(Titre bientôt disponible)

Par 01010110 Blog créé le 05/08/12 Mis à jour le 11/11/16 à 18h15

Voici la ligne éditoriale du blog :
____________________________________

Ajouter aux favoris

Édito

Travail en progression

Archives

Favoris

(Titre bientôt disponible)
Signaler

C'est un peu comme si je me devais de mesurer la taille de mon... enfin mon niveau quoi. Dès la sortie de Dark Soul, j'entendais à droite et à gauche que ce jeu faisait saigner du cul, que c'était trop hardcore, que les gens s'ouvraient les veines, enfin bref que c'était dur quoi. Alors, je me suis dis : "Attends coco, t'as terminé God of War en mode divinité et nettoyé les écuries d'Augias, alors c'est pas un pseudo-RPG gamer de mes deux qui va te faire peur !". Donc allez hop, un petit saut chez mon revendeur habituel et je ressors avec mon Dark Soul à 20 euros. De retour dans ma piaule, j'ouvre le lecteur : Assassin's Creed : Brotherwood ; où comment passer d'un extrême à l'autre. J'espère que là aussi je vais pouvoir déboiter des groupes de 15 mecs qui attendent leur tour...

 

Vous avez des questions, nous n'avons pas les réponses (demerde-toi)

Me voilà donc dans la peau d'un aventurier (j'ai hésité à prendre le mec en slip avec un gourdin). Au début c'est un peu le 6 juin, on débarque complètement, on comprend rien, on a 458 questions sur les mécanismes, on meurt souvent, mais on comprend très vite que les coups ça fait mal et que la mort ça tue. Donc on ne sait pas pourquoi on a une gueule de merde une fois mort, pourquoi on ne peut rien vendre, pourquoi on ne nous explique rien, mais on commence à se battre correctement. Et puis, heure par heure, on capte des trucs, on trouve des combines, des raccourcis et on commence à bien cerner la logique de cet univers. "On kiffe sa teucha" comme disent les jeunes quoi.

 

La dernière merde que je viens de me taper. Je dois reconnaitre qu'avant de voir sa barre de vie baisser, j'avais une larme qui coulait sur ma joue gauche.

 

Dark Soul / Dead Rising : même combat

Cela fait maintenant une quinzaine d'heures que je joue et je n'ai pas eu une seule fois envie de me pendre. Certes, on meurt relativement souvent, mais la mort n'est jamais injuste. Si on se fait défonce, c'est soit parce qu'on a été imprudent, soit complètement con ou bien qu'on s'est retrouvé nez à nez avec un Boss qui one-shot les tarlouzes. En fait, Dark Soul m'a rappelé Dead Rising.

Le leitmotiv de ces deux jeux est à peu près le même : "Nous on te donne un terrain de jeu, un objectif et on te laisse tout seul". En effet, comme le jeu de Capcom, il faut mémoriser la carte pour progresser, apprendre de ses erreurs, trouver des astuces, monter de niveau pour affronter les boss et surtout ne pas jouer les héros. En soi, Dark Soul n'est donc pas dur, il place seulement le joueur face à lui-même. Il n'y a rien de old-scool ou d'insurmontable, seulement quelques efforts à faire. Ok, on farm du zombi, on passe son temps à déambuler dans les mêmes couloirs, on perd parfois 20 000 âmes comme un con, mais bordel, on a vraiment l'impression de progresser, à notre manière.

Le genre d'illustration qui entretient le mythe. En réalité, vous avez plus de liberté concernant la progression et le dragon peut être (doit être) évité très facilement. La preuve, chez moi, il est toujours vivant...

 

Une difficulté pré-calculée

Pourquoi "pré-calculé" ? Parce que même si on est libre de jouer comme on l'entend, le level-design et le gameplay donnent l'illusion que le jeu est incroyablement dur. En réalité, il y a toujours au moins un truc que vous pouvez forcément surmonter et qui vous ouvrira de nouvelles perspectives et ainsi de suite. Si vous êtes bloqué, il n'y a pas tortiller du cul, c'est que soit vous n'êtes pas où vous devriez être, soit vous avez zappé un élément important.

De la même façon, tout ce qui vous apparaitra comme gonflant à un moment, va à coup sûr s'arranger un peu plus tard. Un mini-boss récalcitrant (vous le buterai avec 5 niveaux de plus), un détour de malade (un raccourci va se débloquer), des petites merdes qui vous pourrissent vos déplacements (vous les violerez par la suite).

