(Titre bientôt disponible)

Par 01010110 Blog créé le 05/08/12 Mis à jour le 11/11/16 à 18h15

Voici la ligne éditoriale du blog :
____________________________________

Ajouter aux favoris

Édito

Travail en progression

Archives

Favoris

(Titre bientôt disponible)
Signaler

Je suis content. Cela faisait un bon bout de temps que j'avais envie de proposer un article traitant du sujet. Je voulais juste faire en sorte de ne pas balancer quelque chose qui ne parle qu'aux amateurs. Car le metal c'est avant tout de la musique. Le problème c'est que j'entends souvent : "moi j'aime pas parce que ça hurle, on comprend rien et c'est juste du bruit". Je caricature un brin, mais dans l'idée c'est ça. Et à chaque fois je réponds  : "c'est comme plein de chose, on ne nait pas avec la capacité passive "metalleux". Cela demande une certaine éducation (pas au sens scolaire) et vivre en France vous file direct un malus dans ce domaine. Pas de metal à la radio (ah si il y a Bring the Noise), ni à la téloche et encore moins de catégorie "rock/metal" aux Victoire de la Musique (par exemple). On est pas aidé...

Donc en gros le but de ce post est simple : faire plaisir aux gamers férus de metal (oh oh), mais aussi - et surtout - faire découvrir cet univers aux autres. Et quoi de mieux pour cela que d'aller voir comment le jeu vidéo s'est approprié le truc. Bien entendu, ça se passe en grande partie aux états qui sont unis de l'amérique, parce que là-bas le metal c'est trop mainstream quoi. Allez  hop, c'est parti ! Levez l'index et l'auriculaire et dites : "Rhhhhhoooooorrrrrrrrrrr !"

 Attention ! Ce dossier est bourrin. Je vous conseille de faire de pauses de 15 minutes toutes les heures pour éviter tout saignement au niveau des oreilles.

 

Niveau 1 : Quand on trouve deux-trois morceaux burnés dans un jeu

______________________________________________________________________________________________

Dynasty Warriors (série)

J'ai hésité à mettre la série dans la troisième rubrique ("Quand le jeu EST metal"), mais faut pas déconner quoi. Ok, la bande-son baboule, sauf que voilà, des chinois en jupe c'est pas super metal dans l'esprit. Par contre, je ne vais pas vous faire écouter l'OST de tous les épisodes - étant donné qu'il y en a à peu près 57 (à la louche) - je vais plutôt mettre un morceau avec le mot "verge" dedans. Si avec ça je ne fais pas 10000 vues, il y a un problème.

______________________________________________________________________________________________

 Command & Conquer : Red Alert (série)

 

Étant une véritable quiche en RTS, je n'ai jamais touché à un C&C. C'est donc au gré de mes recherches que je suis tombé sur les trois Hell March. Le thème a en effet été réinterprété pour chacun des épisodes et le moins que l'on puisse dire c'est que ça envoie du pâté ! En plus, j'ai chopé une vidéo avec les trois à la suite donc c'est juste parfait.

 ______________________________________________________________________________________________

 Burnout (série)

 

Là on va commencer à rentrer dans les séries faisant la part belle aux tracklist qui partent dans tous les sens. Donc on va se concentrer sur ce qui nous intéresse en commençant avec Bullet For My Valentine (metalcore) que l'on peut entendre dans Burnout 3 : Takedown puis dans Burnout : Revenge. Toujours dans Revenge, on retrouve du Apocalyptica (metal avec des violoncellistes dedans), du Avenged Sevenfold (heavy metal) et du Funeral For A Friend (post-harcore). Ensuite, on passe à Dominator avec un peu de Trivium (metalcore) et enfin à Paradise pour finir avec du Killswitch Engage (metalcore). Que du bon...

 

 ______________________________________________________________________________________________

Tony Hawk (série)

Comme prévu on continue dans les séries avec cette fois-ci Tony Hawk. Je me souviens à l'époque où je jouais au 2 que c'était trop hype. Par la suite, je me suis choppé tous les épisodes pour finalement m'arrêter au "8". Les tracklist étaient toujours aux petits oignons et je ne peux que remercier cette série (comme tant d'autres) pour m'avoir fait découvrir tant de bons sons. Je ne parlerai pas des trois premiers épisodes, où le metal est pour ainsi dire absent, pour directement commencer avec le quatrième épisode et un peu de System of A Down.

