Le blog d'Angel

Le blog d'Angel

Par Angel Blog créé le 18/01/10 Mis à jour le 20/03/10 à 19h56

Ajouter aux favoris
Signaler

Si certaines inventions sont destinées à changer la face du monde, comme la roue ou l'Amstrad GX4000 par exemple, d'autres en revanche ne servent à rien, et elles le revendiquent. Ici, on se retrouve avec une machine qui aurait plus sa place dans un musée d'art moderne que dans une usine. Cet objet, tout aussi drôle que fascinant, m'obsède au point que l'idée de l'acheter m'a traversé l'esprit.

Merci à Phil


Ajouter à mes favoris Commenter (41)

Commentaires

CalviN
Signaler
CalviN

Et Si on traite ça comme une information, comme je viens de le faire, ça peut nous faire penser que l'information, "mot d'ordre" d'après Deleuze (car les faits énoncés enferment), ne doivent pas être transmises de façon docile, et précisément sans instinct de conservation, surtout.


à tes souhaits.
chboing
Signaler
chboing
génial :)

merci Skybird
romeosexyboy
Signaler
romeosexyboy
Je pensais, par exemple, à l'étoile jaune durant l'occupation: on la met et on disparaît bientôt.
En fait ce n'est pas la fin du locuteur mais la fin de celui qui répond, comprend l'information, l'interprête et la traite, d'exécute.
Je crois sincèrement que cela peut faire poser des questions à tous ceux qui suivent des ordres, des indications, transmettent de l'information ou suivent ce que l'information indique. Où est notre instinct de survie? Ca évoque aussi Adolph Eichmann tenant son camp d'extermination comme un parfait bureaucrate, sans se poser plus de questions: examine et traite l'information. Ca n'a pas l'air comme ça, mais ça l'amènera à être exécuté lui aussi, à la suite de son procès.

Ne vaut-on pas mieux que ça? Exécuter, transmettre, l'information?

On ne voudrait pas être à la place de ce robot.

Oui, c'est étonnant, mais sa fonction d'éteindre le bouton, son air presque "volontaire" de dire "arrêtes avec ce bouton", cache en fait, si on en croit le projet de Shannon, l'idée que le robot participe surtout à appuyer sur OFF, c'est à dire à sa propre exctinction. Et Si on traite ça comme une information, comme je viens de le faire, ça peut nous faire penser que l'information, "mot d'ordre" d'après Deleuze (car les faits énoncés enferment), ne doivent pas être transmises de façon docile, et précisément sans instinct de conservation, surtout.
KangourouNomade
Signaler
KangourouNomade
Doux jésus.

Je trouve ca impressionnant que quelqu'un ait eu l'idée, l'envie, et le temps de crée un tel objet.
Cloud76
Signaler
Cloud76

Pas exactement. Le type a juste été un des plus grands mathématiciens du XXe siècle, et a juste un peu beaucoup aidé les alliés à gagner la Seconde Guerre mondiale, grâce à ses travaux sur la cryptographie. Accessoirement, il était un des pères fondateurs de l'informatique moderne, est plus précisément, le père de la théorie de l'information.

Pas la moitié d'un gland, le type. En plus, j'adore son papier de 1948. :)

Bref, la vidéo c'est une version moderne de l'Ultimate Machine, inventée par Claude Shannon. On peut voir des photos d'une version qui a plus de gueule ici.

La minute chiante d'information véridique est à présent terminée. ;)


Alors là, chapeau, merci, bravo !

A l'heure où tout n'est qu'éternelle repompe et plagiat, avoir quelqu'un de cultivé qui a qui plus est le temps de fouiner sur ce genre de news, et de nous informer, ça fait di bien ! Un grand merci à toi qui redore l'image du joueur pas si psychopathe et invertébré que cela.
CalviN
Signaler
CalviN
Merci beaucoup Skybird, maintenant je sais d'où sort le théorème de Shannon ! (oui, il sert parfois)

C'est cool :thumbup:
Sylvian001
Signaler
Sylvian001
énorme la vidéo !! :thumbup:
romeosexyboy
Signaler
romeosexyboy

Pas exactement. Le type a juste été un des plus grands mathématiciens du XXe siècle, et a juste un peu beaucoup aidé les alliés à gagner la Seconde Guerre mondiale, grâce à ses travaux sur la cryptographie. Accessoirement, il était un des pères fondateurs de l'informatique moderne, est plus précisément, le père de la théorie de l'information.

Pas la moitié d'un gland, le type. En plus, j'adore son papier de 1948. :)

Bref, la vidéo c'est une version moderne de l'Ultimate Machine, inventée par Claude Shannon. On peut voir des photos d'une version qui a plus de gueule ici.