Même le système de mort - qui peut paraitre ultra-punitif - est en fait bien moins salaud une fois que l'on prend quelques habitudes. Je rappelle que dans Dark Soul, l'argent et l'XP ne font qu'un et sont regroupés sous la forme d'âmes. Vous avez donc le choix entre acheter du stuff ou level-up. Le souci c'est que lorsque vous mourrez vous lâchez vos âmes à l'endroit de votre mort. Il vous faudra alors aller récupérer tout ça. Mais gare à ne pas crever une nouvelle fois en chemin, car vous perdrez tout (y compris votre dignité).

 Que ce soit les décors, le silence ou le design des monstres, tout est fait pour nous mettre la pression. Mais ne vous fiez pas forcément aux apparences. Ce rat a certes une sale tronche, mais n'est pas si redoutable que ça.

 

Survie : les conseils de Denis Brogniart

1 - Le feu, c'est important : Dans le jeu, une fois que vous avez allumé un feu à un endroit, ce dernier symbolise une sorte de point de contrôle. Vous pourrez récupérer tous vos points de vie, remplir vos potions, passer des niveaux, etc. Vous avez vu comme ils en chient les équipes qui n'ont pas de feu dans Koh-Lanta ? Bah là c'est pareil. Abusez-en !

2 - Ne pensez jamais que vous êtes surpuissant : vous êtes une merde avec une jolie armure, c'est tout. Si vous avez des doutes, retournez au feu.

3 - Ne vous trimballez pas avec plein de thune sur vous : Là c'est comme IRL, vous vous baladez pas avec 10 000 euros sur vous ? C'est la même chose dans Dark Soul. Placez votre bordel dans de l'équipement ou montez de niveau, mais pour l'amour de Dieu, n'allez pas dans des quartiers chauds avec.

4 - N'allez pas pisser en mettant le jeu sur pause : En effet, il n'y a pas de pause.

5 - Jouer connecté, il te faudra : S'en est presque craqué. Entre les conseils des joueurs, la possibilité d'aller péter du Boss à trois ou d'aller chourer les âmes d'un autre joueur en le butant, il ne fait pas bon jouer seul à Dark Soul. A noter que pour accéder à toutes ces joyeusetés, vous devez être sous forme humaine.

6 - Se faire tatouer la map dans le dos : Si c'est trop cher, retenez-là. Par contre, cela veut dire que vous ne devez pas passer trop de temps sans jouer, parce que là c'est le syndrome RPG direct.

7 - Vous êtes une merde : au cas où vous auriez déjà oublié.

8 - En vrac : Ne portez pas d'armures trop lourdes pour vous, utilisez le ciblage, esquivez, tentez des choses, explorez chaque recoin, le stuff en cristal ne se répare pas (Màj suite à quelques sueurs froides), les ennemis aiment se jeter dans le vide, n'utilisez pas un objet sans en connaitre toutes les utilités, brossez-vous les dents matin, midi et soir.

 

Bref, Dark Soul n'est pas si dur que cela. Avec les conseils de Denis et un peu de sérieux, ça se passera bien. Si vous ne me croyez pas, achetez le jeu. Je m'engage à vous le rembourser si vous n'êtes pas satisfait (achetez le pas cher s'il vous plait).


Ajouter à mes favoris Commenter (54)