Ensuite direction Tony Hawk Underground pour un petit coup de Mastodon (sludge metal) et de In Flames (Death mélodique). Metallica est également au rendez-vous, mais cette fois-ci dans Underground 2. Tout comme Disturbed (nu-metal) et 3 Inch of Blood (heavy metal) que vous retrouverez en vidéo plus bas.

En vrac maintenant, on trouve dans American Wasteland  : High On Fire (heavy metal), Lair of the Minotaur (thrash/sludge metal) ou encore Pig Destroyer (grindcore). Et on termine avec Slayer (thrash metal) dans Project 8 et Norma Jean (metalcore) dans Tony Hawk Ride.


______________________________________________________________________________________________

Need for Speed (serie)


Encore une série que j'ai lâché en cours de route à cause d'une politique de rendement annuel qui a clairement pourrie les jeux au fur et à mesure. Ce que je retiens tout de même c'est la qualité des tracklist et l'épisode Most Wanted, qui reste pour moi le meilleur. Donc justement commençons le tour du propriétaire avec cet opus qui - comme Tony Hawk - a été piocher du côté de Disturbed (nu-metal). De son côté, Need For Speed Underground 2 optait pour un peu de Ministry (metal indus), du Mudvayne (nu-metal) et du Helmet (metal alternatif) ; tandis que Pro Street et Undercover faisaient la part belle à Airbourne (AC/DC-like).

______________________________________________________________________________________________

Rock Band/Guitar Hero (serie)

Avant de commencer, je voulais simplement vous dire que ça y est, je commence à craquer. Vous êtes à la moitié de cette chose informe qui ressemble à un dossier, mais moi je touche en ce moment au but. Je suis presque à la fin, après des heures de travail nocturne. Mais non, ce serait trop simple, il fallait que je me tape ces deux séries. Je veux mourir. Comment choisir parmi les milliers de morceaux disponibles ? Pourquoi ai-je pensé que préparer ce dossier serait super rigolo ? Je ne sais pas, mais j'ai juré devant Dieu que je mènerai à bien ma mission ; même si je dois faire un listing tout pourri des groupes qui ont retenu mon attention.

Slipknot  (metal masqué oh hé oh hé): Guitar Hero 3, Rock Band 3 et Guitar Hero : Warrior of Rock

Lacuna Coil (nu-metal italien avec une madame qui chante) : Guitar Hero 3 et Guitar Hero : On Tour

Rammstein (metal qui fait dresser les teutons) : Guitar Hero 5 et Rock Band 3

Pantera (groove metal) : Guitar Hero : Warrior of Rock

The Dillinger Escape Plan (hardcore) : Guitar Hero : Warrior of Rock

Pleymo (néo metal à la française) : Rock Band (version européenne)

Dream Theater (metal progressif de ouf malade) : Guitar Hero : On Tour

______________________________________________________________________________________________

Shadow of the Damned (2011)

 

Si je vous dit "enfer", "cuir", "tatouages", vous pensez "grosses guitares" ? Et bien en réalité, mis à part un ou deux morceaux, Shadow of The Damned est plutôt calme. Il faut dire que le bonhomme derrière tout ça n'est autre que Akira Yamaoka (Silent Hill), qui n'est pas vraiment connu pour ses compositions metal. Mais mine de rien, au tout début du jeu (lors d'une création de sauvegarde à dos de moto), on peut entendre ça...

______________________________________________________________________________________________

 Alan Wake (2010)

 

Ceux qui ont joué à Alan Wake se souviennent forcément de ce passage démentiel où l'on doit défendre une scène de concert des possédés sur fond de musique endiablée. Dans le jeu, on nous dit que c'est le groupe Old Gods of Asgard qui est l'auteur des morceaux ("Children of the Elder God" et "The Poet and The Muse") ; en réalité le vrai groupe derrière tout ça s'appelle : Poets of the Fall (alternative metal). Et si je vous dis qu'ils sont Finlandais et qu'ils sont pote avec Sami Järvi, on comprend tout de suite la raison de leur présence au sein du jeu de Remedy.