La minute chiante d'information véridique est à présent terminée. ;)


Et t'appelles ça "la minute chiante"?! +1 mec! Merci pour l'info! C'est bien plus intéressant que ce que je pensais en fait (et c'est loin de valider ce que je pensais, d'un autre côté, mais bon, tant pis): c'est apparemment basé sur l'idée d'une chaîne simple et limitée. Tout comme dans le schéma de la théorie de l'information (que j'ai apprise en cours, moi aussi! :)), ça part d'un locuteur qui envoie un message pour arriver à une réponse/action. Et c'est une chaîne qui se réduit à elle-même parce que le message envoyé est le ON, et la réponse est le OFF! C'est forcément drôle, justement parce qu'on a l'habitude d'être les seuls à appuyer sur le bouton OFF, mais cela peut-être une information en soi, et conditionner la vie d'un robot.

Cela me fait penser, à propos de l'information, que toute information n'est pas forcément profitable: une information peut très bien conduire à la fin de son locuteur, à sa destruction, le fait de la faire passer en tous cas...
A creuser... Je reviens pour le faire, là je dois partir...
Skybird
Signaler
Skybird

Et là ce qui serait vraiment génial après tout ton raisonnement c'est d'apprendre qu'en fait, loin de 'prôner la lecture ou l'étude', le mec est un bon gros Ricain membre actif de la NRA et qu'en dehors de ce passe temps à fabriquer des machines inutiles il bosse dans le buziness des weapon de destructions massives...


Pas exactement. Le type a juste été un des plus grands mathématiciens du XXe siècle, et a juste un peu beaucoup aidé les alliés à gagner la Seconde Guerre mondiale, grâce à ses travaux sur la cryptographie. Accessoirement, il était un des pères fondateurs de l'informatique moderne, est plus précisément, le père de la théorie de l'information.

Pas la moitié d'un gland, le type. En plus, j'adore son papier de 1948. :)

Bref, la vidéo c'est une version moderne de l'Ultimate Machine, inventée par Claude Shannon. On peut voir des photos d'une version qui a plus de gueule ici.

La minute chiante d'information véridique est à présent terminée. ;)
Sanyakash
Signaler
Sanyakash
Remake de Kasparov VS Deep Blue, rien de moins.
Cagnard
Signaler
Cagnard
Ça n'arrive pas à la cheville de la machine à coller des timbres de Gaston Lagaffe. Machine écologique car fonctionnant grâce à une énergie propre. :sulktongue: :rolleyes:
CalviN
Signaler
CalviN
Ne serait-ce pas la symbolisation matérielle du bug ?
Cet objet est-il contestataire ?
Est-ce le début de la rébellion des machines ?
A-t-on créé le T100 (une version beta), embryon de terminator ?

C'est effrayant, tant d'intelligence au service du néant.
GameblogSanchiro
Signaler
GameblogSanchiro

Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître le propos de l'"artiste" (qu'il soit ou non reconnu comme tel): qu'est-ce qui a le plus d'importance dans sa vie? qu'est-ce qu'il prône comme activités? la lecture? l'étude?



Et là ce qui serait vraiment génial après tout ton raisonnement c'est d'apprendre qu'en fait, loin de 'prôner la lecture ou l'étude', le mec est un bon gros Ricain membre actif de la NRA et qu'en dehors de ce passe temps à fabriquer des machines inutiles il bosse dans le buziness des weapon de destructions massives...

ANXIOGENE !!! :ph34r:
Zelkiel
Signaler
Zelkiel

Comme tu dis Angel, ça aurait pu être dans un musée d'art moderne. D'ailleurs, je pense qu'il doit y avoir des trucs qui s'en rapprochent, dans les musées d'art moderne.
J'ai vu une fois dans une exposition un jeu à la Army of two (ou un truc du genre) où on est lâché (j'y est joué) dans un terrain totalement vide avec des collines et de l'herbe, où il n'y a qu'une petite maison vide, des balles, des grenades, on peut sauter, se baisser et... C'est tout, aucun ennemi, rien à faire. Et là on se dit que c'est quand même con d'être un soldat quand on est seul, les paras doivent souvent ressentir ça. Loin d'un ennemi, de leur base ou de gens à protéger/encadrer, ils ne servent à rien.

Ici, c'est clair que la machine veut qu'on lui foute la paix. Mais en tant qu'oeuvre d'art, ça dit clairement qu'un jour on devra apprendre à penser autrement qu'en ces termes: "toute chose a une utilité, chaque bouton, chaque homme, chaque oeuvre". Cet objet ne manque pas de sens: c'est le bouton qui est au centre de tout, c'est lui qu'on doit laisser tranquille. On a carrément construit une machinerie en dessous pour dire à l'homme qu'il faut parfois laisser les boutons là où ils sont et s'occuper autrement qu'en manipulant des boutons. Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître le propos de l'"artiste" (qu'il soit ou non reconnu comme tel): qu'est-ce qui a le plus d'importance dans sa vie? qu'est-ce qu'il prône comme activités? la lecture? l'étude? Construire une machine, c'est déjà être dans la création, et non plus dans l'utilisation. Surtout quand on construit une machine qui ne servira pas, qu'on ne la construit que pour la réaliser elle (ce n'est pas un outil, et ça ne va lui rapporter qu'une certaine renommée).

Merci Angel, pour la vidéo!


Nyeuh ? :censored:
Tesla Kusturica
Signaler
Tesla Kusturica
Putain. Expliquez pourquoi quand c'est inutile ca en devient forcement indispensable.

