je le temps, la motivation ou des lecteurs (les vrais pas les fictifs ou l'Adventure Core...), vont il m'insulter et me dire que je suis encore plus inutile qu'un jouet de Happoy Meal? Et bien si je pouvait leur répondre vous savez ce que je leur dirait? *Chui dans l'espace* Dégage toi tu est sensé dériver dans le vide spatial et éventuellement retomber dans le monde de Skyrim grâce à un certain Easter Egg!

De quoi vais je parler? Car je n'ai pas le talent de Zik et ses pinguouins, donc je ne suis pas la pour faire concurence, juste détérer du sujet, parler de robots (ce que je préfère après les gâteaux), de ces choses de la vie qui vous donnent envie de lancer des neurotoxine set pas mal d'autres choses histoire d'animer un peu ma page.

ur ce, je vous laisse sauter dans le f...heu je veux dire savourer ce délicieux gâteau dans la slale suivant en attendant mes premiers sujet.

 

Coordonnées:

Twitter:  GladosPlay4

Facebook: Julien GladosparadoX

PSN: GladosparadoX

 

 

Jeux PS4 en cours:

 

 

 

 

 

 

Jeux PS4 attendus:

 

 

 

Archives

Favoris