Island 's News

Catégorie : Les consoles que nous ne verrons jamais

Signaler

La Nintendo Play Station


Crédit à l'auteur ! 

Oui ! Vous avez bien lu ! Une Console Nintendo Play Station (en deux mots), est bel et bien sortie (au japon uniquement) sous le nom de Play Station modèle SPC700, en octobre 1991 !!!

Née du partenariat entre Nintendo et Sony, elle combinait : 

- la puissance d'une Super Nes

- d'une série de puces super FX

- et d'un processeur supplémentaire.

Autant dire que pour l'époque c'était une bombe. Elle fut produite en seulement 200 exemplaires, et est devenue une pièce extrêmement rare. Pour vous donner un idée, un exemplaire se négocie environ 5000 €. On estime qu'il en reste un vingtaine dans le monde.

Plusieurs prototypes en images :


     

Plus d'infos : http://en.wikipedia.org/wiki/Nintendo_PlayStation

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

 La Sega Neptune

 

 

La seule photo officielle de la Neptune... 


Crédit à l'auteur ;) 

 

Aujourd'hui je vais vous parler de la Neptune qui  est  la console, LA PLUS CHÈRE DE TOUS LES TEMPS !!! 

Toute personne s'intéressant un tant soit peu à l'histoire des consoles Sega a probablement déjà entendu parlé de la Neptune (la Mega Drive 32x pour les intimes), pour les autres, je résumerais la chose de la façon suivante : La Neptune est un prototype d'une console jamais sortie, qui n'était ni plus ni moins qu'une Mega Drive intégrant un 32x. Le fameux 32x, surnommé "champignon magique", était un dispositif supposé transformer la 16 bits de Sega (alias Mega Driv
e ou Genesis selon les pays) en 32 bits 2D. Le projet fut annulé pour les 3 raisons suivantes :


     - Le faible nombre de titre vraiment intéressante pour 32x
     - Le flop du 32x, directement lié au point précédent
     - L'arrivée imminente de la Saturn, à laquelle la Neptune risquait de faire de l'ombre

Seule la coque plastique du prototype a été fabriquée, Sega étant parfaitement en mesure de calculer la place que prendrait les circuits d'une Mega Drive 2 à laquelle on aurait intégré un 32x. Mais figurez-vous, qu'il existe un seul et unique prototype « complet » (et donc, fonctionnel) sur lequel un collectionneur a pu mettre la main. Ce qui en fait la console la plus chère au monde, étant donné qu'il n'en existe qu'un exemplaire officiel, elle est littéralement inestimable. Même Sega n'en possède pas. On ignore comment ce collectionneur l'a obtenue, mais son authenticité a été reconnue par le constructeur. 

Il est à noter que certains se sont fabriqué leur propre Neptune, qui revêt alors l'apparence d'une Mega Drive (souvent la Mega Drive 2) et requière le démontage d'un 32x fonctionnel.

Le projet Neptune n'était pas le premier cas de console n'étant ni plus ni moins qu'une Mega Drive modifiée. On peut notamment évoquer les Wonder Mega, (devenu X-EyE aux USA) qui était des Mega CD avec Mega Drive intégré ou leurs versions transportables, le Multi Mega (CDX au USA), qui avait une fonction baladeur CD. Il y a aussi la Nomade, une version portable de la Mega Drive qui pouvais aussi être branchée sur la télé, ou le Mega Jet, évoquant une Nomade à laquelle l'on aurait enlevé l'écran.

 

 Le seul exemplaire officiel de la Neptune...

 

La seule communication de Sega au sujet de la Neptune

Source : http://communolibrisme.free.fr/blog/?p=83

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler

 

Le Nintendo Advanced Video System

Crédit à l'auteur ;) 

En 1983, la Famicom sort au Japon. Son pendant Européen et Américain, sort quand à lui en 1985. Nintendo cherche entre les deux une solution pour convaincre les réfractaires d'adopter leur système. Ils décidèrent donc d'en faire un micro-ordinateur. Ce dernier était composé :

- d'une NES modifiée, faisant office d'unité centrale (Video Game Subsystem)
- d'un lecteur ambivalent de cassettes et de cartouches (Tape Storage Subsystem), pour charger les programmes et lire les jeux
- de deux manette infrarouges, se rechargeant en les branchant à la console (Infrared Controllers)
- d'un clavier alphanumérique (Keyboard)
- d'un joystick
- d'un pistolet optique amélioré, comme le zapper, mais en mieux (il était pliable)
 
Il était aussi prévu de le vendre en bundle, avec le famicom robot (R.O.B en occident
Le Nintendo Advanced Video System permettait, entre autres, de créer des mini-jeux. En effet, la console contenait un logiciel de gestion et quelques sprites (Mario,Princesse Peach, une fusée, etc...).
 
L'ensemble tel qu'il devait se présenter


Le Nintendo Advanced Video System complet


 Le lecteur de cassettes et de cartouches
 

   
Le clavier du Nintendo Advanced Video System

 

 Les manettes infrarouges

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Island 's News

Par 4815162342 Blog créé le 14/02/10 Mis à jour le 30/12/13 à 19h30

Ajouter aux favoris

Archives

Favoris