 

 ______________________________________________________________________________________________

 Saints Row (serie)

 

Juste avant de passer à GTA, attardons-nous sur un autre titre open-world qui propose son lot de radios thématiques dont une dédiée au metal. Dans Saints Row 2, il s'agit de Krunch 106.66 et on peut y entendre Deftones (alternative-nu metal), Chimaira (groove metal), Opeth (metal progressif) ou encore As I Lay Dying (metalcore). Dans Saints Row : The Third, c'est sur 106.66 The Blood qui faut se caler pour tomber sur The Black Dahlia Murder (Death metal), Marilyn Manson (metal indus) ou re-Deftones.

 

 ______________________________________________________________________________________________

 Grand Theft Auto (serie)

 

Si je devais citer une série dont la tracklist m'a marqué ce serait celle-ci. En plus, ce qui va être sympa ici, c'est que l'on va avoir un bon panel de ce qui s'est fait en 30 ans de metal. Dans Vice City, c'était V-Rock qui nous donnait un bon aperçu de ce qu'étaient les 80's avec  Anthrax (thrash metal), Iron Maiden (heavy metal), Slayer (thrash metal) ou encore Judas Priest (heavy metal).

De son côté, Radio X (San Andreas) nous balançait des titres complètement cultes des 90's : Living Color (Funk metal), Ozzy Osbourne (heavy metal), Rage Against The Machine (funk metal), Alice in Chains (Metal alternatif) et même Gun's N' Roses (Hard rock) et son "Welcome to the Jungle". Bandant tout simplement.

Enfin terminons avec GTA IV et LCHC (Liberty City Harcore), la radio metal animée dans le DLC Lost & Damned par Max Cavalera en personne. C'est d'ailleurs certainement pour cette raison que l'on nous offre du Sepultura (thrash metal) et du Soulfly (nu-thrash metal), où Maxou officie(ait) en tant que chanteur-gueuleur. Ensuite au rayon viol auditif, je vous présente Cannibal Corpse (brutal death metal poétique et florale) et Kreator (thrash metal).


Chelou, cette vidéo est juste introuvable sur Youtube

 ______________________________________________________________________________________________

Niveau 2 : Quand des gens connus qui jouent du bruit fort participent à l'OST

______________________________________________________________________________________________

Haze (2008)

Quand le studio derrière la série des TimeSplitters décide de nous balancer le Halo-killer de la PS3, cela donne Haze. Bon pour faire court, ça pue un peu du cul, mais le jeu a eu droit à sa chansonnette concoctée par Korn. Alors Korn en deux mots : un groupe culte, ultra connu et qui ces temps-ci ne sait plus trop quoi faire de sa carcasse. Retour aux sources foiré, Dubstep... Pas grand-chose de potable à se mettre sous la dent quoi. A noter que Jonathan Davis (le chanteur), en grand amateur de jeu vidéo, a récemment donné de la voix pour un morceau de Silent Hill : Downpour. Moi j'aime bien...

______________________________________________________________________________________________

NeverDead (2012)

En voilà un jeu qu'il est passé inaperçu ! Tout ce que je sais c'est que le héros ne meurt jamais (oui je suis bilingue) et que la bande-son a été en grande partie composée par Megadeth (que l'on retrouvera plus bas d'ailleurs). Bon, je vais pas essayer de meubler comme un sale, voici le morceau promotionnel...

______________________________________________________________________________________________

Psi-ops : The Mindgate Conspiracy (2004)

Je ne sais pas si ça vous dit quelque chose, mais pour ma part Psi-Ops reste un coup de coeur. Sorti à la même époque qu'un autre titre axé "je fais des trucs avec ma tête" (Second Sight), celui-ci opte pour une utilisation plus bourrine des capacités du héros. Ahhhh, je me souviens quand je prenais le contrôle d'un mec pour qu'il se jette d'un toit ou qu'il se flingue, quand je volais à l'aide d'une caisse que je soulevais sous mes pieds et que j'écrasais ensuite contre le premier venu. Franchement, si vous voulez vous marrer, je vous le conseille. Sinon, le morceau promotionnel claquait pas mal, puisque c'était le groupe Cold (Alternative metal) qui s'y était collé.