*gniiiiiiiiiiii.... (se concentre pour ne pas se demander ou il peut en trouver un)
Angel
Signaler
Angel

Comme tu dis Angel, ça aurait pu être dans un musée d'art moderne. D'ailleurs, je pense qu'il doit y avoir des trucs qui s'en rapprochent, dans les musées d'art moderne.
J'ai vu une fois dans une exposition un jeu à la Army of two (ou un truc du genre) où on est lâché (j'y est joué) dans un terrain totalement vide avec des collines et de l'herbe, où il n'y a qu'une petite maison vide, des balles, des grenades, on peut sauter, se baisser et... C'est tout, aucun ennemi, rien à faire. Et là on se dit que c'est quand même con d'être un soldat quand on est seul, les paras doivent souvent ressentir ça. Loin d'un ennemi, de leur base ou de gens à protéger/encadrer, ils ne servent à rien.

Ici, c'est clair que la machine veut qu'on lui foute la paix. Mais en tant qu'oeuvre d'art, ça dit clairement qu'un jour on devra apprendre à penser autrement qu'en ces termes: "toute chose a une utilité, chaque bouton, chaque homme, chaque oeuvre". Cet objet ne manque pas de sens: c'est le bouton qui est au centre de tout, c'est lui qu'on doit laisser tranquille. On a carrément construit une machinerie en dessous pour dire à l'homme qu'il faut parfois laisser les boutons là où ils sont et s'occuper autrement qu'en manipulant des boutons. Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître le propos de l'"artiste" (qu'il soit ou non reconnu comme tel): qu'est-ce qui a le plus d'importance dans sa vie? qu'est-ce qu'il prône comme activités? la lecture? l'étude? Construire une machine, c'est déjà être dans la création, et non plus dans l'utilisation. Surtout quand on construit une machine qui ne servira pas, qu'on ne la construit que pour la réaliser elle (ce n'est pas un outil, et ça ne va lui rapporter qu'une certaine renommée).


Super +1
syLpHeeD
Signaler
syLpHeeD

Oh, une machine à High Five ! ^^


"Legen... wait for it... dary !" :)
masterofdream
Signaler
masterofdream
Sérieux ça sert à quoi ce truc ?! :eyebrow:
Nastendo
Signaler
Nastendo
Oh, une machine à High Five ! ^^
kileureuleuss
Signaler
kileureuleuss
J'adore cette invention :D me connaissant, je passerais des heures a me "battre" avec cette machine ^^
romeosexyboy
Signaler
romeosexyboy
Comme tu dis Angel, ça aurait pu être dans un musée d'art moderne. D'ailleurs, je pense qu'il doit y avoir des trucs qui s'en rapprochent, dans les musées d'art moderne.
J'ai vu une fois dans une exposition un jeu à la Army of two (ou un truc du genre) où on est lâché (j'y est joué) dans un terrain totalement vide avec des collines et de l'herbe, où il n'y a qu'une petite maison vide, des balles, des grenades, on peut sauter, se baisser et... C'est tout, aucun ennemi, rien à faire. Et là on se dit que c'est quand même con d'être un soldat quand on est seul, les paras doivent souvent ressentir ça. Loin d'un ennemi, de leur base ou de gens à protéger/encadrer, ils ne servent à rien.

Ici, c'est clair que la machine veut qu'on lui foute la paix. Mais en tant qu'oeuvre d'art, ça dit clairement qu'un jour on devra apprendre à penser autrement qu'en ces termes: "toute chose a une utilité, chaque bouton, chaque homme, chaque oeuvre". Cet objet ne manque pas de sens: c'est le bouton qui est au centre de tout, c'est lui qu'on doit laisser tranquille. On a carrément construit une machinerie en dessous pour dire à l'homme qu'il faut parfois laisser les boutons là où ils sont et s'occuper autrement qu'en manipulant des boutons. Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître le propos de l'"artiste" (qu'il soit ou non reconnu comme tel): qu'est-ce qui a le plus d'importance dans sa vie? qu'est-ce qu'il prône comme activités? la lecture? l'étude? Construire une machine, c'est déjà être dans la création, et non plus dans l'utilisation. Surtout quand on construit une machine qui ne servira pas, qu'on ne la construit que pour la réaliser elle (ce n'est pas un outil, et ça ne va lui rapporter qu'une certaine renommée).

Merci Angel, pour la vidéo!
Ouichelorraine
Signaler
Ouichelorraine

J'adore :laugh0:
Cette impression de "tu me fais chier à pousser le bouton, laisse moi tranquille" me fait dire que son inventeur est un génie :thumbup:


Pareil, j'aime beaucoup le côté "fout moi la paix" de la machine :laugh0:
rhed308
Signaler
rhed308
C'est totalement inutile et donc totalement indispensable.

Cette création pouvant surement servir de base a plein d'autres
jems571
Signaler
jems571
oui vraiment inutile, mais il a bien du se faire chier!!!
Dintch
Signaler
Dintch
elle peut servir de distributeur de clopes ou de petites choses dans le genres.

Archives

Catégories

Favoris