Commentaires

kalsu
Signaler
kalsu
Çà va être la nouvelle résolution de l'année çà! Faire les Dark Souls et Bloodborne mais je crois que je n'ai pas finit de pleurer lol
angryanonymous2
Signaler
angryanonymous2
Joli article. Mais donner un premier avis sur Dark Souls au bout de 15 heures de jeu, ah ah ah. Tu n'as pas fini de pleurer des larmes de sang et de maudire les concepteurs. Mais en même temps, tu es loin de t'être complètement extasié sur l'indicible splendeur de cet univers figé dans le temps. Bon courage, et bon courage.
JO2012
Signaler
JO2012
Et surtout n'oubliez pas que DARK SOULS en première partie est FACILE avis à ceux qui tenterais une partie en +
JO2012
Signaler
JO2012
Concernant ton image sur ta progression il passant ver new lodon ruins d’ailleurs tu peut aller combattre direct dans new lodon ruins est faut tu n'est pas obliger de passer par ce chemin tu peut aller au catacombe, tuer un dragon en entré de jeu en allant ver darkhood bassin, le chemin que tu as pris est le plus facile c'est sur que le parcoure sera long.
Tu peut même aller affronter Havel dés le début de partie tout dépend de ton courage et ta dextérité, c'est un jeu semi ouvert ou l'ordre offre des des choix différent sur votre progression et votre scénaro, exemple tuer Sif seulement après avoir finis le dlc (sauver Sif et invoquer le contre Manus) offre un autre scenario, Ce jeu est tout sauf linéaire.
JO2012
Signaler
JO2012
Bon pour ma part Je connais Dark souls sur le bout des doigts.
C'est sur que si on lient ce résumé sa fait pauvre, ce que le rédacteur de mentionne pas, c'est que Dark Souls ce n'est pas juste vous contre un scénario mais aussi une histoire de PVP d'invasion de partie de mise a prie de votre tête en fonction de vos actions, invocation pour éliminer des intrus et plus d'ailleurs car le concept de convenant (caste) ajoute une certaine profondeur, c'est sur que mourir puis revenir a la vie rend le jeu facile, mais pour profiter du jeu faut être en permanence vivant (forme humaine) sinon autant jouer hors réseaux, Dark Souls peut se finir en 20 heures en première partie sans DLC et 15 heures en seconde , mais Dark Souls c'est aussi une quête vers un secret que personne à encore résolu, une tonne de Mystére, Dark Souls est dur si vous ne perdez pas vos âmes, Dark souls est beaucoup beaucoup moins difficile que son prédécesseur mais assez pour y attirer beaucoup plus de novice.
Ce jeu prend du sens seulement en étant en permanence humain.
Watson
Signaler
Watson
Très bonne critique !! Ça me donne envie de l'essayer, par contre si j'aime pas tu rembourses bien sûr !
Malofes
Signaler
Malofes
J'ai 100hr sur Demon's Souls et pareil sur Dark Souls, c'est 2 très bons jeux mais qui demandent aux joueurs de l'investissement. Apres le coté Die and retry, c'est aussi le genre qui veut ça, si c'est pour se retrouver avec un jeu sans aucun challenge ca n'a aucun interet.
Effectivement, Resonnance of Fate (faudrait que je le finisse celui) etait bien difficile lui aussi.
afterburner
Signaler
afterburner
Quality writing here. Merci pour ce super point de vue
Silon Kin
Signaler
Silon Kin
La difficulté dans la patience et la persévérance, le jeu est super exigeant, surtout au début, après, une fois qu'on a un équipement bien monté, ça roule.

C'est un peu la meme chose avec Xcom que je fais en ce moment.
Lapino
Signaler
Lapino
@mercobenz13

Ben je t'avoue que je n'ai jamais cherché à en savoir trop sur ce jeu vu la réputation qu'il avait. J'aime les jeux difficiles, je n'aime pas les jeux frustrants.

Mais cet article (très intéressant et avec la touche d'humour qui va bien !) et vos commentaires me donnent franchement envie de m'y essayer quand même. ;)
Lyhanna
Signaler
Lyhanna

Contredire l'évidence après s'être habitué au concept, nanan c 'est de la triche..


Bah heu.. Pour ma part non car j'ai découvert le jeu chez quelqu'un et je connaissais que de nom mais pas sa réputation que j'ignorais, c'était Demon Souls au passage quand ca venait de sortir. j'ai commencé le jeu, bah rien de spécial a noter.. Ensuite je suis arrivée au hub, j'ai rien compris au leveling, skill etc donc j'ai avancé en zappant vu que c'était pas mon jeu, je suis arrivé au monde avec un pont et un dragon qui fait chier, j'ai butté le dragon, alors certes je suis morte 3-4 fois dans les level par la suite mais le gros boss gluant noir bizarre je l'ai eu en 1 coup aussi Image IPB Aprés je sais pas vu que j'ai pas trop accroché. Mais je compte quand même faire Darks Souls bientôt pour voir !
Mais le fait que pour Super Meat Boy c'était pareil me rend dubitative :o

Et puis j'ai lu que c'était au début qu'on était censé le plus galérer, alors..
mercobenz13
Signaler
mercobenz13
Pour quelqu'un qui a passé qu'une 15 aine d'heure sur ce jeu, je trouve que tu as déjà vachement de recul sur la bête... :P

Le plus difficile c'est le début, surtout pour ceux qui sont pas habitué aux action RPG comme ça a pu être mon cas au début. Comme tu dis il faut être persévérant, et une fois assimilé le concept, il devient tellement addictif de part ses mécaniques de jeu et surtout son univers et son ambiance si marquante sur le long terme, que ça en devient beaucoup moins dur.