______________________________________________________________________________________________

 Mortal Kombat : Deadly Alliance (2003)

Nous sommes en 2003, je suis en sixième, je joue à Mortal Kombat : Deadly Alliance et un ami me fait découvrir des groupes comme Watcha, Limp Bizkit ou Linkin Park. Pas de doute, nous sommes en pleine époque néo-metal ; et même si je connais aujourd'hui beaucoup de personnes qui crachent sur ce courant, je ne peux que respecter ces groupes qui m'ont mit le pied à l'étrier. Surtout que la plupart d'entre eux étaient loin d'être à chier. Bref, Adema est l'un de ces groupes.

______________________________________________________________________________________________

Niveau 3 : Quand le jeu EST métal !

______________________________________________________________________________________________

Splatterhouse (2010)

Remake d'un jeu sorti en 1988 en arcade, Splatterhouse mise sur une tracklist ultra rentre-dedans pour mettre le joueur dans l'ambiance. A priori le jeu n'est pas terrible, mais je dois avouer qu'il me titillait un peu lors de sa sortie, rien que pour la bande-son. On a en vrac du Mastodon (Sludge metal), du Lamb of God (metal), mais aussi du Cavalera Conspiracy, ou quand les frères Cavalera (Sepultura) arrêtent de se faire la gueule et décident de refaire de la musique (et un peu de pognon aussi). Go !

La tracklist complète

 ______________________________________________________________________________________________

Devil May Cry (la série)

DMC est vraiment une série qui colle pas mal au genre metal. D'une part parce que c tro dark et d'autre part car le rythme et tout le background correspondent à l'imagerie que véhicule cette musique. Après, il ne faut pas s'attendre à du gros-qui-tâche quoi...

 ______________________________________________________________________________________________

  Doom (série)

Doom est certainement LA série metal par excellence. Que ce soit le thème archi célèbre du premier Doom, en passant par Doom 2 et enfin le main theme et sa basse bien grasse de Doom 3, tout ça sent bon la testotérone et le bottage de cul. On trouve aussi pas mal de cover metal bien classe sur l'internet mondial, même si l'original défonce déjà pas mal sa maman je vous l'accorde...

 ______________________________________________________________________________________________

 Duke Nukem (serie)

On reste dans l'ambiance bonhomme qui transpire avec Duke Nukem. Et comment ne pas évoquer la cover de luxe des Megadeth ? Allez, je vous la balance en bas, même si tout le monde l'a forcément déjà entendu une fois. De toute façon, c'est toujours la même qui revient. Dernièrement Duke Nukem Forever nous l'avait recyclé, mais avant lui Manhantan Project (l'épisode 2D), Duke Nukem 64 et Land of Babes aussi ; seul Time to Kill avait osé nous pondre un truc nouveau. Et puis pour les vieux cons, il y a aussi la version MIDI. A écouter l'après-MIDI bien entendu. Voilà voilà...

 ______________________________________________________________________________________________

 Guitar Hero : Metallica (2009)

 

Donc c'est maintenant que je suis dans la merde et que je passe pour un con puisque je n'ai jamais accroché à Metallica. Pour faire court, ma connaissance du sujet se résume à Nothing Else Matter, One, Enter Sandman et Master of Puppets. Après, je me doute que les fans du groupe ont dû apprécier ce Guitar Hero à sa juste valeur, mais perso je m'en tape un peu. Donc si vous êtes comme moi (je pense que ça doit exister), sachez que l'on trouve aussi dans la galette du Machine Head (groove/trash metal) ou du System of A Down (groupe pas connu du tout). Sinon, comme je sais plus quoi mettre en bas, on va faire une petite pause tendresse...

La tracklist complète

 ______________________________________________________________________________________________

 Brütal Legend (2009)

Nous voilà à la fin de ce dossier et je voulais vraiment terminer en beauté avec un titre qui rend vraiment hommage au metal. Il s'agit là d'une vraie déclaration d'amour de la part de Tim Shafer. Ce dernier avait déjà mit en scène un metalleux dans le cultissime Day of the Tentacle ou dans une moindre mesure dans Full Throttle, mais cette fois-ci il s'offre les services de Monsieur Jack Black (Tenacious D) pour incarner Eddy Riggs, le héros de Brütal Legend.

L'ambiance metal n'est pas que sonore...

Ce dernier nous est présenté comme le meilleur roadie de la planète et est accompagné dans sa quête par plusieurs personnages qui sont clairement inspirés de figures emblématiques de l'univers metal/hard-rock. Les plus reconnaissables sont certainement Ozzy Osbourne (Black Sabbath), qui améliore notre bécane et Lemmy Kilmister (Motörhead) qui soigne avec sa basse. On trouve d'ailleurs dans le jeu plusieurs morceaux des deux bonshommes.

Les headbangers, condamnés à creuser le sol à coup de tête

En tout, on compte pas moins de 107 morceaux (dont certains sont à débloquer) issu de 75 groupes différents. On peut dire que Schafer a brassé large ! Cela va du glam au black, en passant par le doom ou encore de l'indus. Franchement, c'est juste épique. En vrac, on a du Manowar (heavy metal), Prong (thrash metal), Dimmu Borgir (black metal symphonique), Dragonforce (metal lol lol lol), Kiss (hard rock un peu glam sur les bords) KMFDM (metal indus) Rob Zombie (metal)... et moult autres choses.

Le fameux mur d'amplis. What else ?

Mais ça ne s'arrête pas là puisque le casting vocal fait aussi appel à plusieurs autres personnalités célèbres. Bien sûr on retrouve Jack Black, Lemmy et Ozzy, mais aussi Rob Halford (Judas Priest) et Kyle Gass (le compère de Black dans Tenacious D). Il a également été question de Ronnie James Dio (Dio) qui a été remplacé en plein enregistrement à cause de tensions entre lui et Ozzy.

La tracklist complète

Et c'est sur cette transition inexistante que je vais rendre l'antenne. J'espère que vos tympans ont pris du plaisir autant que les miens et j'attends vos suggestions et messages d'amours dans les commentaires.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

01010110
Signaler
01010110
@Eilandis ;)
Eilandis
Signaler
Eilandis
J'ai mis 1 mois à tout écouter à raison d'une musique tous les deux ou trois jours, mais ca y est, j'suis arrivé au bout ^^
Que du bon, merci pour l'dossier !
-Setsu-
Signaler
-Setsu-
Encore un article bien sympa et qui me parle forcément étant metalhead.
Souligner les qualités c'est trop mainstream, je préfère le faire sur les défauts: je suis fan de THRASH metal et non de trash metal, la signification est bien différente. Pour le puriste que je suis ça fait vraiment mal aux yeux. Et 3 Inches Of Blood c'est surtout du heavy (influence Judas Priest).

Bref voilà, long live heavy metal !
01010110
Signaler
01010110
Ça tue. Je rentre de 9h de cours et je vois que ma quête a été accomplie. You Rock ! Et n'hésitez pas à combler mes oublis.

Lolipop Chainsaw : Check
FFX : Check

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
O________O

Y'a même pas le thème d'Auron, au début de FFX ? ! Un simple oubli, ou bien ?



Naaaaaan, je trollllllleeeeeeuhhhhh ;)
PoulpyBlast
Signaler
PoulpyBlast
Yeah merci pour cet article complet ! Et ça m'a donné envie de jouer à Saints Row puisque un ou deux groupes parmi mes grosses influences se retrouvent dessus !

Pour Command & Conquer, je crois (je dis bien je CROIS) que la musique est de Devin Townsend
Birdkiller
Signaler
Birdkiller
AAAAAHHHH Tenacious D ! J'étais content quand ma copine m'a acheté le dvd de The Pick of Destiny :D.
En tout cas, ayant eu ma période de True Reb3lz, ça fait plaisir de tomber sur cet article. :)
Tobitake
Signaler
Tobitake
Hell March 1 aaaaaaaah que c'est bon
Akiru
Signaler
Akiru
Superbe article, d’ailleurs tu aurai pu rajouter Lollipop Chainsaw dans le tas qui en possède pas mal.

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
You can't kill the Metal...the Metal will live on!