C'est donc un très bon article qui casse une grosse idée reçue sur ce jeu et qui j'espère donnera envie à d'autres de se procurer le jeu avec son DLC fraichement sorti... :P
Lyos
Signaler
Lyos
tu m'as donné envie d'acheter le jeu :)
Sleeping Stars
Signaler
Sleeping Stars
Merci pour ton article, ça me fait toujours plaisir de lire des choses comme cela! En général, c'est des trucs du style : "Mais ce jeu, c'est n'imp', les développeurs ont voulu faire un jeu dur en mettant des trucs par-ci par-là au pif, et tu crèves tu perds tout! Moi aussi je peux faire un jeu comme ça." ou " Dark souls? C'est de la merde, on comprend rien etc..."

Par contre, oui, ton affirmation "Dark Souls n'est pas dur" n'est pas totalement vraie, du moins pour le début.
Ce jeu requiert toute la concentration que tu puisses avoir, toutes tes capacités de joueur sans relâcher tes efforts un seul instant lorsque tu joues. De ce fait, certains y arriveront très bien et trouveront le jeu "facile" au final, mais ceux qui n'arrivent pas à se concentrer le trouveront dur quoi qu'il arrive!

Bref, tout ça pour dire : Dark Souls > ALL
DjayAime
Signaler
DjayAime
Bon ben évidemment 2 ans après sa sortie, la "hype" du jeu genre : "super difficile insurmontable pour les maso", n'est plus valable avec le temps. Mais dire que Dark Souls n 'est pas dur, c'est dire que le ketchup n'est pas sucré ou que la fin du monde ne résoudra pas la crise économique. Contredire l'évidence après s'être habitué au concept, nanan c 'est de la triche..
Typhoon006
Signaler
Typhoon006
Lorsque j'ai terminé Demon's soul en sorcier, je me suis lancé un défi : faire Dark Soul en mendiant et sans magie.

Alors commencer en slip c'est marrant, surtout avec l'épée qui tape à 2, après on choppe vite le gourdin en bois c'est la fête !

Mais vraiment sans utilisé aucune magie c'est super hardcore ^^.
Phalcyfer
Signaler
Phalcyfer
Bravo pour cette chronique ! Je m'y retrouve completement ! /clap
Uatu
Signaler
Uatu
Super article.
Par contre : "né à né", t'es sérieux là ?
lokolama
Signaler
lokolama
Je me souviens de m’être fait maudir 2 fois de suite par ces enfoirés de basilisk, j'avais une barre de vie de 5 cm... j’étais pas fière. En faite c'est surtout au début que l'on prend cher surtout les joueurs comme moi installés dans des modes "normal" qui n'en sont pas, en ce sens pour moi ça restera le véritable goty de 2011, car je m'en suis pris plein la tronche et j'en redemandais !
PiCh
Signaler
PiCh
Si les monstres n'étaient pas aussi affreux, genre des bisounours ou des poney le tout dans un monde coloré, je suis sûr que l'on trouverait le jeu moins dur. Qu'est-ce qu'ils m'ont fait flippé ces grenouilles dans les égouts quand tu les vois pour la première fois, surtout quand tu te prends leurs malédictions -50% de vie, dès que j'en voyais une c'était : "putain tu vas vite crever sale monstre de merde !!" car là je flippais pour ne pas avoir la malédiction cette fois-ci où j'ai dû farm pendant pas mal de temps des âmes pour m'en libérer. xD
Le passage dans les catacombes dans le noir total aussi est méga flippant.

Bref ce jeu est génial.
Floco39
Signaler
Floco39
Comme beaucoup de personnes le disent ce jeu est exigeant et non pas difficile (enfin un peu quand même :D ). Ce que j'adore dans ce jeu c'est que la mort n'est pas injuste, si tu meurt c'est de ta faute. Bref excellent article :)
Jaja
Signaler
Jaja
Jolie billet

Pour ceux qui se pose la question le DLC artorias vaut le cout malgrés son prix et les perso gros de haut niveau ne se baladeront pas, en tout cas j'y ai passé du temps en NG+++++++ et j'ai pas encore fini (en meme temps au dela de NG+++ niv 150 ou 300 c'est presque pareil lol)
Namahcih Tatapoom
Signaler
Namahcih Tatapoom
C'est l'édition "prepare to die" ( DLC artorias of the abyss inclus), obtenu 10 euro moins cher qu'ailleurs.
Thomaba
Signaler
Thomaba
Il vient de sortir artorias a ce prix , j'espere que c'etait cette version!^^
Namahcih Tatapoom
Signaler
Namahcih Tatapoom
Je l'ai acheté 30 euro à la PGW, courageux que je suis.